http://img15.hostingpics.net/pics/804368lesondes2.png

Il y a une certaine satisfaction à évoluer dans un lieu où les découvertes musicales sont multiples. Après avoir passé mon enfance dans ma patrie d'origine, la Guinée, puis deux courtes années en Angleterre, mes parents ont décidé d'établir notre nid à quelques pas du centre ville nantais, une ville française où il fait bon vivre. Peu après notre déménagement, j'ai appris que plusieurs groupes qui m'étaient déjà connus étaient originaires de cette ville, et dans les semaines qui suivirent, je continuais les découvertes en accompagnant l'un ou l'autre de mes pères (parfois les deux) dans leurs soirées. J'ai ainsi décidé de partager avec toi, petit lecteur des Crocs, quelques-uns de ces groupes. Voici donc la première partie de cette édition spéciale "Groupes nantais" (qui en comportera probablement deux autres).
 

1. C2C


 

Quand quatre DJs nantais se rejoignent pour mettre à profit leur excellente technique de scratch (pour ceux qui ne le sauraient pas, il s'agit de la pratique qui consiste à faire tourner manuellement un vinyle sur une platine afin d'en altérer le son), ça donne un groupe qui finit par faire la tournée des gros festivals français et qui remporte plusieurs titres. Contrairement à d'autres DJ (dont l'originalité n'est pas remise en cause pour autant, bien au contraire selon les puristes du scratch), C2C enregistre la plupart de leurs pistes instrumentales au lieu de se servir de pistes déjà existantes, collaborant par la même occasion avec plusieurs musiciens de Nantes et des alentours. Actuellement en pause, si tu as la chance d'assister à l'une des quelques dates qu'ils continuent à proposer, tout de même, n'hésites pas, leurs performances live valent le détour. En attendant, écoutes F·U·Y·ADelta et bien entendu le très célèbre Happy.
 

2. Elodie Rama


 

Connue pour avoir été associée à Hocus Pocus (que tu n'écouteras que sur les prochaines ondes), mais aussi pour avoir donné sa voix au Blue Apple Quartet, cette chanteuse a fini par se lancer à l'eau et a sorti en 2012 son premier EP (pour le néophyte que tu es, ou pas, un EP, ou "Extended play" est un format se situant entre le single et l'album). Profites également de sa reprise du superbe titre d'Arthur H, Négresse Blanche, ou encore de Same Old Thing et du Fever de Ray Charles en version guitare acoustique.
 

3. Malted Milk


 

En association avec la superbe chanteuse de Memphis, Toni Green, depuis 2014, le groupe approche, quant à lui, petit à petit de ses vingt ans. Ayant évolué d'un duo, pour aller vers un quintette, pour finir en septuor, la formule blues s'est peu à peu tintée de funk et de soul. Sans le savoir, tu as déjà écouté le jeu du chanteur et guitariste, au début de cette chronique, car il a participé à la composition et assume la guitare du fameux morceau Down The Road, de C2C... Comme quoi, les collaborations entre artistes nantais donnent naissance à de petits bijoux. Tu auras noté que je te propose ici non pas un morceau, mais la totalité d'un concert, diffusé sur Arte en 2015, malgré tout, si le temps te manque pour profiter du concert du début à la fin, voici quelques morceaux isolés : It Ain't Me BabyAs Long As I Have YouNola Dance & Touch You.
 

4. Orange Blossom


 

Envoûtante musique que nous offre ce groupe a la production féconde, bien que peu prolifique. En vingt ans d'existence, seuls trois albums ont pointés leur nez et les changements de membres ont été suffisant pour qu'on les note. À la croisée de tant d'influences, de la musique traditionnelles aux sonorités arabisantes à la musique électroniques, le tout accompagné par un chant captivant et des rythmes variés, Orange Blossom est de ce genre de groupes dont l'écoute apaise autant qu'il motive. Laisses toi emporter par SouffranceMexico et Habibi.
 

5. Dtwice


 

Dtwice, tu en entendras de nouveau parler bientôt car il est l'un des membres du très bon groupe d'electro-soul nantais, Smooth, mais en attendant, parlons un peu de son projet solo. Un peu plus électro-pop, des morceaux arrangés au poil de cul, une voix ma foi assez sympathique. En attendant, quelques derniers morceaux à écouter pour cette édition des Ondes : I'm ErikaNight Shield et Devil's Tune.
 

Mais comme Nantes regorge de merveilles musicales, tu devras attendre les prochaines Ondes du Blaireau pour la suite.

 

Article écrit et illustré par Utopia Dugdale.