Ton sex-appeal est resté inexistant pendant l’hiver et tu penses pouvoir te rattraper cet été ? Tu as passé des heures et des heures dans ta salle de sport à courir tel un gibier fuyant un prédateur ? Ou bien tu as passé tout ton temps à rentrer ton ventre en essayant désespérément de rentrer dans ton jean skinny taille 36 ? On ne te croit pas (sauf pour le dernier point). Regarde-toi dans la glace : tes vergetures, tes imperfections, ton nez trop gros, tes petites fesses flasques; et calcule le nombre de personnes, qui comme toi, se sont gavées de glace au chocolat et de gaufres parce que c’est juste trop bon. Et tu as parfaitement raison de te faire plaisir, ton sex-appeal ne sera pas anéanti de cette façon.

Il sera anéanti par la saison infernale que peut être l’été.

Bah oui. L’été rime avec beau temps, plage, piscine, terrasse, boules de glace et lunettes de soleil stylées. Mais ça rime aussi avec chaleurs extrêmes, sueurs extrêmes, fatigue extrême, épilation tous les 2 jours, transports en commun infernaux, les gens qui puent et j’en passe.

Seulement un faible pourcentage de personnes réussit réellement à faire le perfect en salle de sport et à être prêt ou prête pour l’été. Sauf que.. Bah si tu sues à grosses gouttes comme un gros porc, tu peux avoir les muscles de Tom Cruise, rien à faire, ton sex appeal en prend un sacré coup quand même. Puis qui dit sueur, dit odeurs. Et ça, tu n’y pourras rien. Tu peux prendre 40 douches par jour, ton corps sécrète toujours une odeur nauséabonde et personne n’aura envie de s’approcher de toi. Pourquoi ? Déjà il fait chaud. La personne en face de toi pue aussi et dégouline de sueur, et comme toi, son sex-appeal baisse de quelques pourcents.

Tout ça pour dire : RELAX. C’est pas grave si tu as toujours une petite brioche au ventre, des fesses flasques, des muscles inexistants, un bronzage qui ne semble pas vouloir pointer le bout de son nez et tout le tintouin. On est tous dans le même gâteau, ce qui compte c’est pas la crème chantilly que tu vas mettre sur ta pâte à chou, mais le chocolat que tu y mets à l’intérieur.