BLundi à l’hôpital , un jeune médicomage se plaint à son collègue de travail :
- J'en ai marre de ce monde d'individualistes. Personne n'est prêt à lever le petit doigt pour aider son prochain...
- Qu'est-ce qui te fait dire ça ? demande l'autre.
- Regarde, ce week-end, mon beau-frère est venu manger à la maison. Comme je dois réparer mon Éclair de Feu, je lui demande ''Tu pourrais pas me prêter 90 galions et 50 mornilles pour que je puisse réparer mon balai ?''. Eh bien, tu me croiras si tu veux, ce pourri me les a refusés !
Et le collègue:
- Je te préviens tout de suite : moi aussi je suis un pourri !

* * *


C'est une sorcière qui ne pouvait pas s'empêcher de se ronger les ongles.
Alors un de ses amis lui dit:
- Tu devrais prendre des cours de yoga, ça t'enlèverait le stress.
Quelques temps plus tard, ils se croisent à nouveau, et l'ami voyant que sa copine a de beaux ongles bien longs lui dit :
- Je vois que le yoga t'a réussi. Tu ne te ronges plus les ongles?!
Et elle répond :
- Non, mais depuis le yoga, j'arrive à atteindre les ongles des orteils.

* * *


Un père sorcier dit à son fils qui fait l’étude :
- Où poussent les poires ?
- Sur un poirier.
- Où poussent les pommes ?
- Sur un pommier.
- Où poussent les dates ?
- Sur un calendrier.

* * *


Une sorcière perd son sac à main pendant la cohue du magasinage de Noël. Heureusement, il est retrouvé par un jeune sorcier honnête qui s'empresse de lui rapporter. La sorcière est très contente de retrouver son sac à main, mais aussi agréablement surprise de voir qu'il y a encore des jeunes sorciers honnêtes.
Elle regarde dans son sac: tout y est. Cependant, un détail la surprend. Elle demande au sorcier:
- C'est bizarre, quand j'ai perdu mon sac à main, il y avait 1 gallions dans mon porte-monnaie. Maintenant, il y a 10 mornilles...
- Oui madame. La dernière fois que j'ai rapporté un sac à main qui ne contenait qu'un gallion, la femme ne m'a pas donné de récompense prétextant qu'elle n'avait pas de change.

* * *


La maîtresse interroge Toto :
- Tu as 2 gallions dans la poche droite de tes pantalons et 10 gallions dans la poche gauche, alors qu'est-ce que tu en déduis?
- Que je me suis trompé de pantalons.

* * *

Vous connaissez l'histoire de Paf le hiboux ?
- C'est un hiboux qui vole la nuit, un balai arrive et PAF, le hiboux !

* * *


Une sorcière, étonnée, à une voisine :
- C'est vous qui êtes de corvée pour la neige?
- Oui.
- Votre mari ne pouvait pas faire ce travail?
- Je vais tout vous expliquer. Il fallait absolument que quelqu'un reste tout l'après-midi à la maison pour tenir compagnie à notre vieille tante impotente. Alors, nous avons tiré à pile ou face.
- Et vous avez perdu?
- Non, j'ai gagné!

* * *


Deux sorciers dans la soixantaine parlent du vieillissement et l'un dit à l'autre :
- Le pire, c'est pour nos femmes ; elles refusent d'admettre qu'elles vieillissent et essaient toujours de cacher leurs petits bobos"
- Tu as bien raison lui dit l'autre mais j'ai trouvé un bon truc pour les prendre au jeu : ainsi, si tu veux savoir si ta femme commence à être sourde, places-toi à 5 mètres d'elle et poses-lui une question puis, quand tu verras qu'elle ne répond pas, avances-toi à 4 mètres, puis à 3, puis à 2 et là, elle va devoir se rendre à l'évidence qu'elle est sourde Le bonhomme trouve l'idée bonne et en entrant chez lui, il est à 5 mètres de sa femme et lui demande d'une voix forte :
- " Qu'est-ce qu'on mange pour souper ? " Pas de réponse !
Il s'approche alors à 4 mètres et lui demande encore :
- " Qu'est-ce qu'on mange pour souper ? " Pas de réponse !
Il s'approche encore, à 3 mètres, et lui redemande :
- Qu'est-ce qu'on mange pour souper ? " Pas de réponse !
Le gars n'en revient pas ; il s'approche alors à 2 mètres et hurle :
" Qu'est-ce qu'on mange pour souper ? "
Sa femme se retourne et lui dit :
-Pour la quatrième fois, bon sang !! DU POULET !

* * *


Une nouvelle monitrice d’un camp pour s'étonne, auprès du directeur de la colonie, accueillant des jeunes d'une quinzaine d'années.
- Pourquoi grouper d'un côté les garçons et de l'autre les filles, sur deux îles, éloignées d'une cinquante de mètres.
- Croyez-en ma vieille expérience, répond-il. Avec ce système, à la fin des vacances, ils auront tous appris à voler !

Fleur