mercredi 5 mai 2021

Édito

Bonsouar à tous, ici Queen H et Queen O,


Et oui, que le temps passe vite Marguerite, nous voilà déjà le 5 du mois. Un mois qui s'est écoulé à une vitesse folle, mais un mois chargé en émotions Orion. Et nous avons tellement de choses à vous annoncer ici ! Alors ne tardons pas, et commençons tout de suite. Par les mauvaises nouvelles, c'est mieux de finir sur du positif.

Certains auront pu le remarquer, mais Olivia et Flynn (pas Flynn Rider bande de nouilles, on est pas dans Raiponce namého) n'arborent plus fièrement leurs grades de chroniqueurs et ont décidé de quitter notre belle équipe. On les remercie du plus profond de nos cœurs pour tout le travail qu'ils ont pu accomplir à nos côtés et on leur souhaite tout plein de bonheur et de réussite dans leurs futurs projets.

Du côté du positif, j'aimerais vous dire que cette édition est un peu notre bébé potelé (oups). Vous pouvez admirer un nouveau header, un nouveau fond, de nouvelles signatures.. Le tout imaginé et créé par nos deux illustrateurs de talents, Andreas et Orla. Pour les Poufsouffle, vous pouvez dès à présent admirer le tout nouveau bureau posté en salle commune, et posté par notre petite princesse, la Lady Crocs, Lucy Lencio. On remercie tellement fort notre équipe d'illustration pour le travail de réflexion, de conception et de création de toutes ces merveilles Mireille.. On vous aime les gars.

Nous espérons de tout cœur que cette nouvelle édition vous plaira, n'hésitez pas à nous donner votre avis dans les commentaires, ça fait toujours du bien au moral. En tout cas, merci d'être présents à nos côtés, éditions après éditions. Les Crocs du Blaireau sont plus beaux grâce à vous.
 

Bonne lecture o/

 

 

Les Crocs au Congo

Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi certains Poufsouffle semblent étranges, sont accros à la nourriture, ont tendance à chanter des chants slaves ou encore à courir tous nus à la Réserve ? Non ? Vraiment pas ? Bon très bien. Et bien c’est tout nous, merci à tous.
 

THE END


STOP, ne partez pas déjà ! Il semblerait que nous ayons bien vite répondu à votre place. Nous allons donc tout de même développer pour les quelques uns qui liraient encore ces lignes.

Si la description de notre maison faite un peu plus haut peut vous paraître plus ou moins naturelle concernant ses membres (pour ceux qui y sont familiers tout du moins), elle cache en réalité un bien sombre secret (bon c’est pas tant un secret que ça au final mais c’est pour installer une ambiance mystérieuse) : le trafic de poudre de mandragore.

Ce n’est pas réellement une nouveauté, nombreux sont les témoignages d’élèves ou de professeurs ayant eu recours à de telles pratiques (pour des effets plus ou moins efficaces, en plus). Toujours est-il qu’une récente vague de comportements plus que suspects nous a alarmé aux Crocs (enfin on était deux sur le coup mais c’est déjà ça) et qu’une enquête très approfondie à base de .... quelques questions nous a permis de trouver la tête de ce trafic : notre chère collègue chroniqueuse et professeure de botanique Orla Lagh. Nous aurions pu nous en douter en même temps. Une professeure si gentille et si adorable doit forcément cacher quelque chose. Sinon c’est louche.

Ainsi, après s’être entretenu auprès d’elle, cette dernière nous a dévoilé ne pas produire la poudre elle-même (sachant qu’elle aurait de quoi). Elle se fournirait en réalité auprès d’un célèbre trafiquant congolais. Pourquoi le Congo ? Ah bah il faut demander à la dame, c’est pas nous qui payons les frais de douane. Bref.

Quoiqu’il en soit, nous, le Chipoteur et la génie autoproclamée de l’équipe, ne pouvions pas en rester là. Nous avons donc décidé de nous rendre sur place afin d’en savoir un peu plus sur ce trafiquant.

Après un voyage beaucoup trop long et 47 parties de pierre-feuille-ciseaux (gagné 47 à 46 par la demoiselle), nous avons été accueillis par le comité de bienvenue destiné à l’élite, c'est-à-dire à base de tapis rouge qui n’était pas rouge, de paillettes (roses évidemment) et de licornes offertes en guises de cadeaux de bienvenue. Et même si tout ça était bien joli, il ne fallait pas oublier la mission d’origine.

Retrouver le célèbre trafiquant congolais fut plutôt simple. Étrangement, après l’avoir écouté épeler son nom une bonne dizaine de fois, nous étions sûrs d’avoir face à nous le premier savant de la République démocratique du Congo, le grand Eddy-Malou.

Le Chipoteur - Wesh Malou, bien ou bien ? Ne répondez pas, merci. Dites-moi m’sieur, vous voudriez bien nous expliquer pourquoi le trafic de poudre de mandragore est si bien que ça ?

Le savant - Bien sûr, ça fait tout de suite allusion à la nucléarité des rollers, avec une nouvelle dynamique qu'on pourrait appeler la théorie générale des organisations, qui fait intervenir le trafic de poudre de mandragore à travers une certaine réflexologie, qui est d'ailleurs l'avenir de la république démocratique du Congo.

Le Chipoteur - Euh ... d’accord. Mais du coup votre trafic est organisé à partir … d’une histoire de nucléarité des rollers ? Ou c’est l’histoire de réflexolotruc ?

Le savant - Mais oui c’est clair.

Au moins, si certains avaient encore des doutes au sujet du fournisseur de la professeure de botanique, il est certain que cet étrange monsieur était atteint, et avait réellement pris trop de poudre.

La génie autoproclamée - Nous pourrions en avoir un petit peu ? Ou beaucoup en fait ? Là tout de suite maintenant. C’est pour en savoir plus sur la production évidemment ...

Le savant - C'est-à-dire que … non. C'est un peu comme la congolexicomatisation des lois du marché. A travers la poudre de mandragore et ce système de mandragoricité non informatisée, les lois du marché propres aux congolais facilitent la production de poudre et permettent d'imposer la force vers l'ovanium, c'est-à-dire l’estime du savoir.

Évidemment. Après tout, c’est parfaitement clair, Orla Lagh se fournit auprès du trafiquant le plus perché de tout le Congo, malgré le fait qu'l soit sans doute le plus renseigné, et certain de la qualité de son produit. C’est rassurant, directement testé et approuvé par le célèbre bonhomme.

Décidément, on aura tout vu dans l’équipe des Crocs … Et c'est ainsi que s'est terminée notre expédition au Congo et que nous sommes revenus bredouille au château sans avoir rien compris mais en ayant découvert ... un savant.


Qu’avez-vous pensé de ce nouvel article patate ? (enfin de retour). N’hésitez pas à donner votre avis dans les petits commentaires (ça nous fait bien plaisir) et à nous proposer un sujet pour la prochaine édition ! Soyez originaux et lâchez-vous !

PS : Pour les petits curieux, voici un lien vers la vidéo qui a servi d’inspiration à cet article (ici).

 

Dis, comment ça vit un génie ?

@Droits réservés

Quand je parle d'un génie, je parle de moi bien évidemment. Il faut vous mettre à la page, non mais je rêve, quelle honte de ne toujours pas l'avoir compris. Peu importe, cet article n'a pas vocation à révéler le génie que je suis, mais bien à vous raconter ma vie. C'est sympa les Crocs, on a le droit d'y raconter notre vie, alors j'en profite. Peut-être pas tous les mois quand même, faut pas pousser le bébé dans le potager, mais ça faisait longtemps je trouve, alors ... bienvenue dans un mois de ma vie de génie !
 

~ SAMEDI 10 AVRIL ~


Après quelques jours d'hibernation suite à la publication de la dernière édition, il est temps de réveiller le Génie pour une réunion des Crocs qui s'annonce mouvementée. Au programme, faire semblant d'écouter Hope blablater sur pleins de sujets intéressants en apparence, puis se perdre toute une soirée dans bêtises, bêtises, et encore bêtises avec une équipe légèrement ... atteinte. Mais on les aime comme ça après tout.
 

~ JEUDI 15 AVRIL ~


Tout est bon à prendre pour procrastiner, et notamment les bêtises. Oui encore, mais il n'y a jamais trop de bêtises. Heureusement pour mon demi-cerveau et moi-même, Flynn est toujours là pour se faire accuser, ce qui est drôle, mais permet en plus de retarder la préparation de l'édition. Jusque là, tout va bien.
 

~ LUNDI 19 AVRIL ~


C'est officiellement le début de la semaine à la Québecoise, complètement en décalée, avec des nuits de trois heures en se couchant à 5 heures, et un esprit complètement à l'ouest pour la journée. Merveilleuse excuse pour éviter d'écrire quoique ce soit, et c'est aussi le moment pour ne plus répondre aux rappels de Hope, tout en restant cachée derrière les rideaux pour lui échapper en journée.

~ SAMEDI 24 AVRIL ~


C'est tristement la fin de la semaine à la Québecoise. Le retour à la réalité française est difficile. J'en profite pour taper sur un première année pour me détendre. [effectué par une professionnelle, ne pas reproduire chez vous.] À présent, il faut éviter Tara, et donc la salle commune, pour éviter les ennuis. Vous l'aurez peut-être deviné, mais c'est une nouvelle superbe excuse pour éviter d'écrire un quelconque article.

~ VENDREDI 30 AVRIL ~


Oups. C'est le moment fatidique. Le délai est arrivé à son terme, Hope attend avec un air de "je vais crier très fort et te taper dessus si rien n'est prêt". Fort heureusement, elle ne tape pas, et ne crie pas non plus d'ailleurs, sur son demi-cerveau. Tout de même, il va falloir être convaincante en lui assurant que tous les articles sont presque terminés. Ma meilleure excuse en stock pour ce retard : "je me suis perdue dans les couloirs". Et le pire ? C'est que c'est convaincant à chaque fois.
 

~ MARDI 4 MAI ~


Il est grand temps de se mettre au travail. Il reste donc une journée et une nuit avant de devoir dire adieu à tous mes proches. Il est d'ailleurs également temps de rappeler au passage à Flynn et Andreas de se bouger à leur tour. Il ne faut pas croire, les Crocs sont majoritairement une équipe de bras cassé, vous imaginiez quoi sérieusement ?
 

~ MERCREDI 5 MAI ~


Il est 4h31, le jour n'est pas encore levé, et tout le monde ronfle à l'heure qu'il est. Mes articles sont enfin terminés. On est pas mal finalement, il n'est même pas 5h, que personne ne vienne me dire que je suis en retard.

Après des raccords de dernière minute, l'édition est enfin postée. L'équipe mérite bien sa soirée de bêtises, et Hope un ou deux mojitos histoire d'oublier ce mois catastrophique. Il est grand temps de repartir hiberner pour ma part. Quelle vie.

Et toi, combien tu coûtes ?

 

Voir l'article version texte :


Aaaahhh les enchères. Peut-être y avez-vous déjà participé ? Personnellement, jamais, et vu mon compte en banque, ça ne risque pas d'arriver. N'empêche, imaginons une seconde combien un blaireau pourrait coûter ? Alors non, je ne parle pas de l'animal, concentrez-vous un minimum je vous prie, mais bien des Poufsouffle. Qui voudrait acheter telle ou telle personne et pourquoi ? Non, moi non plus je n'en sais rien.


La Miss Tisane, sculpture de qualité supérieure vendue avec supplément tisane et une mini sculpture de Wallace. Qui ne voudrait pas de ça ? Le prix ? Pas moins de 10 062 Gallions mes amis ! L'argent sera à verser sur le compte d'Orane Lueswinn.

Le vif d'or Hope Moore, ni repris ni échangé. Si vous la perdez de vue, ne venez pas vous plaindre, ce sera uniquement votre problème. Si elle vous fait déjà de l’œil (méfiez-vous, on ne sait jamais, c'est une serpentard refoulée apparemment), il va falloir y mettre le prix ! 20 892 Gallions pour cet objet de valeur !

Le Charlotte Bolton, peinture aussi époustouflante que la demoiselle avec ses tons lumineux qui mettent tout de suite de bonne humeur. Une note d'histoire chaleureuse, vous aurez tout gagné avec cette acquisition ! 10 516 Gallions à verser dans l'immédiat. Et non, il n'est pas possible de faire de prêts pour obtenir la qualité, namého.

La Nox De Leon, également appelée, chez les moldus, une pépite d'or, qui pourrait rendre aveugle n'importe qui par son talent. 10 364 pour la productivité incarnée. Y a-t-il vraiment besoin de développer ne serait-ce que quelques mots pour justifier sa nécessité ?

La Cherry Oxword, ou sculpture parlante. Article exceptionnel que voilà. Si jamais vous cherchez une compagne bavarde vous avez trouvé votre perle rare ! 10 001 Gallions pour cette adorable sculpture.

La Tara Wilson, peinture éblouissante exposant un repas alléchant composé uniquement de cookies de différentes saveurs. J'en salive rien qu'à l'imaginer. 40 844 euros pour le repas sur toile !


Je me répète, mais l'argent est bel est bien à verser à Orane Lueswinn. Sans quoi, vous ne pourrez vous acquitter de vos biens. Personnellement, j'aime bien l'idée de cette enchère, ou "comment devenir riche en pigeonnant tout le monde". Au fait, c'est bientôt (ou pas) mon anniversaire, n'hésitez pas à m'offrir l'une de ces belles personnes , ce serait un beau cadeau.

Comment reste-t-on chroniqueur ?

Entrer dans un journal de maison est un choix. Peu importe le journal et la maison concernée. Que l’on soit demandé voire attendu par certains ou que l’on veuille juste tenter l’expérience. Entrer dans un tel groupe dans le but de produire un écrit ou une illustration est et reste un choix.

Si vous vous demandez à la lecture de ce début d’article pour quelles raisons une personne peut en arriver à faire ce choix, je vous laisse lire l’article suivant des crocs datant d’il y a un peu plus d’un an auquel cet article fait suite. À présent, maintenant que nous avons potentiellement répondu à la question du pourquoi, intéressons-nous à la suite.

Mettons-nous à la place du nouveau chroniqueur fraichement arrivé dans l’équipe. Déterminé, débordant d’idées voire même force de proposition, il veut s’investir et donner de sa personne pour le journal. C’est peut-être son premier grade, comme ce fut mon cas, ou un grade supplémentaire sur son profil, mais sa motivation reste la même. Il découvre les dessous du journal, s’habitue à l’ambiance et à la mise en place des éditions et s’épanouit dans l’écriture de ses articles ou la préparation de ses illustrations. Les débuts sont motivants, enthousiasmants voire même passionnants pour certains. Le chroniqueur sait pourquoi il est dans l’équipe, apprécie son statut et son activité et se perfectionne d’éditions en éditions.

Puis vient la mi-temps.

Si certains arrivent à garder une motivation constante et trouver l’inspiration coûte que coûte, d’autres finissent par se lasser, être découragé par le potentiel manque de commentaire ou encore faire face à des réactions qu’ils n’avaient pas prévu sur certains de leurs articles. Quelles qu’en soient les causes, la question peut se poser. Dois-je me convaincre qu’il faut que je reste dans l’équipe ? Dois-je continuer d’écrire des articles si l’envie n’y est plus ? Dois-je écrire pour écrire et ne pas y prendre de plaisir ? En somme, dois-je me forcer ?

La question initiale était « Pourquoi devient-on chroniqueur ? », mais elle se transformer en « Comment reste-t-on chroniqueur ? ». Lors de mon arrivée aux Crocs, j’aurai été tenté de répondre que l'on reste grâce à l’équipe, grâce à son ambiance et en étant stimulé voire soutenu par ses collègues. Et je pense que c’est une bon élément de réponse. Mais seulement dans un premier temps. Comme je l’ai dit au début, entrer dans l’équipe est un choix. Et c’est un choix que nous faisons parce que nous sommes poussés par l’envie de créer, parce que nous avons cette étincelle, cette part de nous-mêmes, que nous avons envie de transmettre aux autres. Mais quand cette étincelle s’amenuise et ne devient plus que l’ombre d’elle-même, la possibilité de faire une pause, voire même un arrêt dans cette expérience ne doit pas effrayer. Elle n’est évidemment pas plaisante, pour soi-même comme pour l’équipe, mais elle peut devenir nécessaire.

Seulement, cette simple pause ou cet arrêt signifient-ils vraiment que l’on change totalement de statut ? Sommes-nous chroniqueur si seulement si nous avons le grade correspondant, ou cette notion ne va-t-elle pas au-delà ?

Être chroniqueur, c’est écrire régulièrement ou illustrer régulièrement pour un journal. Mais les articles parus dans les journaux et écrits par des membres non-chroniqueurs, ou non catégorisés comme tels, ne sont pas rares. Est-ce que l’on doit donc considérer uniquement la nécessité du grade à la fréquence d’écriture ? Si tel est le cas, quitter une équipe, que ce soit pour une pause ou de manière plus définitive n’est pas forcément synonyme de changement de statut. Le grade n’y est plus, mais le pédouzien reste le même. Et un tel retrait de l’équipe peut naturellement permettre de prendre du recul, du temps pour soi afin de se changer les idées pour potentiellement revenir de plus belle.

Ayant moi-même été chroniqueur une première fois dans ce journal, puis CeC, j’ai vu des personnes partir puis revenir, et d’autres simplement quitter l’équipe. Elles en avaient très certainement besoin. J’ai d’ailleurs moi-même quitté l’équipe, même si les raisons différaient du cas que j’expose dans cet article. Seulement, un retour dans l’équipe m’a tout de même permis d’avoir ce regard nouveau et de remarquer que non, quitter une équipe n’est pas forcément synonyme de quitter le journal et quitter son statut.

À la question « Comment reste-t-on chroniqueur ? », je répondrai donc qu’il s’agit d’avoir l’envie de partager, de créer, d’innover et de se dévoiler. Mais si un jour il vous arrive d’avoir une baisse de motivation ou d'envie, ne soyez pas effrayé ou perturbé par la perspective de faire une pause. Vous resterez vous-même, pédouzien et chroniqueur dans l’esprit, gradé ou non. Néanmoins, l’équipe reste un bon soutien en cas de besoin.

Enquête Exclusive : Suivons Orla Lagh à la trace...

Nouveau mois donc nouvelle cible ! Au final, j’ai pas mis beaucoup de temps avant de la trouver, et cette fois-ci (encore) c’était en pleine nuit (il faut croire que mon cerveau réfléchit plus vite la nuit qu’en journée). Il s’agit tout simplement de la petite Orla Lagh. Pourquoi elle vous allez me dire ? Et bien c’est simple, elle squatte le topic : À part manger, ça fait quoi un blaireau ? Si vous passez un minimum au sein de la salle co’, vous avez dû voir ses messages. Si je peux vous aiguiller, elle y poste en moyenne une fois par semaine, et le plus souvent après 20h, avec une pointe d’activité après 23h.

Du coup, notre professeure de Botanique


Oui, cet avatar avec la bouche en cul de poule me fait bien rire, parce que je suis certaine que vous avez essayé de faire cette bouche de poisson ou de poule, c’vous qui voyez.

Je vais retracer un peu ses messages pour vous en apprendre plus sur elle.
On va passer sur ce qu’elle boit, car le plus souvent c’est de l’eau, et parfois du coca, mais elle reste quand même beaucoup sur l’eau. Niveau nourriture, vous devez savoir qu’elle n’a pas l’air de beaucoup manger, le plus souvent, elle répond à cette question par « pas » ou « rien » … je ne veux pas dire, mais ce n’est pas le mug cake ou les 6 nuggets que tu as pu manger sur les trois dernières pages qui font une alimentation, tu devrais manger tu sais :o

Mais ce n’est pas tout, elle passe beaucoup de temps allongée : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Vous avez compris, le plaid, le lit et elle, c’est une grande histoire d’amour. J’vais éviter de vous faire ouvrir 1000 onglets sur votre ordinateur, sachant que l’article n’est pas encore terminé.

En vrai, pour tout vous dire, au fil de cet article et donc de tous ses messages que je suis entrain d’écumer, j’ai l’impression de retrouver une ancienne membre de Poufsouffle, qui avait été très active jadis dans le temps, mais dont les ressemblances me sont de plus en plus frappantes. Orla, si tu à l’occasion de lire cet article, merci de me dire si j’ai raison blbl.

Sinon, dernièrement je suis tombée sur un de ses messages dans le sondage pédouzien, et dîtes vous bien qu’elle assume elle-même poster dans le topic « A part manger »

Vous l’aurez donc compris, Orla est une jeune fille assez mystérieuse si vous ne la suivez pas en Botanique ou dans notre topic de la salle commune.

Zoom sur une égérie Poufsoufflienne

Vous avez sans doute déjà vu ou croisé Andreas DiCastello. Si ce n’est pas le cas, vous avez à tous les coups au moins lu un de ses articles ou vu une de ses illustrations. Mais passons le côté pédouzien, qu’en est-il de son égérie ?

Andreas est représenté par Reece King, un choix fait pour sa « bouille », comme dit notre cher interviewé : « J'aime bien sa bouille, elle est douce et mélancolique oki non sérieux il y avait un je-ne-sais-quoi de magique et mystique dans son regard ». C'est donc un coup de foudre sur son physique à ce que je vois. Il nous confirme d’ailleurs ne l’avoir choisi que pour son physique car ce cher Andreas n’a aucune idée de l’activité de son égérie « j'en sais fichtre rien je suis venu que pour le physique oki ». Mais sachez qu’il n’a pas tort car Reece King se trouverait être mannequin. Alors désolé Andreas, mais tu ne pourras pas jouer dans un film avec la vedette de l’article contrairement à tes souhaits « s'il veut jouer dans un film avec moi, je ne dis pas non ». Mais vu qu’il se déclare être bisexuel, de ce point de vue-là, tu as peut-être plus de chance « il a un charisme incroyable purée, vraiment vous avez vu sa mâchoire là ? Je veux me marier avec sa mâchoire ».

Cependant sachez qu’Andreas n’a pas toujours été représenté par ce fameux mannequin. "Avant c’était le fanart d'un gamin très doux (voyez dans ma pensine) avec de belles couleurs et la peau marquée du vitiligo par choix du dessinateur et non pas parce que je me suis cassé la tête à en ajouter manuellement kr. J'ai changé du coup parce que le fanart était en unique exemplaire, l'artiste n'a jamais refait de trucs similaires (j'en pleure encore parfois, seul dans la nuit, sous ma couverture). Donc voilà, Reece king c'est Andreas et quand je voudrai remettre le fanart, je le remettrai et ça sera toujours Andreas ».

S’inspirant du fanart, Andreas a créé les bases de son personnage sur cette égérie : « Andreas a des origines hawaïenne car le fanart en question renvoyait ce côté enfant des îles, ça avait un côté beau/poétique et bref voilà, j'ai adapté l'histoire au physique. Bon du coup Reece King n'a pas le vitiligo mais comme on dit : c'est rien, c'est la rue ».

Voyage au centre de l'univers

Vous savez sans doute que vous êtes défini par un signe astrologique qui est votre signe solaire. Mais saviez-vous que vous étiez également défini par un signe lunaire ?

Le signe solaire est ce à quoi tout le monde fait référence la plupart du temps. Il correspond à la position du soleil au moment où vous êtes né. Niveau personnalité c’est ce que voient les gens en vous, cela reflète également les défis que l'on peut traverser.

Le signe lunaire lui, fait référence à notre personnalité, nos émotions, sentiments, notre pensée. C'est un tout qui peut se révéler plus secret. Il serait en lien avec la montée des eaux, la lune interagissant avec les marées. Et étant donné que votre corps est environ composé de 80% d’eau, la résonance avec le côté interne et personnel s'en voit décuplé. Du fait que le signe lunaire soit plus en corrélation avec votre personnalité, il est possible que vous vous identifiez plus à ce dernier qu’à votre signe solaire.

Un troisième facteur que nous n’avons jusque-là pas évoqué est l’ascendant qui a un très faible impact lors de votre naissance bien qu’il soit régit à partir de cette dernière. Il prend de plus en plus d'ampleur avec l’âge lorsque vous vous détachez des valeurs sociétaires et familiales pour vous servir de votre maturité afin d’établir votre comportement.

Prenons pour exemple les chroniqueurs. Nous avons une Orla IRL qui est définie d’après son signe solaire, le sagittaire. Ce qui la définie comme quelqu’un en soif d’aventure, quelqu’un de très optimiste et de très enjoué. Du moins ça c’est ce que nous percevons d’elle, mais sachez qu’Orla a la particularité de partager le même ascendant que son signe solaire ce qui veut dire qu’en grandissant, ses valeurs d’aventure resteront les mêmes aux yeux de tous. Voyons voir ce que dit son signe lunaire qui lui, nous donnera plus d'information sur sa personnalité cachée. Ce dernier la définit comme une personne curieuse, pleine d’idées et qui penche vers l’indépendance. Un verseau a des pulsions quand il en vient à entreprendre des projets, il faut que ce soit fait vite et bien.

Puis si nous passons à Toma, de signe solaire poisson et d’ascendant cancer, contrôlé par deux signes d’eau, les marées hautes auront une grande influence sur son caractère qui s'accentuera alors. Vous n’aurez aucune difficulté à engager une conversation avec ce gentleman qui a un don pour s’adapter à son interlocuteur. Lors des marées basses la mélancolie est cependant au rendez-vous et il faut souvent attendre la marée haute pour le voir sourire à nouveau. À moins qu’il se contente d’être lui-même, c'est-à-dire appuyer sur son signe lunaire qui réagit beaucoup mieux aux marais que les signes d’eau. Il penchera alors comme Orla vers une passe d’indépendance et une volonté de clôturer les projets.

En ce qui concerne Hope, nous avons une lionne autant dans sa pensée qu’en extérieur. De signe solaire et lunaire lion, Hope ne ment à personne et encore moins à elle-même sur son caractère. Elle est elle-même tout simplement. Organisés sur tous les aspects, les lions sont très généreux et peuvent se montrer très chaleureux. L’autorité est son premier atout, celui qui justifie sa volonté de domination. D’une ascendance taureau Hope est une personne ayant confiance en elle, caractérisée comme une personne stable, elle sait rassurer les autres.

Andreas, lui, a un tempérament de scorpion. S’il a plutôt une bonne maîtrise des conflits, il maitrise également très bien son instinct. Sa loyauté et sa générosité sauront vous surprendre, les scorpions sont toujours volontaires pour de nombreuses de choses. L’ascendant qui caractérise Andreas équilibre son signe solaire. D’ascendant verseau, Andreas sait se montrer calme et doux, il n’aime cependant pas la routine, aime les changements et aime le challenge. Attention à ne pas le critiquer cependant. Un lion influencé par la lune pourrais utiliser son tempérament de scorpion pour répondre, mais n’ayez crainte. Andreas privilégiera les amitiés sincères et saura se montrer très fidèle envers ces dernières.

Quant au gémeaux de l’équipe, ils ont une intelligence qui aime chercher les solutions et résoudre les problèmes. On parle bien du génie autoproclamé qui d’après son signe est fidèle en amitié. Orane, d’ascendant vierge est quelqu’un d’organisé, méthodique et pragmatique. Elle réfléchit toujours avant d’agir. La lune a décidé pour elle qu’elle serait taureau ce qui est la clé de son caractère. Orane a toujours besoin de voir les choses par elle-même, et bien que la confiance en soi n’est pas forcément présente, elle ne le montre pas et fait en sorte d’effacer cette attribution de la lune.

BATTLE ROYAL : LE SORCIER PRÉFÉRÉ DES POUFSOUFFLE

BONJOUR, BONSOIR, BON RÉVEILLON. Nous sommes de retour pour la suite des Clash, que dis-je, de la BATTLE ROYALE de nos personnages les plus adorés. Ça vous avez manqué (pas à moi parce que je dois l'écrire ET l'illustrer cet article) (on me dit à l'oreillette que j'ai refilé la patate chaude à quelqu'un d'autre bisous) (oui j'suis vraiment un rat) (oui je m'y prends encore le 5 pour rendre mes articles le 5 #NeMeTapezPasMerci). Le fait est que les votent ont moins été présents contrairement aux dernières éditions. Ils étaient cependant suffisants pour départager largement certains candidats. (À croire qu'il faut vous appâter avec de la bouffe pour que vous veniez voter ? j'suis quoi ? les resto du coeur ? bon sang).

Mais trêve de mondanité. Vous l'attendiez, le voilà :

noxhope
C'est un combat de titans qui s'est déroulé sous nos yeux. Deux Poufsouffle qui ont tout pour plaire, et qui voulaient arracher la victoire. Après quelques balayettes et coups de bâtons, c'est Hope qui remporte le duel. Petite Nox, tu te seras bien battue, mais notre préfète t'as mangée comme elle mange les vif d'or. 
 

La demoiselle affrontera donc notre très cher Peeves lors de la prochaine phase du tournois. On leur souhaite bonne chance. Enfin surtout à Hope. Ou a Peeves. Bref je sais pas, bisous.

gipo

Madame Potter contre un gros nounours qui fait peur quand il vous lache un sourire. Et qui pète. Et qui aime le clafoutis. Et qui fait des cumulets. Et qui court tout nu. Et qui mange de la pizza à l'ananas. Quel démon. Mais quoi qu'il en soit, bande de fou, c'est Bepo qui gagne ce duel de choc.

On le retrouve le mois prochain contre ... non j'ai pas envie de vous le dire tout de suite. Réfléchissez à ce que vous venez de faire. PIZZA HAWAÏENNE NONDIDIOU.

lunaret

Une damoiselle qui voit des choses bizarres avec ses lunettes hyper stylées (faites pas genre, je sais que vous les trouvez bg, vous êtes juste des rageux) contre une demoiselle qui chante de jolies chansons et qui met le feu (dans le bon sens hein, on n'est pas à Serpentard ici) à la salle commune. Et bien c'est Clairet qui remporte ce duel. Les Serdaigle, toujours deuxième hein.

Dans le prochain épisode, vous pourrez admirer notre chère poufsoufffle se battre avec... [insérer ici roulement de tambours sinon bagarre] : BEPO. Et oui. On lui souhaite bien du courage pour supporter ses odeurs de pieds.

lolicia

Alors là. Le combat de l'année. La dispute de couple de la décennie. La Paillette humaine contre le Chameau sauvage. Le serveur de la Réserve versus la serveuse du Salon de Thé. Y'a de l'eau dans le gaz dans le couple. C'est parce que vous avez encore adopté un gosse ? En tout cas, le peuple a parlé. Alicia is the winneur du fight. Looedy, ma CEC me dit dans l'oreillette que t'es viré.

La grande Paillette affrontera donc un adversaire de taille lors de la prochaine battle. Qui ? Vous voulez vraiment savoir ? Bah lisez la suite krkrkr

yanadison

Examinateur VS Dresseuse de Dragon à ses heures perdues. Même si le jeune Watson s'est bien battu, à l'effigie de sa comparse Emma, il ne pouvait pas faire le poids face à Addison et ses dragons d'amour. Un petit Dracarys plus tard et nous voilà face à du Poufsouffle rôti. J'sais pas si c'est légal, mais je crois qu'on a le droit à un pourcentage de perte.

Ivynounette s'en va donc se préparer à se battre avec sa collègue Gazetienne, notre chère Alicia ! Vous vous y attendiez pas hein ?

btonkd

J'veux même pas regarder les résultats de celle-là. Non mais regardez-moi le degré de cute que dégage Bdragon. Tontonks, ne le prends pas mal hein, mais tu veux résister comment là ? Bon ok attendez j'regarde.. YES, ALLEZ C'EST BDRAGON QUI GAGNE.

Notre mangeur de chaussettes préféré affrontera donc la gagnante du prochain duel. Et pas n'importe quel duel !

taraleen

Aileen VS Tara. C'est beau, c'est grand, c'est un crêpage de chignon comme on en voit rarement ici bas (euh ?). Malheureusement pour Aileen Veran, c'est Tara Wilson qui remporte la compétition. Une compétition qui la  propulse directement au round suivant à savoir : une baston contre notre cher BBDragon.

liaran

Il a la tête dans les étoiles, elle aime traumatiser ses petits Poufsouffles. Je parle évidemment de Liam et d'Orane. Après avoir maté cette bataille, pleine de sang et larmes, je suis heureux de vous annoncer que c'est notre super préfète qui remporte la battle. Vreeeeeument qu'elle femme. 

Le prochain combat nous permettra de la voir en action face à un de ses ancêtres : Norbert Dragonneau. On leur souhaite bonne chance (et on va limer les ongles d'Orane pour que ça griffe bien).

bianynn

Aaaaaah, un combat qu'on attendait tous : l'Amiral Tackbar contre Biancaneton. Très clairement, quand on s'y connait un peu en Star Wars, c'est comme le poulpe contre le canard. D'ailleurs, petite blague, vous savez ce que ça fait comme bruit un poussin obèse ? PIOU PIOU. Voilà c'est tout pour moi, le poulpe mange le caneton. Ou le laisse retourner dans la marre, c'est mieux.

Tackounet affrontera donc une autre queen dans sa prochaine battle, et pas n'importe laquelle.

abldray

OH DRAYRYFOREUH. Depuis qu'on m'a fait écouter ce son, ça sort plus de ma tête, c'est insupportable j'vous jure. La reine des araignées fait donc face à son poto de comptoir. Qui tiendra le mieux au Whisky pur feu ? Le vieux barman ou l'ancienne Serpentard ? Pour la réponse, je vous laisse revenir au début de ce paragraphe.

Notre queen va donc affronter ce cher Flynn. Une battle à coups d'araignée et de sortilège crache-limaces, j'ai hâte.

michato

Deux grands hommes au sommet. Enfin je sais pas je ne les ai pas mesurés. LOL. Stop, herm. Après des jours de lutte acharnée le résultat final s'est joué à un poil de fesse de niffleur, permettant à Michael de repartir vainqueur de cette battle. Toma quand même à jamais dans nos cœurs.

Suite à cette bien triste nouvelle le correcteur (Toma) a décidé d'arrêter sa correction.

Le mois prochain, notre petit Poufsouffle va s'attaquer à une vilaine sorcière mage noir agrou agrou : CAMILLE DUBOIS ÉVIDEMMENT. RIP petit Michael.

sineaimyli

Deux beautés fatales se font maintenant face : la mère des cochons, aka Aimyli jolie (Groin-Groin, si tu passes par la, rend l'argent) et la mère des bisons, aka Sineah le koala. Une fois de plus les résultats se sont joués dans un mouchoir de poche de la taille d'un Botruc. C'est finalement la mère des bisons qui l'emporte. 

Elle pars se préparer à affronter une autre Poufsouffle, et pas des moindres.

charloeloise

Pour finir, nous retrouvons Charlotte Bolton contre Eloïse Euston. Je viens de me rendre compte que leurs noms de famille riment. Ça me fais beaucoup rire. Bref, je me dois de vous annoncer que c'est notre chère professeure d'histoire de la magie qui sort gagnante de cette battle !

Elle affronteras donc la douce Sineah. Ça va être tellement pipou. Olalala.

 

Et voilà chers téléspectateur. Nous avons nos finalistes pour les.. je ne sais pas combien de final (quart ? demi ? jsuis perdu alaid). Et pour élire votre sorcier préféré (qui se transforme doucement en Poufsouffle préféré hein) c'est par ici, comme chaque semaine.

La bise sur vos fesses,
Buvez de l'eau,
Envoyez Tacos.

C'était Andreas DiCastello (et mon humble elfe de maison Hope Moore), à vous les studios.

 

Brèves de Gazette

La fouuuuule est en délire et saute de joie en voyant ce titre si caractéristique. Oui mes chers amis, les Brèves de Gazette sont de retour, pour vous jouer de mauvais tours. Oui je sais, faut que j'arrête avec ça. Ce mois-ci, c'est encore 4 articles qui vont être mis en lumière, le journal de Gryffondor étant de nouveau aux abonnés absents. On espère tout de même que tout va bien pour eux ! Sans plus attendre, commençons si vous le voulez bien. À vos marques ! Prêts ? Critiquez !

Après une édition prank fortement qualitative en terme de compétences graphiques Paintives, nous avons eu le plaisir d'aperçevoir la véritable édition, fournie d'une multitudes d'articles. J'ai choisis de vous présenter un article écrit par ma moitié de tête, Orane Lueswinn et illustré par la merveilleuse Olivia Björkman, qui s'intitule Une liste noire sur P12 ?. Cet article obtient la moyenne de 15,7/20 !

Je suis comme toi

Au premier abord, deux réactions : 

  • le titre fait peur : mon dieu la fameuse blacklist du CA. Est-ce que ça va parler de moi ? Qu'est-ce que je vais apprendre ?
  • le CA n'a pas fait un article qui disait le contraire y'a quelques temps ? C'est du déjà vu du coup non ?

Et bien mes chers lecteurs, oubliez tout ceci. Nous n'allons pas parler des petits chats noirs pédouziens blacklistés (parce qu'il n'y en a pas, ne l'oubliez pas) mais plutôt des différents groupes élitistes présents sur notre beau site. Et je ne dis pas seulement élitiste parce que la team dindasse est représentée. Non non non. En tout cas, cet article écrit avec l'humour validé de sa rédactrice, permet de passer un bon petit moment et de se renseigner, oui on oublie pas d'où on vient, sur les actualités pédouziennes !

C'est vrai je vois

L'image est sobre et assez représentative du titre de l'article, quand on voit le to do noté en haut du bloc note. Dommage qu'un petit grain de folie, en lien avec les dires de la rédactrice, n'ait pas été rajouté dedans !

Aaaah le meilleur journal de tous. Et je ne dis pas ça parce que j'en suis la CEC. C'est faux. Mais c'est dans ce journal que paraissent les Brèves de Gazette, donc c'est forcément le meilleur journal, non ? Ce mois-ci, nous mettons à l'honneur un article écrit par feu Flynn Sinclair et votre serviteur Brévesque (coucou cémoi) et illustré par notre cher Andreas DiCastello, qui s'intitule Tacki Téki ?. Il obtient la note de 15/20.

Tu es comme moi

Le point le plus important de cet article (non c'est faux c'est pas lui mais faites genre svp) : nous voulons voir ce guide des Castors Juniors. C'est non négociable. Dans l'ensemble, c'est un article écrit avec humour, sur les différentes personnalités que notre cher Flynn nous fait découvrir sur la #Réserve. Et on me dit dans l'oreillette que vous n'avez pas tout vu ! D'ailleurs, ce sujet, qu'est celui des TDI (troubles dissociatif de l'identité) a sucité pas mal de questions chez certaines de nos petites critiques, qui n'ont pour référence que le film Split. Je vous apporte ma contribution avec ce petit compte Tiktok : @filledelalune. Oui, vous avez bien lu, mais allez voir, c'est intéressant ! 

Oui je le crois

Très belle illustration, où on reconnaît bien le style graphique d'Andreas. L'image convient à merveille à l'article, mais je dois vous avouer une chose, une chose qui m'as chagriné. En rapportant ces lignes, j'ai lu la phrase suivante : " le bonhomme du milieu on dirait Hope quand elle crie partout (patapé) ". Genre je ressemble vraiment à ça ? ;(

Chez nos chers petits oisillons bleus (si vous trouvez un nom d'oiseau bleu, hésitez pas à me le dire, j'ai la flemme de chercher), nous tournons le projecteur vers Racontez-moi l'autisme, écrit par Yume Tsuki et illustré par Alaska Gump. Ce joli petit article, qui fête les débuts d'apparition de Yume dans ces brèves, obtient la note de 17/20 !

On se ressemble toi et moi

Même si au premier abord la longueur du texte peut paraître interminable, il est tout de même important de s'attarder sur les mots que Yume a écrit. Elle évoque un sujet assez peu traité, ou pas entièrement dans sa globalité. Et elle l'évoque avec brio. Un article émouvant, criant de vérité, de sincérité et de sagesse. Merci à toi Yume.

On fait c'qu'on doit

Une très belle illustration dans sa globalité. Alaska quoi. Même si certains ne semblent pas trouver de lien réel entre l'image et le sujet. Peut-être le fait que nous marchons en terre inconnue et que la lanterne nous éclaire ? Non ? Oui ? Peut-être ? Je laisse la demoiselle s'exprimer sur le sujet.

Pour finir, et pas des moindres, tournons-nous vers le journal des Ssssserpentard (voyez comme je fais bien la vipère). Mis à l'honneur aujourd'hui, l'article de la mystérieuse Dagger illustré par la merveilleuse Camille Dubois : Révélations persiflantes. On retrouvera un thème éditorial tourné vers les méchants de Disney, ce qui rapporte à l'article la note de 16,6/20 !

Fais et on le fera

Cette chère Dagger, toujours au courant de tout. Et heureusement qu'elle est là. Bien que le thème de cette édition ne plaise pas à tous, il faut avouer que c'est toujours intéressant d'apprendre des petites choses sur nos méchants préférés. Oui ne faites pas genre, on sait que vous les aimez. Enfin bref, vous saviez, vous, que la Méchante Reine s'appellait Grimhilde ? Non ? Moi non plus. Est-ce que je vais m'en souvenir ? Bien évidemment que non. Mais c'est toujours une addition à ma culture.

Oui je suis une fille comme toi

Devons-nous encore argumenter sur les talents artistiques de miss Dubois ? Non, je ne crois pas. C'est simple, classe, sobre et en même temps avec un petit grain de folie, tout à fait dans le thème. C'est très Camille Dubois. Évidemment.

 

Et c'est la fin de ces Brèves de Gazette. On espère de tout coeur que le Gryff'Time sera disponible avec une nouvelle édition le mois prochain, clairement, sans eux c'est pas pareil. Sinon, j'offre 1 gallion à celui qui me dira d'où vient la chanson qui se cache dans les titres des catégories. Là vous allez dire "hein quoi, c'est pas des noms au hasard ?" Que nenni. C'est une chanson. Je vous vois aller lire les noms. Une fois. Puis une seconde en comprenant ce que c'est et en chantant. Ne faites pas genre, je le sais. Allez foncez nous donner la réponse dans les commentaires, et réagir aux propos de l'article !

Un cookie pour Lyanna

Lyanna Iversen. Un nom que beaucoup doivent connaître. Un nom qui, quand on lit ses RP, pourrait faire peur. Mais Lyanna n'est pas seulement Lyanna. Lyanna n'est pas seulement celle qui, attirée de nouveau par la noirceur, a décidé de quitter la meilleure maison, aka Poufsouffle, pour rejoindre Serpentard. Attendez, de nouveau ? Comment ça de nouveau ? Quoi, vous n'êtes pas au courant ? Attendez, vous me dites que vous ne connaissez pas Alanna Spall ?

Pour citer deux grands philosophes : Alanna Spall est une vraie star. Je sais que ça ne vous donne pas masses d'informations sur l'animal, rectifions donc la situation.

PROFESSEURE ASSISTANTE EN ARITHMANCIE23/05/2016 - 02/07/2016
PROFESSEURE EN DIVINATION29/10/2016 - 01/07/2018
FORMATRICE12/05/2017 - 14/03/2018
DIRECTRICE DE MAISON : 23/11/2017 - 26/04/2019

Enfin, si vous voulez la connaître un peu plus, je vous invite à aller lire sa superbe pensine, juste ici. Mais cet article n'est pas dédié à Alanna Spall. Car Alanna Spall n'est plus, elle nous a quitté. Laissant la place à une toute nouvelle jeune femme, Lyanna Iversen.

Alors vous allez me dire, " Mais Hope, céki Lyanna Iversen ? ". Je ne vais pas vous répondre "tamer" parce que je ne suis pas une si grande philosophe que ça. Dans un premier temps, je vous invite à vous tourner vers sa pensine. Mais regardons aussi son CV :

PROFESSEURE ADJOINTE EN MÉTAMORPHOSE20/12/2019 - 12/05/2020

Bien plus sage que son ancêtre. Enfin plus sage. Cette jeune fille, représentée par la bombasse atomique, aka Emilia Clarke, n'est pas si sage que ça. Si vous aviez déjà eu le plaisir de traîner à la #Cave, vous auriez vu que c'est une exterminatrice de Serpent. C'est une gagnante, et elle n'hésite pas à massacrer ses congénères pour atteindre la victoire.

D'ailleurs quand on parle de massacre, si vous suivez les RPG de la demoiselle, vous aurez pu remarquer que Lyanna a quelques tendances psychopathiques. Le meurtre, ce genre de choses, c'est quelque chose qu'elle aime bien. Surtout si c'est pour se débarrasser de sa chère mère, Camille Dubois (évidemment, c'est de famille). Quand Lyanna a appris que Camille voulait adopter Hope, j'ai vu dans ses yeux tout l'amour qu'avoir une petite sœur adoptive lui procurait avec ses quelques mots : « Je tue qui en premier, toi ou Hope ? »

Explosion de joie de son côté, remise en question sur l'avenir de Hope du mien. Mais au fond, vous savez, Lyanna c'est une chouette personne. Elle est sympa, elle est rigolote, un peu folle sur les bords. Mais surtout... C'EST UNE GRANDE PSYCHOPATHE.


PS : Sinon, on RP quand toi et moi ?

Les expériences farfelues de Juliette et Marina

Un autre mois, un nouveau test. Leur amour du roquefort n’était pas compris par tous, mais nos deux double-mentons, qu’on ne présente plus, n'en avaient que faire et comptaient bien se remplir la.. comment dit- on “ se remplir la panse ” pour des double-mentons ? Vous savez, vous ? (tout le monde s’en fou)(j’aime parler toute seule).
De toute façon, elles ne pouvaient être que de bonne humeur. Le soleil pointait le bout de son nez et faisait danser les oiseaux et les papillons. Motivées par la chaleur environnante (et surtout l’odeur alléchante du roquefort), nos deux héroïnes se mirent à composer une petite chanson. 

Hé mais c'est Dray
Elle est là pour cuisiner avec toi
Regarde là couper les poires
Comme toi et moi

La voici avec ses amis
Ils ont du roquefort et des bricks
Ils ont tout leur temps
Pour cuisiner avec toi

Hé c'est Hopipou
Elle rentre chez toi
Avec son miel et son pinceau
Elle rentre chez toi
Pour se péter le bide !

 

* Transition toujours plus qualitative. Un enfant s’amuse à faire des tresses à Hope, des bruits suspects se font entendre, une tortue vient se reproduire non loin de nos superbes héroïnes.  *

Si vous souhaitez tester cette recette, que nous vous conseillons de déguster avec une petite salade, voici ce que vous devez savoir.

Ustensiles :

  • un pinceau
  • Hope (j'dois vraiment vous réexpliquer qu'elle fait office de lave-vaisselle ?)
  • Drayryfore
  • c’est déjà pas mal niveau ustensiles je trouve

Ingrédients :

  • 8/9 feuilles de brick
  • 3 poires
  • 150g de roquefort
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 70g de beurre
  • sel et poivre

Pelez vos poires, coupez-les en quartiers, éliminez les trognons puis taillez la chair en dé. (enfin coupez comme vous pouvez hein). Dans une poêle, faites revenir vos cubes de poire (touillez pas trop fort sinon ça va finir en bouillasse) dans 10 g de beurre sur feu vif pendant 2 minutes (entendre ses alarmes c'était insupportable) en prenant soin de remuer régulièrement. Ajoutez le miel et poursuivez la cuisson 1 minute en mélangeant. Dans un bol, mélangez vos dés de poire avec le roquefort émietté, du sel et du poivre. Faites fondre le reste de beurre au micro-ondes. À l’aide d’un pinceau, imbibez légèrement chaque face de vos feuilles de brick de beurre. Coupez vos feuilles en 2. Déposez un peu de farce sur vos moitiés de feuilles de brick puis roulez-les soigneusement. (on s'en met plein les doigts)(m'en fou c'était pas moi qui faisait ça). Déposez vos cigares (ou vos carrés, mais moi j'sais pas faire les carrés) de brick sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé ou d’une feuille de silicone. Enfournez à 220 °C pendant 6 minutes en retournant vos roulés à mi-cuisson. (attention c'est chaud)

(je vais me reconvertir en photographe)

 

 

 

La recette du mois

Voir l'article version texte :


Pour cette nouvelle édition de recette, je vous propose quelque chose de salé pour changer. Je vous emmène donc découvrir la recette du risotto au potiron.

C’est une recette qui vous prendra environ 30 minutes de préparation à laquelle il faudra rajouter une heure de cuisson. Les ingrédients indiqués sont les proportions pour quatre personnes.
C’est une recette facile pouvant être réalisée par n’importe qui.

Ingrédients

• 1 petite citrouille ou une courge, après avoir épluché et gratté les graines, il vous en faudra environ 400 g 
• 1 cuillère à soupe d'huile d'olive, et un petit supplément pour la citrouille
• 2 gousses d'ail
• 8 oignons 
• 25 g de beurre
• 200g de riz risotto
• 2 cuillères à café de cumin moulu
• 1 litre de bouillon de légumes chaud
• 50g de parmesan râpé 
• 1 petite poignée de coriandre, hachée grossièrement

Recette

• ÉTAPE 1

Chauffez le four entre 160°C et 180°C. Hachez la citrouille ou la courge en cubes de 1,5 cm (attention les doigts). Mettez-le sur une plaque à pâtisserie, arrosez d'un peu d'huile, puis faites rôtir pendant 30 minutes.

• ÉTAPE 2

Pendant que la citrouille est en train de rôtir, vous pouvez préparer le risotto. Mettez l'ail dans un sac à sandwich, puis écrasez légèrement avec un rouleau à pâtisserie jusqu'à ce que le tout soit bien écrasé.

• ÉTAPE 3

Coupez les oignons avec vos ciseaux.

• ÉTAPE 4

Faites chauffer 1 cuillère à soupe d'huile avec le beurre dans votre poêle à feu moyen. Ajoutez les oignons et l'ail. Une fois que les oignons sont tendres mais ne brunissent pas, ajoutez le riz et le cumin. Remuez bien pour enrober le mélange de beurre pendant environ 1 min.

• ÉTAPE 5

Maintenant, ajoutez une demi-tasse de bouillon et remuez de temps en temps jusqu'à ce que tout ait disparu dans le riz. Continuez à ajouter et à mélanger une grande quantité de bouillon, jusqu'à ce que vous ayez épuisé tout le bouillon. Cela prendra environ 20 minutes.

• ÉTAPE 6

Vérifiez que le riz est cuit. Si ce n’est pas le cas, ajoutez un peu plus de bouillon et continuez à cuire un peu. Une fois que le riz est assez mou pour être mangé, incorporez délicatement le fromage râpé, la coriandre hachée et la citrouille rôtie.

Les Crocs recrutent !

Lundi 5 avril 2021

Édito

On se retrouve en ce joli lundi férié (profitez-en bande de chanceux, moi je suis actuellement au boulot Hugo, et c'est nul, mais on est pas là pour parler de ma vie krkrkr) pour cette nouvelle, VRAIE, édition des Crocs Of The Blaireau mon ptit cachalot. Oui je la fais à l'américaine parce que je trouve ça hyper stylé André. Une nouvelle fois je tiens à remercier ma merveilleuse équipe, qui me supporte moi et mes bêtises au quotidien et qui apporte toujours des idées farfelues dans nos vies. Gros big up à eux. Je les aime d'amour. [Fin de la minute sentimentale, je redeviens un tyran]

En tout cas nous espérons que cette nouvelle édition aux couleurs estivales vous plaira Laura, en tout cas nous y avons mis tout notre coeur ma ptite Fleur. En parlant de fleurs, vous pouvez d'ailleurs observer le M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E fond créer par notre jolie Orla. Si jamais vous ne le voyez pas, pas de panique. Il suffit de vider votre cache Pistache. Après j'y connais r en informatique, débrouillez-vous Milou.

Et on félicite Miss Clairet qui gagne 1 gallion suite au petit jeu de devinettes posté dans l'édition du 1er Avril !

Bonne lecture, et on vous attend dans les commentaires, sinon bagarre.

 

Brèves de Gazette

©Droits réservés

Bonsouar à tous, ici GossipHope ! Mes chers camarades, il est grand temps qu'on parle vous et moi, mais avant cela je venais vous demander votre accordance. C'est à dire que vous m'accordifier toute l'aidance, mais l'aidance du verbe aider, pas "viens on danse", "tu viens on va danser..." Je ne me serais pas permise. Hélas avant de commencer, je dois vous annoncer une triste nouvelle : le Gryff'Time n'ayant sortit aucune édition, il se voit absent de ces Brèves. Séchez vos larmes mes chers petits, je suis sûre que nous le retrouveront le mois prochain.

Comme chaque fois rien ni personne ne sera en mesure de m'arrêter, rien ni personne, sauf les brèves. Alors on s'asseoit on attrape le pot de crème glacée et zé partit !

Ouais on repart avec des réf dans tous les sens, mais vous avez l'habitude... Enfin j'espère ! Puis bon vous avez pas trop le choix en plus hihihi

Et pour cette nouvelle édition on commence en beauté avec un article de notre cher Beninounet Pop illustré par mon esclave préférée, aka Elea Loohest ! Il s'intitule La maladie du coeur géant. Vous voulez savoir de quoi il parle ? Bien évidemment. Mais je m'appelle GossipHope moi, pas QuatrièmedecouvertureHope, donc cliquez sur le titre et allez lire. Bande de coquinous. En tout cas, cet article reçoit la note de 16/20 !

C'est une bonne situation ça critique ?

Moi vous savez, je pense que c'est avant tout des rencontres.. Mais sinon c'est un article très doux, presque trop Poufsouffle selon une de mes critiques (aiosbfaeofo c'est tout ce que j'ai à te dire) et qui traite un sujet très intéressant, de manière intelligente et constructive. Bon jvais pas vous écrire un pavé pour vous dire qu'on est conquis quoi.

Il est où le magneau ? Ils ont mangé le magneau ?

Alors, à l'heure qu'il est, c'pas le moment de manger du magneau. Mais sinon, en ce qui concerne cet article totalement illustré par le plus beau tyran du #Salon-de-Thé on ne peut qu'acheter (petite ref à Jean-Marc Généreux, le cousin caribou de notre chère Paillettes, collègue d'Elea. Le rapport ? Aucun, mais comme dirait une grande philosophe de notre temps : " Le rapport ? Aucun. Un hôtel ? Trivago.) Blague à part, c'est une bien belle illustration, mais comme dirait une certaine jeune femme quand elle est arrivée à Poufsouffle (bon jvais vous remanier ça pour que ça colle au contexte) : "C'est très bleu." 

Après j'ai envie de vous dire, on est chez Serdaigle. Serdaigle is bleu. Mais trop de bleu tue le bleu. Bref, ça manque quand même un peu de couleurs.

Allez on passe aux Crocs of The Blaireau, ce mois-ci avec un article écrit et illustré par Andreas DiCastelloWaw, quel homme. Oui oui, vous pouvez le dire. Je suis si fière de mon bébé Blaireau, vous imaginez même pas. Bon bref, son article s'intitule De la nécessité d'une grosse tape dans le dos. Ah ça donne envie hein ? Tout à fait. Et vous savez quoi ? Cet article obtient la note de 16/20. OLALALALA, une égalité.

Il est bizarre ce sol, il est pas palpable

Si vous ne l'aviez pas compris après les divers articles écrits par notre chère tête blonde, Andreas il aime les pavés. Mon dieu ce qu'il aime ça. Et c'est peut-être le seul bémol que l'on peut reprocher à son article. Car, première impression : "Pavé César, ceux qui vont te lire te saluent". SAUTE DES LIGNES ANDREAS LÀÀÀÀ. Et t'auras un tacos, promis. Sinon, on peut quand même dire que la plume de l'auteur est juste sublime et dit des choses vraiment intéressante avec un côté captivant et poétique (jvous jure j'ai payé personne pour dire ça).

Ce tombeau sera VOTRE tombeau

En ce qui concerne l'illustration, je vais vous citer une de mes critiques, qui résume à la perfection les dires de ses camarades : " je vois pas trop le rapport entre le sujet et les images, mais c'est pas grave comme c'est Andreas qui a illustré ça passe, parce que c'est bo. " Clair, net et précis.

Ce mois-ci on décortique un article de la petite Vanille Fraser et illustré par l'excellente Olivia Björkman, Les nuances pédouziennes ! Après dépouillage, comptage des votes et trois prises de têtes nocturnes de revérification de calcul la gazette obtiens ce mois-ci la note de 13,75/20. J'espère du coup que vous comprendrez que c'est très nuancé.. Oui bon là j'avais 0 idée de réplique, mais évidemment, faut imaginer !

Après j'avais pensé à " Bande chacal, vous allez tous crever comme des chacal, mais ça faisait deux fois chacal "

Le texte est décrit pour la plupart comme agréable à lire, fluide et ne nécessitant pas grande réflexion (les Serdaigle débranchez les neurones je vous vois !), parfois trop simple car certains au contraire s'y sont perdus (si vous les voyez faites-moi signe que j'enlève les avis de recherche.) Des avis très partagés à l'image de notre communauté en somme. Vous êtes bien relou quoi.

" Quoi, on dis des chacaux ? "

L'illustration principale est jugée agréable, correspondant parfaitement au thème de l'article, seul petit bémol remonté par certains de mes critiques (oui je cite mes critiques parce que je ne cache plus mon côté escroc vous le savez très bien, pas la peine de prendre ces airs choqués !) "je trouve ça dommage que les titres des petites sections soient de cette police, assez dénudés et trop différentes de celles choisies pour la bannière principale." Une note pour la prochaine fois : harmoniser les bannières peut vous faire couvrir d'or, j'dis ça j'dis rien ...

Finissons cette édition spécial ref en cartons avec le winneur de cette fois-ci ! Et oui, car nos petites vipères se placent en tête du classement avec une moyenne de 16,5/20 ! En effet, c'est un article de la douce Matka Omen, illustré par Altehir Nagini, qui brille aujourd'hui. Son nom ? BPM, Les méthodes de la BPM.

Je suis Amonbofis et j'ai bouyave Numérobis

Devons-nous encore débattre des talents de Miss Omen ? La femme qui donne des coups de quille plus vite que son ombre ? Parce que cet article, il est quand même plutôt rigolo et assez immersif dans le contexte du site, ce qui est vraiment chouette. Mine de rien c'est intéressant et on s'y croirait vraiment. Parfait pour la détente. Camille, si tu passes par là, on te demande de ne pas brûler de moldu. Merci bien.

Et c'est qui le lion maintenant ?

Queen Altehir nous a, une fois de plus, pondu une illustration de type qualitative ++. Pourquoi ? Parce que Pikachu. Tout simplement. Vous aviez besoin d'une autre raison ? C'est bête, je n'en ai pas. Vous allez devoir vous contenter de celle-là. Seule petite ombre au tableau, certains trouvent que l'image est peut-être un peu trop simpliste. Mais encore une fois, j'ai envie de vous dire, qu'est-ce que la simplicité face à Pikachu ? Vous avez un mois. Réponse dans les prochaines brèves. (Céfo)

 

Eeeeeet c'est déjà fini pour ces Brèves de Gazette. Et comme vous avez pu le remarquer, nous avons quelques références de type qualitatives dans les intitulés des catégories. Les 5 premiers à me donner le nom du film duquel elles sont tirées se verront offrir 1 gallion. C'est cadeau. Ne me remerciez pas.

Les pranks d'avril

Vous vous souvenez du comble du poisson d’avril ? C'est un des articles de la dernière édition… Bon alors étant donné que les rédacteurs sont des comiques, ils ont tous,  en quelques sorte,  retourné les tours contre moi.

Pour commencer devinez qui m’attendait dans la cuisine avec des pommes d’amour ? C’était bel et bien Flynn. En tant qu’âme innocente je me suis dit « oh mais quel amour ». Parce que oui,  l'espace d'un instant,  mon estime pour lui s'était améliorée … Et puis j’ai croqué dans l’une de ces pommes d’amour et boum ! Qui est ce qui ne s’y attendait pas ? Ce n’était pas une pomme à l’intérieur mais bel et bien un oignon. J’ai songé un instant à faire semblant d'y être allergique. Mais ma grimace était telle qu’il n’y avait pas vraiment besoin de faire semblant. (Heureusement que Flynn n’avait pas d’appareil photo sous la main, il aurait pu prendre de beaux dossiers).

Après cette vilaine farce, il fallait absolument que j’aille arranger mon cas. Je me rends donc à la salle de bain me dépêche de façon à ne pas arriver en retard et boum ! Je sors, je regarde rapidement la pendule pour connaitre l’heure et là je me rends compte que j’ai deux heures de retard… 2 HEURES ! Là… c'est la panique ! Vite, vite, où sont mes chaussures ? Ah, là-bas !

Alors que je m'apprête à les enfiler, elles me paraissent trop petites. Ce ne sont pas les miennes ? Roooh je vais vraiment finir en retard !

Bon, au point où j’en suis, aller au travail en chaussettes ne semble pas être une mauvaise idée ! J’arrive au travail c o n v e n a b l e m e n t et observe à nouveau la pendule. Wait ! Pause ! J’ai deux heures d’avance ? Ce n'est pas normal.

Le soir à table avec l’équipe, Flynn est toujours présent avec ses oignons d’amour et fait la blague au reste de l’équipe tandis que Toma ne cesse de loucher sur mes chaussettes. Il finit par exploser de rire et c’est alors qu’il avoue que c’était son coup. À sont tour, Olivia avoue avoir bidouillé la pendule.

Mais bon, je ne dis rien parce qu’en attendant je pense qu’ils vont bien rire avec mes oréo qui sont en réalité remplis de dentifrice.

Vous avez également été victime d’une farce en ce premier avril ? Pourquoi pas venir m’en parler ? Peut-être que cela suscitera mon intérêt. Et puis autant être honnête, j’aime bien rire en solitaire. Mais que personne ne juge car je sens déjà les regards de l’équipe me foudroyer. Oui je les déconcentre en riant … 

 

Tacki téki ?

Il y a de ces gens qu'on connait mieux que personne. Vous savez, ceux qui sont tout gentils, tout mignons, à qui on pourrait donner la lune. Genre Orane quand elle fait le panda. Même si au fond Orane est une psychopathe, qu'on se le dise. Puis il y a des gens qu'on PENSE connaître. Mais qui, après plusieurs heures/jours/semaines, révèlent leur côté obscur. 

Par exemple : vous pensiez connaître le dit Flynn Sinclair ? Et bien je peux vous l'assurer, vous ne le connaissez pas. Car Flynn n'est pas qu'un. Flynn est pluriel : il existe une multitude de Flynn. En lisant la partie médicale du guide des Castors Juniors, je vous dirai bien que notre cher Flynounet est atteint de Trouble dissociatif de l'identité (TDI) mais au fond, entre vous et moi, on sait que c'est son moyen de protection pour me supporter. Même s'il ne l'avouera jamais.

Afin de vous préparer à ses soudaines sautes d'humeur, laissez-moi donc vous présenter les différents alters que vous serez amenés à rencontrer si jamais vous passez sur le tchat :

  • Tack

Vous le connaissez sûrement pour l'avoir croisé plusieurs fois sur la Réserve. Une belle personne ce Tack, assez gentil (globalement). L'alter principale dirons-nous. Si vous cherchez à l'apprivoiser, munissez-vous de cocktails. Et de bonbons. Et si vous faites un combo avec les deux, vous pourrez lui demander absolument ce que vous voulez.

  • Tafk 

C'est Tack, sauf que celui-ci, il regarde dans le vide en bavant. En gros, son corps est là, à la Réserve, mais son esprit est ailleurs, sans doute en train de chercher un nouveau moyen de conquérir le monde (encore). Ou bien en train de regarder une série. Bref, c'est l'alter absent.

L'alter préféré de notre chère et bien aimée Biancanard Gordon. L'alter qui fayote auprès de la Directrice, qui balance des gifs de mare aux canards et de chèvres naines. Un alter niais sur les bords.

L'alter qui compte bien conquérir toutes les galaxies, et que l'on soupçonne d'avoir géré nombre des PNJs lors de l'invasion des créatures dans le MoMa ! Ce dernier n'hésitera pas à rire de vos malheurs, s'il n'y est pas lié ! Si vous le voyez rôder, jeter des coups d'oeil réguliers au Monde Magique, cet alter risque de venir y semer la pagaille.

L'alter enfantin, celui qui correspondrait le plus à notre Flynn Sinclair qui erre dans la Salle Commune, pour le plus grand malheur de notre Mope nationale. En général, quand l'Amiral Tackbar apparaît à la Réserve, c'est qu'une blague (de mauvais goût mais toujours soignée) est sur le point de faire surface. Et en général, quand cet alter est là, il y a un Looedy surexcité dans les environs.

L'alter qui fouille. Qui fouille les pensines, les RPGs, pour pouvoir répondre à une question (pas si existentielle) qu'il se pose sur un personnage. Il peut apparaître au détour d'une conversation, ou si jamais un éclair de génie le frappe soudainement.

L'alter du bon goût et du partage (un peu comme le roquefort). Quand Valérie DamiTack arrive pour recouvrir la Réserve de marouflage, cela signifie qu'un P12ien est sur le point de recevoir un gentil hibou plein à craquer d'avatars pour une personnalisée, que le destinataire n'avait pourtant même pas demandé... c'est l'alter qui veut maroufler pour que tout le monde ait une magnifique pensine. Oh, et Valérie DamiTack ne prend pas les commandes, c'est que du spontanée. On préfère vous prévenir.

  • Fline 

L'alter incognito. Ou bien, quand tous les Tack sont occupés, ou en vacances. Un alter rare, prenez-le en photo si vous le voyez afin de pouvoir prouver son existence !


Et voilà pour ce tour d'horizon des Tack connus du grand public. Car oui, il y en a d'autres que seuls les membres des Crocs peuvent voir, tel que Napoléon BonaTack. Qui sait, quand les Crocs ne pourront plus tous les contenir, P12 courra à sa perte. Mais promis, on fait de notre mieux. Et on remercie Orane pour les merveilleuses illustrations des alters.

BATTLE ROYALE : LE SORCIER PRÉFÉRÉ DES POUFSOUFFLES

https://i.ibb.co/b5dgHsv/163.gif

Bonsoir ? Bonjour ? Comment s’est passé votre mois ? L’avez-vous passé avec votre moitié (haha) ? Avec vos amis ? Seul parce que personne ne vous aime ? Et bien si c’est le cas, dites-vous que votre patience aura porté ses fruits parce qu’il est d’ores et déjà l’heure de vous annoncer les résultats du premier tour concernant notre fameuse et grandiose battle. Quoi ? Vous avez déjà oublié ? Je suis tristesse et déception. Pour un petit récapitulatif, on retourne lire le premier volet de l’article (vous n’avez tout de même pas cru que j’allais en plus de tout ça, vous remémorer tout le bazar ? On n'est pas dans shameless ici, sortez un peu vos têtes de vos écrans, purée), et pour celles et ceux qui ont suivi : félicitation, vous faites partie du quart de la population doté d’un minimum de bon sens (il n’y a pas de quoi être fier cela dit, zoubi zoubi).

 

Les premières sélections conclues, vous n’avez guère perdu de temps pour aller voter pour votre sorcier préféré. Il y a eu de sacrés matchs et je vous avoue que pendant un instant (en plus d’avoir failli ne pas vous écrire la suite parce que #oublie et parce que #flemme) j’ai cru qu’il y aurait des égalités, des matchs nuls et des doubles K.O. Heureusement, parce que je suis génial (et parce que j’ai été mendier auprès des Poufsouffle pour qu’ils votent), tout s’est bien terminé. Il y a un gagnant pour chaque battle, un soldat tombé au combat pour chaque paire. Et avouez-le, vous êtes juste là pour balancer votre popcorn sur ceux qui se sont fait tacler à même le sol. Je vous en veux pas, moi aussi.

 

Je vous rappelle, avant de poursuivre sur les résultats de cette battle, que ces derniers ne donnent pas lieu au bullying, aux vilaines et cruelles moqueries et tout le toutim. C’est rigolo cinq minutes, après on passe à autre chose. Le but est simplement d’amuser la galerie et non pas de basher les goûts des gens. Ce n’est pas parce que votre premier choix perd à la première, deuxième ou troisième manche qu’il est nul ou que c’est un mauvais choix parce que le truc avec les choix, c’est qu’ils ne concernent que vous et qu’ils sont super, même s’ils diffèrent des autres, capish ? (m’obligez pas à venir vous casser les genoux, vraiment, je suis vieux et j’ai la flemme de sortir dans le grand froid, bisous).


Maela-Nox

Maintenant, pour avoir assisté au combat entre Maela Evans et Nox de Leon, je peux vous dire que ça a été quelque chose. Maela a d’abord pris la tête de la compétition sur un top départ fulgurant. Malheureusement, Nox a fini par la mettre au tapis, et ce, d’un petit coup de baguette. Nox, terminus totulatis : c’est notre chère miss De Leon qui emporte le premier round de la première manche.

Après une pause bien méritée, les dieux seuls (dont moi, bisous) seront comme promis, témoin de son crêpage de chignon avec Hope Moore. On souhaite bonne chance à l’une comme à l’autre, parce que ça promet d'être sérieux. 

 

clem-bepo

Dans le prochain round, on retrouve Clémentine Smith versus Bepo. C’est beau, c’est grand : félin contre ursidae. Je vous vois venir et oui : ça a été bestial, poilu et il y a eu beaucoup d'échange de dents et de salive (parce qu'ils se sont crachés dessus comme les animaux savent si bien le faire, pas autre chose hein). C'est un peu le choc des titans, sauf qu'on a un matou mignon et un.. truc biazrre à côté. Il faut croire que la bizarrerie sait adoucir les coeurs (ou alors c'est une histoire de ratio plaisir/douleur ? dites-moi je veux savoir, pour la science, tout ça?) parce que c'est Bepo et sa bouche pleine de crocs qui l'emporte.

Quoiqu’il en soit, on saura rapidement si la force bestiale du titan Bepo saura contrecarrer la célèbre Ginny Weasley.

clairet

Nous vient ensuite un duo tout frais sorti de Poufsouffle. Ils sont jaunes, ils sont pimpants et avenants, mesdames et messieurs : Clairet contre Wallace. Là encore la bataille fût rude : difficile de choisir entre le boug qui ramasse votre linge sale derrière vous et la bonne copine qui vous paie un tacos à l’heure du midi. Pourtant, il faut croire que l’estomac l’emporte toujours sur l’hygiène : c’est Clairet qui repart gagnante du duel. On me dit même à l’oreillette que Wallace saura reprendre son poste sitôt qu'il aura repris ses esprits donc pas d’inquiétude : vos caleçons, chaussettes et autre culottes retrouveront bientôt leur place dans la buanderie du château.

En attendant, Clairet a rendez-vous avec Luna Lovegood. Nous verrons bien qui saura garder ses chaussures le plus longtemps possible.

Sirius-looedy

Je sais que vous êtes beaucoup à avoir attendu le prochain affrontement. Après tout, il s’agit du roi des bully, Sirius Black (ouais faut appeler un chat un chat, déso pas déso) VS le roi des TBS (et actuellement le boug qui veut pas me laisser me marier en paix mais j’y reviendrai un jour pour vos beaux yeux), Looedy. C’était époustouflant et plein de coups de fouet (clairement mérité pfu) mais c’est finalement Looedy qui parvient à mettre son adversaire au tapis et remporter le droit de passer à l’étape suivante.

Et quelle étape mesdames et messieurs puisqu’il s’en va affronter sa jolie copine (a.k.a ma future femme hihi) en la personne d’AliciaGagne. On leur souhaite bien du courage.

yann

Dans l’affrontement opposant la célèbre Hermione Granger au moins célèbre (mais non moins aimé) Yann Watson, on y retrouve du sang et des larmes. Mais heureusement aucun ouvrage n’a été abîmé durant le tournage donc vous pouvez reposer vos fourches, merci milles fois. Et alors que Mr. Watson s’inquiète de perdre face à notre adorée née-moldu, il s’en faut de peu pour qu’il l’emporte finalement sur son adversaire.

Comme ses prédécesseurs avant lui, il part rejoindre Addison Hasting dans l’octogone sans règle (force à lui, on n'est pas ensemble ptdr).

 

aileen-joplin

Nous retrouvons dès à présent, chers téléspectateurs, chères téléspectatrices, petits et grands qui nous regardent aujourd’hui pour la suite de nos duels sans foi ni loi avec Joplin Romney et Aileen Verran. Pas de victoire par K.O pour le moment, mais Mrs. Verran remporte bien le combat sur son homologue, et ce avec une petite avance (qui n’a rien à voir avec son virement de 100 gallions sur mon compte, vraiment, promis juré).

Avec un peu de chance elle arrêtera de tyranniser les chroniqueurs de la VIP pour se concentrer sur son duel avec notre chère directrice de maison tant aimée : Tara Wilson (est-ce qu’on peut parler augmentation stp ?)

bdragon-pince

J’ai envie de vous dire que le prochain duel, tout le monde l’a vu venir, mais vraiment ? Nous avons Mrs. Prince, contre notre cher Bdragon (regardez comme il est mignon en plus ??). J’ai été étonné que notre bibliothécaire reçoive le moindre vote parce que la vérité, au nom de Merlin et de tous les dieux, elle me fait peur. Mais bon, c’est de bonne guerre puisqu’elle fait partie des murs du château. En attendant, c’est crocm- Bdragon je veux dire, qui l’emporte pour des raisons évidentes : il est le plus doux.


Il se retrouvera face à notre volcanique Nymphadora Tonks lors du prochain tour.

 

liam-alan

La suite surprendra le public : en effet, le duel opposant Alan Crahan à Liam Goldstein tourne relativement court puisque.. sieur Alan a semble-t-il disparu des radars. Une probable mort ou un trafic d’enfants, allez savoir. Dans tous les cas, par forfait (et parce que les votes l’emportent ) Liam remporte la bataille.

Il aura l’occasion de nous montrer sa valeur contre Orane Lueswinn alors ne perdez pas espoir ! 

 

Flynn-lume

 

C’est désormais au tour de Flynn Synclair et Lume de Dio. Tous les deux sont charmants, tous les deux se battent jusqu’à être à bout de souffle. Malheureusement, son âge avancé fait défaut à Lume (ou alors son fan club a dépéri avec les années ? où êtes-vous les gars ?) parce que c’est notre doux et tendre Flynn qui gagne la bataille.

Il ira faire causette avec Bianca Gordon (priez pour son âme à lui aussi).

 

abe-az

 

Mesdames et Messieurs,  le duel qui approche va vous faire perdre vos chemises (et vos pantalons) (voire plus si affinité). En effet, nous avons d’un côté le sauvage et le fort Abelforth Dumbledore. De l’autre : le fringuant et sexy Azriel McKinnon. Oui, oui. C’est un duel de DILF (demon I'd like fight) et croyez-moi quand je vous dis que je n’ai su, pendant un instant, décrocher mes yeux de leurs deux corps se mouvant l’un contre l’autre dans un échange de coups des plus violents.

Quoi qu’il en soit : je ne sais si je suis déçu ou pas de vous annoncer que c’est Abelforth qui remporte ce duel (déso bb Az, on verra ton levé de chemise dans une prochaine édition, promis sniff snouff). Il aura le plaisir d’affronter Drayryfore. Un combat de titan à n’en pas douter !

 

emilien-michael

Quant à la suite : Michael Bristow versus Emilien Lenain. Je ne sais toujours qui vous êtes les gars, mais on me dit à l’oreillette que vous seriez apparemment related to ma personne via un arbre généalogique peu glorieux aux TBS donc j’ai juste envie de dire : bon courage ? Merci pour votre participation non consentie. Et après de longues heures de guerre sous le soleil de l’Alabama, c’est Michael qui remporte le duel.

Nous te souhaitons bon courage contre Toma Dresden

 

sineah-shannon

Sineah Ascott et Shannon Hartley sont nos pauvres prochaines victimes. On pourrait croire que cette dernière avait prévu le résultat de cette incroyable bataille toute en magie et finesse, et ce grâce à son incroyable troisième œil, mais à priori, particularité ou non, cela n’empêche pas notre chère Sineah de plier le duel en deux coups de balai (oui).

Comme promis, elle s’en va rejoindre Aimyli sur le ring. Je rappelle que le kidnapping du cochon rapporte toujours des points boni, bisous (me tape pas aimyli)

moine-gras-charlotte

Dans ce combat de gourmands, nous retrouvons le Moine Gras et la jeune Charlotte Bolton. Deux fins gourmets qui se sont affrontés sur une compétition culinaire, à savoir : qui saura avaler le plus de cookies sans s’étouffer. Et c’est Charlotte qui a gagné.

La miss viendra affronter Éloïse Euston dans une discipline qui n'a pas été choisie pour le moment.
 

Vous êtes toujours là ? Woah et bien félicitations, vous avez gagné le droit de poursuivre votre lecture avec :
 

peaves-harold

 

Peeves et Harold,  sachez que je vous déteste tous les deux. Peeves parce que t’embête tout le monde, Harold parce que j’ai pas signé chez google pour chercher une araignée à 3h du matin. Vous ne méritez pas de gagner de toute façon. Mais bon, c’est l’autre fantôme qui gagne et c’est tant mieux. Parce qu’une fois ça passe, mais pas deux la tarentule là, purée. 

 

 

newt-opale

 

Roi des pipou VS Reine des glaces, on retrouve Norbert Dragonneau contre Opale Tal Moundine. Deux personnalités extrêmement différentes, deux styles de combat. Ce fut périlleux et impérieux. Mais c’est la douceur qui l’emporte : Norbert gagne ce tour. On t’aime quand même Opale, promis ! 

 

 

camille-molly

 

Et pour finir : Molly Weasley contre Camille Dubois. Et bien on sait qu’on ne touche pas du bois…. (oui je trouve ça drôle). Le combat des daronnes qui a été fort attendu, n’a pas été sans feu ni flammes (décidément on est recruté pour notre humour aux crocs lolilol). Et c’est donc Camille Dubois évidemment qui remporte le duel.

 

Pour ces trois gagnants, il vous faudra patienter le tour suivant pour vos placements en jeu car après tout, vous affronterez bientôt l’un des pauvres candidats restants. Et bientôt, il n’en restera qu’un. Mais pour cela, encore vous faudra-t-il voter pour votre sorcier préféré *roulement de tambour bg* sur ce lien

 

Zoom sur une égérie Poufsoufflienne

©Paige Kindlick

Est-ce déjà la troisième édition de cet article ? Apparemment oui. Pourquoi pas voyager dans le bureau de notre préfète pour lui poser quelques questions au sujet de son égérie ? Une chance sur deux, pile ou face…. Si vous dites pile vous tombez sur Hope et face sur Moore… Bon ça ne laisse pas beaucoup de possibilités avec une chance sur deux pour une seule personne, ou plutôt ça augmente les chances de 100%. Bon bref revenons en aux faits.

Veuillez acclamer Hope Moore, notre chère préfète qui nous dit tout sur son égérie (j’ai un peu l’impression que je vais vous révéler le plus grand secret sur cette actrice … mais si c’était le cas ?). Donc sur le plateau d’or veuillez acclamer Danielle Rose Russell, l'égérie de Hope Moore !

Il est possible que j’ai bu un peu avant d’écrire cet article, ou alors mettez ça sur le compte de la fatigue… Et si on en revenait à notre chère Danielle Rose Russell, bonne idée ? Okay parfait !

Noc noc noc ?

(Oui je n'étais pas encore rentré dans son bureau… c’est la trouille d’accord ?)

Noah : Bonjour Hope ! Comment vas-tu ? Bon si on allait droit au but, pourquoi Danielle Rose Russell ?

Trop direct ? On passera, on est ici pour des informations à se mettre sous la dent.

Hope :  J'ai choisi le prénom Hope par rapport au rôle où elle incarne Hope, je trouvais ça rigolo de la choisir comme visage de Hope du coup hihi

N’est-ce pas excitant ? Bon concentrons nous, je ne sais pas grand chose à propos de cette mademoiselle Russell. Peut-être que la préfète pourrait nous aiguiller ?

Hope : Danielle est une actrice

Okay c’est creapy elle lit dans mes pensées… et si on se concentrait sur ce qui était important ?
C’est donc une actrice ayant joué dans les séries The Originals et Legacies.

Il faut également savoir que la jeune préfète à déjà changé d’égérie. Avant, elle était représentée par Anna Von Klinski, une influenceuse moldu. Elle a décidé de changer d’égérie quand elle a créé la deuxième version de Hope. Nouveau personnage, nouvelle histoire.

Et apparemment elle aime son égérie d’amour… Par contre, garde ça en secret pas, ce n'est pas sûr qu’elle veuille qu’on le sache...

Et si jamais vous voulez paraitre dans la dernière édition la prochaine, participez à ce sondage (si et seulement si vous êtes un blaireau): https://forms.gle/HuGSXPoXVwwzr6Bw6

 

Enquête exclusive : Suivons Charlotte Bolton à la trace..


Bon pour tout vous dire j’ai passé 20 minutes à attendre qu’un Poufsouffle se connecte sur la carte du maraudeur pour en faire ma cible. Habituellement, nous sommes une flopée sur cette dernière, mais au moment où je me décide à écrire cet article, il n’y a strictement personne.

Alors je vous explique le concept, vous allez voir, ce n’est pas bien compliqué. L’objectif c’est de suivre un peu le parcours de l’un d’entre nous, ce qu’il fait dans le château (oui, j’vais écumer quelques topics, pitié, j’espère que cette personne ne fait pas du RP, flemme de lire les histoires d’amour, de tromperies (oui avec un s) ou de je ne sais quoi encore).

AH, j’ai ma cible, ma petite Charlotte !

 

Alors, jeune bibliothécaire, professeure d’Histoire de la Magie, ou encore excellente poursuiveuse dans notre équipe de maison (c’est le Quidditch bande de nouilles)

Faut déjà dire qu’elle squatte beaucoup la salle commune cette demoiselle, que ce soit dans le topic « Miroir, mon beau miroir… dis-moi, que vois-tu pour moi ? » ou encore « A part manger, ça fait quoi un blaireau ?
Je peux même vous dire qu’elle mange du brownie et elle boit du thé à la menthe.
Mais bon, en même temps, cette demoiselle à tout le temps faim, voyez plutôt : elle a faim, elle a encore faim, elle a toujours faim.

En vrai, cette passion pour la nourriture, en bonne Poufsouffle qu’elle est, elle en parle même dans sa présentation de la bibliothèque !
Il parait qu’elle a un adorable sourire, elle va en faire chavirer des cœurs.

Si j’étais vous, je ferais attention la semaine prochaine, parce que cette demoiselle est maintenant en vacances. Vous savez ce que ça veut dire ? C’est qu’elle va être encore plus présente qu’auparavant. Elle va nous ravir de ces jolis petits messages en salle commune pour quelques semaines.

Et si vous faites des concours avec elle comme adversaire, faites attention, elle travaille avec « acharnement ». Ce n’est pas moi qui le dis, mais juste elle. Faites attention je vous dis !

Pour tout vous dire, je suis assez déçue de ne pas avoir pu enquêter sur ses relations amoureuses … elle doit en avoir avec son sourire ravageur. Si vous avez des infos, je suis preneuse !

Surtout que bon, ce n’est pas que cette jeune ne prend pas soin d’elle, si vous ne le saviez pas, Charlotte porte une très belle lingerie blanche, il parait même que c’est son soutien-gorge porte chance, elle est un peu bizarre notre Poufsouffle tout de même …

Maintenant, nous voulons tous savoir si elle a pu rencontrer un bel Italien, je vous vois venir. Ne vous inquiétez pas, moi aussi je suis cette affaire.

Par contre, si ce dernier lui fait mal, il faudrait peut-être voir pour avoir un autre accessoire porte chance.

En tout cas, comme vous pouvez le voir, si vous êtes Italien, si vous aimez les glaces, et que la lingerie blanche vous attire, Charlotte est faite pour vous !

Qui sera le prochain Poufsouffle à se faire espionner ?

Gossip Hufflepuff

©thefearlessreade

 

Certes, les rumeurs, gossips, voire moqueries gentillettes dans certains cas c'est cool. Mais alors il faut avouer que des perles, j'en ai tellement que j'ai peur d'ouvrir le dossier où elles sont rangées. Pour cette édition, plutôt que de viser tel ou tel pauvre blaireau prit en flagrant délit, j'ai décidé de viser la maison entière, et quatre de ses ... qualités ? (Oui, cet article est écrit au dernier moment, en catastrophe, et le dossier des screens me fait vraiment peur.)


Bien connu chez nous, voire même dans toutes les maisons, le parrainage est un système, non seulement, pratique pour l'intégration des nouveaux arrivants, mais qui permet en plus de forger des liens solides à l'intérieur même du duo. Du moins, c'est ce que je pensais avant de comprendre que ce lien entre parrain et filleul n'était bien qu'un mythe. Et comme je dis beaucoup de bêtises, j'ai bien évidemment une preuve irréfutable. Petite précision pour ceux qui l'ignorent, Michael était le parrain de Noah ... autant vous dire qu'il boude son filleul depuis ce temps.

Avec la directrice parmi nous, tout le monde se doute que cet amour pour les canards est sur toutes les lèvres. Et pourtant, les résistants et moqueurs de cette mignonnerie existent. Société de protection des canards en détresse, nous avons besoin de vous ! Quelle honte tout de même, mais au moins, cela va permettre à Bianca de se défouler sur les futurs bannissements. D'ailleurs ... il semblerait que quelqu'un se soit d'ores et déjà défoulé à ce sujet ...

Parce qu'à Poufsouffle, nous sommes tous des amours, nous privilégions la beauté intérieure. Vous savez, la gentillesse, la loyauté, la bienveillance ... blablabla. C'est d'ailleurs pour ça qu'on ne se préoccupe pas vraiment de la mocheté (on ne va pas se mentir) des pseudos que les plus étranges d'entre nous portent. Quoique. Laissez-moi en douter finalement.

Certains l'auront également remarqué, quelques Poufsouffle ont des manières ... déplacées, notamment lorsqu'ils ont faim. Alors non, ça n'arrive pas aussi souvent que vous le pensez (croyez-moi pour cette fois s'il vous plait, merci), mais tout de même. Le cannibalisme semblerait presque faire partie des mœurs de la maison. Méfiez-vous, on ne sait jamais.


Quoiqu'il en soit, nous restons des amours, oui. Et c'est mon dernier mot Jean-Pierre.

 

 

 

It's been Agatha all along

Cet article a été écrit après que les membres de ce magnifique journal aient passé une soirée à parler de tout sauf de sujets sérieux. Deux individus particulièrement fan d'une série moldue se sont rencontrés. Et ça a fait des chocapics.

Ces deux énergumènes en question se dédouanent de tout divulgachis potentiel. Bon visionnage & Bonne lecture !


Il est une série qui a tenue en haleine le bas-peuple durant neuf longues semaines ! Une série qui a ravivé la flamme des super-héros après qu'un virus ait mis le monde du cinéma à genoux ! Une série qui a couvert de gloire (méritée of course) des personnages jusque-là jugés secondaires, tout en nous faisant traverser les sitcoms ayant marqué les décennies passées ! Oui, vous l'aurez toutes et tous compris (sinon allez y remédier immédiatement) nous parlons de Wandavision !

Une série que notre expert Andreas attendait impatiemment tandis que, je dois le confesser, j'étais un peu plus mitigé. Et j'ai eu tort de douter puisque j'ai immédiatement été conquis ! Conquis par quoi ? Eh bien par les efforts réalisés pour coller au plus près possible des styles des différentes décennies, ainsi que par ce scénario qui se révèle un peu plus à chaque épisode, en soulevant au passage toujours plus de questions ! Quant à Andreas, notre expert, le gros plus de cette série reste et je cite : "l'apparition des jumeaux Billy & Tommy Maximoff qui laissent présager qu'à leur tour, Wiccan (William Kaplan) et Speed (Thomas Shepherd), leurs réincarnations verrons un jour le jour dans une série Marvel. Ça et le troll ultime que de faire apparaître l'acteur ayant joué Quicksilver (le fils de magneto) dans les films X-Men en tant que Vif-d'Argent/Pietro Maximoff, le frère décédé de Wanda. Surtout quand on sait que dans certains comics, Wanda est la fille de Magneto. On ne peut que se demander si Marvel compte intégrer les X-Men dans un crossover avec nos héros favoris et tout cela, gentes dames, gentes sieurs, me met l'eau à la bouche!" et je ne peux qu'être d'accord ! C'est un expert après tout, il maîtrise son sujet.

Mais malgré ces énormes points positifs, de petits détails ne cessaient de me chiffonner, enfin, un en particulier : ces génériques qui occupaient beaucoup trop de temps de visionnage. Alors que l'épisode bat son plein et qu'on jette un coup d’œil à la barre de temps en bas de l'écran, on est rassurés de voir qu'il reste de longues minutes d'épisodes. Mais non, c'était sans compter sur les crédits de fin. Mais nous devons avouer que c'est bien joué de la part des studios Marvel, puisque cela nous pousse à aller voir l'épisode d'après qui, à l'époque, ne sortait que sept jours plus tard. Sept jours de théories fumeuses.

Mais bon, maintenant que cette (génialissime) série est terminée, Andreas et moi-même vous proposons une petite chanson qui avait tant fait parler d'elle, en espérant que cela vous procurera un délicieux goût de nostalgie et d'enthousiasme ! Revisitée à la sauce Poufsouffle bien sûr !
 

Who's been making Hufflepuff wins ?
It's been Aimyli all along
Who's been pulling every evil string?
It's been Aimyli all along

She's so glorious (Ha-ha)
So fabulous !
That you haven't even noticed
And the pity is (the pity is)
Pity, pity, pity, pity

It's too late to fix anything
Now that everything has gone wrong
Thanks to Aimyli (ha!)
Perfetc Aimyli !

It's been Aimyli all along!
And she married the fat friar too !

- page 1 de 57