Crocs n°63 › Quand Poufsouffle s'en mêle

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 5 décembre 2020

999, le Manoir Hanté

Nous sommes le 26 octobre au soir, ou plutôt, le 27 au matin. Dans la salle commune des Poufsouffle, le douzième coup de minuit retentit sonorement, les lieux encore ensommeillés. La plupart des élèves sont dans leurs dortoirs lorsque ce cri strident se fait entendre, le même cri qui viendra hanter nombreux des cauchemars des élèves. Ce cri que tu n’oublieras pas. Celui de Tara Wilson. Les premières alertées par ce bruit sont évidement les deux préfètes, qui accourent à toute vitesse. La porte du bureau de la directrice est ouverte à la volée par Orane et Hope alors que les élèves commencent à leur tour à s’accumuler derrière elles.  La directrice manque en effet à l'appel et les taches de sang recouvrant son bureau complètent la vision de cette nuit d’horreur qui s’annonce. Le seul indice apparant est la fenêtre ouverte, cette fenêtre qui donne sur un manoir où Tara Wilson semble avoir été emmenée. Certains élèves sont apeurés par la situation, mais d’autres mettent leur loyauté à bonne échéance. C’est ainsi que Charlotte Bolton, Yann Watson, Toma Dresden, Mariechat Potter, Flynn Sinclair, Amber Craft, Camille Barnes, Solenhab, Cherry Oxford, Clairet et Noah Katteridge se lancent sur les traces du criminel.

Contre toute attente, le manoir est plutôt accueillant, bien que l’atmosphère ne s’y prête pas. Un tapis rouge est déroullé au sol , traçant un chemin vers l’étage. Au premier abord les choix d’aventures semblent restreints. Noah est le premier à pénétrer dans le manoir. Bientôt suivit de Solenehab, ils pénètrent tout deux dans ce qui semble être une bibliothèque. Alors que la blairelle inspecte les livres, Noah lui s’occupe d’inspecter la fenêtre sur laquelle il trouve d’ailleurs un indice sur l’identité du kidnappeur. Un Gryffondor ? Quant à sa camarade, elle a trouvé un passage secret au milieu des livres qui semble mener à la cuisine. À son tour elle trouve un indice sur l’îlot central : le Gryff’Time est posé dessus. Elle découvre ensuite un nouveau passage secret qui la mène au premier étage. Après avoir finit l’exploration de la pièce, le blaireau la quitte à son tour se dirigeant vers le bureau.

Dans le bureau, il y a déjà Yann Watson et Cherry qui sont … évanouis. Ils viennent en effet de se faire assommer par le criminel devant diverses œuvres d’art. Noah décide donc d’inspecter ces tableaux à son tour mais se fait également assommer. En se réveillant Yann continue le tour de la pièce avant de se rendre au premier étage, précédé par Cherry. 

Tous farfouillent tous les coins du salon. Pendant que Toma empreinte la double porte sur sa droite et découvre une salle à manger, Charlotte, Amber, Clairet et Mariechat inspectent la cheminée où elles repèrent le nom de Tara qui brûle dans l'âtre. Suspect mais cela ne les avança pas beaucoup. Flynn, lui découvre un indice derrière un rideau, le DVD d'un série moldu : Game of Thrones. Après la découverte du Sinclair, les blairelles, intriguées, s’approchent à leur tour.

Tandis que les recherches continuent, Clairet et Mariechat se rendent à la bibliothèque alors que Toma rejoint Noah. Les deux blaireaux fouillent les tiroirs mais à part deux dragées rien d’extraordinaire ne se présente. Ils prennent alors l’initiative d’ouvrir une étrange porte à leur gauche qui les mène dans une salle de bain. Toma inspecte la douche mais se fait assommer par le kidnappeur sans que Noah ne puisse l'identifier, trop préoccupé par une échelle contre la paroi extérieure de la pièce. Il décide de l’emprunter et rejoint Clairet ainsi que Solenehab au premier étage. Yann, Charlotte ainsi que Toma finissent par les rejoindre.

Clairet prend à gauche et atterrit dans une chambre d’enfant. Inspectant une peluche elle trouve une mornille, un sourire aux lèvres la jeune blairelle continue son exploration, bien qu’elle soit consciente que cela ne l’ait pas trop avancé dans sa découverte. Par la suite, elle fait la découverte des plans du manoir, mais pas de quoi s’affoler, cela ne pouvait pas réellement l’aider non plus. Déterminé à trouver un indice, Clairet s’approche du miroir et aperçoit une ombre furtive derrière elle. Elle prend alors la décision de retourner à la cuisine, quittant définitivement le premier étage.

Yann et Toma eux prennent à droite pour atterrir dans une salle lugubre qui semble également être une chambre mais cette fois d’adulte. Alors que de nouveau Toma se fait assommer Yann, lui, débouche sur une penderie et découvre un parchemin avec des informations sur les demi-géant. Il fouille les cartons posés au sol et dans ces derniers il trouve une clé tandis que Toma découvre à son tour un parchemin sur lequel est inscrit le nom des occupants des postes de directeur de maison. Charlotte les rejoint alors dans cette chambre parentale pour inspecter à son tour la penderie.

Noah lui, prend tout droit et trouve une salle de musique. Par mégarde, il renverse un vase et trouve alors une clé qu’il range soigneusement dans sa poche. Apercevant un nouveau passage secret Noah se retrouve bientôt dans les cachots après avoir descendu les escaliers. Le blaireau inspecte alors les différentes salles bientôt rejoins par Yann et Toma.

Et c’est finalement dans la cave qu’ils se réunissent, Toma, Yann, Clairet et Noah. Toma cherche dans des cartons posés au sol tandis que Yann essaye d’ouvrir une porte avec une baguette et puis, devant l’échec, avec la clé dans sa poche. Mais cela ne marche pas d’avantage. C’est alors que Toma semble avoir trouvé le coupable, un éclair de génie ayant traversé son cerveau. Il s’avance à son tour près de la porte que le Watson vient de tenter d’ouvrir et coup de chance, la porte s’ouvre grâce à la clé qu’il avait trouvé dans la chambre parentale.

Tara est sauvée, Bastien Morholt, son kidnappeur, doit maintenant répondre de ses actes.

Mission impossible : la Mouche Diabolique

Dans l'épisode précédent ... Après qu'Appa se soit fait mordre par un loup-garou, la mascotte de Poufsouffle était passée du côté obscur, dévorant les directeurs d'une seule bouchée avant de lancer sa dictature, un semblant d'enfer pour les pédouziens, paillettes et cookies étant abolis. Fort heureusement, l'équipe des Crocassociés, en vrai héros qu'ils représentent, parvint à sauver le château de la bête, devenant les grands maîtres au pouvoir.

Depuis ce jour, de nombreuses choses sombres sont arrivées. Les évènements, connus sous le nom de "jours sombres" (y a de la recherche là-dessous j'avoue), étaient rarement évoqués, à tel point que les versions semblent différentes selon les situations des sorciers les contant. L'école, tombée aux mains de la vaillante Aimyli, qui, en compagnie de son fidèle Groin-Groin, put prêter main-forte à l'équipe, elle aussi touchée par ces jours sombres, put survivre aux terribles évènements, accueillant toujours les pédouziens, bien que joie et bonne humeur ne soit plus autant présente qu'avant. Au sein des Crocassociés, plusieurs membres commencèrent à s'évaporer mystérieusement (oui, bon, une seule personne mais chut). Par chance, deux apparurent, comme deux miracles venus de ... non, juste ils sont apparus et c'est cool, mais n'abusons pas.

Malgré cette ambiance dérangeante, remplie de méfiance, Noël approche. Alors, tous les membres du château firent de leur mieux pour préparer une fête digne de ce nom. Quoi qu'il en soit, les forces du mal (sisi) ne semblaient pas vouloir faciliter la tâche aux membres du château. L'équipe fait donc, cette fois-ci, face à des mouches magiques (vous avez bien lu) qui veulent perturber Noël. Leur objectif ? Détruire toutes les boules de Noël accrochées sur les sapins grâce à leurs lasers (qui sortent de leurs yeux évidemment). Mais quel scandale ! Quelle honte me direz-vous ! Bah carrément. Fort heureusement, l'équipe des Crocassociés ne comptait en aucun cas laisser cela arriver, sans se battre, et ce, jusque mort ne s'ensuive ... ou une envie d'une petite sieste, à voir. Pour les combattre, l'équipe se voit alors dans l'obligation de déclarer la guerre à Sir Mosca (c'est le nom du roi des mouches).

Cette mission fut l'une des plus funestes, mêlant espoir persistant d'une fête sans encombres à un désespoir d'une guerre interminable. Pendant cette sombre période, beaucoup furent capturés et enfermés ... Marc/Fred n'étant plus là pour guider l'équipe à la gloire. J'ai dit la gloire ? Non je voulais dire la paix évidemment. Donc, Marc n'étant plus là pour mener l'équipe à la paix retrouvée dans le château, il fallut se serrer les coudes encore un peu plus, ce qui ne fit que rendre cette guerre des plus ardues.

[Cette fois-ci ce n'est, non pas, un passage sanglant qui fut censuré, mais bien un passage de mise au point d'un plan hyper stylé sa maman l'Hawaïenne. Passage jugé trop long, endormant, et pas vraiment nécessaire pour suivre la suite des évènements.]

Alors que Flynn (aka le shérif Stone), Orla (Velma rappelons-le) et Noah (Ricky Owens dans une autre dimension) sont à deux doigts de réussir à enfermer la mouche dans le mini-sac crée pour l'occasion (sac qui permet d'attirer les mouches pour les enfermer dans un monde parallèle), ils se retrouvent tous trois paralysés par les cousins des mouches ...(faites genre que ça laisse du suspense) nommés les elfes pasgentils ! (sisi là aussi y a eu de la recherche je vous assure).

Finalement, alors que l'espoir semblait disparaître petit à petit au sein du château, et ce malgré les veines tentatives d'Aimyli de partager ses blagues et philosophies de vie (le pouvoir des toilettes inestimable), Appa, notre sauveur national, accompagné de la magnifique Hopci (Hope/Marcie Fleach), parvinrent à mettre fin à la vie de Sir Musca grâce à ... Un pschit (même si shpit c'est pas mal non plus) contre les bêtes volantes. Comme quoi, les moldus aussi peuvent être astucieux. Le château se remet ainsi petit à petit de cette guerre traumatisante (période qui sera connue sous le nom de "guerre pas ouf" dans les livres d'histoire), et l'équipe du s'atteler à la re décoration du château, permettant de remplacer les boules auparavant brisées, un Noël magique s'annonçant de nouveau.

Le château restera-t-il tranquille bien longtemps ? L'équipe survivra-t-elle compte tenu des récentes disparitions ? Les récentes arrivées trahissent-elles des imposteurs parmi l'élite ? Ou encore de ces espions (j'ai mis beaucoup trop longtemps à l'écrire) liechtensteinois ?

 

Top & Flop

@ Droits révservés

 

TOP - Les animations en salle commune.

Je ne pense pas me tromper si je vous affirme d'ores et déjà que l'animation de la salle commune est un point plutôt positif en ce moment. Après un sauvetage d'Halloween in extremis de notre chère directrice de maison par le vaillant (ou pas) Toma Dresden, Helga a fait son apparition pour vous proposer un jeu de plateau relaxant (ou pas), permettant par la même occasion de remplir notre sablier. Le trophée des potirons se termine donc, et laisse place à trois nouveaux mois qui s'annoncent mouvementés. Nous voilà donc à l'approche de Noël, un calendrier de l'avant ayant fait son apparition dans la salle commune, au côté d'une animation mêlant défis et amusement autour de l'esprit de Noël, de quoi satisfaire le plus grand nombre ! Mais ce n'est pas tout, grâce à l'amour de Wallace pour les cadeaux, vous allez pouvoir profiter d'un Secret Santa, dont les inscriptions sont d'ailleurs ouvertes jusqu'à demain. Et même si ma surexcitation quant à ce qui prépare d'autre me fait défaut, je tiens à ma vie, et ne compte pas vous révéler les prochaines surprises qui vous attendent, sous peine de me voir me faire enfermer par Hope ou Tara. Surveillez bien la salle commune, et n'hésitez surtout pas à participer !

FLOP - La nouvelle année qui s'annonce.

Stop. Je vous vois déjà venir avec vos "Mais qu'est-ce que tu dis c'est bien de commencer une nouvelle année" ou "on repart sur de bonnes bases c'est chouette !". Eh bien non. Arrêtez donc avec vos bêtises et réfléchissez deux minutes. La nouvelle année, et ce malgré la fête dont on ne se souvient qu'à moitié au réveil, pour les plus fêtards d'entre nous, c'est synonyme de beaucoup de choses, pas forcément positives. À qui cela n'est-il pas déjà arrivé de se tromper d'année sur sa copie, en classe, oubliant un instant qu'il fallait aussi réfléchir à la date du jour, plutôt que de bêtement copier sur son voisin aussi à l'ouest que vous ? Ou encore, qui ne s'est pas déjà dit que cette année allait être positive, forcément meilleure que la précédente blablabla, alors qu'au final C'EST PIRE ! Non mais sérieux les gars, faut qu'on commence à se souhaiter de passer des années pourries ça rehaussera ptete le niveau. Ceux qui pensent à faire un bilan de leur année passée pour améliorer l'an prochain, je vous arrête tout de suite. Et je vais d'ailleurs vous demander de vous en aller très loin, merci. Et alors là, le summum de [insérer un synonyme de "cucul"], les bonnes résolutions. Alors oui, j'avoue, j'en fais tous les ans, et pourtant c'est quelque chose que je déteste. Ce n'est pas forcément pour ce que c'est, parce que ça part d'un bon sentiment c'est mimi c'est meugnon, mais non. Faut arrêter ça sérieusement c'est juste un carnage au final. Qui est déjà parvenu à tenir toute une année l'une des résolutions notées le 1er janvier ? Les quelques-uns qui me répondront qu'ils l'ont fait ... sont des gros mitos. Non mais sérieusement, sans parler du fait que les objectifs changent forcément pendant l'année, les bonnes résolutions s'apparentent plus au final à une ligne de conduite à ne pas suivre. Parce que c'est justement la bonne. Voyez le raisonnement de génie là ? Morale de l'histoire : faites des listes de mauvaises résolutions ça va changer vos vies.

TOP - Le Quidditch

Aaahh le Quidditch. Bon, tout le monde sait qu'on a gagné la coupe (du moins je l'espère sinon faut vous réveiller là), que notre équipe gère la fougère, que Sineah l'a menée à la victoire avec grande classe, et que Hope a de nouveau attrapé ce fichu vif d'or avec la classe d'une Queen, comme d'habitude. Ce qu'il faut principalement retenir de cette coupe, c'est le fait que l'équipe est solide et méritante. Gérer une équipe peut être prise de tête, surtout quand tous n'ont pas les mêmes disponibilités, ou même juste les mêmes objectifs. Et pourtant notre koala national semble gérer cette équipe avec douceur, à tel point qu'ils nous ont tous montrés, une fois de plus, qu'ils étaient bel et bien les meilleurs. Donc juste : merci à vous.

FLOP - La Saint Valentin

Encore une fois, je vous arrête tout de suite. De 1, gningningnin c'est pas dans si longtemps trois mois ça va passer vite vous allez voir. De 2, on a beau être niais à Poufsouffle, faut pas pousser le bébé dans le potager. La Saint Valentin c'est clairement un truc (oui un truc carrément) fait uniquement pour les Poufsouffle de cette dimension parallèle. Mais si vous savez, celle sur laquelle les Serp n'existent pas, la violence est remplacée par des câlins, et la moquerie par des guimauves ? Beurk, oui je vous l'accorde. Heureusement que la Saint Valentin ne dure qu'une journée dans l'année, parce qu'il aurait fallu militer contre l'interdiction de cette fête (c'est une fête même ?) depuis un sacré moment déjà. Donc je vous le dis, et je suis catégorique, gardez les câlins pour vos chats, nous on veut juste faire des bêtises à longueur de temps. La niaiserie c'est avec modération ou c'est nocif pour la santé. Non mais vous vous rendez compte que Hope et Looedy ont dû interdire ce mot à la réserve tellement les gens commençaient à se rendre malades de câlins ? Calmer vos pulsions les gens. (comment ça ce mot n'a pas été interdit pour ça ? non je n'ai rien déformé du tout c'est faux).

TOP - Noël approche à grands pas.
 


Olala z'avez vu ce beau dessin que je vous ai préparé ! Comment ça personne n'y croit ? Non j'avoue, c'est Mariechat qu'il faut acclamer pour ses talents en dessin pour cette fois (encore merci à elle hihi). Eh non, il n'y a rien à dire de plus, juste, Noël approche, et ça c'est cool.

 

 

Revelio Hogwart Legacy

 

Bonjour bonsoir sorciers et sorcières !
 
 
Il y a quelque temps, dans le monde des moldus est paru un trailer qui a sans doute fait sensation auprès de la plupart des membres de la communauté magique, le trailer d'un jeu attendu pour 2021 et nommé "Hogwarts Legacy", soit "L'héritage de Poudlard".

Bien que les Potterheads ainsi que les moldus néophytes à l'univers de J.K. Rowling soient en mesure d'attendre un jeu de qualité, l'excellent Aidan Dynamite a d'ores et déjà évoqué les attentes des sorciers et sorcières dans son article paru lors de la dernière édition de la Gazette juste ici !

Ainsi, lors de cet article que j'écris avec le consentement de notre Aidan adoré (quoi ? comment ça tout le monde n'est pas d'accord ? Si si je vous l'assure), je ne vais pas revenir sur les questionnements qu'il a évoqué par le passé, mais sur ce que le trailer nous révèle ! Alors préparez votre livre d'Histoire de la Magie et votre plume la plus affûtée, c'est parti !
 
 
Notre aventure devrait commencer dans la fin du XIXe siècle : assez flou, que nomment-ils la fin ? Dernière décennie ? Quinze dernières années ? Pour ma part, je vais élargir au point de considérer la fin du XIXe siècle comme étant la seconde moitié des années 1800 (soit 1850 -> 1899).

Le choix de cette période peut-être propice pour tout scénariste de jeux vidéo (excusez votre humble serviteur qui n'est pas calé en vocabulaire vidéoludique) : Voldemort n'existe pas, et le célèbre Grindelwald est loin d'être à l'apogée de sa puissance. Ainsi, aucun Mage Noir à l'horizon, et la possibilité d'en avoir un créé sur-mesure pour le jeu !

Mais si nous avons défini qu'il n'y avait aucun antagoniste préétabli par l'univers du Wizarding World, qui des autres grands rôles notamment la Direction de l'École (qui apporte parfois plus aux fans que le Ministre) et le Ministre lui-même ?

Les deux candidats les plus probables à la tête de l'école seraient Basil Fronsac, qui a déjà fait une apparition dans les jeux vidéos HP en tant que tableau raccourci ; mais aussi le bien connu Phineas Nigellus Black, Directeur le plus mal-aimé, et ce, devant Severus Rogue ! Nul doute que le nom de Phineas Black fera surface dans le jeu, car un nom si emblématique de la saga (en référence à Sirius Black pour celles et ceux ayant vu les films, mais aussi directement à lui-même pour les plus assidus ayant lu les livres) sera forcément mis en avant par les créateurs !

Si nous avons pu éliminer la liste à deux noms pour le Directeur de notre école préférée, qui a bien pu être choisie à la tête du Ministère ? Nous savons que de 1858 à 1865, Dugal McPhail occupa le siège ministériel et instaure le Magicobus, avant que la présidence du gouvernement sorcier tombe entre les mains de son successeur (qui est aussi celui ayant le plus longtemps occupé cette place) : Faris Spavin.

Voilà donc les deux grands noms de sorciers qui occupèrent les plus prestigieux titres et postes durant cette période historique donnée. Sachant cela, et ce qui en découle, examinons maintenant ce trailer, et usons de potions d'aiguises-méninges pour en déduire le maximum !
 
1. NOTRE ARRIVÉE
 
La vidéo s'ouvre sur une diligence, qui n'est s'en rappeler l'arrivée de la délégation de Durmstrang, ou encore le transport de Grindelwald - bien que ces deux événements surviennent au XXe siècle. On peut par ailleurs distinguer sur cette diligence, autre que la chouette (animal emblématique du Wizarding World) et de la pile d'affaire de cours, un symbole sur la portière gauche. Bien que le trailer ne nous laisse pas voir clairement le logo, je prends le parti que celui-ci ressemble à l'écusson de Poudlard, mais certains y verront peut-être les baguettes dorées de Beauxbâtons ?
 
 
Sachant que le Poudlard Express avait été imposé comme moyen de transport pour élève par la Ministre Ottaline Gambol (de 1827 à 1835), pourquoi arriverions-nous en diligence ? Les créateurs du jeu nous donnent quelques éléments de réponse !
 
“ Vous avez été accepté tardivement à l’école de sorcellerie de Poudlard [...] ”
 
Bien que cela ne permette pas de trancher si nous sommes, oui ou non, un transfuge issu d'une autre école, cela explique le processus extraordinaire mis en place pour notre première arrivée à l'école !
 
2. L'EXTÉRIEUR DU CHÂTEAU
 
Bien évidemment, notre calèche arrivant par la voie des airs, nous finissons par arriver au-dessus du lac noir et du château au même moment où le thème musical d'Harry Potter se lance !
 
 
 
Nous pouvons alors remarquer que la répartition des ailes du château semble correspondre à celle des anciens jeux (et donc des films) malgré quelques ajustements. Nous noterons le déplacement des serres de botanique sur la face "avant" du château, ainsi que d'un large vitrail juste au-dessus !

Toutefois, la forme du château reste similaire à ce que les fans connaissent : présence de la cour pavée devant les Grandes Portes, pont de bois toujours existant tout comme le viaduc ! Et peut-être même le Saule Cogneur, qui serait une erreur puisque ce dernier n'apparaît à Poudlard qu'un siècle plus tard pour défendre l'entrée du passage secret vers la Cabane Hurlante.

Notons également la présence, plus à droite de la première image (de nuit), la présence du Stade de Quidditch mais aussi d'une cour qui ne semble pas correspondre à la cour pavée, ni à la cour de Métamorphose ! Ladite cour semble être également un point de passage quasi obligatoire avant la montée vers la volière !
 
3. L'INTÉRIEUR DE POUDLARD
 
Nous découvrons enfin l'intérieur de Poudlard en pénétrant dans la majestueuse Grande-Salle qui, pour le coup, a su éblouir et en surprendre plus d'un !

Complétement métamorphosé de celle représentée dans les films qui, il faut l'admettre, perdait à chaque fois un peu plus de sa magie et de son cachet, nous découvrons là une pièce lumineuse grâce à l'impressionnant vitrail représentant à la fois les quatre maisons (en haut), mais aussi les cycles de la Lune (en bas) !

Les tables sont drapées aux couleurs de la Maison y siégeant (on reconnaît notamment le rouge de Gryffondor), et les animaux-emblèmes sont également visibles sur les piliers de part et d'autre de ce vaste espace, retenant une coupole servant de source lumineuse qui s'ajoute aux fameuses chandelles flottantes dans les airs.
 
 
Nous sommes alors forcés d'avouer que s'il s'agit là d'un rendu final possible de la Grande-Salle, cela est tout bonnement époustouflant ! S'éloignant du design des films et jeux précédents, Avalanche (le studio) propose là une Grande-Salle flambant neuve, ornée de vitraux sur les côtés et au centre, apportant une luminosité colorée qui permet de rendre le lieu réellement magique !

Les plus attentifs noteront également que le pilier avec l'animal emblématique d'Helena n'est plus un corbeau, mais bien un Aigle. Enfin, diront certains.


Mais reprenons notre vidéo, et découvrons désormais la Bibliothèque ! Je suis déjà tombé amoureux du design de ce lieu !
 
 
La première image qu'on en a est une pièce en bois sombre, à haut plafond, avec un portrait enchanté nous demandant de nous taire (une bibliothèque scolaire après tout). Ledit portrait, dans toute sa grandeur, semble se dresser derrière un bureau. La configuration de l'espace permettrait de suggérer qu'il s'agit du bureau du (ou de la) bibliothécaire !

Quelques secondes plus tard, nous constatons également que la bibliothèque ne correspond réellement plus à celle vu dans les jeux Ordre du Phénix ou Prince de Sang-Mêlé où se battaient en duel (au figuré hein, il est bon de préciser à Poudlard) huit petites étagères, bien triste pour une école de la renommée de Poudlard !
 
 
Non, à présent, la Bibliothèque est une incroyable salle de savoir sur deux étages, avec des livres jusqu'au plafond et de longues tables de travail ! À titre personnel, j'aurais pris tant de plaisir à y passer mes heures de repos ! Je tiens également à noter la présence d'un portrait aux teintes étrange dans le fond de la pièce, et dont le cadre rappelle les passages secrets disponibles dans les volets nommés précédemment. Retrouverons-nous donc ces passages secrets ?


À présent, en reprenant la vidéo, nous découvrons les couloirs et escaliers, qui regorgent de magie et de mystères ! Et, je commencerais par parler des escaliers qui n'en font qu'à leur tête qui semblent absents de ce trailer, bien que quelque chose s'en rapproche !

Je veux bien sûr parler de cet escalier qui semble se créer de lui-même ! Les créateurs auraient-ils réimaginé ces fameux escaliers mouvants, dans leur volonté de s'éloigner du château des films pour réinterpréter celui des livres ? Sans doute !
 
 
Mais faisons également place au couloir que l'on discerne un peu plus tard : loin des couloirs tout de pierre, digne des églises et monastères britanniques (qui correspondent au style dit « normand ») que nous sommes habitués à voir, voici un couloir au sol de pierre, certes, mais un sol de pierre bien plus travaillé, orné de motif et différents types de pierre ! Du marbre peut-être, en référence à la pierre qui constitue le Grand-Escalier dans les livres ?

Les murs quant à eux, semblent aussi bénéficier du revêtement en bois que l'on discerne dans la bibliothèque ! Un portait, ovale et plus petit, est visible à gauche tandis que de chaque côté du couloir, les bustes nous saluent et les armures se mettent au garde-à-vous ! Des détails qui peuvent paraître peu importants, mais qui rappellent avec délice cette interactivité du décor dans la vie quotidienne que l'on retrouve dans les pages des livres, et qui saura nous enchanter, pour sûr !
 
 
À présent, c'est un lieu qui plaira aux Serdaigle qui se présente à nous, puisque ce n'est autre que leur Salle Commune ! Seule Salle Commune parmi les quatre à avoir été présentée dans le trailer, on devine sa nature notamment grâce au haut plafond constellé d'alcôves bleues, mais aussi aux larges fenêtres qui laissent deviner qu'ils sont dans une tour !

Une ambiance calme, presque studieuse, semble se dégager de cette image à mon humble avis, et j'envierais presque la place du chat situé à gauche, en train de se réchauffer auprès de cette cheminée qui semble être le centre de la pièce circulaire.
 
 
Avant-dernier lieu présenté dans ce tour d'horizon du château avec un espace vert qui n'a presque pas été transformé par rapport à celui que l'on connaît déjà : la cour de métamorphose ! On y retrouve le globe sculpté, bien que sur le dos d'un dragon dorénavant, et reposant sur un socle qui n'est plus aussi carré.
 
 
Enfin, dernier lieu de notre visite guidée de ce Poudlard 2.0 : les salles de classe ! Trois nous sont montrées (ou plutôt deux et demi) : les potions ; la botanique et la métamorphose !
 
 
Sans surprise, la salle de potion est plutôt sombre, du fait qu'elle se situe sous le château, dans les cachots. Des tables de travail en groupe son visible, à l'instar des cours du Professeur Rogue, la salle pourrait nous rappeler celle où officiera le Professeur Slughorn, avec un espace découpé en plusieurs sous-espaces par des dômes. Toutefois, l'espace semble moins oppressant que les cachots des films, avec des murs plus clairs, et des sources de lumière naturelle. Nous pouvons toujours justifier ça par le fait que les cours du Professeur Rogue étaient rendus sinistre pour le bien de la narration, et la perception biaisée d'Harry.

Les serres de botanique quant à elles, sont bien différentes ! Toutes de fer et de verre pour laisser filtrer une douce lumière, les plantes apportent des couleurs qui égaient l'espace ! L'enseignante y semble en plus parfaitement à sa place, avec une robe verte et ses longues nattes rousses. Une professeure qui détonne bien de l'austère maître des potions vu juste avant...

Et à présent, la dernière classe que l'on entrevoit, si on parvient à faire abstraction des effets spéciaux de la scène tandis que notre personnage transforme un tableau amovible en mannequin d'entraînement (qui, soi dit en passant, ressemble à ceux utilisés par l'AD). On y devine le bureau de l'enseignant(e) de Métamorphose à gauche, qui fait face à une zone d'exercice pratique en léger contrebas. À droite, une table d'élève qui, on le devine, doit être similaire à celle juste en face, faisant deux colonnes parallèles. Au fond, on distingue deux cages d'oiseaux (vides) qui rappellent celles des cours de Minerva McGonagall ! 1, 2, 3, feraverto !
 
4. LES PERSONNAGES
 
Avoir un tout nouveau Poudlard, éloigné des films, certes c'est génial et ça permet de le redécouvrir en jeu, mais ont-ils poussé cette réadaptation des écrits de Rowling plus loin ? Et bien oui, et pour le meilleur en plus !

En regardant attentivement, nous découvrons que les uniformes des élèves visibles dans le trailer sont différents de ceux d'Harry ou d'Hermione, qu'il s'agisse d'uniforme scolaire, ou de tenue plus « civile », ou encore de Quidditch !
 
 
Les tenues scolaires semblent correspondre à celles rapidement visibles dans le deuxième volet des aventures de Norbert Dragonneau :Les Crimes de Grindelwald. Dotés de trois bandes sur le bas des manches aux couleurs de la maison de l'étudiant, la doublure intérieure des robes ainsi que des longues capuches est également personnalisée de cette manière.

Quant aux tenues « civiles », on est bien loin du t-shirt d'Harry qui lui a fait sept ans, ou du sweat d'Hermione ! Non non, là... eh bien, on est plus proche du XIXe siècle en somme. Et encore, j'ai beau parler de tenues « civiles », ces dernières semblent toujours ornées par le blason de la maison de l'élève, il s'agirait peut-être plus des vêtements sous la classique robe de sorcier en fin de compte !

Et à présent, les tenues qui ont défrayé la chronique (ou pas), les robes de Quidditch ! Si les joueurs espèrent tant pouvoir pratiquer ce fameux sport iconique du monde des sorciers, c'est suite aux images révélant la présence d'élèves en tenues de sport ! À noter qu'on est loin de la robe écarlate d'Harry, mais sur quelque chose de bien plus sobre ! Encore une fois, les couleurs ne sont visibles que sur les doublures intérieures, mais aussi un léger morceau de tissu noué à l'avant du balai ! Peu pratique pour suivre les joueurs sans gros numéro dans le dos...
 
5. LES CRÉATURES MAGIQUES
 
Tout au long du trailer, on rencontre autre chose que des humains, voire même autre chose que des êtres selon la classification ministérielle ! Grapcorne, Veaudeluness et même Dragons devraient être au rendez-vous !

Mais avant de parler de ces créatures bien vivantes, je vous invite toutes et tous à saluer ce bon vieux Nicholas de Mimsy-Porpington qui nous laisse imaginer que les fantômes seront bel et bien présents dans le jeu ! Ou, au minimum, ceux représentant les quatre maisons. Et, non, pas de Mimi Geignarde puisqu'elle n'est pas encore venue à Poudlard ! Ce sont nos oreilles qui vont être contentes...
 
 
Mais concentrons-nous de nouveau sur les créatures ; les Veaudelunes sont les premières à apparaître, en train d'être nourris par ce qui pourrait être une des formes possibles de notre personnage (qui sera personnalisable en début de jeu, je le rappelle).

Le fait que le personnage nourrisse ces Veaudelunes, mais soit aussi en train de caresser un Grapcorne, laisse présager qu'un des aspects du jeu (qu'il s'agisse d'histoire principale ou d'activités annexes) puisse reposer sur le bien-être, l'élevage ou le soin d'animaux fantastiques, ce qui coïnciderait avec le développement de la saga de Norbert Dragonneau, dont d'autres volets devraient sortir dans les salles obscures !
 
 
Toutefois, un animal, qu'il y a bien peu de chance qu'on parvienne à faire dormir au pied du lit, c'est le dragon que l'on aperçoit en train de se libérer de ses chaînes ! Alors, est-ce que notre personnage devra intervenir comme un pré-Norbert, défendant les créatures de braconniers, ou sera-t-il confronté à des épreuves qui feraient pâlir les plus valeureux mages ?
 
6. LE MONDE OUVERT


Bien qu'on ait vu que le studio visait à refaire un Poudlard digne de la Saga des livres, et qui saurait permettre à la fois une nouvelle immersion, mais aussi une plus grande magie, un plus grand émerveillement, ce n'est pas tout ce que nous réserve le jeu !

Vendu comme un jeu avec un système de mondes ouverts, plusieurs autres décors que le célèbre château sont visibles, dont notamment, le village sorcier par excellence : Pré-au-Lard (Hogsmeade en VO) !

 

Alors déjà, très clairement, on est habitués à un Pré-au-Lard enneigé, qui respire un peu la joie des fêtes de fin d'année, mais là, rien à voir ! Le peu que l'on peut voir au travers de l'arche qui sert d'entrée au village n'est pas sans rappeler les ruelles des villes médiévales, avec là une rue pavée et sinueuse. Je me risquerais même à dire qu'un faux air du chemin de traverse et visible dans cette rue ! Et je me permets de préciser que le chemin de traverse a été décrit comme correspondant exactement à ce que l'auteure imaginait comme décor pour le livre : devons-nous la voir encore que les développeurs cherchent à se rapprocher du Monde Magique des livres ?

Un autre décor visible, apparaît alors que notre personnage s'envole à dos d'hippogriffe, rien que ça ! Des vastes plaines verdoyantes terminant sur des côtes élevées face à la mer. Seraient-ce là les plaines écossaises ? Et que dire de ces ruines au fond qui ne sont pas sans rappeler l'attraction de la moto volante d'Hagrid, au studio tour HP !

 

 

Enfin, dernier décor et pas des moindres : la prison d'Azkaban ! Bien que rien ne soit encore sûr, la présence de détraqueurs, ainsi que de hauts murs de pierres sombres encadrant une grille sont des indices de taille permettant cette supposition ! Il faut avouer que nous n'avons jamais pu voir Azkaban de l'intérieur, et que cela doit intriguer plus d'un.

 

 

7. LE SCÉNARIO
 
Alors, je préviens tout de suite, je ne prétends pas connaître le scénario du jeu, et tout ici ne sera qu'hypothèses !

Comme dit en début d'article, notre personnage est amené à rentrer à Poudlard tardivement ! De plus, il n'emprunte pas le Poudlard Express qui est déjà en vigueur puisqu'il arrive par diligence. On peut également remarquer qu'il ne participe pas à la cérémonie du choixpeau... ou du moins, pas avec les autres car on aperçoit dans la vidéo que personne ne se trouve en face de lui. Alors à moins qu'il soit le dernier de la liste alphabétique, je me permets de penser que, non, il fait l'objet d'une cérémonie spéciale. À moins que la diligence n'arrive après la cérémonie « classique » ?
 
 
On peut aisément deviner que notre personnage sera amené à suivre des cours, qui permettront peut-être d'acquérir des sorts (Aidan Dynamite en parle, portoloin en haut de l'article), mais il est également dit que ce n'est pas ce qui nous permettra de distinguer, oh non, ce qui fait de notre personnage un sorcier ou une sorcière unique et sa capacité à maîtriser une ancienne magie.

Est-ce cette ancienne Magie qui happe notre élève dans les méandres de Poudlard, aux mêmes endroits où se trouvent d'étranges runes (mais où est Archie Oberlin ?) ?
 

 
On peut également remarquer que certains de ces « tombeaux » peuvent ne pas se trouver à Poudlard, comme le montre le mur qui s'ouvre dans un tourbillon de pierres ! Ces tombeaux pourraient également mettre nos principes moraux à l'épreuve, puisque le Studio Avalanche confie que Hogwarts Legacy est destiné à nous mettre nous, joueurs, à l'épreuve au travers de certains dilemmes. Est-ce que ces trois portes par exemple n'est pas un des choix que nous aurons à faire ? Allons-nous faire de notre Poufsouffle le premier Mage Noir du XIXe siècle avant Grindelwald ? Allons-nous affronter des ennemis pour la pleine maîtrise de cette Ancienne Magie, un règne sans partage sur les arcanes inconnues ; ou empêcherons-nous ce secret d'être dévoilé ? Car oui, a priori, notre personnage ne sera pas le seul à découvrir les secrets les plus enfouis de la magie !

Un antagoniste est visible à plusieurs reprises, portant un masque visiblement fait du crâne d'une créature, et portant un manteau de fourrure et de cuir. Sans oublier les crocs d'animaux qu'il arbore fièrement sur la poitrine ! Il est même possible que le trailer nous montre son repaire, un vaste espace sombre, avec en son sein, un autel de pierre sur lequel se trouve un carnet, une lampe, et un objet magique encore non identifié clairement. Cette personne serait donc un braconnier, comme le laisse suggérer ses habits, ou un autre candidat à l'ancienne magie ? Peut-être même un peu des deux !
 
 
Ainsi, nous allons faire face à une aventure inédite, dont nous sommes le héros et qui nous promet bien des péripéties ! Antagoniste de taille, créatures magiques, un tout nouveau Poudlard, du Quidditch, des dilemmes moraux et un monde ouvert... Que demander de plus ? Depuis le temps que les fans de la saga attendent un jeu au niveau du Monde Magique, il est fort possible que la Magie œuvre dès 2021 !

Pour celles et ceux voulant savoir sur quelles plateformes ils pourront s'empresser de revivre la magie de Poudlard, le jeu sera disponible sur PS4, PS5, XBOX ONE, XBOX Série X et PC/Mac !
 
 

Pénurie de raclette

 

Vous vous demandez sans doute de quoi va parler cet article qu,i au vu du titre, semble c’est vrai, un peu étrange. Je vais aujourd’hui vous parler d’un sujet qui nous touche particulièrement, nous les blaireaux. Je vais vous parler de la pénurie actuelle ou à venir. Oui elle concerne notre plat d’hiver adoré !

Chez les moldus, à cause de ce staphylocoque de virus, ils sont retournés en confinement et vous ne savez pas quoi… Les ventes d’appareils à raclette et de fromage à raclette ont augmentés de 300%. 300%, vous avez entendu ? 300% ! Les moldus seraient-ils tous des blaireaux ? Étrange n’est-ce pas ? Pour être honnête je suis toujours assez perplexe. Surtout que c’était un peu le sujet de pénurie inattendu. Encore le papier toilette ou les pâtes.. Bien qu’il y ait eu un moment où on ne pouvait pas contredire la folie des moldus, c’était un minimum compréhensible, mais là ! Et puis le fromage ne se fait pas aussi rapidement que le papier toilette ou les pâtes, il faut le temps de la fermentation, l’affinage et je ne sais plus trop quoi j’ai entendu.

Cet article comme vous l’aurez peut-être compris est un appel à la révolution : SAUVONS LA RACLETTE ! La raclette aurait le soit disant pouvoir de remonter le moral de ces êtres sans baguette. Comme quoi un monde n’est jamais réellement démuni de magie. Tout comme leur idée de magie de noël, je ne sais pas où ils vont la chercher … fin bref. Mais pourquoi est-ce que cela fait le tour des journaux moldu, pourquoi est-ce que les producteurs de fromage se plaignent ? La plupart des commerces, en ces temps, ne fonctionnent plus aussi bien et leurs chiffres d’affaire diminuent tandis que ces ingrats producteurs de fromage déclarent une pénurie. Ralala ces moldus alors. Vous saviez par ailleurs que le fromage garantit une espérance de vie plus longue ? Il contribuerait également à l’immunité aux cancers, du moins certains d’entre eux et tout cela grâce à la présence de « spermidine » (restez innocent s’il vous plait) qui empêche la multiplication de cellule malade…

Je n’aurai peut-être pas dû dire ça, ne suis-je pas en train de contribuer à cette pénurie ? Et puis zut, qu’ils se débrouillent ! D’ailleurs ne pensez-vous pas également que les commerçant de fromage sont plutôt ravis de passer dans les journaux et à la télévision ? Ce sont tout de même des gens dont on entend jamais vraiment parler après tout. Mais je vous assure mes chers blaireaux, les moldus s’inquiètent pour un rien et cette pénurie de raclette n’est que fait et rumeur. Mais sinon ce qui n’est pas une blague c’est la pénurie prochaine de cacao, donc de chocolat. D’ici 2050 la production de cacao sera rendu impossible à cause de la hausse des températures mais comme ce n’est pas le sujet de cet article je ne vais pas m’étaler et vous affoler. Cependant je vais comme même vous dire de faire attention à notre planète, préservez le chocolat !

Testé positif à la gourmandise

Hier soir en rentrant des cours, alors que le dortoir allait sombrer dans le chaos, un hibou rentra par la fenêtre ouverte. Étrange n’est-ce pas ? Pourquoi ne pas avoir attendu le lendemain matin ? Le pauvre hibou se retrouva mêlé à la bataille d’oreiller et se retrouva assomm en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. La lettre portée fut tout de même ramassée et lu.

Vous avez été en contact avec un sorcier atteint de la gourmandise. Nous vous prions de venir vous faire tester, demain à 10h00.
Magicalement,


Le CDG (Comité de Dépistage de la Gourmandise)


Le lendemain, c’est donc au CDG que je me rendis. Moi atteint de la gourmandise ? Mais qui me l’aurait transmis ? Ce qui m’inquiétait au plus haut point c’était la part de tarte aux citrouilles que j’avais mis dans mon sac avant de partir. Si je vous avoue qu’il y en avait deux et pas qu’une seule, vous allez finir par me dire qu'il n'y a même pas besoin de me faire tester. Du coup je m’en préserve et ne vais pas vous le dire. Après tout, ce n’est pas mentir, je vous cache seulement une information.

Étais-je vraiment devenu gourmand ? Arrivant à destination avant l’heure prévue, après m’être assis sur une banquette aux côtés d’un jeune homme qui devait avoir la quarantaine, je sortis ma tarte aux citrouilles, que je pris joie à déguster. À mon grand étonnement, le monsieur à mes côtés se leva et alla s’isoler un peu plus loin. Comment se transmettait cette chose ? Nul ne le savait vraiment. Quand 10h00 sonna au clocher, je fus le premier testé, une miette toujours au coin de la bouche. Le test n’avait presque pas besoin d’être fait. Mais le CDG ne le releva pas et me demanda d’ouvrir la bouche. Ils y déposèrent une sphère ronde qui, il fallait le dire avait plutôt bon goût. Le jeune homme qui s’était auparavant assis à mes côtés, se faisait tester en même temps que moi, et à mon grand étonnement, le sorcier recracha la sphère en moins de deux, se plaignant du gout infâme.

Quelques jours plus tard, un hibou vint apporter les résultats du test. Quel étonnement eut-il en découvrant que celui-ci était positif. Dans la matinée s’en suivit de nombreux hibou qui virent informer les autres Poufsoufflois de leur situation de cas contact. Et il ne fallut pas moins d’une semaine pour que tous les Poufsouffle soient testés positif. Ce que je réussi à démontrer plus tard, c’est que la plupart du temps on naît avec, elle peut être transmise, mais les cas contact de la gourmandise n’existent pas. Donc poufsouffliens et poufsouffliennes, vous êtes tous gourmand, pour certains avec modestie mais cela ne vous différencie pas, vous n'y pouvez rien, ce n’est pas une mauvaise chose. Au contraire, cela vous rattache à notre communauté, la gourmandise est une de nos valeurs. Soyez fiers de l’être !

 

Les Horcruxes, réelle assurance vie ?

 

Bien qu'Halloween soit passé, il y a un sujet que j'aimerais évoquer, un sujet qui s'intéresse aux profondeurs de l'être humain, à son âme : les Horcruxes.

Puissante Magie mise au point par le célèbre Herpo l'Infâme, sorcier grec de l'antiquité (qui serait aussi à l'origine des Basilics, ne ne le remerciez pas), la Magie Noire entourant les Horcruxes permettrait de vivre à jamais, de vaincre la mort en s'ancrant durablement dans la réalité. Rappelons rapidement ce qu'est fondamentalement un horcruxe, ainsi que ce que nous savons du procédé permettant d'en créer un.

Un horcruxe peut être un objet ou une créature à l'intérieur de quoi repose une partie de l'âme du sorcier, faisant que l'âme du sorcier se trouve dans deux corps en même temps ! De ce fait, si l'un des corps venait à mourir ou être détruit, le sorcier survivrait grâce à l'autre morceau d'âme. Rien de plus, rien de moins. Mais pour ce fait, il faut que l'âme dudit sorcier soit déjà morcelée, déchiquetée, et pour ce faire, il faut qu'il ait déjà commis des meurtres de sang-froid.

Légèrement moins alléchant, n'est-ce pas ? Et encore, vous n'avez pas tout lu. Est-ce qu'un horcruxe est si bien que ça ? Outre la question morale du bien et du mal, je vais vous répondre que non car ce n'est pas si sûr que ça.

Eh oui, j'assume ce que je dis, les horcruxes sont vendus comme des protections ultimes contre la Mort, mais il semblerait que depuis la défaite du Seigneur des Ténèbres, les outils de destructions de ces reliques se soient multipliés !
 
 
La Magie elle-même, comme cherchant à contrebalancer le poids de la Magie Noire qu'est un Horcruxe dans l'équilibre des choses, a permis d'exister deux moyens naturels de détruire ces fragments d'âmes vagabonds. Tout d'abord, le plus logique est le fait que le sorcier renégat détruise de lui-même un horcruxe. Si l'historienne de la Magie J.K. Rowling, spécialiste des deux Guerres Sorcières, laisse suggérer que ce moyen est presque inutilisable car aucun mage s'enfonçant à ce point dans la Magie Noire n'est capable de rédemption, ce serait sans compter sur la ruse et l'ingéniosité des sorcières et sorciers de notre monde ! Avec un piège bien préparé, nous pourrions parfaitement pousser un mage à détruire la bâtisse dans laquelle l'on aurait caché son horcruxe, non ?

Autre moyen naturel, mais risqué et bien plus compliqué à mettre en route du fait de la rareté de la matière première, serait d'utiliser du venin de basilic, dont les propriétés corrosives et destructrices permettent de détruire tout objet humain (l'artisanat gobelin ayant des capacités magiques) dont les Horcruxes ! Toutefois, bien compliqué d'obtenir de ce venin sans y succomber soi-même.

Enfin, parmi les moyens préexistants dans la nature, il en existe un dont la véracité n'a jamais été prouvée et qui n'est qu'une théorie élaborée par votre humble serviteur. Il s'agit du Baiser du Détraqueur.

Bien que le Ministère ait abandonné tout usage des détraqueurs, ces derniers ont vu leur population, certes décroître, mais ils sont toujours existants ! Et bien qu'ils soient sinistrement reconnus pour infliger une douleur mentale et émotionnelle incomparable, leur arme la plus redoutable reste leur sinistre Baiser, capable d'aspirer l'âme de leur victime. Eh oui, leur âme.

Mais comment feraient-ils pour s'en prendre à un objet habité me direz-vous ? Eh bien tout simplement parce que les détraqueurs n'ont pas la même vision que nous. Après un entretien avec un employé du Département des Mystères, voici les mots qu'il m'a dit :
 
“ Les Détraqueurs sont aveugles, c'est pour cela que Sirius Black a pu s'enfuir. Ils ne repèrent leurs victimes que grâce à la joie présente en eux. ”
- Wiki HP | Détraqueur
 
Ainsi la vision des détraqueurs est bel et bien différente de celle des humains, et de la plupart des êtres ! Aussi, si leur vision se base sur le "ressenti d'émotions", rien n'indique qu'ils ne peuvent pas non plus ressentir la présence d'un morceau d'âme laissé à l'abandon. Après tout, les âmes restent leur mets favori...
 
 
Heureusement, le Monde de la Magie connaît également de valeureux sorciers et de valeureuses sorcières dont le génie n'a d'égal que leurs capacités. Sans oublier le reste de la communauté magique, dont les artisans gobelins qui ont créé l'un des artefacts les plus précieux et célèbres : l'épée de Godric Gryffondor.

Connue pour avoir appartenu à l'un des fondateurs de Poudlard, cette épée, forgée et modelée avec la Magie Gobeline, ne peut être détruite et, à l'inverse, absorbe toutes propriétés extérieures censées l'abîmer ! Ainsi, depuis le duel entre Harry Potter et le Basilic de Tom Jedusor, l'épée est imbibée de... venin de basilic ! Une nouvelle arme capable de détruire les âmes damnées donc, montant notre total à quatre !

Outre l'artisanat Gobelin, les sorciers ne sont pas en reste puisque ces derniers sont parvenus à créer un sort, certes dangereux et presque incontrôlable, mais lui aussi capable de détruire tout ce qui rentre en compte avec, dont les horcruxes. Je parle bien évidemment du Feudeymon ! Toutefois, il est vrai qu'un mage ou une magicienne inexpérimentée risque bien de perdre la vie en conjurant ce maléfice, mais certains verront ce sacrifice comme nécessaire pour mettre fin à un règne de terreur.

Nous allons aborder un autre sortilège, bien qu'il s'agisse plus là d'un rituel runique dont aucune trace n'est visible dans les œuvres littéraires de J.K. Rowling. Lors de ma visite au Ministère, je me suis rendu au Département des Archives, et un guide m'a accompagné dans le mystérieux Couloir des Intrigues où sont recensées les histoires les plus haletantes de notre communauté magique ! Là, j'ai pu être témoin de la destruction du premier horcruxe du monde par Archie Oberlin et quelques-unes de ses élèves grâce à la Rune Cweorth !

Après un rude rituel où fût notamment invoquée Hel, déesse viking de la Mort, d'imposantes flammes blanches se sont élevées pour consumer jusqu'à l'essence même de cet horcruxe. Un moyen qui semble donc des plus compliqués et risqués, puisque d'importantes connaissances en Magie Théoriques, mais aussi en Magie Ancienne, ainsi que des ressources magiques profondes semblent nécessaires. Un exploit encore aujourd'hui jamais récidivé.

Enfin, il est également possible de retourner cette éternité contre le Mage Noire. Que peut bien faire cette personne, une fois désarmée et jetée dans les tréfonds d'Azkaban, dans une cellule sur-mesure et gardée par des Aurors d'Élite ? Bien évidemment, cela nécessiterait un procédé hors du commun, mais ne s'agirait-il pas de faire face à une menace hors normes ? Le détenu serait alors contraint à une agonie éternelle, craignant que pendant ce temps, à l'extérieur, les forces d'élite du Ministère retournent chaque monceau de terre en quête des Horcruxes.


Ainsi, soyons rassuré, si une nouvelle menace venait à émerger au sein de notre monde, nous avons tous les moyens de la combattre, tant que nous ne cédons pas nous-mêmes à la noirceur et à la facilité. Il y a toujours une échappatoire, même si cette dernière peut être ardue, il s'agit de mettre nos valeurs à l'épreuve.
 
“ The night is long and the path is dark
Look to the sky, the dawn will come. ”

- Trevor Morris
 
 

La Magie, selon les moldus

 

Qui a dit qu'il fallait être un sorcier pour faire de la Magie ? La Nature ? Depuis quand la Nature a son mot à dire ? Les hommes volent dans des cages d'acier, contrôlent l'électricité et sont capables de décimer des espèces : ils peuvent très bien faire de la Magie ! Et ce, Moldus comme sorciers !

Avez-vous déjà entendu parler de David Copperfield ? Ou encore, du célèbre Roi de l'évasion Harry Houdini ? Si non, n'ayez crainte, Flynn Sinclair le grand spécialiste (autoproclamé) des moldus va vous faire découvrir leur œuvre, que dis-je, leur Art !

Alors, par contre, c'est sûr, il ne faut pas s'attendre à de la Magie digne de Merlin, Bdragon ou encore Lume de Dio. Il n'y aurait rien d'impressionnant dans ce que feront des moldus s'adonnant à l'Art de la Prestidigitation. Hormis quelques numéros, car il est vrai que de voir un moldu couper une femme en deux avec scie, ça fait peur quand même. Ou voir quelqu'un être enchaîné dans une cuve d'eau scellée, sachant qu'il ne peut transplaner, c'est assez perturbant aussi ! Tiens, d'ailleurs. Est-ce que le fait que les moldus soient dépourvus de talents sorciers ne rendrait pas leurs tours encore plus magiques ? Je veux dire, comment a fait Houdini pour sortir en vie de la cuve sans transplanage et sans qu'on le voit faire ?! Ahurissant non ?!

Mais n'ayez crainte, il existe de la Magie pour moldus débutants (et j’entends par là des moldus qui débutent en Magie, pas des sorciers qui débutent en tant que moldus hein). La plupart des tours se font à l'aide de cartes à jouer moldues, floquées de quatre couleurs, et allant de l'as au roi. Il est conseillé d'utiliser des cartes "bicycles", qui glissent bien plus facilement et rend toutes manipulations plus aisées ! Et c'est bien ce qui permet la naissance de cette Magie !

En pleine immersion chez les moldus, j'ai pu remarquer que les tours qui plaisaient le plus, souvent donnés par des magiciens de profession lors de grandes représentations (un peu comme un concert de Célestina Moldubec, mais sans oreilles qui saignent) avaient un lien avec la Légilimancie, ou la Divination ! En effet, bien souvent, le Magicien va donner une enveloppe au spectateur, contenant un mot, et au terme de différents petits tours, il parviendra à deviner ce à quoi avait pensé le spectateur !

Une Magie d'effets spéciaux, de tours de passe-passe ; une Magie d'illusions et mentalisme, telle est la Magie que font les Moldus, et qui les fait rêver ! Pourrions-nous dire que leur Magie, aussi moldue soit-elle, n'est-elle pas plus magique que la nôtre, par sa capacité à faire rêver sans une goutte de super-naturel ?
 
 

Le tour du perso en 80 pensines - Volume 1

 

Il y a quelque chose que celles et ceux qui me connaissent auront remarqué chez moi. J'adore, peut-être un peu trop les pensines... au point d'en avoir changé un peu trop souvent lors de certaines phases. Mais si j'aime actualiser la mienne, j'aime (un peu moins, mais suffisamment quand même) explorer celles des autres et notamment celles du personnel. Pourquoi ? Eh bien quand je suis arrivé, j'étais tout ébahi devant les pensines incroyables des grandes pontes de P12. Mais qu'en est-il maintenant ? Allons voir ça !
 
Le CA.
 
Alors déjà, nous pouvons remarquer qu'il y a là les quatre catégories, d’emblée ! Sur votre droite, vous pouvez admirer les pensines de Bianca et Artus qui nous renseignent sur leurs personnages respectifs, tout en étant (globalement) à jour ! Un exploit qui ne sera pas toujours récidivé.

Sur votre gauche à l'inverse, la Gardienne des lieux semble être en plein réaménagement de sa pensine qui a été transformée en garde-robe. Est-ce là un des fameux chantiers perpétuels de P12, ou de réels travaux sont-ils en cours ? Rajoutons ça sur la liste des pensines à surveiller.

Hum, cette pensine me laisse toutefois plus perplexe, est-ce que notre Grande-Architecte aurait elle abandonnée sa pensine pour la transformer en un CV dans l'idée de quitter Poudlard et fuir pour Ilvermorny ? Ses bagages y sont déjà faits, admirez toutes ces tenues, tous ces avatars ! Si j'étais Biancanneton, je l'enfermerais dans son bureau à double tour. On sait jamais. Et avec Aimyli et Groin-Groin tiens ! Si notre Directrice Adjointe accro à la réserve est à l'image de sa pensine, Alpha ne devrait pas s'ennuyer confinée 24/7 avec elle !

Nous arrivons enfin à la pensine la plus originale (et terminée) de cette région du personnel ! Devant vous se dresse la pensine de Lume de Dio, où s'entremêle Monde Moldu et Monde Magique. La pensine la plus originale qui m'ait été donné de lire, et que je conseille à toutes et tous.
 
 
Le Professorat
 
Prochaine destination, ceux sans qui le Poudlard n'existerait pas : le Professorat ! Et qui de mieux pour ouvrir le bal que le Doyen ! Alors... Ah... Nous faisons face à un léger contretemps puisque Monsieur Gallerion n'aurait pas jugé nécessaire de faire de pensine. Soit. Bon eh bien, caméra dix braquez vous sur la pensine suivante, allez !

Poudlard12 regroupant plus de quinze matières, nous nous concentrerons sur les matières les plus emblématiques de la saga, soit : Sortilèges, Métamorphose, DCFM et Potions !

Chez Martin Lawnder, vous serez accueilli avec sobriété, dans une pensine à jour. Propre, simple et efficace. Un peu comme un charme bien exécuté en somme.

Toutefois, chez Maximilian Hardway, le résultat est bien différent... et presque dérangeant. Vous ne trouverez rien d'autre qu'un simple mot et... un smiley. "Bonjour" ? Oh. Et bien... Oui, bonjour. Mais pourquoi ce smiley en plus, est-ce qu'il est là, est-ce qu'il nous observe ? Euh, euh euh.... Pensine suivante et partons d'ici !

Voilà qui est bien mieux (et moi dérangeant) ! Dakota Gilberti nous accueille chez elle avec une vidéo signée Dubois Cinematic Universe, et une entière pensine permettant de rencontrer son personnage ! Parfait ! Maintenant, en route pour la dernière destination de la journée !

Hmm, à l'heure où j'écris cet article, notre tout nouveau professeur de potions ne possède toujours pas de pensine, mais contrairement au Doyen, Monsieur McKinnon est arrivé il y a quelques petits mois sur le site, et n'est actif que depuis peu. Rajoutons-le sur la liste des pensines à surveiller !


Et voilà pour notre première journée de voyage dans le perso, à travers l'autoroute des pensines. Nous avons vu un petit peu de tout, mais quelle est la pensine que vous avez préféré parmi celles citées dans cet épisode ? Et quelles seront les prochaines étapes de notre voyage selon vous ? Vous verrez si vous aurez raison dans la prochaine édition des Crocs !
 
 
 

La recette blaireautique

@ halfbakedharvest

Nous blaireaux, aimons manger.
Nous blaireaux, aimons les cookies.
Nous blaireaux, connaissons une multitude de recette de cookies.
Nous blaireaux, voulons apprendre de nouvelles recettes.
Alors voici votre nouvelle recette. Je vous donne la recette des cupcakes ! 

Ne la considérez pas comme un article anodin, la recette, c’est une recette du grimoire de Mercotte (les vrais ont la ref). Non plus sérieusement, c’est une recette secrète et extrêmement bonne ! C’est pour ça que je vous la donne.

Bon assez de blabla vous devez déjà avoir faim, mais comme vous avez toujours faim ça ne changera pas grand-chose si j’en vient au fait rapidement ou lentement… Mais voilà la recette.


Pour ces fameux cupcakes, il vous faudra : 110g de beurre, 175g de sucre, 2 œufs, 2 cuillère à soupe de lait, un peu de vanille (a vous de doser car si je vous donne mon dosage euh… bah ça doit être le double de la recette). Et pour finir 175g de farine (ne l’oubliez surtout pas car je dois vous avouer que sans c’est pas fameux. Après je dis ça mais ne croyez pas que c’est de l’expérience hein…). Pour en revenir au sujet principal, vous mélangez tout dans un saladier sans RIEN oublier et vous touillez bien. Pensez à mettre les solides avant les liquides, conseil de chef, parce que pour avoir fait l’inverse, ça marche moins bien. Puis vous mettez tout ça dans des moules avec papier pour cupcakes et vous enfournez à 170°C pour environ 20 minutes. Vérifiez que votre four est chauffé à la bonne température avant d’enfourner parce que sinon bah euh… ce n’est pas la recette quoi.

Lorsque vous les avez sortis du fourn ne les mangez surtout pas, car oui il y a une suite à cette recette, à savoir le glaçage ! Pour cela il n’y a aucune mesure c’est du savoir doser. Et j’espère que vous maîtrisez l’art parce que je vous assure que quand vous voulez mettre trop de vanille ça finit souvent en soupe ! Mais bref, pour faire ce fameux glaçage il vous faut du beurre, du lait, du sucre glace et de la vanille mais c’est facultatif . Après si vous en avez et que vous n’avez pas tout fini dans les cupcakes (je ne parle pas d’expérience)… vous pouvez en mettre. Mais du coup commencez par mettre le lait mais dans la plus petite dose que vous n’avez jamais mis ! Puis vous mettez le sucre glace en grande quantité et puis vous finissez par le beurre en moyenne quantité. Ce n’est pas trop précis mais pour la consistance il ne faut pas que ce soit trop compliqué à mélanger mais pas trop mou, car il faudra ensuite le pocher en forme de tourbillon. Si vous avez une âme d’artiste, pourquoi pas rajouter du colorant !
 


@ Mercotte