Crocs n°82 › Les Astuces du Moinou

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 5 juillet 2022

Comment pécho un Poufsouffle

Vous voulez des tips pour pécho l'élite du château ? Quand je dis élite, je dis Poufsouffle évidemment ! Alors suivez le guide ! D'ailleurs, seuls les Poufsouffle doivent pécho les Poufsouffle. Oui, le côté sectaire, il n'y a rien de mieux.

1 - Effort minimum
C'est-à-dire qu'on fait un effort, même petit, pour tenter de séduire, d'appâter. Bref, le minimum syndical tout de même. Parfois un petit bouquet de roses (mangeables de préférence) fait un effet maximal. Ou une tablette de chocolat, succès immédiat. Il en faut peu pour faire tomber in love un Poufsouffle.

2 - Organise une soirée
Un bon Poufsouffle ne refusera jamais une sortie où il y aura à boire et à manger. Surtout à boire. Et en plus il a les conseils gratuits de Toma Dresden pour éviter la gueule de bois, quoi de mieux ?

3 - C'est écologique
Parce qu'il suffit de traverser le couloir pour retrouver son crush ou sa moitié, donc pas besoin de prendre l'avion pour se rendre à la tour de Serdaigle. Résultat ? Une empreinte carbone au plus bas.

4 - Loyauté avant tout
C'est inscrit dans les valeurs de la maison, donc moins d'angoisse à l'idée de se faire tromper, la fidélité ça compte beaucoup pour les merveilleux membres de notre maison.

5 - Un buffet à volonté
Là il n'y a aucun doute, vos rencards seront les meilleures parce que tout bon Poufsouffle a les meilleures adresses des restaurants et peut s'exploser le ventre comme jamais, sans aucune honte. Alors un date entre Poufsouffle c'est de la belle magie.

Voilà, vous avez désormais toutes les cartes en main pour bien réussir !

Mieux que les glaçons

Oui vous pouvez vous la couler douce cet été, parce qu'il n'y a plus de coupe des quatre maisons et donc ça veut dire VACANCES ! Et pour éviter que vous ne vous ennuyez, avec Minou nous avons fait une petite sélection de films rien que pour vous, histoire de vous rafraîchir un peu !

Kissing Both

Trilogie rafraîchissante pour l'été ! C'est l'histoire de Ella et Lee qui sont nés le même jour, à la même heure et évidemment au même endroit. Ah oui, et leurs mères sont les meilleures amies du monde. Ils ont donc grandi ensemble et avec eux, leurs familles, dont une ombre au tableau, le grand frère de Lee, le beau ténébreux Noah qui n'hésite pas à leur en faire baver. Et pas que métaphoriquement parlant puisque Ella a le béguin pour Noah. Mais le truc, c'est qu'il y a une liste de règles entre les BFF dont une qui dit de ne pas toucher aux membres de la famille de l'autre, chouette non? Sauf que ça ne va pas se passer tout à fait selon les règles... Surtout parce qu'un kissing both (stand à bisous) va s'en mêler. Alors, vous allez vous laisser tenter ?

En route pour l'avenir

Tiré du livre éponyme, Netflix nous offre un bon petit film d'été avec son mini drama amoureux évidemment. Ce sont les aventures de Auden, l'adolescente parfaite aux yeux des parents. Elle est brillante, jolie et intelligente, mais cache son nez dans ses livres. Derrière cette apparence d'élève modèle, se trouve une jeune fille un peu mal dans sa peau et déboussolée par le divorce de ses parents, c'est d'ailleurs chez son père qu'elle part pour l'été et qu'elle va aider sa belle-mère dans sa boutique. Auden va commencer à vivre dans la petite ville de Colby, rattraper le temps perdu durant ses années lycée et tenter de virer ses préjugés. Et devinez quoi ? Elle va rencontrer quelqu'un. Donc je ne vous fais pas de dessin concernant la suite et je vous laisse le découvrir par vous-même !


Les dents de la mer

Un film qui a de quoi vous mettre un coup de frisson pour cet été. Film bien connu du grand public qui est THE classique à voir au moins une fois dans sa vie de Poufsouffle. Et quoi de mieux que de le visionner durant la saison estivale ? Amateur de sensation forte et d’horreur, vous serez servi avec “Les dents de la mer”. En effet, le calme de la mer et de la plage d’Amity Island sera momentanément interrompu par une grande masse blanche qui semble attaquer locaux et touristes. Le constat est sans appel pour le nouveau chef de la police de l’île : un requin est responsable des morts mystérieuses commises dans la mer. S’en suit alors une véritable lutte pour contrecarrer les plans de cet immense mammifère et pour l’empêcher de nuire à nouveau.  

Somewhere

Film touchant qui se déroule durant la saison estivale et diffusé en 2010. Capturé par ses propres démons intérieurs, le personnage principal, Marco va vite être rattrapé par la réalité lorsque sa femme laisse leur fille de 11 ans à sa charge. Les scènes vont se dérouler dans un grand hôtel et Marco va devoir mettre les bouchées doubles pour maintenir une relation stable entre lui et sa fille. Là, pas question de se débarrasser de toutes ses responsabilités, sa fille a besoin de lui … mais lui aussi, n’aurait-il pas besoin de sa fille dans son existence pour résoudre ses questionnements personnels … ?

How to have a lazy summer ?


Regardez Bravo sur YouTube
(ou "ne rien faire")

Voilà, vous savez tout.

Signé Soso qui farniente à fond

Lectures du Trimestre

Bienvenue au quatrième épisode des lectures du trimestre qui vient donc conclure un an de lecture. Cet épisode arrive en retard, mais c’est promis le prochain sera à l'heure. Aujourd’hui est épisode un peu spécial car nous allons parler des deux premiers tomes de La Passeuse de Mots. Je remercie notre magnifique Chroniqueuse en Chef avec qui j’ai partagé la lecture de ces deux tomes.


Livre 1 : La passeuse de mots – Tome 1 de Alric et Jennifer Twice


Résumé : Dans le royaume imaginaire de Hélios, les Mots ont un pouvoir. Celui de créer ou de détruire le monde. On s’apprête à célébrer l’anniversaire du Traité qui règle l'usage de la magie. Arya Rosenwald, jeune fille aide-pâtissière du palais, est passionnée de livres. Elle passe sa vie à dévorer des livres et des pâtisseries. Mais en ce jour d'anniversaire, la vie d’Arya change. Elle est la clé pour sauver son royaume du chaos provoqué par le coup d’état contre ce traité.

À l’aube des changements qui s’annoncent, les Mots se réveillent pour établir l’ordre dans le chaos, la vérité dans l’illusion. Ils attendent leur Appel. Celui de la Passeuse de Mots, qui doit apprendre à les apprivoiser.

Avis personnel : J’ai trouvé le début extrêmement leeeeent, j’ai cru mourir en tant que bonne lectrice impatiente. Sur 733 pages, on en passe 80 où il ne se passe rien, et encore 67 avant qu’elle bouge réellement ses fesses hors du kilomètre autour du château. Le style est bien, mais très détaillé ce qui fait que le début est incroyablement moins rythmé. Surtout que j’ai lu le tome 2 avant le premier (par pur bêtise de ma part) ce qui fait que j’ai senti le contraste sur le départ de manière encore plus flagrante. J’aurai probablement été un peu moins été choquée dans le cas contraire.

J’ai ADORE les personnages. J’ai aimé Killian et Alric comme 99% des lecteurs et détesté Aidan et presque tous les autres personnages secondaires. Ils sont super bien écrits, et ça donne envie de les détester. En tout cas c’est comme ça que je les ai senti. Évidemment, beaucoup d’amour pour Saren aussi. J’ai bien aimé les petits détails sur chaque personnage, afin de les rendre vivants, d’apprendre certains des prénoms. Et j’avais (enfin j’aurai) eu hâte d’en découvrir beaucoup plus sur Killian. C’est plutôt très agréable de se laisser porter par le récit, et ça a été un coup de cœur magique bien qu’un peu frileux au départ. Je conseille une seconde lecture après le tome 2 pour en saisir toutes les subtilités après la fin du deuxième tome.

En bref : Note : 16,67

Un récit extraordinaire qui vient aussi partager une leçon de vie d’acceptation de soi. Contrairement à la saga « La Sélection » qu’on a vu dans une précédente édition, le bien et le mal sont bien plus mélangés et nos personnages sont quelques fois confrontés à des choix. La plupart ne sont pas tout blanc.


Livre 2 : La passeuse de mots : L’œil de la vérité – Tome 2 de Alric et Jennifer Twice


Résumé : De retour sur le Narcisse, un bateau un peu étrange, Arya est convaincue par les deux nouveaux pouvoirs qui lui ont été délivrés. Arya croit plus que jamais à ce lien indéfectible qui relie tous ceux qui l’accompagnent sur son chemin et à l’espoir qui grandit chaque jour de retrouver les héritiers d’Hélianthe et sa famille portée elle aussi disparue. Pourtant, un seul mot de Killian impose une toute autre réalité : celle d'un détour inévitable par les dunes brûlantes du désert et de la découverte d'âmes aimantes prêtes à braver les interdits.

La menace des soldats de Verre, quant à elle, se répand comme du venin sur les terres d'Hélios et le danger s'accroît de jour en jour. Arya le sait, les liens du cœur et de la vérité scelleront son destin de Passeuse de Mots à jamais. Pour cela, une seule solution : il n’est plus temps de reculer. L’ennemi est là et les poursuit. Accompagnée par Killian et Saren, Arya doit faire face à celui qui veut sa mort… ou peut-être pire ?

Avis personnel : Incroyablement rythmé, incroyablement délicieux. J’ai adoré. Je l’ai dévoré. La tension monte crescendo. Les doutes et les questionnements se font plus complexes et nombreux, tout comme les accrochages qui viennent frapper l’équilibre du groupe. Les raisons sont plus fortes. On y voit des héros humains qui font tant bien que mal ce qu'on attend d'eux. Et cette proximité crée des liens avec le lecteur.

L'action s'accélère, on quitte la découverte d'Arya et de son don pour rentrer dans le vif du sujet. On ne se « promène » (encore que) plus, on VIT. Les personnages sont de plus en plus familiers, mais ont aussi leur propres histoires (surtout Killian et Saren) qui intercèdent dans leur projet.

En bref : Note : 17,34

La lecture est pleine de rebondissements, parfois très durs à vivre, mais on peut au moins dire que c’est plein de sel. On est rapidement mis dans le bain, et c’est satisfaisant de voir leur galère. J’ai aimé l’insolent Killian (qui n'a pas l’air de tenir à sa vie) et la fin du livre qui nous laisse entrevoir bien des choses…