Dimanche 5 septembre 2021

Édito

Bonjour bonsoir !


Avant tout, nous espérons tous que votre rentrée s'est bien passée, que les écoliers ont retrouvé le chemin de l'école le plus sereinement possible, et que les travailleurs acharnés se rendent au travail le sourire aux lèvres pour ce joli mois de septembre qui s'annonce (vous pouvez aussi pleurer, à chacun ses choix de mood).

Après un hors-série préparé par nos soins pour marquer ce premier septembre, voici bel et bien la véritable édition des Crocs du Blaireau. J'en profite pour vous annoncer la venue au monde d'un nouveau bébé présenter notre nouvelle recrue des Crocs, Hazel, qui rejoint l'équipe !

Nous espérons tous que la nouvelle édition vous plaira, et attendons vos commentaires avec impatience. Même si la quantité est un peu plus light que d'habitude #SOSillustrateurdisparus, nous espérons tout de même que l'édition va vous plaire ! Attention, sous peine de lecteurs fantômes, ou pas de lecteurs tout court, je vais crier fort pendant que Orane vous tapera dessus. Tout ça avec amour bien évidemment.


Bonne lecture !

http://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/zm8t.png

Un nouveau départ

« Que voudrais-tu faire faire plus tard ? »


Cette question peut paraître anodine pour certains et marquante pour d’autres. Dès l’enfance, nombreuses sont les personnes de notre entourage, de notre famille ou de notre environnement scolaire à nous poser la question. Elle en devient même tellement une habitude que l’on peut se retrouver à devoir y répondre lorsque vient le jour de la rentrée et que chacun doit se présenter devant sa classe.

Ce rituel est si bien installé qu’il en devient presque une norme ou un passage obligatoire. Il est amusant pour certains qui rêvent de grands et nobles métiers comme devenir médecin, pompier, policier ou cosmonaute. Lorsque j’ai dû y répondre pour la première fois, mon choix a dû se tourner vers le métier d’enquêteur (j’aimais bien réfléchir et résoudre des problèmes), puis cosmonaute quand m’est venu mon intérêt pour l’espace. Cependant, il peut également constituer un calvaire pour d’autres qui n’en ont aucune idée et ont juste envie de s’amuser comme tout enfant assez jeune.

Puis les années passent, les rêves et les envies de chacun évoluent ou restent telles quelles et chaque individu poursuit son chemin . Pour les plus chanceux, c’est la ligne droite, la vie rêvée. Tout leur sourit, aucune difficulté ne vient bousculer leur train de vie et ils arrivent comme par magie là où ils ont toujours voulu être. Ils sont à leur place, sereins, heureux et épanouis. Pour d’autres en revanche, les années scolaires ne sont pas les plus faciles à vivre et des efforts plus ou moins considérables doivent être mis en place pour atteindre leur objectif, leur Saint-Graal.

Si nombre d'entre eux finissent décrocher ce Saint-Graal, qu’il soit celui tant espéré depuis leur début ou qu’il ait changé en cours de route, l’objectif est atteint. Leurs efforts ont fini par payer et ils obtiennent enfin leur dû : épanouissement ( nous y revenons), reconnaissance et salaire pour ne citer que cela. Mais pour d’autres, certains moments précis constituent un choc. Le rêve ou le but à atteindre leur est soudainement retiré. Ils se retrouvent face à un mur, dépourvus de toute possibilité et leurs espoirs s’envolent. La remise en question est alors totale. Faut-il abandonner ? Faut-il penser que tous les efforts investis ont été vains ? Ou faut-il au contraire se donner l’opportunité de croire à nouveau en soi pour se donner une nouvelle chance ?

Je n’aurai pas la prétention de pouvoir répondre au nom de tout ceux qui liraient cet article ou plus généralement au nom de tout ceux qui pourraient être concernés par une telle situation. Mais je peux tout de même affirmer une chose ou tout du moins vous donner un conseil : laissez-vous cette chance.

La période actuelle avec notre amis le covid (oui, ça restera le et pas la me concernant) ne nous a pas tous aidé. Que l’on soit élève, étudiant, déjà dans le monde du travail ou même à la retraite, la situation est loin d’être parfaite pour tout le monde. Certains ont pu poursuivre leurs objectifs, non pas sans efforts je m’en doute, et d’autres ont pu se retrouver face au mur.

Seulement, je vous demande tout de même de vous laisser cette chance. Réfléchissez, pensez à toutes les possibilités qui vous sont offertes ne vous fermez aucune porte. Les périodes les plus difficiles peuvent également être un déclic pour certains et peuvent vous permettre de vous recentrer sur ce qui vous importe véritablement.

Pour conclure, je dirai seulement que, quelque soit votre situation, prenez un nouveau départ avec cette rentrée. Fixez-vous des objectifs si vous en sentez le besoin ou vivez juste l’instant présent si cela vous permet de mieux appréhender ce qui va arriver. Entourez-vous bien et accueillez de manière positive les opportunités et les rencontres que vous pourrez faire.

Je vous souhaite la meilleure rentrée et année possible.

http://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/bpum.pnghttps://www.zupimages.net/up/21/22/treb.png

Il fut un temps où ...

Vous n'avez sûrement pas eu la foi de lire toutes les précédentes éditions des Crocs pour découvrir tout les articles pépites. Pas de panique, ça n'est pas un reproche. Est-ce qu'il existe vraiment une personne qui lirait toutes les précédentes éditions datant de 10 ans juste pour repérer les bons articles ? Non, non, je confirme, on est censé avoir bien d'autres choses à faire. C'est là que mon génie décide de lire en diagonale ces anciennes éditions pour vous présenter quelques articles qui en valent la peine - même s'il a fallut faire un choix vous vous en doutez.

Concrètement, je n'avais rien d'autre à faire de mon après-midi, non, j'avoue.


Et on commence avec Adrian Mander qui ... je ne sais pas trop. Il s'est un peu lâché, et moi ça m'a fait rire. Il y a des gifs meugnon, et ça m'a fait rire², alors j'ai décidé d'en parler pour ce début d'article. Cékado. Comme ça, on commence bien.

On poursuit avec une ancienne version des gossips, de Armand Van Horn, qui fait se poser quelques questions sur l'évolution de la maison, et de P12 en général. Et notamment ... est-ce qu'on peut évoquer le fait, pendant quelques minutes, que Drayryfore présidait un club pour les fans de licornes ? Ça ne choque que moi ?

En attendant Halloween, pour ceux qui aiment s'offrir une petite frayeur gratuite, cette histoire devrait vous faire plaisir. Personnellement j'ai lu la fin avant de tout lire. Vous êtes bien mignons mais ça avait l'air de faire peur et j'ai pas envie de cauchemarder cette nuit juste parce que j'ai lu un ancien article. Oui, je suis une fragile.

Clairement, on est dans le thème, alors lisez cet article du fameux Jack à qui on offrirait bien un cookie maintenant. Je ne suis pas certaine que ça aide quiconque à se motiver pour la rentrée, mais au moins ça vous fera sourire. Et si ce n'est pas le cas ... dommage.

Vous connaissez peut-être le grand Physio (maintenant Bartholomew) comme un clown de service très apprécié. Oui, c'est normal. Mais vous devriez peut-être lire cette réflexion très réfléchie d'un grand philosophe (oui, ce n'est pas une blague), qui calmera peut-être votre excès de bonne humeur. N'oubliez pas, la réflexion est à utiliser avec modération.


Vu l'heure à laquelle j'écris cet article, l'après-midi ne va pas tarder à terminer, ce qui rime donc avec fin d'article. En gros, j'ai enfin trouvé quelque chose à faire plutôt que de fouiller dans les anciennes éditions. C'était bien sympa, mais ... c'est tout.

Quoiqu'il en soit, c'est toujours sympa de jeter un coup d’œil à ce à quoi ressemblait l'ancien journal Poufsouffle ... et c'est tout pour moi.

 

http://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/t2gu.pnghttps://www.zupimages.net/up/21/22/treb.png

Comment survivre chez les Crocs ?

C'est un titre accrocheur, vous ne trouvez pas ? Oui, intégrer l'équipe des Crocs c'est une épreuve un privilège !

Mais concrètement qu'est-ce qu'il peut bien se passer dans cette folle équipe du journal de maison ... Eh bien la réponse est multiple. Déjà on est super bien accueilli, c'est franchement un bonheur de voir des gens constamment de bonne humeur et d'une gentillesse à toute épreuve.

Et après on fait la réunion mensuelle ...



Déjà, apparemment, on attend que moi pour commencer ... Bon, je me plie à la volonté de notre CeC/Queen ce qui permet d'en apprendre plus sur moi-même, et sur ma façon de communiquer.

Il faut aussi noter que la réunion à proprement parler n'a toujours pas commencé qu'on est distraits par l'équipe OK ! Et tandis que je me fais désirer comme une grosse diva pour prendre mon bain, je reçois un prix. IL EST PAS CLASSE CELUI-LÀ ?!

Et enuite c'est le moment ou ça dérape, pas parce que la réunion commence et que Hope devient un monstre violent et agressif qui nous hurle dessus en nous disant qu'on est mauvais ... Mais parce qu'on tue un collègue en trois secondes de réunion ... Pas très rassurant pour la stagiaire que je suis ...

Mais rassurez-vous le mort va bien tout de même, même si on a cru l'enterrer à cause de messages d'urgence que l'on envoyait en oubliant que ce sont les majuscules qui le tue ... Comment dire qu'on le sauvait et le tuait en même temps, ce qui n'est pas très pratique vous en conviendrez.

Puis le calme revient peu à peu. Les esprits se mettent à chauffer. Ça y est le travail commence réellement : retour sur la dernière édition, prévisions des prochains articles et des prochains thèmes. Tout est passé au crible par nos esprits sur-développés, non pas sans un enthousiasme dangereux pour la personne de mon tuteur de stage. Qui ce soir-là devait avoir oublié son propre cerveau ...

Et comme ils sont complètement tarés, je dirai même que c'est contagieux et qu'un esprit inconnu s'est emparé de moi ce soir là aussi. Pourquoi on parlait de bain déjà ?

Vous noterez tous le fait que je parle de survivalisme, gardez l'info en tête c'est quelque chose d'important dans l'histoire

Et pendant que la réunion se poursuit, que les esprits bouillonnent, la CeC reste dans son délire de me faire prendre un bain visiblement.

Pour la petite révélation de fin de réunion, je suis enfin dans mon bain !

Toujours est-il que je suis plus que content de parvenir à survivre aux côtés de cette joyeuse bande de fous. J'ai découvert leurs chartes en post-inscription (oups) et je suis plus que ravi d'avoir pu intégrer cette équipe, so merci à eux ;)


 

Quelques détails cependant ...


- Hope, il faut qu'on parle de ce soir-là, t'avais sniffé de la poudre de Mandragore ou pas ?

- ORLA T'A ENCORE LAISSÉ TRAINER TA POUDRE JE SUIS SÛR

- NON ORANE JE CRIE PAS JE PARLE FORT

- Désolé Toma pour les majuscules mais j'arrivais plus à m'entendre parler avec toutes ces voix dans ma tête qui résonnent ...


http://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/t2gu.png

Histoire de Poufsouffle

Pomona Chourave EST une légende de la maison. Que celui qui conteste ce fait s'en aille immédiatement, car c’est, avec les Dragonneau, un de mes personnages préférés à Poufsouffle. Pourquoi ? Je ne sais pas. Chacun ses goûts, fin de l'histoire... Non, je rigole, ne vous en faites pas, on va parler un peu d'elle.



Pour la présenter simplement : elle est née le 15 mai 1931 ou 1941. Le 1er septembre 1942 ou 1952, Pomona Chourave entre à Poudlard et est répartie à Poufsouffle. Elle y fait une scolarité brillante, même si elle est très discrète. Elle n'est ouverte à l'amitié qu'au tout début ou à la toute fin de sa scolarité. En effet, entre 1947 - 1949 ou 1952 - 1953, Pomona rencontre Minerva McGonagall et les deux femmes entretiennent d'excellentes relations. Ces dates ne sont pas précisées, mais on sait qu'elles se sont côtoyées à l'école pendant deux années.

Elle sera nommée professeur de botanique et directrice de maison avant 1984. J'aime à croire qu'elle est plus vieille que Minerva McGonagall et qu'ainsi, en 43 ans, elle a réussi à obtenir de tels postes. En 1987, Pomona Chourave donne un avertissement et une boîte de glace à la noix de coco à Gabriel Truman au lieu de lui donner une retenue pour avoir participé à un duel contre le préfet des Serdaigle. On voit donc qu'elle cherche à protéger la maison au lieu de mettre ses élèves en danger.



C'est également un petit bout de femme admirable, avec un fort caractère. C'est une des professeures clé de l'école, qu'on nous montre souvent, et qui pourtant est certainement la plus discrète. Elle est curieuse, intéressée. Elle fait évoluer sa connaissance et celle de ses compères en menant parfois des expériences sur ses plantes. Elle arrive à s'occuper de mandragores adultes quasiment seule et sans les blesser. Elle n'hésite pas non plus à tenir tête au professeur Lockhart, qui croit savoir tout mieux qu'elle.

En bref, mieux vaut ne pas la chercher au risque de la trouver. Mais avec beaucoup de travail, et un bon comportement, vous pouvez être très haut dans son estime. Elle est solitaire (on lui connaît peu d'amis) et sévère mais elle a aussi le goût du travail acharné comme sa maison. Elle est d'ailleurs très juste puisqu'elle ne les favorise jamais. Elle sera aussi présente jusqu'au bout de l'aventure puisqu'elle sera une des combattantes lors de la Bataille de Poudlard. Elle y mènera d'ailleurs des élèves en haut de la Tour d'astronomie pour un lancer de mandragores. Peu de temps après cela, se faisant âgée, elle décidera de prendre sa retraite et son poste sera repris par Neville Londubat, un de ses meilleurs élèves en lequel elle était la seule à croire.



Pour finir, d'habitude je ne le fais jamais mais là… son nom c'est aussi sa vie donc je vais faire une parenthèse étymologique. Dans la mythologie romaine, Pomone est la déesse des arbres fruitiers, des vergers et des jardins. Ça tombe bien vu qu’elle est professeure de botanique : elle soigne les plantes et les fait pousser dans l'enceinte de l'école. C'est donc en quelque sorte leur fée marraine. Ensuite pour le nom de famille, et sûrement le plus connu : chou-rave est une variété de choux. Je ne suis pas sûre que j'ai envie d'établir le rapport, mais j'aime la personnalité que ça a donné à la traduction.

Le nom original de Chourave, "Sprout", signifie d'ailleurs en anglais "pousse" ou "germe". C'est plutôt petit mais très mignon, comme son apparence de petite sorcière aux vêtements parfois rapiécés.

On l'aime, notre Chourave.

http://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/zm8t.png

Top & Flop

Voir l'article version texte :

http://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/t2gu.png


Quoi de mieux qu'un Top / Flop pour faire un ptit tour d'horizon des dernières nouveautés en salle commune ? Un Top / Flop qui vise des Poufsouffle pour raconter quelques bêtises. Eh oui, j'avais envie d'innover pour changer.

 

TOP - Charlotte Bolton


Comment ne pas commencer par là ? Avec une arrivée du tonnerre dans l'équipe de maison, il aurait été compliqué d'en faire un flop. Il vous suffit de faire un tour en salle commune pour constater un nouveau départ plus que prometteur pour la maison, dû en grande partie grâce à notre Chacha nationale.

 

FLOP - Yann Watson


Comme le dirait une musique ... dont je n'ai même pas retenu le titre (oups ?) : « Mais t’es pas là, mais t’es où ? ». Nous n'attendons plus que son retour en fanfare pour cette nouvelle coupe !

 

TOP - Mayee Straussler


Clairement, on atteint le top du top des nouveaux blaireaux que l'on se ravit de voir déambuler en salle commune. Active sur tous les fronts, et d'une gentillesse incroyable, elle s'est en plus engagée pour faire de la publicité à temps partiel pour l'équipe de maison. Que demander de plus ?

 

FLOP - Drayryfore


Tant qu'Anja se baladera dans la salle commune avec son popotin tout pas beau à l'air, Drayryfore restera un flop. Je t'aime, mais là c'est pousser le bébé dans le potager avec cette araignée qui me fait faire des crises cardiaques rien qu'en y pensant.

 

TOP - Olivia Björkman


Tout juste nommée Assistante de la Direction, il aurait été difficile d'ignorer cette promotion qui la place sur l'une des marches du podium pour figurer dans cet article. Soyons honnête, c'est quand même une queen non ? Ce mois de septembre commence définitivement bien.

 

FLOP - Toma Dresden


Non, je n'avais aucun argument pour que notre correcteur bien aimé fasse partie des flop de cette liste, mais l'imaginer lire ça en corrigeant l'article me fait rire. Imaginez un peu, c'est drôle. Et au moins, ça fait un nombre de top et flop égal.

Intervention de L'Autre : si je peux rendre service, écoute ...

Les potins de Lucy

Cher journal,

Je vais craquer ... La gueularde et le panda ne me lâchent plus d'une semelle, elles sont persuadées que je reste uniquement pour les potins que cette équipe de grands fous peut me livrer en avant-première. Bon, elles ont absolument raison et je ne dis pas le contraire, mais je n'aime pas les avoir sur le dos toute la sainte journée. D'autant plus quand on me hurle dessus en continu ...

À part ça, je dois avouer que je ne comprends pas encore pourquoi les membres de la salle commune vénèrent de plus en plus le roquefort ... Ils sont tous fous. Sont-ils les membres d'une secte ? Il y a décidément trop de mystère et très peu de réponses, si ce n'est que le grand gourou (ou plutôt la) est sûrement Hazel De Martel. Cette fille est increvable. Elle traîne dans les locaux très tôt le matin et ne repart que très tard le soir. On dirait que du café circule dans ses veines ...

J'ai également acquis la ferme conviction que la cheffe des aurors est une sadique que pourtant tout le monde semble apprécier ... Juste, explique-moi comment elle fait !

D'autant plus que l'arrivée de cette araignée qui amusait tant Addison a causé la mort, puis la résurrection et à nouveau la mort du correcteur des Crocs... Il passe son temps à mourir celui-là, c'est pas possible. Ça doit être la quatre-vingt-seizième fois en un mois. Comment fait-il ? Il est humain tu penses ?

En dehors de cela, il y a eu un moment où la salle commune était calme, apparemment trop pour que quelqu'un le fasse remarquer ...

Et là c'est le drame : entre le panda qui fait des AVC, ceux qui lui montrent que ses congénères ne sont pas très doués (preuve à l'appui), et bien évidement les comparaisons entre la préfète et les pandas... Bon là-dessus je dois avouer que la gueularde a raison .

Donc, pour résumer, être un panda est un idéal pour notre Orane nationale. Un objectif de vie atteignable si l'on en croit ses dires. Je sauterai peut-être le cap un jour pour fuir les cris de l'une des préfètes et les boulettes de l'autre.

Il y a d'ailleurs eu un débat autour de sa transition de panda et le travail que cela nécessite. L'effervescence de la salle commune reprend alors tout son sens. À ce propos, tu savais toi que les livraisons de bambou à Poudlard12 étaient réalisées par facteur ? Enfin, je veux dire ... les producteurs de bambou n'ont pas de hiboux ? Affaire à suivre !

Et sinon je le redis, encore une fois, mais ... C'est quoi ce délire avec le roquefort ?!

 

http://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/t2gu.png

L'élection des gourmets

Attention, interruption spéciale dans vos programmes habituels.


Ici Hazel de Martel, reporter sous les caméras de Toma Dresden. C'est un évènement assez inédit qui se déroule actuellement sous nos yeux en plein de cœur de la salle commune de Poufsouffle.

Vous les connaissez tous, les Poufsouffles ont une réputation de bons vivants, de personnes placides et justes. Mais c'est un spectacle diamétralement opposé que nous avons sous les yeux depuis quelques instants. Trois personnes se font face, et d'après la rumeur qui se répand déjà au sein de la salle jaune et noire ce n'est pas pour partager un cookie! Je vous propose d'aller voir en direct de quoi il retourne. Je vais essayer de m'approcher discrètement, on ne sait jamais, une de ces trois personnes pourrait se montrer agressive ...



Niveau discrétion on repassera ...


Après mettre approchée du lieu de l'affrontement je peux d'ores et déjà vous dire que l'atmosphère est lourde et tendue. L'orage est sur le point d'éclater. Cela permet à notre caméraman de filmer de plus près les trois personnes prêtent à en finir même si nous n'avons, à l'heure actuelle, eu vent d'aucune revendication quelle qu'elle soit.

Se tiennent donc face à face trois personnes : d'un côté la Tavernière des Trois-Balais, Drayryfore, de l'autre la belle Barmaid, Hope Moore, et enfin pour compléter ce trio mortel, Charlotte Bolton, la Directrice de Maison.

Drayryfore : Je ne le répèterai pas une fois de plus, l'aliment suprême est le roquefort, point final.

Hope : Tu peux le redire, je reste sur ma position. Le fuet catalan est le meilleur aliment du monde. Kestuvafère ?

Charlotte : Arrêtez de dire des idioties vous deux, je vous le redis je ne veux pas de conflit dans ma salle commune. D'autant que le saucisson reste le meilleur aliment au monde ...

Hope : T'avais pas dit que tu ne rentrais pas dans le conflit toi ? Et puis le fuet c'est une version améliorée du saucisson. Ton truc c'est une version bêta.



La réaction de Drayryfore face au débat Saucisson/Fuet


Comme vous pouvez le voir le débat est corsé et crucial, il marquera à jamais l'histoire de la maison Poufsouffle. C'est un conflit plein de larmes et de sang qui est sur le point de se dérouler, chers téléspectateurs, à l'instant même où je vous parle.

Charlotte : Hazel, débranche, tu m'épuises. Toma, coupe la caméra, je n'arrive pas à croire que tu la suives dans de pareilles bêtises.



La réaction d'Hazel sur la remontrance de Charlotte


Mesdames et messieurs, comme vous pouvez le voir, la Directrice de Maison elle-même est impliquée dans ce qui semble être le plus gros débat à venir dans cette salle commune. Vous saurez tout dans quelqu...



Charlotte baillonant Hazel #AbusDePouvoir #Libertéd'Expression


Toma : J'ai toujours rêvé de dire ça ! À vous les studios !


 

http://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/zm8t.png

Les lieux magiques : Chemin de Traverse

Dans l'épisode précédent, nous venions de quitter Gringotts pour… ne pas partir très loin finalement. En effet, je vous avais parlé de l'entrée qui se trouve dans l'arrière-cour… Nous allons maintenant entrer véritablement dans le chemin de Traverse.


Nous passons dans une autre boutique … plus spéciale … En effet, il s'agit de la boutique de l'apothicaire : Slug and Jiggers Apothecary. Pour ceux qui auraient oublié leurs années d'études, cela signifie qu'elle est spécialisée dans le commerce des ingrédients de potions. C'est un magasin où les sorcières et les sorciers peuvent s’approvisionner en herbes et racines séchées. Certaines sont d'ailleurs plus spécifiques à la préparation et aux soins : yeux de scarabées, bézoards, des crochets de serpent ou cornes de licornes. Au niveau de la devanture, on peut aussi voir des tonneaux contenant des substances gluantes alignées sur le sol. L'odeur est très nauséabonde, de l'intérieur comme de l'extérieur. Mieux vaut ne pas s'y attarder et c'est ce que nous allons faire de ce pas.


Poursuivons notre route vers une boutique beaucoup plus accueillante : j'ai nommé… Fleury & Bott. Cette boutique est LA librairie magique où se côtoient manuels scolaires et best-sellers écrits par les plus grands. Récits, autobiographies, guides pratiques, livres d'Histoire... rares ou moins rares, anciens ou modernes, coûteux ou moins coûteux... les clients ont le choix. La librairie propose, parmi ses éléments les plus insolites, le Livre invisible de l'invisibilité ou bien encore le Monstrueux Livre des Monstres. Fleury et Bott programment parfois des animations, comme des séances de dédicaces.


Manuels scolaires ou livres en poche, nous nous rendons désormais chez Ollivander. Cette boutique est certainement la plus connue et la plus indispensable pour les sorciers (britanniques) car il s'agit de vendeurs de baguette depuis des générations. Il est difficile de dire combien de sorciers ont acheté leur baguette entre ces murs, mais il s'agit très certainement de la plus grande boutique de ce genre et de la plus réputée dans le monde entier. Attendez-vous aussi à un accueil très chaleureux de son propriétaire.


Tout cela vous a fatigué ? Pas de problèmes. J'ai de quoi vous redonnez de l'entrain dans vos projets. Nous allons chez Weasley&Weasley, farces pour sorciers facétieux. Tenue par les jumeaux Weasley, puis par Georges et Ron Weasley, cette boutique propose des bonbons, des pétards et tout un tas d'objets afin de pouvoir faire des farces. Prenez garde, car ceux-ci sont parfois dangereux. À tester prioritairement sur vos ennemis.


Si vous voulez des animaux : pas de problèmes, vous avez le choix. Un peu plus loin dans la rue, vous avez Eeylops, au Royaume du Hibou. C'est une animalerie qui vend une grande variété de hiboux, l'animal préféré des sorciers. Ensuite, il y a la Ménagerie magique qui est une autre animalerie. Elle est spécialisée dans les animaux abandonnés et étranges, comme les fléreurs, les Boursouflets ou les croups. Dans le même genre, nous avons Pirouette et Badin, qui vend une gamme d'animaux plus traditionnels.


Pour continuer notre aventure, nous allons nous équiper un peu. Plusieurs boutiques sont spécialisées dans l'équipement des sorciers. Pour commencer, nous avons le Magasin d'accessoires de Quidditch. C'est la boutique vendant des articles de ce sport : balais (les Nimbus 2000 et 2001, ainsi que le plus rapide de tous les balais, l'Éclair de Feu ), balles, nécessaire d'entretien etc. C'est un des magasins les plus fréquentés et les plus grands du Chemin de Traverse.


De taille une peu plus modeste, il y a aussi Wiseacres Équipements pour Sorciers. Cette boutique est davantage spécialisée dans la vente d'équipements et accessoires pour sorciers : ustensiles, boîtes, objets, sacs, etc. En bref, c'est une boutique remplie de petits trésors en tout genres. Et enfin nous avons aussi un magasin de chaudrons, qui en vend de tous les types. Le magasin ne veut que ce type de produit car ils sont produits sur place et doivent respecter des normes très scrupuleuses pour être mis sur le marché.


Nous avons aussi, sur le chemin de Traverse, une boutique permettant de se poser entre deux achats. Il s'agit bien évidemment de Florian Fortarôme. Il fait principalement de la vente de glaces et de boissons. Ce magasin est tenu par le sorcier du même nom.


Est-ce que vous aimez la lecture ? Comme je vous l'ai dit auparavant, Fleury et Bott vend des romans écrits par des sorciers puis édités. Figurez-vous que nous trouvons aussi sur le chemin de Traverse les maisons d'éditions du monde des sorciers. Il y a d'abord Dumalley Fils, la maison d'édition du monde des sorciers qui a publié des livres tels que Le Quidditch à travers les âges de Kennilworthy Whisp. Et de l'autre côté, c'est évidemment la plus renommée et la plus connue : Obscurus Books. Elle a publié des livres tels que Vie et habitat des animaux fantastiques de Norbert Dragonneau.


Pour finir notre tour, nous allons évidemment acheter des vêtements. Et pour cela, je demande… Madame Guipure, prêt-à-porter pour mages et sorciers. Bon, encore une fois, ce n’est pas très original. L’activité est dans le nom puisqu’elle fait de la vente de robes et autres vêtements pour sorciers. Cette boutique est aussi tenue par la sorcière du même nom. Elle est sûrement la boutiquière la moins agréable du chemin de traverse, très sensible et stricte. De la même manière, nous avons aussi Tissard et Brodette qui font exactement le même type de ventes. Si vous n’avez pas les moyens, il y a aussi la boutique d’occasion.


Et notre petit tour autour des boutiques est terminé les amis. Profitez bien de votre rentrée et n'oubliez pas vos plumes.

http://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/t2gu.png

Brèves de Gazette

OUI VOUS NE RÊVEZ PAS, ELLES SONT DE RETOUR ! Pardon Toma, mais c'était un besoin vital de crier ma joie. Après quelques éditions de vacances bien méritées au soleil, les Brèves de Gazette sont de retour ! Pas pour vous jouer de mauvais tours évidemment, ça c'est juste moi, mais pour continuer à mettre en lumière le talent des merveilleux écrivains et illustrateurs qui emplissent les rangs de nos journaux de maison !

Vous l'avez peut-être déjà remarqué si vous avez jeté un rapide coup d’œil à l'article, mais seulement 4 journaux vous sont présentés aujourd'hui ! Et oui, les Crocs sont absents.. Pourquoi ? Car ce sont mes petits loustics qui se sont prêtés au jeu de la critique ! Et qui sait, peut-être qu’un autre journal sera absent le mois prochain...Malgré une équipe réduite, c'est une jolie petite édition que l'équipe du Chicaneur a pu sortir lors de ce mois d'Août. Penchons-nous donc sur l'article Graphistes en herbe de Ben Pop et Yume Tsuki. L'article obtient la note de 16/20. Oui, vous l'aurez compris, chez nous on aime les articles gif.

Ceci est un appel à l'aide

Oui, je sais ce que vous allez me dire : "gniagniagnia Hope tu peux pas faire comme d'habitude parce que y'a pas de texte à proprement parler". Alors déjà, pouet à vous tous, et puis si je n'ai qu'une seule chose à faire ressortir ici c'est que même si, oui, il n'y a pas masse de texte, les gifs sont extrêmement bien choisis et laissent bien paraître les émotions qui ont pu passer dans la tête de l'équipe durant la création de cette édition.

D'une CEC en détresse

Remettons les choses dans leur contexte. Oui, au début on peut être déçu parce qu'elle semble très simple comparé à ce que l'on a l'habitude de voir. Mais en fait elle est très bien dans le thème et réalisée par un novice du graphisme donc chapeau monsieur Ben Pop, pour une première c'est déjà du bon travail !Aaaaah la Gazette, menée d'une main tyrannique de cheffe par notre chère Addison Hastings. AH bah d'ailleurs on se retrouve sur un article illustré par ses soins et écrit par la merveilleuse (normal c'est une Poufsouffle) Daisy Elisabeth Wise : Tips and Tricks. L'article obtient la note de 15,25/20. Ça se joue à un poil de postérieur de niffleur.

Je ne dis pas qu'ils ne sont pas gentils

Les avis divergent, je suis tristesse. Il y a la team "tout est beau, y'a de l'humour, y'a de l'information" VS la team "pas assez de développement et pas assez d'humour". Quand je vous dis qu'ils sont relou.

Mais je me demande comment je suis encore en vie

Un joli style qu'est celui de cette illustration. On aime beaucoup l'effet polaroid, même si la couleur de l'écriture fait un peu tâche au milieu de tout ça. Addison, dis donc, tu nous aurais pas caché tes talents de graphiste ?

Mais quelle joie de voir que l'équipe du GT (oui je suis une feignasse) nous procure désormais chaque mois des éditions toujours plus belles. D'ailleurs, ce mois-ci, mettons à l'honneur une petite grenouille et la mère des dragons (non pas Daenerys), Mirabelle Boutondore et Séléné Kean, pour leur article Dumbledore, un stoïcien. L'article reçoit quant à lui la note de 16,25/20. Donc on aime encore plus les articles qui font un peu réfléchir.

Je fais passer ce message incognito

Un article ma foi fortement intéressant. Il faut y penser d'écrire sur ce sujet, vous ne trouvez pas ? Le style de réflexion est chouette, rondement mené par la philosophie de notre grenouille nationale, même si un peu neutre. ET TRÈS LONG.

Parce que j'en peux plus de cette bande de zouaves

Un beau visuel de notre Albuninounet préféré. Bon j'ai quand même des relou qui trouvent que c'est trop prévisible car trop dans le thème. J'AIMERAI BIEN T'Y VOIR TIENS. Ah oui aussi, je dois vous partager un moment fort : « hdisvnjidnvj leur illu me stresse, c'est pas totalement un cercle quand tu regardes le bas de l'image c'est perturbant mdrr »

Dernier, et pas des moindres, The Journal of the Serpentard, qui nous propose leur dernière édition Serpflix (ouais déso pas déso je préfère Netflix, même si je viens de finir la partie 1 de la saison 5 de La Casa De Papel et que je suis dans le déni). Nous voilà donc dans le Serpflix de Romain Le Gall, illustré par Joy Bennett : The end. Un article qui obtient la note de 13,75/20.

Je les aime hein, sachez le

On aime les séries. On adore les séries. Et d'ailleurs ce petit top/résumé/proposition nous permet d'en découvrir certaines dans un style d'écriture dynamique et qui tient ses promesses. Malheureusement, même si l'article en lui-même est super chouette et donne envie de découvrir les séries proposées, on en a marre de Serpflix, après trois éditions. C'est la goutte d'eau qui pousse mémé dans les orties.

Mais sortez moi de là, pitié !

On adore ce petit gif à la fois serpentesque et plutôt dans le thème, même si bon, on va pas se mentir, c'est un peu.. vide, non ?


Et voilà que nos brèves se trouvent terminées pour aujourd'hui. C'est donc le Gryff'Time qui, pour cette édition, remporte la palme des journaux ! (normal on était pas là pff). Oui oui, tout arrive dans la vie ! Alors on se retrouve le mois prochain pour découvrir quel journal sera le juge et quel journal sera le grand gagnant ! Allez la bise !

http://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/zm8t.png

Lectures du trimestre

Qui dit vacances dit lecture au bord de l'eau. Si si, on vous voit au fond les lecteurs du dimanche. Que vous lisiez un, dix, cent livres par an n'est pas un problème ici. Déjà, ce sont vos affaires donc vous faites ce que vous voulez… Ensuite, je ne vous demande pas de les énumérer ou quoi que ce soit. Même moi, j'en serai incapable… Enfin trêve de bavardages, comme vous l'avez compris depuis le début, je vous emmène dans mon sac de plage pour parler… de livres fantastiques. Ici, je ne vais pas parler de livre unique mais de saga en entier car... j'aime les sagas.

Attention, je ne suis pas responsable des inexactitudes qui pourraient suivre. J'ai lu ces séries il y a très longtemps, et je n'en ai relu que les deux premiers tomes cet été alors il se peut que certains détails soient sortis de ma mémoire. Merci de votre compréhension.



Résumé de l’histoire : Alice Bell, 16 ans, vit recluse chez elle sous la forte autorité de son père. Il interdit toute sortie à ses deux filles, et les garde "en sécurité" dans sa maison blindée contre des monstres invisibles. Alice parvient à convaincre sa famille de sortir pour le spectacle de la cadette. Et c'est là que se produit la catastrophe. Sa famille est victime d'un accident de voiture et, dans une semi-inconscience, Alice croit voir des monstres. Alice est sauvée in extremis.

Elle part vivre chez ses grands-parents maternels, et change entièrement de vie. Elle apprend et comprend que les monstres qu'elle a vu sont des zombies. Elle va rejoindre une bande de chasseurs de zombies, et apprendre à se battre contre eux. Elle devra aussi faire face à des ennemis connus sous le nom d'Anima, une force obscure qui capture les zombies pour découvrir le secret de leur immortalité.

Avis personnel : Cette saga est certainement une de mes préférées pour son histoire. Le style est très aéré, nous donnant les clés… mais pas plus. Toute la narration passe par les yeux de notre personnage principal (Alice) à la première personne. Même si on peut souvent deviner ce qui va se produire au delà de ce qu'elle sait elle-même, on apprend et découvre les éléments de l'histoire en même temps qu'elle. Ce qui est un choix logique et pratique, au vu de certains éléments dans la suite.

Pour ce genre de fiction, les personnages sont TRÈS bien construits. Certains sont (évidemment) stéréotypés, mais on leur apporte quand même une large palette de changement et des personnalités différentes.

Néanmoins, alerte pour ceux qui n'aimeraient pas spécialement : il y a beaucoup de scènes d'action et de scènes romantiques. Ça reste léger, et traité sainement, mais il faut garder à l'esprit que c'est une lecture pour adolescents,jeunes adultes. Forcément, rien n'est à 100 % de l'action… mais on s’y fait.

En bref : Note : 14,05/20 (63,25/90)

Un livre parfait à lire au bord de la plage, qui ne demande pas un trop gros effort pour suivre le récit. Ce dernier traite au fur et à mesure des tomes beaucoup de sujets différents, et parfois graves : rivalité, manipulations, violences, sécurité, vie personnelle, le deuil, soi-même… C’est rarement abordé avec autant de profondeur (même si certains passages sont censurés ou écourtés pour les besoins du rythme).



Résumé de l’histoire : Six prétendantes. Six prétendants. Six minutes pour se rencontrer. L'éternité pour s'aimer.

Ceci est le slogan du programme Genesis, une émission de speed-dating destinée à créer les premiers couples de la première colonie humaine sur Mars. Le principe ? Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'œil de caméras embarquées. À la fin, ils doivent former six couples destinés à ensuite procréer et coloniser Mars.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l'amour… Mais le rêve tourne vite au cauchemar : les prétendants vont découvrir que de gros incidents techniques sont présents sur leur future base d’habitation. Entre secrets, forces, faiblesses, trahisons et coopération, ils devront tous tenter de se sortir de cet enfer, à des milliers de kilomètres de la Terre.

Avis personnel : Encore une fois un roman synonyme d’évasion et de découverte. Un vaisseau spatial, où des couples doivent se former et où chacun garde un secret qui pourrait tout faire exploser… Forcément cela crée beaucoup de conflits et d’histoires secondaires derrière LE gros problème, auquel nos protagonistes vont essayer de trouver des solutions. Ce n’est pas toujours cohérent, mais on peut tout de même apprécier l'histoire.

Je trouve que les personnages qui sont considérés comme problématiques et choisis pour cela sont parfois légèrement surfaits au départ. On est beaucoup plus proches de la réalité avec les relations de couple que chacun entretient : les unions se créent parfois par entraide, et se défont également à cause de la situation. Le récit mêle entièrement l’amour et la nécessité de survie imminente pour les pionniers.

En bref : Note : 15,22,20 (68,5,90)

Un livre encore plus méconnu que le premier, mais qui en vaut pourtant le coup. Il est peu long, idéal à emporter ou lire pendant les vacances. L’histoire doit plutôt être suivie en continu pour plus de facilité, car elle se focalise sur plusieurs histoires qui sont parfois différentes, mais globalement, il est très agréable à lire.

Et voilà ! Désolé pour ceux qui attendaient peut-être plus, mais cet article est assez long comme ça. Ne vous en faites pas, si cela vous plaît, il reviendra dans d’autres éditions. Si vous voulez voir ma grille de notation ou parler de ces livres, les commentaires sont là pour ça et ma volière vous est ouverte. Allez, bonne lecture, bonne rentrée et à bientôt !

http://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/zm8t.png

La minute culturée

Toma : Rentrée ...

Solène : Respire

Toma : École ....

Solène : Respire

Toma : Cahiers ....

Solène : Prend ta ventoline Toma, tu paniques trop !

Toma : Si ces mots vous font également peur… vous devriez arrêter de nous écouter.

Solène : Nous allons parler… de l'école. Des bancs, des craies, des merveilleux souvenirs, des (non) grasses matinées… Bref vous me suivez.

Toma : Rappelle-moi pourquoi on doit faire ce sujet déjà ?

Solène : Et bien, c’est l’édition de septembre, donc c’est la rentrée. Et non, il n’y aura pas d’autre sujet possible sinon tu peux dire adieu à ta paie du mois. C’est pas moi qui l’ai dit, c’est la cheffe.

Toma : AH, très bien. Commençons donc tout ceci dans la joie et la bonne humeur !

Solène : Exactement ! Et pour la première partie je vais vous raconter l'histoire de l'école. Et ne râle pas Toma, tu es aussi inculte que tout le monde sur ça donc tu me laisses faire !

Toma : C’est ma journée décidément … Mais je ne suis pas inculte ! Je connais Charlemagne et Jules Ferry moi madame.



Ces bonhomme là


Solène : C’est bien ce que je dis. Inculte. Nan mais franchement ! Tu vas me dire qu'il a inventé l'école Charlemagne ?

Toma : Bah… oui, c'est connu.

Solène : ERREUR. Mais c’était bien tenté. En réalité, on pense que cette fabuleuse institution remonte à environ 3000 ans, voire 4000 ans. Les premières traces se trouvent… en Asie. Plus précisément entre la Chine, l'Inde et l'Égypte.





 

Toma : Tout à fait, on peut notamment parler de ce cher Confucius. Tout le monde croit que c’était un religieux mais en fait il s'est surtout passionné pour les œuvres anciennes de son pays.

Solène : Ce qui n’est pas si mal en soit, non ?

Toma : Pas mal du tout même. D’autant plus qu’il a transmis ses connaissances à des disciples en leur récitant les textes pour ensuite développer sa propre pensée.

Solène : Donc pour résumer ce que tu essayes (maladroitement) de dire; c’est qu’on parle d'école quand il y a un établissement accueillant des élèves en donnant une culture (=un enseignement) collectif. Tout comme le faisait ce cher monsieur avec ses disciples.

Toma : En fait … pas exactement. Néanmoins, il disait


Toma : Vous pouvez me le citer.

Solène : Et tu peux nous expliquer ce que signifie ce charabia, monsieur l'expert de Confucius ?

Toma : Euh… non.

Solène : Bien. Alors passons à la suite dans ce cas. L'école sous sa forme actuelle est née sous… l'empire romain, pour la bourgeoisie vivant à Rome.

Toma : Alors … oui, mais techniquement on parle plutôt de hauts patriciens et de politiciens. Elle était extrêmement rare après 12 ans et trop coûteuse.



Solène : On va faire un rapide saut au 8ème siècle maintenant car vous serez d'accord avec moi pour dire que… bah c'est très gentil gentil pour les romains.

Toma : En effet. Pour ceux que ça intéresse, c'était quand même mieux en Grèce. Filles et garçons étaient globalement éduqués jusqu'à leurs 16 ans, dans la ville d'Athènes. Et les plus grands professeurs s'y rendaient ! Genre même ceux de 1m80, c’était super grand pour l’époque !

Solène : Excellent, tu t’améliores de jour en jour dis-moi … D’ailleurs, c'est pour ça que la cheffe a dit qu'on devait faire ce sujet vu que bah avant on a parlé de la Grèce par rapport à l'animation etc…

Toma : Elle en a de ces idées, j’te jure … Enfin tout ça pour dire qu'au fil du temps ça va s'ouvrir dans la cité grecque - bon uniquement pour ses citoyens, faut pas en demander trop. Mais à son effondrement, pouf (souffle), c'est fini.

Solène : Surtout pour les filles. Quelle tristesse ... L'enseignement est réservé à une classe exclusivement masculine et riche, même si des efforts sont faits de temps en temps. Tout est question d'argent là-dedans.

Toma : Alors du coup …. on peut dire que c'était mieux avant ?

Solène : Toma… En France… non. Tout simplement grâce ... (ou à cause hein ça dépend du point de vue) aux lois Jules Ferry dès 6 juin 1881 et 19 mars 1882, pour que l'école soit gratuite et obligatoire de 6 à 13 ans. Donc pour le coup, c’est carrément mieux après.

Toma : Ah oui, effectivement … Mais du coup j’avais bien raison au début ! Jules Ferry, tout ça ...

Solène : Oui il est lié à l'école mais bon, on l'a surtout autorisé à faire ça donc tout ça n'est pas de sa seule autorité.

Toma : Ouais mais j'avais raison.

Solène : Non.

Toma : Si.

Et c'est sur cette dispute endiablée que l'exposé se conclua pour cette édition.
 

http://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/bpum.pnghttp://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/zm8t.png

Quel genre de gourmet es-tu ?

  • I : Le matin tu es plutôt ...
    • A : Petit déjeuner, c'est quoi ce mot ?
      B : Céréales AVANT le lait
      C : Tartine en tout genre avec une boisson chaude

    II : En été vous êtes plutôt ?
    • A : Grande salade, menu diététique, il faut garder le summer body
      B : Grillade en tout genre, il fait chaud alors autant en profiter
      C : Restaurant à tous les moments de la journée, vous aimez voyager (gustativement parlant)

    III : L'hiver ça rime avec ?
    • A : Dîner de Noël avec 85 plats par repas
      B : Raclette !
      C : Des crêpes en haut des pistes de ski

    IV : Le summer body c'est ?
    • A : Un idéal à atteindre
      B : Un mythe, on en entend parler tout les ans mais on le voit jamais
      C : Summer quoi ?

    V : Grignoter entre les repas c'est ?
    • A : Un sacrilège, on ne grignote jamais entre les repas !
      B : De temps en temps pour patienter entre les repas
      C : Tout le temps, tu as toujours quelque chose à grignoter avec toi !


Tu as une majorité de A : Tu es une personne saine, assez healthy, tu fais attention à ta ligne et à ton poids. Priorité les légumes et les aliments bons pour la santé ! (Tu es sûr.e d'être Poufsouffle ?)

Tu as une majorité de B : Ni saine, ni gourmet absolu.e. Tu peux faire attention à ta ligne, comme prendre toutes les liberté pour le bien être de ton estomac... quand il a besoin de gras !

Tu as une majorité de C : Tu es THE gourmet, le Poufsouffle parmi les Poufsouffle, le gourmet parmi les gourmets. Aucun mets ne te résiste (sauf peut-être les cornichons mais ça c'est une autre histoire)

https://www.zupimages.net/up/21/22/treb.png

Pub - Supportons Noah Katteridge !

Pub de Daisy Elisabeth Wise  

mercredi 1 septembre 2021

Edito

​​​​

 

Et oui !

Pour l'équipe des Crocs aussi c'est la rentrée. Avec leurs plus beaux cartables, armés de leurs stylos et stabilos, l'équipe vous a composé une édition un peu spéciale où les rôles ont été échangés. Du talent garantit.
Allez, je vous laisse admirer cette beauté, et promis, la véritable édition sort le 5 Septembre !

 

 

 

Objectif : Points bonus !

Bonjour mon petit blaireau,
 

Qui dit nouvelle année, dit nouveaux sabliers à remplir et donc nouveaux devoirs à rendre.

Histoire de maximiser nos chances de gagner des points en salle de classe, je me suis dis qu’on pourrait apprendre ensemble à réaliser de super bannières pour les matières du tronc commun.

Pour rendre ce tuto plus simple, nous allons partir sur une dimension identique à toutes les matières. Essayons donc du 450*380. Tu es bien libre d’en choisir une plus large mais veille à ne jamais dépasser 560 en salle de cours. Quand à la hauteur, fais toi plaisir. Mais pour l’instant, c’est moi qui décide !

 

Astronomie

 

Pour cette première matière, je peux te proposer de faire une planète au cœur de la galaxie.
 

  • Pense d’abord à créer l’arrière-plan de ton œuvre. Tu dois pouvoir utiliser du noir ou du bleu marine pour ensuite t’attaquer aux éléments en premier plan.
  • Dessine-nous un joli cercle de la couleur de ton choix pour créer ta planète. Si tu joues avec les différents pinceaux, tu vas avoir la possibilité de définir sa composition. Avec un spray diffus, tu peux facilement lui donner un aspect de planète gazeuse, par exemple.
  • Ensuite, prends le temps de sélectionner une couleur blanche ou jaune pour créer toutes les petites étoiles du cosmos dans lequel nous sommes. Si tu es un peu dingue, tu peux même essayer de faire apparaître des constellations !
  • Une fois ta composition terminée, pense à rajouter un petit texte comme « devoir d’Astronomie » !


Exemple :

 


Version de Solene

 


Version de Toma

 

Botanique


 

Pour cette deuxième matière, on peut partir sur quelque chose de très simple et à la fois très efficace. J’ai entendu dire que la professeure de Botanique aimait les plantes. N’ayant pas les moyens de lui offrir un bouquet, nous allons lui dessiner une fleur.
 

  • Pour commencer tu dois pouvoir remplir le fond d’une couleur uni de ton choix. Rappelle-toi tout de même que ça doit contraster avec le premier plan.
  • Après cela, tu vas pouvoir créer la tige de ta fleur, puis ses pétales. Essaie de bien marquer ces différents éléments pour qu’elle n’ait pas l’air de ressembler à un petit pâté.
  • Pour finir, tu vas pouvoir lui dessiner un petit pot en terre cuite. Un petit rectangle et un trapèze devrait amplement faire l’affaire.
  • Une fois ta composition terminée, pense à rajouter un petit texte comme « devoir de Botanique » !


Exemples :

Version de Solene

 


Version de Toma
 
 

DCFM

 

Pour cette troisième matière, et pour rendre cette représentation plus simple, nous allons opter pour deux baguette croisées.
 

  • Mon conseil va être de choisir un fond de couleur sombre comme un noir ou un gris foncé. Cela représente les forces du mal.
  • Ensuite, choisis le marron de ton choix pour créer une première baguette en diagonale. Pense à lui faire une poignée un peu plus large et un bout assez fin et légèrement arrondi.
  • Il peut être intéressant d'éclaircir légèrement la baguette sur le premier plan afin de bien distinguer de la deuxième. Evidemment, pense à bien croiser les deux.
  • Une fois ta composition terminée, pense à rajouter un petit texte comme « devoir de DCFM » !


Exemples :

Version de Solene

 


Version de Toma
 
 

Alors, conquis ? Promis, je vous offre la suite dans un prochain épisode (avec de vrais illustrations).

Les 2010 à Poudlard

Salut les loulous,


Tout d’abord, souhaitons la bienvenue aux 2010 pour cette nouvelle rentrée à Poudlard ! Chaque promotion apportant sa pierre à l’édifice, l’équipe des Crocs a décidé de s’attarder sur la particularité des nouveaux résidents du château.

C’est donc avec beaucoup de bonnes vibes que nos premières années nous apportent la POP IT MANIA dans leur sac da Winx. Soyez donc prêts à découvrir ces petites tablettes hautes en couleur et à les adopter dans les plus brefs délais afin d’être à la pointe de la mode. Cela vous permettra ainsi de surfer sur cette trend du tonnerre.

Autant dire que ça change de l’Histoire de Poudlard, des Berlingots de fièvres, des boursouflets ou des philtres d’amour que nous avons connus dans les années 90 mais rappelons nous surtout que nous sommes la maison de la tolérance.

Si vous n’adhérez pas à l’engouement généré par ces petites capsules, optez au moins pour le sac da Winx.

 

Allez, POP IT!


Le monde à l'envers

L'équipe quand Orla propose une édition inversée 



Quand Orla comprend qu'elle va devoir se taper toute l'écriture



 Et qu’on lui demande d’écrire beaucoup d’articles 

"Solène et Toma quand on les autorise à faire les illustrations sur Paint"



Quand Orla voit les illustrations de Toma 



Quand Toma et Solène jouent les dessinateurs



... Avec un peu trop d'enthousiasme



Et que Solène donne le meilleur d’elle-même 

Quand Toma propose une idée 



Et qu'il se la fait accaparer au bout de deux minutes



 Quand Orla se rend compte que les aspirants graphistes n’ont pas suivi ses conseils 

"Quand Toma et Solène ont fini leurs illustrations même si elles ont été faites sur Paint"

 

samedi 7 août 2021

Édito

 

Salut les vacanciers !


J'espère que vous vous dorez bien la pilule dans le sud, ou que vous avez pris un bison express direction la Grèce (et pas la graisse, ne mangez pas trop, même si c'est les vacances). Bref, on se retrouve pour une édition toujours plus qualitative, même si j'ai quelques nouvelles peu reluisantes à vous annoncer.

Deux de nos membres nous disent au revoir sur cette édition. Noah le koala nous quitte pour voler vers de nouveaux horizons. Qui sait, peut-être arriverons-nous à le reprendre dans nos filets d'ici peu ? En tout cas on lui souhaite le meilleur pour la suite. Andreas, quant à lui, a été kidnappé par les moldu, mais je ne doute pas qu'il reviendra bien vite.

J'espère que cette édition aux couleurs de la Grèce vous plaira, elle comporte d'ailleurs une petite surprise. En effet les 4 journaux de maison ont décidé de mettre des paillettes dans vos vies en organisant une petite discussion commune qui vous fera sûrement réfléchir !

Allez j'arrête de raconter ma life, partez lire mes petits bisons, et pensez à commenter ! (sinon je crie) ♥

 

http://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/zm8t.pnghttp://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/3045.png

Un mot pour nos Directrices de Maison

 

 

Majusculement votre

24 Septembre 2020. C'est ce jour-là que tout a commencé. Enfin non, c'est pas vrai, parce qu'on parlait bien avant cette date. Mais c'est à ce moment là que les cris sont apparus, et sont restés.

Avant de commencer cet article, j'aimerai que nous prenions tous une minute pour penser à notre cher Toma Dresden. Toma, l'homme qui est allergique aux majuscules. Je suis sincèrement désolée pour ce qui va suivre. Ne nous quitte pas. PROMIS JE ME RATTRAPERAI.

Il y a des gens qu'on rencontre qui deviennent vite de grands amis. Ce genre de personne avec qui on peut parler de tout, comme les aléas de la vie. Ces moments d'intense communication où la relation passe à un niveau supérieur.

Vous connaissez Orane, la préfète parfaite. Enfin à peu près. Si on oublie les coups de fouet et les menaces pour vous faire faire des devoirs. On va faire comme si... Vous connaissez la préfète vue de l'extérieur, mais à l'intérieur, qu'est-ce que ça donne ? Car en plus d'être une préfète de qualité, Orane est également une chroniqueuse de talent. Toujours investie dans son travail, elle se donne à 100%. Vous n'imaginez pas à quel point elle est investie pour la maison. Elle en fait parfois des AVC et ça laisse des séquelles.

Il faut dire aussi que parfois, on ne comprend pas trop ce qu'elle essaye de dire. Surtout parce qu'elle se perd dans son cerveau pailleté et qu'elle invente des choses qui n'ont pas lieu d'être. Vous comprendrez donc que, parfois, il y ait entre nous des couac de communication. Récemment je me suis procuré un décodeur spécial panda princesse à paillette qui fait des roulades. N'hésitez pas à m'envoyer un MP si vous voulez le même.

Outre ses soucis linguistiques, je veux que vous sachiez qu'Orane est une personne merveilleuse. Elle a été là dans des moments difficiles et je l'en remercie, toujours à trouver des bêtises à dire pour me faire rire et me remonter le moral. Et elle a aussi un talent caché. C'est une harceleuse de talent, surtout quand elle est contente. Je vous assure que recevoir 26 notifications en moins d'une minute, c'est effrayant.

 

http://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/zm8t.pnghttp://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/3045.png

La minute potin de Lucy

 

Cher Journal,

Ça fait maintenant quelques éditions que la gueulante et le panda sont venues me secouer le cocotier pour que je les aide dans la direction du journal. Alors clairement oui, au début j'étais blasée. Moins de temps pour prendre soin de ma peau de bébé, moins de temps pour me pomponner. Mais au final, j'te jure que j'y ai trouvé mon compte. Car intégrer l'équipe des Crocs, même comme visage du journal (ouais parce que bon, on sait que plus belle que moi, chez Poufsouffle y'a pas), ça ouvre les portes aux ragots. Beaucoup de petits espions m'envoient des gossips. Et tu sais que les gossips, j'aime ça.

Je sais donc de source sûre que notre chère directrice, Aimyli, après une certaine heure passée, zozote abondamment. Et puis après Tchoupi, vla qu'elle a une obsession pour les poissons rouges. Je vous jure, on s'en sortira jamais, ces gens sont trop weirdo. #vieillespersonnes

Il est aussi probable que notre chère Addison Hastings loue une chambre à temps partiel à l'hôpital Ste-Mangouste. Ce n'est qu'une théorie, mais quand on voit son vocabulaire, il y a de quoi se poser des questions. Aurait-elle oublié de prendre ses médicaments ? Probablement.

Il semblerait également qu'une nouvelle élève internationale ait fait son arrivée entre nos murs. En effet, Hazel De Martel viendrait d'une école peu connue, située dans des régions reculées, où la langue principale consiste à oublier des lettres dans les mots. Ou alors c'est juste qu'elle a forcé sur la bièraubeurre. On sait de toute façon qu'elle a un système digestif du tonnerre et qu'elle a des tendances à l'exhibition, alors bon.. #missproutprout

Et attends, ce n'est pas tout. J'ai la preuve irréfutable que nos directrices ne sont pas humaines. En plus d'une obsession pour les canards d'un côté, et une multitude de choses de l'autre, Aimyli et Bianca n'auraient aucune peine à supporter la senteur de Groin-Groin. Tu sais. Groin-Groin. Le cochon. QUI SE ROULE DANS LA BOUE. ET QUI FAIS CACA PARTOUT. T'as déjà vu un cochon péter ?

Fouuuh il faut que je me calme. Mais si on en croit les dires de Drayryfore, Hope aussi elle empeste. Info ou Intox ? Hope a-t-elle des soucis de plomberie l'empêchant de se doucher ou Drayryfore a-t-elle l'odeur des chèvres d'Abelforth ancrée dans le nez ? Et puis déjà, pourquoi elle lui renifle le dos ? #balancetonaraignée

Sinon, t'as déjà goûté du lait aromatisé au coquelicot ? Moi non. Et j'ai pas envie. Noah par contre semble fortement intrigué par la chose. Même si techniquement ça ne se mange pas. Enfin, est-ce qu'on est vraiment à ça près ? D'ailleurs, toute cette histoire fait remonter les vieux fantasmes d'Aimyli.. Je vais me tenir éloignée d'elle le matin au petit dej.

Au fait, j'ai oublié de te dire, mais il paraît qu'Hazel vient de rencontrer sa mère ! Si si si, elle l'a retrouvé par hasard au détour d'un duel. Des retrouvailles vla émouvantes. On sent réellement la joie de la petite fille qui vient de retrouver sa maman. Bon, après, je vous accorde que c'était quand même assez brutal aussi...

Pffff, je dois y aller, j'entends les deux affreuses arriver, elles sont entrain de me chercher. En tout cas, si je dois te dire un dernier truc, c'est qu'une certaine tavernière supporte mal la défaite.

Enfin bref, je repars récolter des témoignages, promis je reviens vite. En attendant je vais aller me planquer avec une réserve de saucisson pour pas qu'elles me retrouvent.

 

xoxo

 

http://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/t2gu.png

Sous le feu des projecteurs - partie 3

Non, clairement, la niaiserie ce n'est pas pour moi. C'est bien le dernier article de ce genre de ma part. Et comme mon niveau de niaiserie est encore au plus bas, j'ai laissé parler mon cerveau en profitant de ces vacances pour rapprocher ces adorables blaireaux à quelques personnages de série ou de dessins animés. Que d'imagination ... merci Netflix.

Amaryllis Clyfford - Marie (Les Aristochats)

Premièrement, Amarychat est un chat, tout le monde le sait. Deuxièmement, son égérie est aussi mignonne que ce p'tit chaton. Troisièmement, la mignonnerie dont fait preuve Marie peut largement être mise en parallèle avec celle d'Amaryllis. J'aurai bien poursuivi la liste, mais on a tous compris l'idée non ? Amarychat n'est qu'une couverture pour Marie l'infiltrée dans notre monde.
 

Amber Craft - Stiles Stilinski (Teen Wolf)

Dans une autre vie, Amber et moi sommes âmes-sœurs, mais là n'est pas la question. Il faut la connaître pour pouvoir rire de ses bêtises, ce n'est pas pour rien que l'on s'entend bien, elle a de grandes qualités dans ce domaine. Elle est optimiste et détend toujours l’atmosphère, c'est du Stiles tout craché.

Clairet - Sam (Totally Spies)

Gardez toujours en tête que la couleur des cheveux est l'une des choses les plus importantes pour ... rien du tout. Sans connaître le niveau d'intelligence de miss Clairet ici présente, je suis pourtant persuadée qu'elle pourrait être cette chère Samantha dans une autre vie. Et si jamais j'ai tort, au moins les cheveux rattraperont mon blabla.

Clémentine Smith - Garfield

Parce que dans une autre vie c'était un chat et que dans cette vie c'est une Poufsouffle. Et les Poufsouffle aiment manger. Qui de mieux que Garfield pour l'incarner et incarner la gourmandise à l'état pur ? Mais à part ça, c'est un amour ... elle est tout de même plus gentille que ce gros chat, faut bien l'avouer.

Daisy Elizabeth Wise - Barbie

Parce que son égérie est beaucoup trop belle pour être réelle, c'est Barbie tout craché. Et on adore tous Barbie. À côté de ça, Barbie c'est quand même la meilleure amie de toutes les p'tites filles, et donc une personne de qualité supérieure. Bienvenue à Poufsouffle Daisy, tu es encore un peu plus officiellement la bienvenue.

Olivia Björkman - Spencer Hastings (Pretty Little Liars)

Cette ancienne Serdaigle a beau avoir adopté le jaune qu'elle honore maintenant, elle a gardé cette créativité et cette intelligence qui fait d'elle une parfaite Spencer 2.0. Malgré tout, au vue de ces belles qualités, elle a vraiment bien fait de nous rejoindre, ce ne serait plus pareil sans elle.
 

Robin St. James - Aurore (La Belle au Bois Dormant)

Bon, j'avoue, au premier abord ça ne sonne pas super bien. MAIS, après quelques années de repos paisible dans son château, Robin s'est finalement réveillé, secoué par le beau prince Orla (oui, on y croit, un effort je vous prie), afin de faire son grand retour parmi nous. Un peu de retard dans cette quête, mais tout de même, il est de retour. Et c'est tout ce qui compte !

Roy Travis - Newt (Le labyrinthe)

Roooooy, il faudrait écrire un roman pour décrire cette personne merveilleuse, mais on va se contenter de quelques lignes. Comme Newt, il est loyal et attaché aux gens qu'il apprécie, de quoi faire de lui une personne indispensable dans nos vies. Simplement, merci d'être parmi nous Roy.

Tara Wilson - Fran Fine (Une nounou d'enfer)

Il en faut du courage pour supporter deux préfètes qui passent leur temps à se chamailler et faire des bêtises. Miss Wilson pourrait être une nouvelle version de cette nounou assez étrange qui a su (ou presque) discipliner des enfants lui courant dans les pattes. En tout cas, elle a survécu à cette période hyperactive dans sa vie. Toutes mes félicitations.

Yann Watson - Sheldon Cooper (The Big Bang Theory)

Qui n'a pas sa langue dans sa poche, le p'tit monsieur s'est, à plusieurs reprises, montré à un niveau de blagues et de bêtises en tout genre très élevé. Il suffit de remarquer qu'il est le propriétaire du club d'humour pour confirmer de tableau. Je ne suis pas sûr qu'il soit aussi étrange que Sheldon, mais ... désolé Yann, je trouvais que ça t'allait bien quand même.


Toutes les bonnes choses ayant une fin, cette troisième partie est donc bel et bien la dernière. Hallelujah, ça me demandait trop d'amour, trop compliqué pour moi. Tout de même, vous êtes tous et toutes des petites merveilles de la nature.

 

http://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/t2gu.pnghttp://journal-poufsouffle.poudlard12.com/public/Crocs/Signatures/3045.png

- page 1 de 60