jeudi 12 juillet 2018

OMG Les clubs ont disparu !

 

Si vous ne vivez pas dans une grotte - ou que la sous-section des Crocs est apparue à la place - c'est sûrement l'expression qui vous a échappé au début du mois dernier en ne voyant plus qu'une sous-section en haut de la salle commune.

Après avoir été alertée par plusieurs Poufsouffle à ce sujet, j'ai été faire mon enquête. J'ai tout d'abord été voir le Moine-Gras qui, après tout, officiait le Badger Gang, pour lui demander ce qui s'était passé. Malheureusement, il était en train de raconter l'histoire de sa vie à de jeunes Poufsouffle de première année et si j'en ai appris énormément sur les relations entre les jeunes enfants et les moines, j'ai rien appris sur la disparition des clubs... Non, n'insistez pas, je vous donnerai pas de détails.

Après avoir réussi à prendre la fuite, je suis allée voir Naru & Cora. Après tout, s'il y a quelqu'un qui sait pourquoi cette section a disparu, c'est bien eux. C'est même probablement eux qui ont demandé leur suppression. Malheureusement, leur bureau était vide, il n'y avait qu'un p'tit mot sur la porte nous renseignant sur la destination de leur lune de miel... Je vous dirais bien où, mais si je le dis, je vais me faire tuer : il faut bien leur laisser un peu d'intimité aux amoureux voyons ! De toute manière, si vous savez la destination qu'ils peuvent se permettre avec leur salaire, vous les envieriez beaucoup moins, je vous assure.

En l'absence de l'EdM, je me suis donc tournée vers Violette, qui fait office de stagiaire un peu partout sur P12 et qui s'occupait des lettres des admirateurs qu'ils recevaient pour y répondre avec la p'tite mention "Always" en bas des feuilles. Mais "Tu t'es bien battuuuuuuue !" fût la seule réponse que j'ai reçu. Peut-être faudrait-il se pencher sur ce que Dawn fait boire aux décorateurs pour savoir ce qui a provoqué cette réponse... A moins que ce soit une question de tortures ou de temps de travail, je ne sais pas, Violette n'avait pas vraiment la tête de quelqu'un qui a dormi la nuit dernière.

Mais c'est bien la réponse d'Aimyli qui m'a achevée alors qu'elle semblait hésiter entre donner à manger à son cochon et le manger directement : "Les clubs ? Qu'est-ce que c'est ? Ça se mange ?". Peut-être ont-ils, en effet, été mangés, cela expliquerait leur disparition... Est-ce que Saskia les a confondus avec ses friandises ? Ou Godrika mit dans ses gâteaux de la JHP ? À moins que ce soit Bepo qui avait besoin de nourriture pour tous les bisons utilisés pour le Quidditch... Mais aucun des trois n'a été capable de me renseigner sur l'apport nutritionnel d'un topic.

Au bout du rouleau, rampant par terre de dépression, c'est Helga Poufsouffle qui m'aida à me relever pour m'amener jusqu'aux clubs survivants. Deux clubs avaient été sauvés d'une guérilla d'elfes de maisons qui en avaient marre de dépoussiérer des salles inhabitées, celui de duel et celui de bouffe, les deux passions de tout Poufsouffle digne de ce nom.

Pleurant de soulagement et de joie, je remerciais Helga qui me rassura, les clubs n'avaient pas disparus, ils étaient justement en train de renaitre... et qui sait si, les voir dans la salle commune, ne ferait pas naitre de nouvelles vocations pour de nouveaux clubs ?

 

 
Article écrit par Remi et illustré par Violette.

À la gloire de nos membres du Club de Slug

 

Comme dans le film Les Chariots de feu, qui nous raconte comment de vaillants jeunes gens se dépassent pour parvenir au sacre olympique, pour leur Dieu et pour leur Roi; notre auguste maison compte de nombreuses personnes de qualité qui se dépassent toujours davantage chaque jour pour donner le meilleur d’elles-mêmes, pour Poufsouffle. Mais ce n’est pas les Jeux Olympiques qu’elles visent: en effet Poudlard, dans la lignée de cette tradition aristocratique qui fait la réputation des grandes écoles britanniques, possède un club élitaire, select et prestigieux, que seuls les meilleurs intégreront un jour: le club de Slug. Si j’en parle ici, c’est parce que notre maison a la chance d’être représentée dignement dans ce club par quatre membres qui méritent qu’on les applaudisse pour avoir su hisser haut les couleurs de Poufsouffle, et c’est le portrait de ces membres que je vais m’efforcer de faire, par ordre alphabétique: évitons que la jalousie ne gangrène notre élite !

Ava Withlock – Meilleure pointeuse

La comparaison avec les Jeux Olympiques prend tout son sens quand on pense à la prestation de Miss Withlock : le nombre de points gagnés par elle est aussi époustouflant que le chrono de Harold Abrahams au 100 mètres et appelle à l’humilité ! Après un tel exploit, on ne peut que l’encourager à se reposer et à ne pas réitérer trop vite une telle prouesse avant d’avoir repris son souffle, car ce serait dommage qu’une telle fondue de devoirs s’épuise trop à la tâche. Elle mériterait plutôt, pour se remettre de ses efforts, un nombre de tablettes de chocolat proportionnel au nombre de points qu’elle a rapporté à notre maison: après l’effort le réconfort. Une seule question subsiste: blanc, noir ou au lait ?

Camden Elwood – Maraudeur de la coupe

Joueur insatiable et impénitent, notre maraudeur a quelque chose de l’insomniaque qui, excité par l’idée de s’amuser un petit peu, a transformé son dortoir en salle de jeu. Mais cela ne lui suffit pas, et souvent il découche pour aller squatter les nombreux jeux des couloirs du château: peut-être même l’avez-vous déjà croisé, hantant les couloirs et jouant à perdre haleine ! En tout cas, son investissement est d’autant plus impressionnant qu’il est doué le bougre ! Loin de cette image clichée que les Serpentards ont parfois de nous, Mister Elwood est un garçon pour qui douceur et gentillesse ne sont pas opposées à efficacité et travail: il nous le prouve tous les jours en se donnant à fond. Mais le plus beau à voir reste le plaisir fou que prend ce garçon à se dépenser pour sa maison, alors chapeau bas.

Jade Redhun – Reporter de la coupe

Le journalisme, et plus encore le journalisme pédouzien est cher à notre cœur. Qui mieux que Miss Redhun pour représenter les valeurs que nous aimons tant chez nos reporters et chroniqueurs: l’opiniâtreté, l’envie de partager, mais surtout, choses plus rares, une belle plume au service d’idées et d’articles qui ne le sont pas moins ! Poufsouffle est fier d’être représenté au club par une personne qui est d’autant plus agréable qu’être douée ne l’empêche pas d’être gentille: puisse-t-elle (mais cela ne fait aucune doute) porter nos couleurs au Slug avec ce brio-même avec lequel elle nous représente dans ses articles: il est certain qu’elle mériterait alors plutôt le titre d’Ambassadeur de la coupe !

Remi Prince – Poufsouffle de la coupe, Sportif de la coupe

La dernière (lettre R oblige) mais non la moindre, Miss Prince n’a pas à son actif une mais deux nominations (ce qui n’est pas une première pour elle). Elle réintègre le club, toujours aussi motivée et avec toujours ce bon esprit qu’elle partage avec ses camarades Poufsouffle susmentionnés (dont celui qui fut son parrain, Poudlard serait-il le lieu du népotisme ? nous en reparlerons plus tard). Que dire de plus si ce n’est que le temps et l’énergie qu’elle consacre à représenter dignement notre maison sur le site la rendent plus que méritante ! La comparaison avec les Jeux olympiques trouve de nouveau sa pertinence ici, puisque ce sont ses exploits sportifs au Quidditch qui l’honorent (entre autres choses, ne minimisons pas son investissement). Que lui dire d’autre alors si ce n’est merci d’être un si bon porte-drapeau pour les Blaireaux ? Espérons que ce sera elle qui portera nos couleurs lors de JO de 2024 (la délégation Poufsouffle vient d’être officiellement reconnue par le CIO, ne le saviez-vous pas ?)

Je clos ici ce petit panégyrique et je redis bravo et merci à ces Poufsouffle qui font partie de l’élite de P12, et par la même occasion je félicite tous ceux qui ont déjà fait partie du club de Slug, et tous ceux qui à l’avenir y appartiendront: puissent-ils être tous animés de cet esprit qui anime nos quatre champions, que l’on pourrait traduire par cette petite devise improvisé par votre serviteur: Le chocolat et le succès sont les deux mamelles de Poufsouffle !

Article écrit et illustré par Jack Wiggins

Brèves de Gazettes

https://www.zupimages.net/up/18/23/veui.gif

Tout comme les Crocs se renouvellent et évoluent à chaque numéro, les journaux des autres maisons & la Gazette font de même. Alors pourquoi ne pas continuer à écouter ce qu'ils peuvent bien dire ?

Entre humours, réflexions et promotions, vous devriez trouver votre bonheur ! Et si jamais, rien ne vous plait, pardonnez-leur, après tout, ce ne sont pas des Poufsouffles, tout le monde ne peut pas avoir notre talents. Et dites-vous que, cette fois-ci, je pourrais vraiment manger mon chapeau, cette vision devrait vous remonter le moral, et me peser sur l'estomac !

https://www.zupimages.net/up/18/17/d4iv.png

 

 

• Et oui, il n'y a pas que les restos et les hôtels que l'on peut promouvoir et noter, P12 également. Et Ray & Ruby sont partis à la recherche des meilleurs publicités sur notre cher site. Entre les publicités sur des endroits improbables -un mémoire? Sérieux?- des pseudos reconnaissables -coucou Natsu- et des secrets d'états livrés au monde entier -comment ça, nous sommes des psychopathes?- ils nous offrent un joli panel de pub allant de 2011 à 2017, chacune étant commenté d'une petite phrase sympathique. Si la bannière qui surplombe cet article manque singulièrement de charme, on pourra, cependant, lui reconnaitre qu'elle se fond parfaitement avec la mise en page !
• L'un dans l'autre, un chouette article, qui a dû demander un sacré travail de recherche derrière, qui va frustrer ceux qui aiment les pavés et en fera sourire plus d'un!

Note Poufsouflienne - 7.7/10
Note P12 - 5/10

Avis général - Un article très amusant pour tous dont le travail de recherche a été souligné à plusieurs reprises, il est regrettable, cependant, de n'y trouver réellement ni la plume de Ray ni celle de Ruby. Si le jeu de mot de la bannière a plût, la mise en page bleu & blanc ne fait pas l'unanimité.


BONUS : Les articles de nos Miss & Mister, rédigés dans le cadre de MMP12, ont été publiés dans un petite supplément spécial très sympathique!

https://www.zupimages.net/up/18/17/pkqw.png

  • On continue notre lecture par un article que nous offre la plume de Jessica Wonders & le pinceau de Celty Rose sur Quidditch à Serdaigle.

• C'est une bannière assez joli quoi qu'assez classique qui nous offre un premier regard, assez bleu, sur cet article. Après une petite introduction pour dévoiler le but de cet article, vous faire intéresser au Quidditch, Jessica nous vends ce sport comme si sa vie en dépendait, passant par un p'tit descriptif des postes -Spoiler : il faut être rapide pour tous- avant de s'intéresser plus particulièrement à la manière dont il est vécu à Serdaigle. Avec une capitaine comme Matoutou, les nouveaux seraient particulièrement ravis de jouer, faisant étrangement écho à l'avis des nouveaux entrainés par Mhulane, et les habitués également. Et qui n'a jamais rêver d'éblouir sa famille en écrivant plus rapidement que l'ombre de Lucky Luke ne tire?
• Un article "promotion" qui fait rempli bien son office, car il nous vend du rêve sur l'équipe de Serdaigle, les entrainements, leur capitaine et les postes. Mais ce sera à ceux qui ont été convaincus et tenteront le Quidditch de dire si la réalité est à la hauteur de l'article.

Note Poufsouflienne - 7.2/10
Note P12 - 7.8/10

Avis général - Enfin un article traitant de Quidditch qui parle à tout le monde, et pas uniquement aux connaisseurs et surtout abordables et intéressants pour ceux qui ne s'y connaissent pas. Bien illustré, particulièrement bien écrit ou complet pour certains, il laisse d'autres sur leur faim pour qui l'article est resté trop en surface ou ne s'est pas suffisamment attardé l'ambiance au sein de l'équipe de Serdaigle.

https://www.zupimages.net/up/18/17/nyka.png

• Une question très intéressante que Julienne va aborder en deux points, d'abord en faisant un récap sur ce que l'on sait sur la soeur d'Albus, puis en faisant appel aux avis de quelques gryffondors sur la question, le tout accompagné d'une bannière plutôt sympathique bien que le texte soit quelque peu pixelisé. Si l'on est loin d'un réflexion profonde sur la question avec l'avancée d'arguments convaincants appuyés sur des citations du livre, cet article a le mérite d'être lisible, agréable à lire et à la portée de tous, même ceux qui n'auraient pas lu HP. Reste à voir si tous les avis & arguments avancés par les gryffondors interrogés sont aussi pertinents et valables qu'ils semblent le paraitre...
• Un article très intéressant, plutôt pertinent dans sa manière de résumer les choses, plutôt bien écrit, agréable à lire quoi qu'un peu compacte, même s'il est dommage que les avis des Gryffondors ne soient qu'exposés et non pas commentés/critiqués.


Note Poufsouflienne - 7.2/10
Note P12 - 6.7/10

Avis général - Un sujet original, une jolie bannière, une écriture fluide, un article abordable pour les noobs d'HP, mais il semble rester trop en surface pour certains, se contentant de lister des avis au lieu de les confronter, sans véritable ligne directrice et manquant de charme au niveau de la mise en page, mes critiques se sont montrés quelque peu mitigés. Un conseil en ressort : ne pas hésiter à mettre sa patte, donner son avis & y ajouter un peu d'humour.

https://www.zupimages.net/up/18/17/5ih6.png

• On commence d'abord par une bannière assez sobre mais assez réussit de la nouvelle CeC de la VIP, dont le texte tranche, au niveau de la police, avec le côté "brûmeux" de l'image. Si l'approche est réussie graphiquement parlant, les fans de pavés devront tourner les talons, car à défaut d'arguments implacables, ils y trouveront surtout de la dérision, des sarcasmes, le tout sur un fond de vérité et ce n'est pas JBW qui irait la contredire après les 180 devoirs qu'il a dû corriger en devenant professeur. Ceux qui rêvent de pouvoir et d'importance y réfléchiront peut-être à deux fois avant de postuler... A moins d'être également masochistes. A voir !
• Un article très agréable à lire, très aéré, qui feront le bonheur de tous les amateurs d'ironies en tout genre, en parfaite adéquation avec la ligne éditoriale de la VIP mais qui fera sourire toutes les maisons.

Note Poufsouflienne - 8.3/10
Note P12 - 7.2/10

Avis général - La plume d'Opale séduit majoritairement mes critiques par son humour, les évidences qu'elle pointe, mais aussi les comportements qui peuvent être soulignés de manière ironique. Visuellement parlant, c'est assez partagés, certains saluent ses espaces, d'autres n'apprécient que moyennement les bannières et les derniers ne le trouvent pas assez long ou trop "catalogue". L'avis général est, cependant, très positif.


Pour cette édition, c'est la VIP qui remporte tous les suffrages, que ce soit niveau notes ou commentaires, quoi que particulièrement concurrencé par le Chicaneur au niveau des avis. Mais votre avis à vous sera-t-il différent ? Allez donc forger votre propre opinion !
 

Merci à mes critiques pour leur ponctualité, leur disponibilité et la qualité de leurs commentaires !
 
Article écrit et illustré par Remi.

Les Poufsouffle, personnages tertiaires

https://zupimages.net/up/18/27/8sm2.png

 

Que vous soyez amoureux des mangas, des romans ou même des BD il y a quelque chose que vous n'avez pas pu manquer. Ou plutôt que vous n'avez pas pu manquer d'oublier. Et se sont les personnages tertiaires, personnages tertiaires qui se développent de plus en plus depuis 2016. Mais qu'est ce qu'un personnage tertiaire ? Et bien prenons un exemple. Vous connaissez One Piece ? C'est un manga sur les pirates dont le personnage principal c'est Luffy et les personnages secondaires sont ses amis. Mais derrière cette toile de fond que tissent ces personnages, il y a ceux qu'on oublie. L'ennemi numéro 186, battu en un coup. Le marine Tartempion qui a perdu son fusil dans une bataille. Au mieux oubliables, au pire sujets de blagues en tout genre, ils sont la lie des mangas. Mais et si je vous disais que ces personnages c'était nous ?

Oui, nous les Poufsouffle nous sommes souvent relégués au même rang que les personnages tertiaires dans les mangas. Et c'est une blairelle arrivée en 2016 qui vous en parle. Nous somme la Anko de Naruto dont tout le monde se fiche. Pire souvent nous nous retrouvons comme Sakura, enfermés dans un rôle de potiche bon à servir de défouloir. Oui, nous sommes enfermés, moqués, humiliés. Nous sommes les personnages tertiaires de l'histoire de ce château. Mais est ce que tertiaire veut dire inutile ? Non !

Parce que de même que les personnages tertiaires sont ceux qui font la saveur d'un manga, les Poufsouffle sont ce qui font la saveur du château. Nous sommes ces petites fourmis qui par notre manque d'importance pouvons renverser cette grande saga qu'est Poudlard12. Nous n'avons pas de pouvoirs de shinigamis, pas de fluide, pas de chakra, mais nous, les personnages tertiaires de notre manga, nous avons un autre pouvoir.

Notre volonté. Notre volonté de fourmi qui un jour pourra changer les choses. Une volonté de se battre. Une volonté à tout épreuve de l'ordre de celle qui a permis à Coby, personnage tertiaire comme on en fait plus, de stopper la bataille de Marine Ford. Alors oui, nous pouvons changer les choses.

Les personnages tertiaires ne sont pas condamnés, ils sont moteur de changement, d'évolution. Ils sont ces petites forces qui renversent l'histoire des plus grands mangas. Des personnages qui depuis 2016, ont entamés leur révolution. Alors, soyons les Coby, les Sakura, les Anko de notre propre histoire. Soyons ces idiots, ces fourmis, ces inutiles prêt à faire tomber les fondations du château, à réécrire ce grand manga qu'est Poudlard12. Soyons ces humains qui par la force de leur volonté passent de personnages tertiaires à plus que ça. Transcendons nous. Soyons, Poufsouffle. Et comme ça nous gagnerons la coupe.

 

Article écrit et illustré par Jade

Météo Poufsouffle

 

Nous nous retrouvons une nouvelle fois pour le petit point météo au sein de notre école.

Tout d’abord, nous pouvons retrouver une vague de pluie et d’orage déferlant du Nord vers le Sud du château suite à l’animation La Légende de Poudlard d’Adrian Mander. Veuillez faire attention et vous réfugier dans les profondeurs du château !

Ensuite, nous pouvons observer un grand soleil dans les profondeurs du château avec la victoire de Serpentard dans la coupe des 4 maisons ! Bravo à eux.

Néanmoins, pour contre-balancer le soleil, la pluie s’abat sur les élèves. En effet, Honeydukes ferme ses portes. Le couple décide de prendre sa retraite suite aux dégâts de la glace maudite. Nous les remercions pour leurs bons et loyaux services.

Une tempête se prépare du côté de la Valise de Newt. En effet, de nombreux voyages sont prévus, tous ont un but précis. Sauver, faire valoir les droits des créatures ou tout simplement protéger. Faites attention si vous vous inscrivez à ces expéditions. Le danger guette, vous et vos créatures.

Du côté du Quidditch, la brume prend place. Une mystérieuse animation commence à pointer le bout de son nez. Préparez-vous !

 

Météo écrite par Sineah et illustrée par Violette.

Horoscope

https://zupimages.net/up/18/28/bee4.png
 
Jaune : 21 mars - 20 avril.

Votre énergie est communicative et conséquente. Vous ne pouvez rester sans rien faire et vos proches vous envient dans cette période de chaleur où personne ne semble vouloir bouger. À part vous. Faites une bonne randonnée dans la Forêt Interdite et cessez de houspiller vos camarades pour qu’ils se bougent.
 

Rouge : 21 avril - 21 mai

Votre tempérament de feu ne cesse de surprendre vos amis. Vous vous montrez impulsif dans vos actions mais, personne ne vous le reproche puisque vous faites bouger les choses. Néanmoins, veillez à ce que votre détermination ne passe par pour de l’insolence envers vos professeurs. Faites passer vos idées avec douceur et sagesse.
 

Vert : 22 mai - 21 juin

Vous semblez être totalement en harmonie avec la nature et les humains. Vous ne vous prenez pas la tête. Votre équilibre psychologique, votre sérénité et votre optimisme sont enviés par nombre de vos camarades. Néanmoins, faites attention à ce que votre entourage ne se lasse pas.
 

Bleu : 22 juin - 22 juillet

Votre grande sensibilité est appréciée par vos amis lorsqu’ils ont besoin d’une personne à l’écoute. Néanmoins, celle-ci est à double tranchant, faites attention à ne pas vous perdre dans la tourmente de vos sentiments. Prenez du temps pour vous et n’hésitez pas à vous confier à votre tour.


Orange : 23 juillet - 22 août

Votre ambition ne cesse d’augmenter ces derniers temps, vous ne cessez jamais de voir toujours plus grand et plus loin. Veillez tout de même à ne pas vous surcharger et à rester réaliste dans vos plans d’avenir. De plus, cessez de vanter vos succès à vos camarades et intéressez-vous à eux.
 

Violet : 23 août - 22 septembre

Votre sens de la minutie et votre délicatesse impressionnent toujours vos camarades, que ce soit durant les heures de cours comme dans la vie de tous les jours. Néanmoins, tout ceci vous empêche de finir parfois vos travaux ou voire même les encombre, cachant alors le cœur de votre travail.


Blanc : 23 septembre - 22 octobre

Votre équilibre et votre sens de la justice vous pousse vers le devant de la scène. Vous êtes une précieuse personne pour calmer les disputes mais aussi pour défendre les opprimés. Néanmoins, tâchez de faire attention à vous et ne pas vous embarquer dans les ennuis jusqu’au cou.
 

Bordeaux : 23 octobre - 22 novembre

La passion que vous mettez quand vous effectuez des travaux qui vous portent à cœur tape à l’œil de vos camarades et professeurs. Beaucoup apprécient la ferveur non feinte dont vous faites preuve pour accomplir des tâches parfois même ardues. Continuez ainsi mais n'oubliez pas de vous ménager.
 

Marron : 23 novembre - 21 décembre

Votre besoin d’indépendance ne cesse de s’accentuer au fil du temps. Vous n’aimez pas avoir toujours quelqu’un sur votre dos, même s’il s’agit d’un ami. Faites attention, ce besoin d’indépendance cache peut-être un malaise que votre esprit cherche à dissimuler. N’hésitez pas à vous poser quelques minutes et faire le tri dans votre esprit.
 

Vert pomme : 22 décembre - 20 janvier

Votre patience, bien que ce soit une qualité, agace parfois vos camarades quand vous les rabrouez de ne pas l’être suffisamment. Néanmoins, votre sens du devoir les surprends et dans le bon sens cette fois-ci. Une fois lancé dans un projet, vous ne lâchez pas.
 

Beige : 21 janvier - 19 février

Vous ne vous attachez pas aux objets matériels. Au contraire, votre esprit archaïque et instinctif se remarque parmi vos camarades. Vous aimez mettre au défi votre résistance et vos limites. Néanmoins, n’hésitez pas à demander de l’aide, ceci n’est pas signe de faiblesse.
 

Turquoise : 20 février - 20 mars

Votre imagination couplée à vos connaissances vous ouvre de grandes portes. Vous ne cessez jamais d’amuser vos camarades au dépend de vous-même. Néanmoins, veillez à ne pas vous enfoncer trop profondément dans vos pensées et tâchez de garder un peu la tête au-dessus de l’eau !

 

Horoscope écrit par Sineah et illustré par Jade