Dimanche 13 octobre 2019

Le quidditch vu par les Noobs


Être nouveau sur le site, cela veut dire tout découvrir ! Et quand on est curieux (comme moi), on découvre vite que le château s’anime quand on parle de Quidditch !

Le Quidditch sur Poudlard12 est un merveilleux sport dans lequel les joueurs se battent à coup de codage informatique !
Curieuse de découvrir ce magnifique sport, je me suis rendue sur le stade pour observer l’équipe de Poufsouffle s’entrainer !
Durant les cinq premières minutes de l’observation j’ai été subjuguée par la vitesse des joueurs. Et le reste de la séance me direz-vous ! Je l’ai passée dans les airs à me battre contre mon correcteur automatique et le Bot qui me trouvait trop lente.

Très impliqués dans leurs rôles de professeurs, les membres de l’équipe se sont mis à m’expliquer les commandes. Et rien que pour les poursuiveurs il y en a 14 différentes !! Donc essayant de ne pas me perdre dans mes passes j’ai tester le jeu. Ce qui en est ressorti c’est que la patience des membres de l’équipe est à toute épreuve. Apprendre à jouer peut être extrêmement fastidieux !
Résultat de cet entrainement, je trouve que l’ambiance dans l’équipe est très agréable et extrêmement bienveillante. Les joueurs m’ont donnés envie d’en apprendre plus et surtout de voir un vrai match. Même si je ne ferai certainement jamais partie de l’équipe de Poufsouffle par manque de temps, je suis ravie d’avoir pu tester cela avec eux et je les remercie d’ailleurs grandement d’avoir pris le temps de tout m’expliquer.

Comme il était impossible de découvrir tous les secrets de ce sport en seulement trois jours, j’ai décidé de changer de stratégie. Afin de connaitre la vision des autres membres de la maison, je suis allée questionner quelques personnes ne faisant pas partie de l’équipe.

Pour m’aider dans cette épopée j’ai eu l’honneur d’interviewer Inwe Fox, Toma Dresden, Rachel Kauffman, Guideone Gold et pour le plaisir des fans de l’équipe, Hope Moore fait même une petite apparition.
 

Pourquoi ne pas faire partie de l’équipe ?

Inwe Fox : Pas le temps IRL. Mais j'ai pu jouer quelques fois, Bepo m'a fait faire des entraînements, Bry aussi ainsi que Saskia et j'ai adoré jouer, c'est cool. Mais c'est trop engageant comme poste pour que je puisse me le permettre. JE ne veux pas que mon loisir devienne une obligation et une contrainte. Et malheureusement ma vie IRL et le Quidd sont deux choses qui sont trop opposées et incompatibles, je suis en prépa concours pour la troisième année et c'est juste pas possible. Je ne viens plus que le Dimanche sur P12.

Toma Dresden : Disons qu'on m'a bien proposé quelques entraînements mais un seul m'a suffi pour savoir que je n'étais pas fait pour ce système haha xD Après c'est vraiment personnel mais je suis pas ultra fan du système de jeu non plus. Je comprends que certains aiment et y trouvent leur compte, mais taper des commandes sur un clavier pour faire des actions, c'est pas ce que je préfère. Mais c'est aussi parce que ça va trop vite niveau affichage pour moi, j'ai du mal à suivre et je suis très vite paumé XD

Guideone Gold : Je ne fais pas parti de l’équipe car je pense qu’il y a de meilleurs joueurs en la matière et puis je préfère laisser la chance aux jeunes !

Rachel Kauffman: Alors si je fais pas partie de l'équipe c'est tout simplement parce que ça me tente pas.

Merci Rachel, c’est clair au moins xD

Quelle est ta vision de l’ambiance au quidditch sur Poudlard12?

Inwe Fox : Alors au sein de l'équipe Poufsouffle, vu que je ne connais que celle-ci (honte à moi), je la trouve plutôt cool parce que je connais plusieurs personnes de l'équipe et c'est détendu.
Après je ne sais pas exactement comment ça se passe lors des entraînements, je suis vachement absente depuis début Juillet donc j'imagine que des choses ont changés.


Toma Dresden : Oula, vaste question ! De manière générale je dirai que, de ce que j'ai pu voir, pendant les matchs officiels il y a une bonne ambiance et c'est relativement fair-play. Toutes les équipes se félicitent après les matchs, peu importe le score, donc c'est sympa. Après je ne pourrai pas trop parler du Quidditch dans les autres maisons étant donné que c'est pas le truc que je suis le plus sur P12, mais en tout cas à Pouf, y'a une très bonne ambiance !
Que ce soit pour donner de la motivation de manière générale, dans les vestiaires avant les matchs ou autre, y'a toujours une bonne ambiance. C'est très familial !


Rachel Kauffman : Je pense qu'il y a une bonne ambiance, en plus je crois qu'il y a quand même pas mal de membres de l'équipe qui sont là depuis loooongtemps.
Donc je pense qu'ils sont toujours soudés.


Guideone Gold : Elle est enjouée, soudée et a l’écoute de chaque joueur.


Trouves-tu le niveau de difficulté abordable pour les débutants s’initiant à ce sport ?

Inwe Fox: Je pense que ça dépend de la personne qui est avec toi !
Mais ils sont tous hyper compréhensifs, super patients et super bon pédagogues. Certains peut-être mieux que d'autres c’est vrai, mais franchement c'est hyper cool! En plus y'a pas la pression du match :)


Toma Dresden : Alors, n'ayant (littéralement) essayé qu'une fois, je ne suis pas le mieux placé pour répondre à la question !! Après c'est vrai que pendant les entraînements, l'équipe essaye de la jouer cool et progressif avec les nouveaux tout en les encourageant donc c'est bien ^^, Mais après une fois arrivé aux matchs officiels c'est une autre paire de manches XD

Rachel Kauffman: Je ne pense pas que ce soit difficile, seulement il faut un temps d'adaptation. Après moi j'ai du mal à vite taper les commandes et tout c'pour ça que ça me paraît compliqué mais je pense pas que ça soit le cas.


Guideone Gold : Tout à fait, c'est à la hauteur de toute personne.

Une petite souris m’ayant dite que notre préfète venait juste d’obtenir son grade, voyons donc ce qu’elle en pense..

Hope Moore: Je dirais que tout dépend. On peut pas s’attendre à faire des trucs de fou dès la première fois, il faut de l’entraînement. Alors oui, j’avoue qu’à mon premier entrainement, j’avais pas le temps de voir ce que je devais écrire que c’était déjà trop tard.

J’ai jouer les 3 matchs contre chaque maison, avec des joueurs plus ou moins expérimentés, et la difficulté est aussi différente à chaque fois. Au fur et à mesure on gagne en rapidité et en confiance. Et puis on peut toujours compter sur les conseils des joueurs, même d’autres maisons.



Et pour finir, un mot pour encourager l'équipe ?

Inwe Fox : Yip yip appa !

Toma Dresden : YIP YIP APPA !

Rachel Kauffman : Go les Pouf, z'êtes les meilleurs. <3

Guideone gold : La victoire est à la hauteur de l’estomac d’un blaireau !

L'équipe de quidditch peut donc être sûre d'au moins une chose, sa fan base est assurée pour un long moment !

 

Les 5 qualités pour devenir représentant de maison.


 

Il y a quelques temps déjà, j'ai été nommée représentante de notre maison afin d’apporter des points pour les Quidditch Points. Aujourd'hui, c'est au tour de Clarissa de prêter main forte. Mais pour devenir représentante, il faut avoir certaines qualités. En voici une liste :

1. Etre Motivée !

La première chose est surtout d'avoir envie de s'investir dans la maison et aux Quidditch. On se retrouve avec pleins de défis collectifs et on peut être vite déboussolée. La représentante doit être à fond à 100% tout le temps. Même à des heures indécentes, même au beau milieu de la nuit. Le représentant rêve QP !

2. Etre patiente

La deuxième tâche la plus contraignante est de demander aux autres de porter des avatars ou signatures à des futurs supporter pour obtenir un maximum de points ! Et encore faut-il qu'ils acceptent... mais à Poufsouffle, tout le monde joue le jeu. Alors, on envoie pleins de MP à ceux qui n'ont pas encore participé ou alors, on poste dans le topic de la salle commune dans l'espoir d'avoir des retours. Ca demande du temps, beaucoup de temps.

3. Etre attentif aux autres

Un bon représentant doit suivre le mouvement et être capable de compter, repérer ce qui manque (que ce soit les QP, le nombre de membres avec les avatars). Bref, il faut bien surveiller les membres et faire des appels. On ne connait jamais aussi bien les avatars des membres de sa maison que lorsque l'on est représentant. Il faut les observer tout le temps, on en devient presque dingue. Tiens, JBW est de retour et il porte un avatar Quidditch ! Vite, un screen !

4. Avoir l'esprit d'équipe

Une chose aussi : les preuves. Il faut avoir toujours les preuves de 10-15 membres sous la main et ne pas se tromper ! Puis de les poster dans le bon topic... Il faut donc être consciencieux et demandez aux autres leur preuves individuelles. C'est toute une organisation ! Heureusement, on peut compter sur d'autres membres, comme Remi qui screen plus vite que son ombre !


5. Etre à l'écoute.

Enfin, la meilleure qualité est celui d'être à l'écoute. Un problème ? Nous sommes là pour répondre au mieux quitte à envoyer un hibou à un membre en particulier. Nous sommes là pour vous écouter, vous donner de la motivation, c'est notre rôle.

Pour conclure tout ça, le rôle de représentant(e) n'est pas anodin et de tout repos, il faut être présent(e) partout, à l'écoute des membres et surtout avoir envie de voir sa maison évoluer ! Merci à Clarissa d'avoir accepté de jouer ce rôle pour cette coupe-ci !

 

Des boute-en-trains dans le souterrain


 

Que se passe-t-il en Salle Commune ? Des élèves excités, des cris, une salle de réception aux couleurs de la maison et des ovations pour les bisons ? Nuls doutes. La nouvelle coupe de Quidditch est lancée !

Branle-bas de combat dans les Souterrains. Tara, notre chère Directrice de Maison lance des ordres aux Elfes, voulant que tout soit parfait pour assurer l'ambiance durant la coupe. Elle lance des sorts à longueurs de temps pour arranger la décorations et réapprovisionner le buffet à volonté. D'ailleurs, toute cette pression ne lui va pas très bien... N'aurait-elle pas prit quelques kilos ces dernières semaines ?

Du côté des Préfets, les lendemains de match sont compliqués. Nous connaissions tous le penchant de Bepo à se dévêtir de tout temps, mais voilà que l'on me raconte que Hope en appelle au déshabillage. Elle ferait pression auprès de la direction pour obtenir une tribune nudiste. Le monde sorcier est-il prêt pour cela ? Sommes-nous prêts à subir des visions d'horreur ?

Clarissa, porte parole des supporters de la maison ne sait plus où donner de la tête. En tout cas, il suffit de voir sa tête pour en conclure qu'elle a renoncé au sommeil. Cela doit lui causer quelques lésions cérabrales. On la voit chanter à tue tête en pleine nuit ou encore déclamer des poèmes à la gloire de l'équipe en pleine salle de cours. Il faut lui reconnaître un enthousiasme et investissement à tout épreuve. Profitez-en car il y a de grandes chances de la voir hiberner quelques temps après la finale.

Parmi les adultes, nous noterons le soutien de Bianca Gordon, la directrice adjointe. On entend dire qu'elle n'hésite pas user de son coffre à Gringotts ou de son corps pour soudoyez arbitres et adversaires pour truquer les matchs. Remi Prince donne aussi de sa personne avec quelques cris et insultes pendant les rencontres. Sûrement prise par la ferveur du stade.

Quoiqu'il en soit, élèves et adultes, elfes et équipe de maison, tout le monde est derrière notre équipe de Blaireaux. Toute la maison est en ébullition et peu importe les résultats, on se retrouvera derrière une bonne Bièraubeurre pour en rire !
 
Illustration de Remi Prince
@ Tumblr VittysArtBox

La retraite de Papy Bepo


Le brassard légué à l’adorable Sineah, mon maillot accroché à son mur arborant le numéro 1, mes trophées rangés sur son étagère, je me suis retrouvé dans une situation inédite : me voici retraité. Adieu la pression de ces matchs à haute intensité, adieu ces rentrées sur le terrain le regard porté vers les cieux et les clameurs du stade qui m’ont donné la force 10 ans durant de réaliser mes plus belles prestations. Aujourd’hui, j’ai laissé tout ça derrière moi, comme Roxas l’a fait bien avant. Quel étrange sentiment, un mélange d’apaisement et de nostalgie. Je me suis levé de mon siège et j’ai décidé de prendre des vacances bien méritées.

Bepo : Bon Appa, on va faire un tour dans les montagnes ? Notre mission est accomplie, on peut aller se reposer.

Appa : Allez monte vieux frère, on l’a bien mérité.

Appa s’est envolé et nous nous sommes rendus dans les montagnes où nous nous sommes rencontrés. Une sorte de petite lune de miel post-retraite. Il n’y a pas à dire, les voyages en bison sont bien plus rapides et bien plus stylés. Le pelage d’Appa était toujours aussi doux après toutes ces années, il m’est déjà arrivé de rater des arrêts parce que je gratouillais la tête de ma monture c’est vous dire. En se rapprochant de la montagne, je me revis en train de la gravir les mains ensanglantées. Puis nous nous posèrent enfin là où vivait autrefois la tribu.

Appa : Une question me taraude tout de même Bepo.

Bepo : Dis-moi tout !

Appa : Pourquoi tu t’es mis en maillot ? Le premier point d’eau est à perpet’ dans ces montagnes.

Bepo : C’est parce que j’aime beaucoup ce nouveau maillot, tous mes joueurs l’ont signé il faut bien que je le rentabilise. En plus, quand tu baves la nuit j’ai bien besoin de ça.

Appa : J’aurais peut-être dû prendre mon masque à gaz du coup.

On aime beaucoup se taquiner avec Appa, je suis une des rares personnes de P12 à comprendre son humour. Peut-être parce que je suis un des seuls à parler le bison.
Nous passâmes de longues semaines à gambader dans les montagnes, à manger des clafoutis et faire des batailles de pommes de pins. Tout ça sans le stress d’un match en approche. Appa tenta de m’apprendre à voler tout seul, et j’ai eu beau essayé, la seule chose que j’ai réussi c'est de me fracturer le bras gauche. Le soir même, on se buvait de petites bièraubeurre devant un match du championnat vénézuélien de hockey subaquatique.

Appa : Dis, on n’avait pas un truc à faire prochainement ?

Bepo : De quoi ? Ah oui, c’est l’anniversaire de Zendo dans un mois c’est vrai !

Appa : Non mais, la coupe des maisons va pas commencer ?

Bepo : Aaaaaah, on va jamais y être à temps, je vais louper les débuts du Captain Koala !

Je commençais à paniquer et tournais en rond. C’était pourtant le match décisif du titre vénézuélien mais je n’y prêtais plus attention.

Appa : Arrête de paniquer Jean-Claude, je gère.

Mon bison traça le ciel comme jamais, un vif d’or de niveau 9 aurait été attrapé en un instant à cette vitesse. Il se perdit une ou deux fois, durent faire une escale à Cuba et à Hong Kong, mais le stade fut enfin en vue ! C’était la mi-temps et j’arrivais à du 785 à l’heure sur le dos d’Appa. Cette arrivée fut des plus remarquée alors que je comptais discrètement m’installer dans les gradins.

Marc : Bepo, je t’ai vu ! Tu joues, on a besoin de toi !

Bepo : Mais je suis retraité…

Marc : Tu seras retraité demain.

Faible d’esprit, j’ai enfilé mon uniforme et j’ai défié Drayryfore en duel. Avec tout ce voyage, Appa n’avait hélas plus beaucoup de jus et je perdis le duel. Tu parles d’une retraite, laissez-moi regarder depuis les gradins, bougres d’ânes. Je suis resté à P12 pour ne pas louper les prochains matchs. Cette fois-ci, ils se sont passés de mes services et je pus être fier de mes petits bisonneaux. Je ne pouvais m’empêcher d’être à fond avec eux, comme le huitième membre fantôme d’une équipe. Dur de ne pas être impliqué dans une si belle équipe, de ne pas vivre ces émotions avec ces joueurs qui m’ont donné tant d’amour. Mais quelle fierté de voir qu’ils tracent la bonne route.

Refaisons donc connaissance. Bonjour, je suis Bepo, ancien joueur de quidditch. Bien que je sois retraité, mes joueurs m’appellent Capitaine et je les encourage toujours dans les gradins et dans les vestiaires. Je ne suis plus un passionné de quidditch, mais je suis un passionné de mes joueurs. Volez plus haut, plus vite, plus loin. Tant que l’esprit des bisons est dans chacun de vos cœurs, le huitième homme de Poufsouffle sera toujours avec vous sur le terrain.
 

 

Poufsouffle-Gryffondor, le match du scandale


La petite finale de la coupe des quatre maisons nous offre un nouveau duel entre Poufsouffle et Gryffondor. Aujourd’hui, l’entente entre les deux équipes est au top. Des joueurs de Poufsouffle se sont même déjà entraînés avec les Gryffondor et un entraînement commun avait été organisé par Bepo et Mhulane. On voit que les joueurs prennent beaucoup de plaisir sur le terrain et le fair-play est au rendez-vous. Mais ça n’a pas toujours été le cas. Je ne reviendrais pas sur les mésententes les plus récentes entre nos deux maisons, dont le match nul forcé qui a créé beaucoup de débat il y a 3 ou 4 ans et de nombreuses autres tensions. Non, je vais revenir beaucoup plus loin, à la troisième coupe des maisons disputée. Faisons ce grand voyage dans le temps ensemble.

L’équipe alignée par Poufsouffle était plutôt sexy sur le papier. Morzan en tant que capitaine emblématique, Alco et Diokhan (aujourd’hui Junkie) à la batte, July et Wilardo assuraient la poursuite avec leur capitaine et Enerus (Bepo) était dans les buts et enfin Kikim au vif. Pas de Roxas ni de Scamy certes, mais la composition faisait toujours peur. Gryffondor était à l’époque mené par celle qui a donné ses premières lettres de noblesses au quidditch de cette maison : Ileana Neela. La première anomalie du match arriva dès la composition : trois joueurs de Gryffondor avaient pour pseudo une seule lettre. Ainsi, on retrouva W, Y et Z dans l’équipe des lions. L’intention était assez explicite, ils voulaient nous brouiller les pistes et nous compliquer la tâche avec ces pseudos inconnus au bataillon. Le résultat était lui beaucoup moins efficace, cette tactique s’est avérée assez nulle étant donné la facilité à taper les pseudos. Même pas besoin de tabulation ! Enfin bon, c’est un détail amusant. Le scandale n’a aucun rapport avec cela.

Le match se déroulait sans accroc. On peut même dire que Poufsouffle roulait sur Gryffondor. Enerus s’ennuyait fermement au goal et le marquoir affichait 360 – 0. Il y a quelques semaines de cela se déroulait un match de football en ligue des champions, le Standard contre l’AZ Alkmaar. Quel rapport me direz-vous ? Le Standard est l’équipe de cœur d’Enerus et a décroché sa qualification à la 95ème minute d’un but acharné de… leur gardien. Choqué et encore dans l’euphorie de ce moment lors du match contre Gryffondor, Enerus demanda à Morzan de switcher leurs places. Le capitaine se plaça en gardien tandis que l’homme que l’on nomme aujourd’hui Bepo retira ses gants pour foncer marquer un but. Et il marqua le 510 – 0.
 

SINAAAAN BOLAAAAT


Maladroit, il cria le nom du gardien du Standard sur le stade. Ses coéquipiers le rejoignirent dans le délire et Poufsouffle était euphorique. Une ambiance bon enfant à l’image de cette génération. Sauf que ce geste fut pris par une humiliation par bon nombre de spectateurs extérieurs. Faire monter le gardien pour qu’il marque alors qu’on mène largement, avec le recul on peut en effet dire que ce n’était pas de très bon goût. Et il en inscrivit un deuxième dans la foulée. Poufsouffle dansait, le public déchantait. Gryffondor était piqué dans son orgueil et augmenta son niveau de jeu considérablement. Ils remontèrent de deux buts alors que Morzan ne donnait plus signe de vie. Il revint quelques temps plus tard. « Désolé, j’étais au téléphone ». C’était l’humiliation de trop, un capitaine qui part sans prévenir d’un match pour un coup de fil. Cette situation est restée dans les mémoires et il ne s’est plus passé un match de Poufsouffle sans qu’il n’y ait de référence à ce mythique appel. Une jolie bourde, et le large score de 810 – 120 ne permit pas d’effacer ce qu’il s’était passé durant ce match.

Crok Mitaine dit à Delfius : « Je suis dégouté, les Poufsouffle n’ont aucun respect. C’est honteux. » Le serpentard n’en revenait pas de ce à quoi il venait d’assister. Le match de la honte, le match qui donna à Poufsouffle cette étiquette polémique qui resta collée de nombreuses coupes. Bien sûr, il y avait une prise de conscience des évènements mais l’intention donner à l’équipe était bien fausse. Les spectateurs avaient devant les yeux une bande de talentueux rookies qui ne demandait qu’à s’amuser et ne pensait nullement à blesser l’adversaire. La maladresse qui les accompagnait a hélas transformé ce spectacle tout public en jeu du cirque.

La vision de Poufsouffle a heureusement fini par évoluer et en apprenant à se connaître, les différents acteurs et spectateurs purent comprendre les sentiments des autres. La preuve ? La première coupe des clubs vit la naissance du club Furia Arco Iris, composée entre autres d’Enerus, Delfius, Crok Mitaine et Ileana. Une équipe qui resta dans le cœur de chacun de ses membres. Les adversaires d’hier devinrent partenaires et beaucoup de respects s’est installé entre les joueurs.

Plutôt que de retenir tout le brouhaha qu’il y a eu autour de ce match, il vaut mieux le prendre comme modèle de ce qu’il ne faut pas faire. Gagner oui, même avec des scores élevés, mais il faut toujours faire attention à respecter ses adversaires. Nous sommes sur un jeu et blessé des personnes ne vaut pas le coup. Ce ne fut pas la dernière polémique de Poufsouffle, mais certainement la polémique la plus innocente. Cette équipe avait une fougue jamais égalée, une flamme qui ne s’est jamais éteinte malgré les critiques. Malgré les quelques faux pas, elle reste la génération dorée de Poufsouffle et avait une fougue jamais égalée.

La flamme et la folie des anciens, la créativité et le fair-play des bisons, Poufsouffle doit aujourd’hui tirer le meilleur de ce que chacune des légendes à laissé à ce blason. Faites de cette petite finale un match qui illuminera les spectateurs ! Que chaque Poufsouffle – Gryffondor soit synonyme de beau jeu et qu’on reparte plein de bons souvenirs.
 

YIP YIP BOLAT !


 

 

Le bison Mystère


Vous pensez tout savoir sur notre équipe de Quidditch ? Je vous félicite. Après un petit match c’est vrai qu’il n’est pas bien compliqué de comprendre que Cla est à la batte, qu’Ewok est à la poursuite et que Bry est au vif.
Non non, moi ce que je vous demande, c’est si vous connaissez VRAIMENT notre équipe ? Parce que les Bisons Volants ne seraient rien sans les bisons (merci Captain obvious).
Et ces fameux bisons, savez vous à qui ils appartiennent ? Ah vous faites moins les malins maintenant hein !

Voici donc une liste de plusieurs bisons, appartenants ou ayant appartenus à divers joueurs de Quidditch. A vous de retrouver leurs propriétaires, car papy Bepo et Appa, son bison, et bien ils commencent à se faire vieux, a cet âge, la mémoire c’est plus que c’était !
 


















Ça fait beaucoup de bisons tout ça.. Alors parce que je suis gentille, et triste parce que moi j’ai pas encore de bison, voici une petite liste des propriétaires !
 

JBW, Camden Elwood (aka Erskine Blane), Bianca Gordon, Marc Nissa, Physio, Elyos Fawkes (aka Carter Spall), Michael Bristow, Remi Prince, Looedy, Greta Lambert, Sineah Ascott, Aileen Hanley, Jade Redhun, Clarissa Nebulosa, Bryshere Wellington, Winter Broadmoor et Saskia Yselda.


Vous pouvez participer dans les commentaires. Les résultats et la réponse seront annoncés également dans les commentaires le Lundi 28 Octobre !
 

Maintenant au travail !

 

La tragédie de Kalingo


Si vous suivez l’histoire des bisons volants, le bison noir Zendo vous aura sans doute marqué. En effet, Appa et sa tribu font tous partie des bisons volants blancs, même si certains comme Pêcheresse s’adonnent à des teintures (mais ça fait plus d’effet à Clarissa qu’aux bisons noirs). Hélas, Zendo est le dernier bison connu de cette race. C’est la conséquence d’une sombre histoire remontant à des centaines d’années…

Perdue dans l’océan Pacifique, l’archipel Kalingo était composé de cinq îles à la faune variée. On y trouvait des loutres-saumons, des Boursoufflos, des Gnocchis à poiler Lustucru mais surtout : des bisons volants noirs. Ils se trouvaient sur la petite île de Torrana dans le sud de l’archipel et étaient donc surnommés les bisons torrans. Ils avaient la réputation de ne pas se laisser faire et pouvaient être très vite agressifs avec les personnes qu’ils ne connaissaient pas. De ce fait, cette île était interdite à l’homme, que ce soit pour y habiter ou pour la visiter. Ceux qui ne respectaient pas cette interdiction le regrettaient souvent amèrement, subissant de puissants coups de queue (hop hop hop petit vicieux, ce n’est pas ce que tu crois). La confiance des bisons torrans était très dure voir impossible à obtenir. Seules les loutres-saumons pouvaient cohabiter avec ces mastodontes. Tout comme leurs cousins bisons blancs, ils se présentent telle une petite tribu avec un chef incontesté. Ils ont un grand sens de l’honneur et de la justice.

L’homme est ainsi fait que l’impossible et l’interdit l’attirent. Ces bisons imposants étaient d’une extrême rareté, les dompter relèverait du miracle. De nombreux rêveurs se voyaient voler sur ces bisons volants mais ils n'étaient pas les seuls à convoiter ces beaux bestiaux. Les braconniers et marchands d’esclaves voyaient la tonne d’or qu’ils pourraient en tirer. Ils furent toujours repoussés et n’eurent jamais l’occasion de les approcher. Un génie scientifique inventa une poudre capable de laver le cerveau de bisons volants. Elle fut testée sur une centaine d’humains, dont la plupart moururent tant l’effet était puissant, bien trop pour l’homme. Avec cela, ils pourraient se débarrasser du caractère rebelle de ces bisons, encore fallut-il pouvoir les approcher. Malgré la puissance de certains sorciers, ils enchaînaient échecs sur échecs.

Un jour, un homme du nom de Gala échoua sur Torrana. Etant encore inconscient, il fut épargné provisoirement par les bisons. Leur honneur les empêchait de frapper un homme à terre. Il reprit connaissance quelques heures plus tard.

Gala : Où suis-je ? Qui êtes-vous ?

L’homme se retrouva face à face avec les jeunes de la tribu. Aucune mauvaise intention ne se dégageait de lui, juste une curiosité débordante. Les petits bisonneaux s’en amusaient et ils commencèrent à sympathiser. Les anciens de l’île ne voyaient pas ça d’un bon œil, se rapprocher d’un homme ne pourrait jamais rien leur apporter de bon. Voilà des décennies voire des siècles qu’ils tentaient de les capturer, pourquoi un homme deviendrait-il d’un coup une bonne fréquentation ? Mais les jours passèrent et ils n’eurent pas le cœur de séparer leurs bisonneaux de ce nouvel ami atypique. Gala fut le premier homme à vivre parmi les bisons. Il s’amusait beaucoup avec les différentes espèces de créatures présentes sur l’île, inexistantes en dehors de ce microcosme.

Six mois passèrent et même le chef de la tribu, Akushiro, semblait intégrer l’homme. Il était désormais autorisé à participer aux différents rites de la tribu. La chasse matinale, les danses bisonnales en l’honneur des morts ou encore les matchs de bisonballs. Mais surtout, un énorme banquet se déroulait une fois par an. La tribu avait pêché par centaines des poissons-paladins, leur met préféré. C’était le grand moment de l’année pour les bisons, l’occasion de se détendre et de célébrer la vie. De caractère habituellement sérieux, ils s’autorisaient ici quelques sorties de routes avec quelques verres d’une liqueur alcoolisée. Le banquet commença et tout le monde s’amusait. Soudain, plusieurs jeunes bisonneaux agirent bizarrement. Ils se tortillaient et souffraient.

Akushiro : Qu’est-ce qu’il se passe ici ? Vite, donnez-leur des herbes médicinales !

Mais les bisonneaux devinrent agressifs même envers leurs confrères, ils se débattaient avant de finalement tomber. À mesure que le temps passait, de plus en plus de bisons adoptaient ce comportaient. Jamais un tel évènement ne s’était produit auparavant.

Gala : Et bien, c’est tout ? Les bisons noirs ne sont pas plus résistants que ça ? Je suis un peu déçu, 6 mois m’ont suffi à vous duper. Ces hommes n’étaient en fait que des incapables, ce n’était pas vous qui étiez surpuissants. Tiens, on dirait que ce jeune bison n’a pas supporter la dose de drogue que j’ai ajouté à la nourriture, il en est mort ahaha.

Gala shoota dans le cadavre du bisonneau qui n’avait alors que deux ans. Il dévoila un nouveau visage. La folie et la malveillance se lisaient dans ses yeux.

Akushiro : Enfoiré, je savais qu’il ne fallait pas faire confiance aux humains. Malgré ça, on t’a accepté parmi nous et c’est comme ça que tu nous remercies. Ne pense pas m’avoir avec ta stupide poudre, ça n’aura aucun effet sur moi et les plus grands guerriers de la tribus. Tu vas regretter tes actes.

Gala : J’ai peur, je vais mourir. Enfin c’est ce que j’aurais dit si la situation était celle que tu penses. Evidemment que vous ne succomberez pas à la dose de drogue que j’ai ajouté à la nourriture, mais ce sera largement suffisant pour ralentir assez vos mouvements. J’ai fini mon boulot, je laisse mes employeurs faire le leur.

Une nuée de sorciers surgit des quatre coins de l’île et se rua vers les bisons. Habituellement si habiles et puissants, les bisons torrans étaient à ce moment patauds et se déplaçaient difficilement. Les sorciers les immobilisèrent un par un alors que les grands guerriers bisons se battaient corps et âmes pour abattre ces hommes. Encore 5 bisons debout, 4, 3, 2, …

Gala : Tu fais une drôle de tête Akushiro, c’est pas comme ça les banquets d’habitude ? Aha, t’as bien été naïf mon vieux. Enfin, c’était sympa ces 6 derniers mois je dois l’avouer. Mais ça ne me manquera pas, il faut savoir se débarrasser de ses vieux jouets. Tu remercieras quand même les survivants de ma part, une prime pareille va me permettre de passer une belle vie. A la revoyure !

Akushiro et ses amis ont ouvert leur cœur une fois à l’homme, mais c’était une fois de trop semble-t-il. La plupart des bisons ne survécurent pas à la dose de Torranos qu’on leur donna. Seuls les plus forts tenaient encore debout. Exploités, vendus, tués, ces bisons noirs passèrent de créatures surpuissantes à vieille légende. Suite à la disparition des bisons, l’histoire fut étouffée. Gala raconta les rituels et la prestance de la tribu aux foyers du monde entier.

Enfant : Dis Gala, ils ont vraiment existé ces bisons ?

Gala : Ce serait beau aha, mais non. Ça se saurait s’ils existaient tu ne penses pas ? Ce sont des créatures mythologiques rien de plus. C’est dommage, je suis sûr qu’ils cohabiteraient parfaitement avec l’homme. Allez vas dormir mon petit, il faut être en forme demain.

Gala se retourna et repartit chez lui, un sourire malfaisant en coin et le compte en banque bien rempli. L’histoire se passa de génération en génération, mais ne soyez pas dupes. L’Archipel Kalingo a bien assisté à une des heures les plus sombres de l’histoire. Les bisons noirs ne sont plus, enfin c’est ce qu’on pensait du moins…

Bryshere: YIP YIP ZENDO !
 

Dimanche 6 octobre 2019

Éditorial


@Pinterest Saydee Williams


Bonjour les lecteurs!

Un mois après la rentrée, alors que la joie des retrouvailles s'efface et que la grisaille de la morne routine s'installe, il est temps pour les crocs d'égailler votre morne journée.

Déjà au rayon nouveauté, vous retrouverez dans cette édition les premiers articles de notre nouvelle rédactrice, Solenehab. Alors pour sa première édition, inondez-la de commentaires!

Vous pourrez également lire les articles des deux participants du concours d'écriture : Bianca et Toma.

Nous voici encore dans une édition plus que bien fournie avec une équipe toujours aussi réduite. Pour cela, je pense qu'ils méritent une standing ovation et je suis la première à me lever (pour eux et non pas pour Danette).

En continuant par une lapalissade, je vous fais remarquer que le thème du blog a changé pour cette édition. Il s'agit d'un test pour donner un peu plus de punch aux crocs. Alors n'hésitez pas à nous donner votre avis là-dessus.

Enfin, je voulais vous dire que nous vous avons entendu. Nous avons entendu vos exigences et pour vous, pour notre maison, nous allons essayer de devenir meilleurs. Alors si vous voulez nous aider dans cette tâche, critiquez, commentez, écrivez… Faîtes vivre ce journal.

Bonne lecture!

 

Des Lauriers pour un Koala

@Deviantart Strawberry-Tate

 

Il existe sur le sol pédouzien des êtres très étranges, mais les plus particuliers se trouvent probablement chez les Poufsouffle. La maison est devenue au fil des années une animalerie géante où se côtoie humains, loups-garous, bisons, elfes de maison, chat, cochons et même... un koala. Oui, oui, vous avez bien entendu un koala.


Loin des koalas normaux que vous pouvez rencontrer en Australie ou dans quelques zoos moldus, ce koala -ou cette koalette histoire d'ajouter une touche d'originalité sur ce délire- parle, mange, se balade à travers les Poufsouffle comme n'importe qui. Elle use même de magie !

 

 

Contrairement à ses cousins moldus, notre koalette ne se nourrit pas d'eucalyptus mais d'amour. Un câlin par semaine et par poufsouffle est conseillé pour la garder en forme, même si des bisous, des coeurs et des cookies sont les bienvenues pour la faire grandir en force, en puissance et en bisounourserie. Qu'est-ce que la bisounourserie vous demanderez-vous ? C'est cette capacité qu'a le Koala pédouzien de se rendre très mignon. Un art que Sineah possède à la perfection car malgré ses exploits de méchanceté lors de burger quiz, elle est et sera toujours l'image de l'innocence, réussissant même à entourlouper les plus féroces guerriers de Serpentard à l'image d'Aidan qui ne peut que soumettre à son adorable petit museau.

 

 

Mais si Sineah est mise en avant aujourd'hui, ce n'est pas pour son joli minois pour une fois. La koalette a une deuxième particularité, celle de savoir voler, non sur un balais -et pourtant le bois, c'est son domaine- mais sur un bison, et avec grand talent s'il vous plait. Depuis que j'ai cessé d'être sur le terrain, j'ai pu admirer ses prouesses dans les gradins et j'ai souvenir d'un match où Mhulane et elle ont passé une heure à s'intercepter l'une l'autre, une soixantaine d'interceptions par personne, elle n'a jamais lâché que ce soit face à Dray, Loscar ou Mhulane, et même face à son plus grand ennemi : la connexion internet.

 

 

Alors aujourd'hui, pour ce mois-ci, notre koalette a troqué les cookies pour des lauriers dans son régime alimentaire. Un p'tit cadeau à l'initiative de notre Bepo national qui a tenu à ce que notre Koala reçoive une récompense à la hauteur de son talent, de son dévouement... et sa mignonnerie, il faut bien l'admettre. Quelque chose nous dit qu'elle s'est bien régalé vu la tête qu'elle avait quand la photo de la bann' a été prise, il devait y avoir un paquet de lauriers. Je tiens donc les paris pour la finale : Haku réussira-t-il à la supporter maintenant que son poids a au moins triplé ?


Note aux Poufsouffle : revenir aux câlins, bisous & coeurs, c'est plus diététique !

 

 

Une rentrée mouvementée chez les Poufsouffle.

 


@TGM'23, @Tumblr AFRYCH

 

La rentrée est enfin là, elle arrive. Mais entre le teasing du Tournoi du Dragon organisé par le Ministre et les divers animations en salle commune comme en dehors, ce mois de Septembre s'annonce plutôt chargé. Sans oublier qu'on est à Poufsouffle, donc il se passe toujours des choses bizarres. Voilà à quoi cette rentrée a ressemblé :



Activité Normale d'un poufsouffle


Quand tu vois que Sineah gagne les lauriers de Morzan


Quand Remi discute avec Rachel à une heure de mat' pour la cinquième fois de la semaine, et que la discussion n'a aucun sens


Lorsque le tournoi du dragon est annoncé


Quand tu vois le temps qu'a duré la retraite de Bepo du Quidditch


Lorsque le mensuel de métamorphose s'ajoute


Quand tu vois Clairet, Nevrosa, Roxey et JBW réapparaitre dans la salle commune


Lorsque le forum des assos s'ajoute fin septembre


Quand tu vois toutes les animations disponibles à la rentrée


Quand tu vois Looedy faire fondre le flegme de Bepo en parlant de One Piece et Humain de Damso


Quand tu as réussi à te mettre à jour sur toutes les animations pour la journée


Et que tu constates toutes les nouvelles que tu dois rattraper le lendemain


Quand tu vois que Poufsouffle vient de gagner son premier match de Quidditch depuis deux ans


Quand tu découvres la véritable nature de Remi sur le tchat


Quand tu mets trois heures à parcourir tous les articles des Crocs depuis 2 ans pour l’animation du Forum, et que t’en peux plus


Et quand on te dit que tu n'as encore rien vu en parlant d'octobre.
 
https://zupimages.net/up/19/40/fdr3.png

A la gloire de Tara Wilson


@ wallpaper, @Pinterest Light

 

Surement un nom de Poufsouffle que tout le monde se doit de connaître, de près ou de loin. A notre tête depuis le 8 janvier 2019, une personne qu’on trouve dans l’ombre, toujours à s’activer pour notre belle maison, j’ai nommé l'actuelle professeure de Gastronomie Sorcière … Gwenlie Tara Wilson !

- Livre écrit à la bibliothèque. “La magie et les éléments”. 4 chapitres et une préface pour 1391 mots soit 278 mots à chaque page. Bonne lecture !
- Les dortoirs que miss Wilson a honoré de sa présence… On me souffle à l’oreillette que ses anciennes colocataires sont toutes portées disparues.
également - Le nombre de trophées de “ Poufsouffle du mois” qu’elle a obtenue.
encore - Le nombre de Clubs qu'elle a géré : Elemental Wizards dans la salle sur demande et le Club de Bouffe dans la Salle commune. Vous savez comment l'amadouer : jouer de la magie des éléments ou de gâteaux !
- Les préfets qu'elle a déjà épuisé. Bonne suite à eux (ainsi que courage à Hope et Bepo).
- Le nombre d’années scolaires sur son profil. On devrait peut-être en créer une huitième ?
- Le nombre de mois actuellement passé à notre tête. Le temps d'une grossesse.
- années passées sur P12. Tara est arrivée le 12 juin 2009. Pour être restée toutes ces années, je dis : chapeau !
aussi - le nombre de BUSES qu’elle a obtenue avec une moyenne de 13.83/20.
- Les avatars de sa pensine. Une vraie garde-robe ! Quand est-ce qu’elle trouve le temps de mettre tout ça ?
- Nombre de gallions visibles sur son profil. Désolée de vous décevoir, mais ce n'est pas avec l’argent que vous allez pouvoir la soudoyer.
- Les messages qu’elle a posté au 21 septembre. Moins d’un par jour pour notre demoiselle. La timidité peut-être ?
- Le nombre de ses qualités. Discrète, loyale, intelligente, travailleuse, imaginative et bien d’autres encore.



Les murmures du chat


@Tumblr leenasgayshit

 

Vous connaissez le dérèglement climatique ? Et bien voici le dérèglement pédouzien ! On se serait cru en plein mois de février avec la St-Valentin et tout ça, tant il y a eu de déclarations d'amour et de nudismes sur la réserve et les TBs. Quoi ? Vous ne me croyez pas ? Allez, c'est parti !



On commence le mois avec l'émergence d'un nouveau couple, incarné par Rachel & Ray puisqu'ils se connaissent, manifestement, de manière intime (cf ici), et qu'ils ne cessent de se tourner autour, jonglant entre propositions indécentes et vannes douteuses (cf ici). S'ils sont manifestement très proches, il semble, cependant probable que leur histoire ne soit pas sérieuse, à moins qu'ils soient un couple libre, car Ray n'hésite pas à aller voir ailleurs. Mais vers qui, me demanderez-vous, quel est ce poufsouffle sur lequel il a jeté son dévolu ? Vous le connaissez tous. Oui, tous, grâce à son humour ravageur, presque autant que son poids ! (cf ici).

De l'autre côté, j'ai appris l'existence d'un couple dont j'ignorais l'existence jusqu'ici, au détour d'une de leur dispute sur le tchat. Un couple assez particulier puisqu'il réunit un élève et un bot. Ou plutôt une bot, du moins jusqu'à ce que son humanité ne soit prouvé. C'était une dispute des plus intéressante car après un méli-mélo difficile à démêler (cf ici), Dray s'est comporté avec Marc comme ces vieux couples où ils se connaissent tellement qu'ils savent quand asseoir leur domination et quand ça ne vaut pas le coup de se battre. (cf ici)

Quant au troisième couple, il s'agit de Marvin et... on sait pas trop en fait. Manifestement, il y a de la romance dans l'air entre Bry et Marvin, au point d'en revenir à l'âge des bac à sables où on se bagarre pour savoir qui aime plus que l'autre. Ils étaient à deux doigts d'en arriver à "moi je t'aime de la Terre jusqu'à Neptune" quand Marvin s'est souvenu que j'étais connecté. On assiste donc à un magnifique virage à 180° (cf ici) pour déclarer un amour inconditionnel à Natsu. C'était beau Marvin, mais on est pas dupe ;)
 
On me dit aussi dans l'oreillette qu'un dernier couple se serait... non pas formé, mais retrouvé. JBW et Bianca se sont retrouvés avec bonheur dans le tchat sous les regards de poufsouffle attendris, un amour globalement aussi démonstratif que celui de Bepo & Inwe, donc pas d'inquiétude si vous les voyez s'échanger des vacheries. Mes sources m'ont même révélé que notre ancien serveur aurait proposé un rp à notre nouvelle DA, qui l'aurait accepté avec empressement... à suivre attentivement !
 



Qui dit amour dit... Non, bande de cochons, je ne parle pas de saloperies derrière les canapés, je n'ai pas screené chacun de vos bisous. Mais une fois que vous vous faites des bisous, il arrive des... Oui ! Des Bébés ! Enfin, là, c'est un peu particulier, puisqu'il s'agit plutôt de quelqu'un qui devient bébé plutôt que quelqu'un qui nait bébé... même si au premier abord (cf ici), on aurait pu croire que Toma venait de prendre 50 ans, Hope bossant dans une maison de retraite. Mais bon, changer des couches, c'est changer des couches. Qui de Bepo ou Hope apprendra à Toma à faire popo dans le pot ? Vous le saurez dans le prochain épisode !
 



Et pendant que certains changent des couches, d'autres voient des fesses pour d'autres raisons. Ou montrent leurs fesses. Un délire propre aux TBs manifestement puisqu'après un brusque désir de nudisme de la part d'Ella (cf ici), nous apprenions de manière totalement impromptue et non-voulue par les deux interlocuteurs que la corruption au sein des TBs ne passe plus par la morve depuis le départ de Sheila, ni par les gallions mais par le nudisme (cf ici). Bepo aurait-il contaminé l'équipe des TBs après avoir contaminé la Réserve et la maison ? Mais que fait la direction ? Ah oui, pardon, on me dit dans l'oreillette que Bianca & Opale sont des agents béposien. Même si, de toute évidence, Bianca n'est pas autant impliqué dans le plan de Bepo pour dominer P12 qu'Ella puisque la conversation suivante (cf ici) semble totalement échappé à sa compréhension. Et à la nôtre aussi d'ailleurs. Gênant comme dit Bianca. A moins que ce soit juste l'alcool qui fasse des ravages, Ella & Bepo sont serveurs après tout (et préfets... et capitaines... Je tiens les paris pour ceux qui pensent qu'ils sont une seule et même personne). Nous avons d'ailleurs vu les ravages de l'alcool ce mois-ci puisqu'Alanna vient seulement de percuter que notre bisournours national était préfet (cf ici). Ou alors c'est la vieillesse. Moche. Moche, moche, moche, moche, moche.

Et pour finir... Comment voulez-vous nos préfets, nos DA, nos professeurs montrent l'exemple quand les bots -les BOTS- tendent des perches pareilles aux yeux de tous ? (cf ici) Une honte, mes amis, une honte !



Normalement, je devrais m'arrêter là, mais il s'est passé un événement important ce mois-ci, un mariage. Le mariage de Toma & Hope. Et pour ceux qui n'auraient pas eu le privilège d'y assister, je vous laisse les photos prises durant cet événement :
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10




La salle commune reprend vie!


La salle commune a pris vie ces derniers temps grâce au Forum des Associations, un projet mis en place par l’équipe de maison afin de faire découvrir les différents clubs et activités proposés dans la salle commune. Afin d’en apprendre plus, j’ai rencontré 3 gérants de ce forum, Tara Wilson, notre directrice de maison, Remi Prince qui s’occupe des dortoirs et du club de RPG et Clarissa Nebulosa qui s’occupe du club de bouffe.
 


Bonjour à vous trois et merci d’avoir bien voulu m’accorder cette interview. D’abord Tara, pourquoi avez-vous eu l'idée d'organiser ce forum des associations ?

Tara : Je trouve le principe très intéressant car ça réunit l'ensemble des activités de la salle commune et ça permet aussi bien aux nouveaux que pour les "revenants" de mieux s'intégrer en salle commune. Le Forum des Associations est un moment à ne pas manquer aussi bien que chez les Moldus.
 


Remi et Clarissa, pourquoi avez-vous voulu participer au Forum ?

Remi : Parce que j'ai participé aux précédents et je sais d'expérience que même s'il n'y a pas forcément foule, ça donne un temps d'activité dans la salle commune et ça permet aux gens de s'investir dans une activité, de découvrir des pans de la salle commune auxquels ils n'ont pas encore touché de manière ludique et amusante.
Clarissa : Pour animer la maison et proposer des activités aux Poufsouffle, pour les sortir de la torpeur de l'été ! Cela permet aussi de mettre en avant les belles sections de notre salle commune et de les rendre plus vivantes ; de les faire découvrir aux nouveaux et de les faire redécouvrir aux anciens.
 


Pouvez-vous nous présenter vos activités dans la salle commune ?

Remi : Je vais commencer par les dortoirs. C'est une section assez intimiste à mes yeux, un lieu de jeux, et un peu de rp, l'occasion pour les gens de discuter et de rp en petit groupe. Une ambiance plutôt calme, reposée, sans timing, sans pression, qui vit à son rythme. J'aime bien, c'est pépouze, tout le monde passe comme il veut ^^
Pour ce qui est du club RPG, il n'est pas encore posté (j'attends d'avoir mon PJ, histoire d'éviter de reposter le topic quand je l'aurais). L'idée est d'en faire un lieu où les gens pourront s'exercer et s'amuser à rp dans différentes situations, qui seront autant accessibles et jouable pour les débutants qu'aux rpgistes qui veulent s’améliorer.
Clarissa : J'ai succédé à Tara à la tête du Club de Bouffe. C'est un Club qui est encore en remodelage mais où je propose une animation débat permanentes et, pour le forum des animations, une animation furtive intitulée la Coupe en Chocolat. Le but de ce club est de rassembler tous les gourmands de Poufsouffle (et on sait qu'on est nombreux ahah) autour d'un thème qu'on apprécie : la nourriture.
 


A titre personnel, à quoi vous attendez-vous durant ce forum ?

Tara : Que tout le monde trouve une activité qui lui plait. Créativité, RPG, Mini-jeux... il y en a pour tout les goûts !
Remi : Je ne m'attendais pas à quelque chose en particulier et je n'avais pas non plus d'attente particulière, à part un peu de participation. Concernant les dortoirs, je sais que c'est le type d'activités qui peuvent facilement plaire, donc, je n'avais pas trop d'attentes, en revanche, pour le club de rpg, comme ce genre d'exercice rpgique fait partie des animations permanentes que j'aurais aimé installer, c'était l'occasion de voir si ça pouvait plaire ou non. Vu le résultat, je vais probablement revoir mes plans XD
Clarissa : Je m'attends à refaire vivre le Club qui s'est carrément endormit pendant la période des vacances d'été ! Et surtout, je m'attends à m'amuser !
 


Quels conséquences pensez-vous que cela aura sur la salle commune et les Poufsouffle ?

Tara : Je pense que les Poufsouffle auront un autre regard sur les activités qu'on propose: nous proposons du renouveau, diverses formes d'animations et des organisateurs en binôme. Les Poufsouffle pourront devenir de futurs collaborateurs (gérants ou tout simplement membre).
Remi : Un p'tit peu de vie ? Non pas que la salle commune soit morte, mais peut-être que ça intéressera certains et les incitera à se pencher davantage sur la salle commune et pas exclusivement sur le reste du château. Je pense qu'on a tous des domaines d'activités privilégiés, mais ce genre d'animations permet de faire "coucou, on existe" et faire découvrir des activités qu'ils n'avaient pas étudiés auparavant. Peut-être un peu plus d'intérêt sur les sections "annexe" de la maison, donc tout ce qui n'est pas propre à la salle co'.
Clarissa : J'espère sincèrement que cela rendra à la salle commune son énergie et son fourmillement caractéristique ! Car pour le moment, c'est un peu endormis ! Mais je sais que l'équipe de maison et les deux nouveaux préfets vont préparer pleins de choses sympas avec Tara. Et le fait de voir que les gérants des différentes sections de la salle commune se soient tant motivés et impliqués à faire des animations est une bonne chose ! Je trouve ça super prometteur !
 


On est sur la fin du forum, quel bilan en tirez-vous pour le moment ?

Tara : Je vois que les membres sont un peu plus présents ce week-end, en espérant que ça dure jusqu'à demain soir et que la coupe de Quidditch ne gâche pas trop ce forum... En tout cas, nous espérons que ça plaise à tout le monde.
Remi : Assez mitigé globalement, pour les deux. Les gens qui ont participé, ont vraiment participé à fond, et on voit qu'ils se sont amusés et y ont prit plaisir, donc c'est plaisant à voir. Mais comme je le disais plus haut, je vais revoir un peu le concept de rp solo en l'axant peut-être davantage sur P12 sur HP, qui a peut-être freiner les gens. Je vais y réfléchir. Pour ce qui est des dortoirs, le nombre de participants est un poil décevant, mais ça reste une participation correcte. C'est certain qu'on partira sur un autre genre d'animations la prochaine fois ^^
Clarissa : Je suis contente d'avoir vu toutes ces très bonnes animations fleurir un peu partout en salle commune. Malheureusement, j'ai été un peu déçue de voir le peu d'impact que les animations ont eu sur les membres. J'entends par là qu'il n'y a pas eu énormément de participations dans l'ensemble, ce qui est un peu dommage.
 


Pour ceux qui y ont participé, j’espère que vous vous serez bien amusés et que ça vous aura donné envie de participer aux clubs et activités mis en place dans la salle commune. Pour ceux qui l’ont snobé, j’espère que vous avez des regrets. En tout cas, la salle commune vous propose 1001 façons de s’amuser donc vous n’avez aucun argument pour dire que la salle commune est morte !



Un Poufsouffle qui stresse


@Alexander Cho


Avec la rentrée qui vient de passer (si si ça fait un mois) et la tonne de papiers à remplir/travail que cela implique, le taux de stress monte inévitablement. On doit penser à des millions de choses à la fois, à faire ceci et cela après avoir passé 2 mois de vacances (ou au moins une semaine ou deux pour ceux qui travaillent). Il y a ceux qui le gère en pratiquant du sport, ceux qui ne sont pas affectés et... ceux qui prennent la chose moins bien.



Tout d’abord, il y a l’alcoolique. Celui-là, c’est le Poufsouffle qui va faire passer son stress en descendant la réserve de bouteilles de l’équipe de maison. À la fin, ils auront oublié pourquoi ils stressent - voir qui ils sont mais on s’écarte du sujet-. Ils passeront un bon moment... mais leur angoisse reviendra au triple galop quand leur gueule de bois aura pris fin après une bonne nuit de sommeil. Une solution qui ne dure qu’un temps.



Ensuite, le goinfre. "Mais un Poufsouffle ça mange déjà beaucoup..." Je vous dirais vrai MAIS là, on parle de ceux qui vont passer tout leur temps, toute la journée, toute la nuit, à manger. Un Poufsouffle stressé va se trouver dans la cuisine à manger des tartes à la mélasse, ou bien caché dans son lit à grignoter des bonbons à la menthe et des Chocogrenouilles. Le Poufsouffle qui mange dévore absolument tout ce qui lui tombe sur la main, et quand il n'y a plus rien, il va même jusqu’à grignoter quelques doigts... Même dans leur sommeil, ils ne peuvent s'arrêter. Conseil : ne jamais s'asseoir à côté de lui au petit-déjeuner, ou votre repas risque d'y passer.



Il y a aussi les insomniaques. Certains de nos camarades sont si stressés qu'ils ne parviennent pas à fermer l'œil de la nuit. Ils se tournent et se retournent dans leur lit, se lèvent pour replacer ses couvertures et ses oreilles ont chaud puis froid, tremblent sous leurs couvertures, comptent les Serpentards encore et encore, mais rien à faire ! Le sommeil les fuira toujours.



D’autres tombent malades. Rhumes, angines, maux de ventre, migraines, vomissements... Tout y passe. Au moindre coup de stress, il finit à boire potion sur potion pour essayer de se calmer. Il a une fièvre de cheval, des douleurs tordantes, des brûlures d'estomac, il geint, se plaint, gémit, roulé en boule sur le lit de l’infirmerie. Et mieux vaut l’y laisser au risque d’être à son tour contaminé.



Il y a en a encore qui se mettent à bégayer. Ou a avoir de soudaines extinctions de voix. Ou des cordes vocales tremblotantes. Tout à coup, ce Poufsouffle n'est plus très sûr de lui. Il hésite, marmonne, oublie, grommelle, se plante, réessaye, trébuche à nouveau sur un mot de deux syllabes... Bref, il perd totalement et irrémédiablement ses moyens. Le genre de stress paralysant où on regrette de s’être levé.



Et enfin, il y a celui qui hyperventile. Le cœur s'accélère, le rythme cardiaque augmente, la température du corps grimpe en flèche rapidement… Et tout à coup, on a le souffle court, la respiration plus saccadée, on commence à voir un peu flou, et soudain, on en manque presque d'air, on est à deux doigts de s'étouffer - ça y est, on hyperventile.



Rookies sur balais

@marissa, @rafaelmayani

 

Une nouvelle coupe de quidditch a débuté et vous n’êtes pas sans savoir que l’équipe a subit plusieurs chamboulements ! Outre un changement de capitaine, c’est surtout de nouveaux joueurs qui ont émergés pour conduire l’équipe à la victoire. C’est pourquoi je suis parti interviewer nos 3 nouveaux joueurs titulaires, Hope Moore, Saskia Yselda et Looedy. Les deux derniers cités ont déjà joué mais c’est la première fois qu’ils seront sur le devant de la scène pour représenter leurs maisons.

 

 

Bonjour à vous trois ! Vous vivez actuellement votre première coupe de quidditch en tant que titulaire. Dans quel état d'esprit êtes-vous ?
Hope : Heureuse de participer pour la première fois avec toute l'équipe. Angoissée de ne pas être à la hauteur, parce que je suis encore un bébé du Quidd. Mais quand même plus heureuse qu'angoissée quand même !
Saskia : Alors franchement, je suis zen mais j'ai trop envie d'exploser l'équipe adverse xD Genre baston (aaa) Faut vraiment qu'on gagne !
Looedy : Ma première coupe des quatre maisons en tant que titulaire pour être plus exact ! Mon état d'esprit ? Je suis vraiment motivé et j'ai la rage de vaincre !
 


Saskia, qu’est ce que tu aimes le plus en tant que joueuse ?
Saskia : J'aime tout sincèrement. J'aime bien le fait de jouer en équipe parce que on peut se conseiller et en même temps jouer avec des tactiques donc je trouve ça cool ! En tant que batteuse, je kiffe éjecter les gens :D C'est trop agréable de les voir kicker *-*
 


Hope et Looedy, vous avez fait vos débuts contre Serpentard, comment avez-vous vécu ce match ?
Hope : Franchement, plutôt bien ! Ils sont assez impressionnants les Serp, on a du mal à les suivre tellement ils sont rapides. Alors, certes, on a perdu, mais on s'est amusés tous ensemble et c'est ce que je retiens ! Et j'ai réussi à arrêter un tir de Drayryfore, ça restera à jamais dans ma mémoire !!
Looedy : J'étais vraiment heureux de jouer contre la meilleure équipe au monde, c'était vraiment une belle expérience.
 


Qu'est-ce qui vous donne envie de jouer chaque semaine ?
Hope : L’engouement qui régnait autour du Quidd. Et je me suis dit « Tu peux essayer, et puis si ça te plait pas, tant pis, au moins tu auras essayé ! »
Saskia : Mon envie de gagner je pense. Mais aussi je trouve le quidd fun et et j'aime bien jouer avec l'équipe de pouf je trouve qu'elle est super trop cool ! Jouer avec des gens cool, ça donne envie de jouer encore plus. Surtout quand c'est des gens de l'élite (aaaa) genre les Pouf' !
Looedy : J'ai une motivation sans frontières et je suis vraiment déterminé, mon objectif est de remporter une CdC et surpasser mes deux mentors Roxas et Alan. Et j'ai vraiment envie de jouer, ce sport coule dans mes veines.
 


Maintenant que vous vivez ça de l'intérieur, comment voyez-vous l'équipe de Poufsouffle ?
Hope : Du love, des chamailleries, de l'entraide, parfois des coups de gueules, mais beaucoup de bienveillance !!
Saskia : Franchement, l'équipe est géniale ! Son esprit d'équipe, sa fairplay attitude. Tout. Franchement on s'y sent bien dedans et je suis super contente d'en faire partie ! *-*
Looedy : J'ai toujours vu cette équipe comme la meilleure, pas par le niveau mais par notre esprit d'équipe ! Je ne changerais d'équipe pour rien au monde.

 


Merci à vous 3 pour vos réponses. Outre une motivation sans faille et une victoire contre Gryffondor dans laquelle ces 3 joueurs nous ont beaucoup apportés, j’espère qu’ils mèneront cette équipe au sommet. J’espère aussi que cette interview donnera envie à d’autres gens de rejoindre l’équipe. Ca ne vous coûte rien d’essayer et vous découvrirez une super ambiance dans une nouvelle aventure.

 

 

De l'art de l'oubli.


@PinThis

 

Tout seul on va plus vite. Ensemble on va plus loin.

Cela aurait pu être le credo de Poufsouffle tant nous mettons du temps à démarrer. Nous avons eu des périodes difficiles à plusieurs niveaux : la discipline avec cette affaire que je n'ai pas besoin de vous rappeler, l'edm avec une équipe de maison qui a mit dix mois pour se stabiliser, le quidditch avec une équipe qui jusqu'à récemment n'avait pas gagné un match depuis... je ne sais plus.

Mais tout va pour le mieux aujourd'hui. Tout les tricheurs ont été justement punis. Nous avons enfin un trio de personnes stables à la tête d'une maison qui en a grandement besoin. Notre équipe se stabilise lentement et a même gagné un match pour cette coupe. Les plus chafouins me rétorqueront qu'il ne manque plus que les crocs pour compléter ce joli départ, ce qui n'est pas la question.

Cependant, même si loin de moi l'envie de faire un parrallèle malvenu avec une période l'histoire moldue, j'ai bel et bien l'impression de me retrouver à dans une période de grand silence. Oui le futur est important, oui le présent est essentiel mais nécessite-t-il pour autant d'en oublier le passé? Non. Alors je ne peux m'empécher de me questionner quand je vois combien certains d'entre vous ont la mémoire courte, oubliant les noms, les parcours, les histoires.

Karl Marx a dit que celui qui ne connait pas l'histoire est condamné à la revivre. Et est-ce que Poufsouffle a envie de revivre ses périodes sombres ? Non. Alors, même s'il est peu probable qu'on nous laisse oublier nos erreurs, c'est à nous de raconter notre histoire, d'admettre nos bétises. C'est à nous de nous servir de notre passé, de cette année mouvementée pour avancer.

Alors, même si je pense que Poufsouffle pour les nuls ne pourra qu'aider notre mémoire, je demande à chacun et chacune d'entre vous de ne pas oublier ce qu'est Poufsouffle et à le raconter à chaque nouveau. Parce que c'est le seul moyen d'en faire une maison complête et de l'inscrire dans une courbe ascendante durable.

Top 5 des raisons d'aimer Halloween

À moins de te trouver sur une île isolée depuis la nuit des temps et d'être tout juste de retour - dans ce cas bienvenue à la civilisation- tu sais de quoi je parle. À la fin du mois d'octobre, tous les ans, il y a… eh oui, Halloween ! Une fête qui annonce les joies de l'automne : les feuilles qui tombent des arbres, la pluie... On ne va pas se mentir : la plupart d'entre nous déteste Halloween. Car c'est commercial, les personnes qui viennent sonner aux portes, on se sent obligés de donner des bonbons aux enfants (ou alors on en est un qui se fait rembarrer trois fois sur quatre ou offrir des bonbons “sans sucre” infects.) ... Mais vous savez quoi ? Il y a quand même des raisons de l'aimer, cette fête.

 

5. Les rencontres


Pour ceux qui n'osent pas sortir de sous leur couette car trop rongé par la timidité... Allez-y ! Profitez-en. C'est LE jour ou jamais pour poser le pied hors de votre zone de confort. Si vous vous débrouillez bien, personne ne devinera qui vous êtes. Vous pouvez jouer n'importe qui, faire ce que vous voulez, comme vous le voulez ! Posez une bombabouse ? (Activité non conseillée et passible d'heures de colle. À pratiquer avec modération et la plus grande discrétion.) Parler à ce garçon/cette fille, car vous le/la trouvez hyper gentil.le et vous avez envie de lui dire ? Foncez : Tout. Est. Possible. Et, n'oubliez pas : vous avez toujours quelque chose de génial en vous !


4. Le plaisir


Avouez donc, tous autant que vous êtes : ça fait toujours du bien de pouvoir créer de nouvelles choses, de faire quelque chose qui sort vraiment de l'ordinaire. De sortir avec ses ami(e)s - parce que c'est la seule fête où on n'est pas obligé d'être avec sa famille/petit-ami/belle-famille. Tout le monde est mis à contribution pour décorer la maison... Tout le monde est heureux (ou bien se barricade, en fonction). Ça respire l'atmosphère sombre, les bonnes citrouilles...

 

3. Les farces et attrapes


On garde tous des savons sauteurs ou des bombabouses sous notre lit en prévision de ce jour. ( Que celui qui ne le fait pas me jette la première pierre !). Tout le monde a quelqu'un qu'il veut voir victime d'un tour parce qu'il ne l'aime pas trop. Les Poufsouffles sont sages 363,25 jours par an mais, ce jour-là, il faut en profiter. Comme le premier avril, mais sans les poissons - et l'odeur qui va avec - et avec des déguisements. Conseil : combinez ce point avec le point cinq.


2. Les déguisements


En parlant des déguisements... les voilà ! Franchement, quoi de mieux que de se déguiser en Serpentard pour faire peur à tout les autres poufsouffles ? Ou en fantôme ? Bref, vous avez sûrement des tas d'idées mieux que les miennes. Que ce soit pour faire peur, pour amuser la galerie ou pour enfin s'affirmer... Halloween, c'est un bon moment à passer. En plus, si vous êtes vraiment effrayant, vous aurez la nourriture de la Salle Commune ou de la Grande Salle pour vous tout seul. Buffet à volonté ! On peut aussi espérer que les professeurs soient gentils si on a un beau déguisement et nous donnent pas trop de sorts !


1. La bouffe


Je pense que vouus vous en doutiez tous. Halloween est le seul jour où tout le monde peut manger ce qu'il veut - surtout des bonbons, mais des p'tits oiseaux ça va aussi - sans qu'on nous regarde de travers ou sans culpabiliser. Qu'on vole ou qu'on quémande " un bonbon ou un sort"... le résultat, c'est que tout finit dans l'estomac. Même si ce n'est vraiment pas très frais, comme Alysone.

Tout ça pour dire qu’Halloween, on a beau haïr cette fête de tout notre cœur, on ne peut pas y échapper car elle est partout. Il faut donc mieux en profiter pour faire un tas de choses au lieu de rester terrer dans un trou. Peut-être même que vous auriez une bonne surprise, qui sait ?

 

La playlist de la rentrée



@InstagramKaren Leopold, @fr123rf


Regardez Claudio Capéo - Plus haut (Radio Edit) (Clip officiel) sur YouTube

Commentaire : Qu'est ce que j'ai envie de regarder le cercle des poètes disparus maintenant…


Regardez Soprano - Le Coach feat. Vincenzo (Clip officiel) sur YouTube

Commentaire : Après les excès de l'été, il va falloir la perdre notre petite brioche.


Regardez Bigflo & Oli - Promesses sur YouTube

Commentaire : La bonne odeur de nostalgie des amours estivaux…


Regardez Silvàn Areg - Allez leur dire (Clip officiel) sur YouTube

Commentaire : Allez leur dire que je me fous, je n'y retournerai pas!


Regardez Gloria Gaynor - I Love You Baby sur YouTube

Commentaire : D'après la pub, c'est la mode des vieilles chansons!


Regardez The Greatest Showman Cast - Never Enough (Official Audio) sur YouTube

Commentaire : En cette rentrée, il faudra se rappeler de persévérer.

Guide du procrastinateur Pedouzien



La rentrée est à peine passée que plusieurs types de profils se dégagent déjà. Certains ont décidé de se reprendre en main, ont voulu prendre de bonnes résolutions (même s’ils ne les tiendront sans doute pas toutes …). D’autres, comme vous, en arrivent à la constatation suivante : les vacances vous manquent déjà ! Le train-train de la vie quotidienne a déjà repris le dessus et même en arrivant sur P12, lieu d’évasion et de partage, vous vous rendez compte que vous n’avez plus la force de faire des devoirs ou du RP. Tout ce que vous aviez pris plaisir à faire pendant ces vacances est remis au lendemain à cause du manque de motivation. Ça peut arriver à tout le monde vous savez, moi le premier d’ailleurs. Mais pour ne plus vous en vouloir, vous sentir mieux et assumer pleinement votre état de procrastination, voici quelques conseils.

 


Vous êtes motivés et avez un objectif en tête en arrivant sur votre site préféré ? RP, devoir ou autre tâche liée à votre poste ?
Créez-vous tout d’abord une routine avant de vous atteler à vos tâches de la journée. Que ce soit en lisant/répondant à vos MP, en regardant les nouveaux messages sur différents topics, ou autres. Avec la magie de P12 (sans mauvais jeu de mot), vous aurez toujours à faire, et pour peu que vous soyez un peu trop curieux, cela peut prolonger votre routine de manière assez inattendue.

 


Vous avez pris l’habitude de n’avoir qu’un ou deux onglets sur votre navigateur internet ?
Bande de petits joueurs ! Ouvrez des onglets, pleins d’onglets! Dès que vous avez une idée, que vous vous posez une question (P12 ou pas d’ailleurs), informez-vous, cherchez. Ca fera d’autant plus d’occasions de perdre du temps et de vous perdre sur le site.
Petite dédicace à ma chère Remi et ses 30 onglets … (ok j’exagère, y’en avait que 18).
Vous n’aurez sans doute pas accompli l’ensemble de votre TODO List mais vous vous coucherez sans doute moins bête le soir !

 


On vous reproche de ne pas assez vous investir dans la maison via les animations ou les devoirs ? Mettez-vous à lire la Gazette et/ou le journal de maison. Pour les plus courageux d’entre vous, les trois autres journaux de maison sont aussi disponibles.
En étant un lecteur plus ou moins assidu (on n’oublie pas la procrastination), vous avez ainsi une très bonne excuse pour expliquer votre manque d’activité au sein de la maison. Et vous pourrez potentiellement bien vous faire voir de l’équipe de rédaction en prime, si vous trouvez la motivation de commenter des articles.
Si c’est pas beau ça !

 


Je ne crois pas avoir besoin d’explications. Tout est dit.

 


En se référent à mon deuxième point, je vais cette fois-ci vous donnez une astuce qui pourra peut-être vous aider un poil à vous motiver (mais pas trop non plus, faut pas abuser). En utilisant ce système magnifique d’onglets multiples, mettez-vous sur P12 (devoirs ou RP, à votre guise) puis, sur un autre onglet, mettez YouTube, Facebook, ou un autre site de divertissement sans prise de tête. Le but sera alors d’avancer par petits paliers sur votre tâche du jour et, au moment où vous en avez marre, switchez rapidement sur l’autre onglet (ou les onglets, on a dit qu’on aimait les onglets multiples). Vous évacuerez de cette manière votre de taux de « J’en ai marre » ou « J’ai plus d’idées », l’état d’esprit peut varier suivant l’occupation. L’idée sera alors d’enchaîner plus ou moins longtemps les phases de visite des sites sans prise de tête pour retourner à l’occasion sur P12. Vous aurez alors la conscience tranquille en voyant un de vos onglets avec le sigle de P12, tout en sachant pertinemment que vous faites autre chose.



Voilà, j’espère qu’avec ces quelques conseils, vous vous sentirez plus à l’aise dans votre non-activité. Dans tous les cas, que vous soyez résolus à être actifs pour la maison ou au contraire de ne pas faire grand-chose, le mot d’ordre est de s’amuser, de s’assumer et d’être en accord avec soi-même.

La bise les blaireaux ! :X




Oups, j'ai raté le Poudlard express...

 

 

Que vous est-il arrivé ? C’est la rentrée et vous avez reçue votre lettre de Poudlard12 en retard ? Et même en préparant vos affaires en vitesse et en tapant un 100 mètres digne d’Usain Bolt sous énergisant jusqu’à King’s Cross, vous avez manqué le Poudlard Express ?
Grosse déception, je vous l’accorde….
Qu’en résulte-t-il ? Vos parents ont été obligés de vous inscrire dans un collège moldu et vous vous retrouvez ainsi dans un environnement totalement nouveau, et un peu perdu.

Mais pas de panique ! J’ai LA solution pour vous faire retrouver un semblant de magie au cœur de toute cette rentrée qui vous semble des plus moroses.

Tout d’abord, sachez que même si vous êtes dans un environnement moldu, rien ne vous empêche d’aller faire quelques emplettes du côté du Chemin de Traverse, histoire de retrouver un peu cette magie qui vous manquera tant.
Voici donc ma petite liste de course et quelques conseils qui vous ferons très certainement passer une meilleure rentrée !

Et comme dirait une amie, allez, zé partiii !

Commençons donc par le commencement ! c’est mieux hein ?

Qui dit rentrée dit, pour le plus grand dam de certains, les cours ! Si cette perspective peut en effrayer un certain nombre, nous avons à notre disposition, grâce à quelques accessoires et objets magiques, de quoi se la péter auprès de nos camarades moldus !

Rendez-vous donc sur le Chemin de Traverse, direction le magasin….
 

Scribbulus Fluctuancre


(spécialisé en papeterie enchantée)

Alors là, vous allez me dire : De la papeterie ? Sérieux ? T’as pas trouvé plus ennuyeux ?
QUE NENNI ! Vous allez voir que ce magasin pourra s’avérer très utile pour votre année scolaire.

Pour votre premier achat, j’appelle à la barre : la plume !



{entre 12 mornilles et 4 gallions}

Les moldus allant à école utilisent des outils qui leur permettre d’écrire appelés des stylos. Mais vous, en tant que sorcier qui se respecte, démarquez-vous de la foule, de la norme et des convenances en utilisant une plume. Qu’elle soit d’aigle, de paon ou de phénix, impressionnez vos camarades avec cet outil d’écriture qui peut sembler archaïque au premier abord mais qui a bien la classe quand on sait écrire avec !

Mais la plume n’est rien sans l’encre. Pour votre deuxième achat, j’appelle donc :
l’encre changeante !



{1 gallion}

Pour écrire de différentes couleurs, les moldus utilisent des stylos avec des encres de différentes couleurs (merci Captain Obvious). De toute toutes les marques et avec de nombreux formats, il y en a pour tous les goûts ! Parmi eux se trouve notamment une prouesse technologique, le summum de l’apogée du firmament des outils d’écriture moderne. Mesdames et messieurs, j’ai nommé, le stylo quatre couleurs. En un seul stylo, on peut avoir quatre couleurs différentes ! Impressionnant n’est-ce pas ? Mais ceci n’est RIEN, NOTHING, NADA, comparé à notre encre changeante qui est la spécialité du magasin ! Associée à n’importe qu’elle plume, elle permet alors d’écrire avec la couleur de vos envies, rendant alors admiratifs vos camarades moldus devant tous ces choix qui s’offrent à vous ! Et là, croyez-moi, vous marquez des points et vous avez la classe !

Seulement, il vous manque encore quelque chose. Quoi donc me direz-vous ? Et bien vous pouvez avoir autant de plumes ou d’encre que vous voulez, si vous n’avez pas de support pour écrire, ce matériel ne va pas vous servir à grand-chose !

Voici pourquoi, si vous voulez vous immerger à fond dans le monde magique tout en restant dans le monde moldu, il faudra vous dégoter l’objet qui va constituer votre troisième achat, à savoir, un rouleau de parchemins !



{1 mornille – pas cher quoi}

Alors oui, face aux cahiers et feuilles de papiers format A4 de vos camarades, vos parchemins vont paraître un poil désuets, mais si vous voulez vraiment être un sorcier dans l’âme alors il faudra écrire là-dessus comme le font vos confrères à l’école de magie ! On ne devient pas un sorcier aussi facilement pardi ! Il faut faire des efforts ! Et s’il faut passer par l’écriture sur un support beaucoup plus vieux que votre arrière-grande-tante au quatrième degré, alors on le fait !

Finalement, si vous êtes quelqu’un de très TRÈS flemmard, vous pouvez aussi acheter, mais en complément seulement, une plume à papote à 3 gallions.



Cela vous permettra de ne faire aucun effort tout en ayant un cours écrit en rentrant chez vous. Magnifique n’est-ce pas ? Veillez cependant à écrire avec une plume normale si vous êtes en pleine dictée car la plume à papote a une légère tendance à exagérer les propos de la personne qui parle, donc ici votre prof (ce qui est embêtant pour rendre une dictée, vous le concèderez).



Alors les affaires scolaires c’est une chose, mais le style vestimentaire, c’en est une autre ! Inutile de partir sur un l’achat de la panoplie complète du jeune sorcier qui rentre à Poudlard12 parce que vous n’êtes pas à Poudlard12 (désolé de vous le rappeler) donc vous aurez juste l’air débile avec un chapeau et une robe de sorcier. Cependant, un magasin pourra sûrement satisfaire vos exigences vestimentaires pour l’hiver qui approche !

Toujours sur le Chemin de traverse, dirigez-vous cette fois-ci vers le magasin de ….

Madame Guipure



(prêt-à-porter pour mages et sorciers)

Le cinquième achat que je vous conseille est une cape. Mais attention, pas n’importe laquelle ! Je ne vous parle pas de cette petite cape simple qui ne vous sera d’aucune utilité cet hiver, ou encore de cette cape de luxe avec des attaches en argent et autres fioritures attrape-touriste. Non, je vous parle bien d’un vêtement utile pour supporter les températures très basses qui pourra sans aucun doute concurrencer les gros manteaux de vos camarades moldus.
Je vous parle ici de la Cape d’hiver à 3 gallions.



Alors certes, elle n’a de magique que le magasin où elle est vendue MAIS, chose importante, sa ma-gni-fique doublure en poil de yéti saura vous protéger des plus grands froids (et puis c'est doux les poils de yéti, enfin je crois...). Ainsi, pendant que tous vos camarades seront en train de se les peler en plein décembre dans la cours de récréation, vous serez bien au chaud avec cette cape. Et ça, c’est non négligeable !


Enfin, je vais arriver au bout de cette liste en vous conseillant un dernier petit achat pour que vous vous sentiez comme un sorcier !
J’appelle donc les gants protecteurs supérieurs à 4 gallions.



Alors, soyons honnêtes deux secondes, ces gants sont initialement prévus pour les travaux manuels. MAIS ils sont fait en cuir de dragon. Alors de un, c’est classe parce que c’est du dragon et de deux, ça chauffe un max pour l’hiver parce que c’est du cuir de très bonne qualité. Vous le voyez le rapport avec l’hiver maintenant ? Alors on dit merci qui ? Merci tonton Toma !

Alors voilà, c’est la fin de cette liste de courses. J’espère qu’elle vous sera utile et que vous vous sentirez à l’aise pour entamer cette nouvelle année !
Et quoi qu’il en soit, chers lecteurs, que vous soyez arrivés à Poudlard ou malheureusement bloqués dans un collège moldu, puisse la magie accompagner votre rentrée



Crédits :
@Nicolas annereau @Michael Di Gesu @tarnobrzeg @123RF
@librairie mystica @margxt @angela arzymanyan et Derrick Forkel @gwana



- page 2 de 55 -