Dimanche 13 octobre 2019

Quand Poufsouffle prend la confiance.

 

L'espoir fait vivre parait-il. C'est typiquement le genre de phrases, que l'on croise facilement à Poufsouffle. On y croit, on sait jamais, etc... Mais on oublie trop souvent que si l'espoir fait vivre, il tue aussi. C'est ainsi que la joie de jouer, de s'amuser, de taper du cognard, du souafle ou le simple plaisir de progresser face à des équipes majoritairement meilleures que nous semble lentement se faire remplacer par un objectif : gagner.

Qui de nous n'a jamais connu de mauvais joueurs ? Je suis passée par là enfant puis en grandissant, je me suis rendue compte que j'avais le choix entre jouer pour gagner ou jouer pour m'amuser et clairement, si c'est pour rager la moitié du temps, je préférais prendre la deuxième option. Gagner fait toujours plaisir, c'est en quelque sorte la cerise sur le gâteau, mais si le gâteau est décevant, la cerise sert juste à l'oublier et n'arrangera pas le goût pour autant. J'aime pas les cerises de toute manière. Okay, la métaphore va trop loin, on reprend.

Un peu d'espoir, ça ne fait pas de mal, c'est comme cela qu'on a espéré ces dernières coupes réussir à vaincre Gryffondor. Les deux équipes avaient des joueurs de niveau équivalent, et il y avait moyen d'un côté comme de l'autre de l'emporter... sauf sur un point : l'attrapeur. Parce que oui, ce qui a fait défaut à Poufsouffle ces deux dernières années, c'est l'absence d'un attrapeur permanent. Et pourtant, on en a vu passé des attrapeurs potentiels, tellement rapides qu'on ne se souvient plus de leurs pseudos (sauf Elyos sorry not sorry), et sans attrapeurs, comment espérer l'emporter ?

Mais aujourd'hui, la tendance s'est inversée. Face à une équipe de Poufsouffle sans attrapeur officiel, et avec une batte en reconstruction, Gryffondor a toujours pu l'emporter. Inverser les maisons, et vous aurez la situation actuelle. Alors, nous l'avons emporté face à Gryffondor. Bravo. Mais n'était-ce pas le minimum syndical ? Une demi-poursuite, un seul batteur qui tient la route, aucun attrapeur face à une équipe complète, ça aurait été gros de perdre. Je ne vais pas dire que nous ne devons cette victoire qu'au faible effectif et à la reconstruction de l'équipe des lions -même si ça aide, on va pas se mentir- parce que ce ne serait pas vrai. L'équipe a sacrément progresser et il faut avouer que les arrivées de Marc et Clarissa, deux joueurs de Quidditch expérimentés, aident beaucoup dans le niveau actuel de la maison.

Là où je m'inquiète, c'est l'attitude de l'équipe face à cette victoire, ou après la défaite face à Serdaigle. Nous avons été en bas du classement pendant deux ans, mais nous avions un truc que les autres maisons n'avaient pas : la bonne humeur, l'envie de progresser, et surtout ce grain de folie. On ne cherchait pas à écraser nos adversaires, mais seulement à s'améliorer. A faire mieux que la dernière fois, à donner le maximum. De toute manière, nous étions assez réalistes pour savoir qu'il n'y avait que face à Gryffondor que nous pouvions avoir une chance -faible certes- mais nous avions de très bons poursuiveurs et un excellent gardien, une bonne batte... "on sait jamais". Et y croire permettait de lancer toutes nos forces dans la bataille.

Mais une fois que nous gagnons, que se passe-t-il ? Ca se met à médire et à rêver de grandeur. Si vous vouliez de la grandeur, les mecs c'est à Serpentard qu'il fallait aller. Ici, vous ne trouverez que des cookies et des gens qui courent tout nus. L'optimisme est peut-être l'apanage de la maison, mais un peu de réalisme, ça fait pas de mal pour éviter de tomber de haut. Facile de gagner contre Gryffondor pour la petite finale ? Réintégrez Mhulane, Kyle et remettez Julienne au vif d'or, et on verra si ce sera toujours aussi easy. C'est facile de se lancer des fleurs face à une équipe en reconstruction, mais nous en étions au même stade après le départ de Xerion, enchaînant défaites sur défaites, et on a pas plus apprécié ce genre de mépris. Heureusement, Bepo était là pour intégrer dans le Quidditch ce que Poufsouffle n'avait plus : l'esprit d'équipe. Serions-nous en train de troquer ces valeurs qu'il nous avait transmis pour la croyance d'une place en finale ? En finale les mecs. Qui sommes-nous censés vaincre exactement ? Serpentard ou Serdaigle ? Deux équipes qui dominent Poufsouffle aussi bien à la batte, à la poursuite qu'au vif d'or. A moins que nous espérions une victoire comme celle de Gryffondor face à Serdaigle il y a quelques coupes ? L'arrogance d'Ethan leur avait valu une défaite, comme l'inattention de Xerion nous avait valu une défaite face à Serpentard. C'est ce genre de défaites qui remet un peu de plomb dans la tête des grandes équipes, mais c'est pas le genre de victoires que j'aurais aimé avoir. Une victoire reste une victoire me direz-vous ? Peu importe comment elle est gagnée ? Encore une fois, si vous voulez la victoire, c'est à Serpentard qu'il faut la chercher. Le but, peu importe les moyens, c'est là-bas que vous le trouverez. Ici, ce sont les moyens qui comptent, l'ambiance, les gens, les progrès, pas le résultat. Il est optionnel. C'est un plus si on l'obtient mais ça ne nous détruit pas si on ne la possède pas.

Alors oui, pour la première fois depuis deux ans, Poufsouffle a gagné un match. Bravo. Et oui, l'équipe a fait des progrès, et elle a encore tout donné face à Serdaigle, bravo. Mais avoir gagné face à Gryffondor ne nous rapproche pas du niveau de Serdaigle, on est aussi loin de les vaincre qu'il y a une coupe ou deux. Parce qu'à moins que Ethan, Vic, Akhenaton et Arkandias ne soient pas là -et qu'Ella dans sa grande gentillesse ne reporte pas le match- la victoire reste un rêve utopique. Ce n'est pas une vision pessimiste, c'est réaliste, parce que notre équipe n'est pas composé de mauvais joueurs, mais simplement parce que Serdaigle est composé d'excellents joueurs. Reste à devenir aussi excellents qu'eux. En espérant ne pas perdre les valeurs de la maison en cours de route, en les troquant contre l'arrogance et la vanité. Je sais juste que j'ai joué aux côtés de Camden parce que l'ambiance de l'équipe me plaisait, et elle ne m'aurait jamais plu si on visait la victoire à tout prix. Et vous, ça vous plait ?

 

La morsure du Blaireau

 


@Deviantart TheLadyAvatar



J'ai ouïe dire que notre équipe avait vécu la dégringolade depuis le départ de Xerion au poste d'attrapeur. Je nuancerais largement ces propos car pour moi l'équipe s'est bonifiée. Certes, en termes de talents, nous sommes loin du temps où un seul homme faisait gagner son équipe, reléguant au rang de figurants tous les autres postes. Aujourd'hui pourtant notre équipe, bien qu'en phase de restructuration, fait preuve d'un incroyable dynamisme et surtout d'une cohésion à toute épreuve.

Si nous avons fini en dernière position lors de la précédente Coupe des quatre maisons, cela a au moins eu le mérite de renforcer notre solidarité car mieux vaut perdre unis que de gagner seul. Nous ne possédons sans doutes pas pour le moment de grandes figures du Quidditch comme peuvent l'être l'incroyable duo de batteurs d'Arky et Vic, ou la si talentueuse Drayryfore. Néanmoins, notre équipe peut se targuer d'être accessible et ouverte aux nouveaux talents, puisqu'elle est presque exclusivement composée de joueurs rookies qui ont de l'énergie et de l'ingéniosité à revendre. Qu'il s'agisse de Bryshere, notre attrapeur, qui progresse à bonne vitesse et ne cesse de vouloir s'améliorer, lui conférant tout de même à la dernière Cd4m la distinction de « Rookie de la Coupe » , ou bien de Hope qui s'est immédiatement montrée talentueuse comme gardienne et compétente en match (pour ne citer qu'eux, on a tellement de petits nouveaux prometteurs) ; on ne peut nier que l'équipe de Poufsouffle a de beaux jours devant elle.

Alors oui, la reconstruction d'une équipe prend du temps. Oui, cela demande des efforts et des heures d'entraînement. Mais il n'y a rien de plus gratifiant pour un capitaine que de voir ses joueurs progresser, et même si gagner une bataille n'est pas gagner la guerre, l'équipe de Poufsouffle a su s'imposer face à Gryffondor lors du dernier match de qualification ; cela est un bon présage pour l'avenir de l'équipe des bisons. Il est effectivement plus simple de se reposer sur ses lauriers et sur une équipe constituée de monstres du Quidditch, mais il est infiniment plus honorable de miser sur les futurs talents de demain et de les aider à grandir. A tous ceux qui jugent que Poufsouffle est une équipe à la ramasse et ayant un niveau affligeant, je vous dirais presque merci. Parce que nous n'avons pas besoin de ce genre de propos pour nous faire avancer, mais ils nous donnent encore plus de hargne et de rage de vaincre. Et je ne donnerais pas cher de la peau de quiconque subirait la morsure d'un blaireau enragé.

Je finirais par remercier tous les joueurs et les supporters de notre maison, parce que même si nous avançons dans l'ombre, au sein de notre Terrier nous connaissons notre valeur.