Voir l'article version texte :


Mes chers parents je vole,

Je ne sais où vous en serez de votre voyage pendant que vous lirez cette lettre mais j'espère que vous vous amusez autant que je peux m'amuser avec mes amis dans cette colonie magique en plein cœur des Appalaches. C'est une véritable beauté. On voit plein de créatures magiques et on a même l'occasion de se servir de quelques petits sorts que nous avons appris cette année ! Nous nous reverrons bientôt, aussi je me dois de vous prévenir que je me suis cassée le bras en tombant d'une falaise pour fuir une créature magique qui avait prévue de nous ... Ah je dois y aller, c'est l'heure du repas !

Affectueusement,
Célia

 

Voir l'article version texte :


Chère miss Moore,

Vous n'êtes pas sans savoir que plusieurs élèves de l'école font partie du même programme de vacances que moi cette année. Nous visitons les Appalaches et c'est véritablement magnifique. Le soir nous dormons dans des tentes tout confort qui ne sont pas sans me rappeler le confort rassurant de notre salle commune. J'espère pouvoir vous montrer des photos à la rentrée. Joris aussi pourra vous en montrer, enfin quand son bras aura cicatrisé ... D'ailleurs vous saviez, vous, qu'un Scroutt à Pétards ça explose quand on marche dessus ? Parce que Joris le savait pas ...

Affectueusement,
Célia

Voir l'article version texte :


Chère miss Flame,

J'espère que vous passez de bonnes vacances et que vous vous reposez bien. Si je vous écris, alors que, disons-le, vous devez attendre du courrier autrement plus urgent que celui d'une quatrième année de Poufsouffle, c'est pour un sujet de la plus haute importance. Je suis actuellement dans une colonie magique pour passer l'été, "sous bonne garde" disent mes parents. Sous tellement bonne garde que je me suis fracturé le bras. Bref le sujet n'est pas là. Cette année nous faisons un périple dans les Appalaches et j'ai pensé à vous car depuis quatre jours nous côtoyons quotidiennement une famille de Womatou. La mère et ses cinq petits se portent bien et je dois dire que je m'attache beaucoup au plus jeune des womachatons. Si vous êtes d'accord je pourrais peut-être le ramener à Poudlard ?

Dans l'attente de votre retour,
Célia Flores