samedi 31 octobre 2020

Kestenpense ?

 

Oui oui on a compris, c'est Halloween, c'est bien sympa, c'est une fête que tout le monde aime, c'est l'occasion de manger des tonnes de bonbons sans culpabiliser, de se faire peur tout en riant aux larmes et ... quoi c'est tout ? Si on se penche un instant sur la question, pourquoi une fête qui a vocation à faire peur, mettre l'accent sur des monstres, fantômes et toute autre chose vous faisant sursauter en général, est-elle appréciée ? Mon journaliste personnel spécialisé en journalisme (mon petit doigt, Cunégonde pour les intimes) s'est donc penché sur la question, et après des heures et des heures de réflexion, à décidé d'interroger quelques Poufsouffle, huit personnes exactement, pour en savoir plus. (Parce que, entre nous, il lui manque une case à Cunégonde, il pouvait pas faire ça tout seul).
 

"Halloween" synonyme de ... ?


Cette première question a semblé inspirer les internautes (quoi j'abuse ?) puisqu'il y a une jolie diversité d'explications. Alors que la peur est le principal synonyme de cette fête, Clémentine Smith semble résumer parfaitement chacune de ses réponses : pour moi, Halloween sert à faire peur, certes, mais aussi à être heureux d’avoir peur. C’est assez bizarre, dit comme ça, mais certains côtés sont carrément géniaux ! Eh oui, je pense bien évidemment aux bonbons, l’excitation d’aller sonner à une porte ou en écoutant une histoire qui fait peur. Sincèrement, je pense que Halloween est synonyme de joie mélangée à la peur. Mais ce n'est pas tout, les films d'horreur et le caractère unique de cette fête créent également une sorte d'équivalence. Et quand on cherche un peu plus loin, du moins plus loin que les conventions instaurées par la société et que l'on se rapproche du personnel, Halloween c'est aussi : synonyme de souvenirs. c'est pour ça que j'apprécie cette fête, elle me rappelle toujours mon enfance avec la chasse aux bonbons qui était une source de joie intense pour moi, se déguiser, faire le tour du village la nuit avec ma sœur et mes amis... (Sukyana Singh).

Mention spéciale à Miss Tisane qui estime qu'Halloween est, en réalité, synonyme de tout à la fois : Alors, pour moi, Halloween signifie costumes, bonbons, blagues ainsi que tisane, journée pyjama, film, famille et amis ! Oui alors elle n'a peut-être pas su se décider.

Et petite pensée à notre koala national (Sineah Ascott) qui a oublié de nous inviter à sa soirée habituelle de fin de mois, déguisements, nourriture et jeux de société étant au rendez-vous.

 

Et pourquoi on aime cette fête même ?
 

Cette fois-ci, les avis semblent moins partagés puisque la principale raison de l'affection portée à cette fête est son ambiance festive et de retrouvailles, tout simplement. Alors que les déguisements sont une part importante de la joie comblée par ce 31 octobre, le maquillage est aussi évoqué. Ce serait donc une fête universelle qui sort de l'ordinaire. Tout le monde semble donc aimer cette fête et en profiter au maximum le temps d'une nuit. Et pourtant, nous avons un petit blaireau solitaire qui ne semble pas apprécier Halloween pour des raisons bien obscures ... tellement obscures que je ne les citerai pas ici (j'accepte de l'argent en échange de l'information ne vous en faites pas).

 

Back to hell

 

Halloween a toujours été une fête spéciale, personne ne peut dire le contraire. Peu importe qu'on l'apprécie ou non, rares sont ceux qui pourraient affirmer qu'ils préfèrent fermer les yeux sur les nombreux évènements marquants de ces précédentes années. Que cela concerne la saga, ou Poudlard12, je vous propose une vision d'ensemble des précédents Halloween, de quoi s'interroger sur les prochains et évènements actuellement en cours ...

Comme indiqué dans la saga, la première date du 31 octobre semble être marquée par un évènement majeur, l'exécution de Nick Quasi-Sans-Tête en 1492. Il devient alors un fantôme et hante Poudlard et la maison Gryffondor. Bien que des centaines d'années passent avant de nouvelles mentions de cette fête, nous pouvons assister à de nombreux évènements qui parcourent la scolarité (voire même depuis sa naissance) de Harry Potter. En 1981, Lily et James Potter sont tués à Godric's Hollow, c'est également la fin de la première guerre des sorciers. 10 ans plus tard, alors que le jeune Potter entre au château, le professeur Quirrell fait entrer un troll dans Poudlard, créant une vague de panique dans le but de voler la Pierre philosophale. L'année suivante, soit en 1992, la chambre des secrets est ouverte par Ginny Weasley, alors sous l'emprise du journal de Tom Jedusor. Les choses ne cessent d'empirer et l'année suivante c'est la grosse dame qui est attaquée, permettant à Sirius Black de s'introduire dans la salle commune des rouges et or. La dernière mention de cette date si attractive est en 1994, avec la sélection d'un quatrième champion par la coupe de feu, laissant présager de nouveaux évènements inattendus et redoutés.

Nota bene : Les Poufsouffle n'ont évidemment pas une grande place dans toutes ces dates. Et notamment en raison du fait que peu d'importance ne leur est accordé dans la saga.

Beaucoup savent sûrement que Poudlard12 a vu le jour en 2005 suite au génie de Matthieu White (non je ne vais pas vous faire un cours sur l'histoire de P12, Charlotte se chargera des incultes). Depuis ce temps, les pédouziens ont pu participer à de nombreuses fêtes, dont Halloween, date à laquelle le personnel ne semble pas préparer le château qu'à moitié. Étant donné que les informations qui précèdent 2009 sont peu nombreuses, la première mention d'une animation digne de ce nom pour la fin d'octobre présente alors la fuite d'un mage noir emprisonné quelques mois plus tôt, semant alors la pagaille dans le monde magique, de quoi inquiéter toute personne censée. Bien heureusement, Poudlard fut apparemment sauvé par ... des gobelins. Chacun à droit à son heure de gloire que voulez-vous. L'année suivante, l'étrangeté et le mal frappent de nouveau. Seul quelques commentaires semblent parvenir de cette date assombrie par ces évènements inquiétants : "Au voleur ! au voleur ! à l'assassin ! au mangemort ! Merlin, juste Merlin ! Je suis perdu, je suis assassiné ! On m'a lancé un sort, on m'a dérobé mes deux citrouilles ! Qui peut-ce être ? Où est-il ? Où se cache-t'il ? Rend-les moi, fils de Troll !..."

Même si certaines années semble passer à la trappe, bien que tout le monde se doute qu'aucun Halloween n'ait pas été fêté à sa juste valeur, certaines années méritent davantage leur mention. C'est alors en 2012 que les pédouziens purent participer au 520ème anniversaire de mort du grand Nick-Quasi-Sans-Tête. Alors que des chasses aux dragées sont organisées, des contages d'histoires effrayantes, des défis mis en avant pour faire régner la terreur, c'est Adrian Mander qui accède au titre de Roi d'Halloween. Un an plus tard, c'est le Garde de chasse qui est agressé par un individu suspect repéré quelques jours plus tôt dans la Forêt interdite. Compte tenu des années passées, tous semblaient pouvoir anticiper les prochaines festivités, pourtant bien loin du compte. Une invasion de zombies voit alors le jour au château, perturbant la fête, et attaquant chaque élève et membre du personnel sur leur chemin.

Quelques années plus tard, en 2015, alors que le château commence à se remettre de l'invasion de zombies sanguinaires, le monde magique se voit frapper par une rébellion de la part des objets sorciers. Baguette tueuse, robe de sorcière et chaudrons magiques semblent se mêler à la rébellion, s'alliant alors au chapeau fou, pour un Halloween entré dans l'histoire. Deux ans plus tard, à peine le Bal d'Halloween avait-il débuté que les choses semblaient ne pas vouloir suivre le cours de la normalité. Le mot "invasion" avait suffit à en faire paniquer plus d'un, bien que cette fois-ci il s'agissait d'une horde de trolls entrés dans le châteaux. La fête semble pourtant s'être mieux terminée que les années précédentes, sacrant alors Wilde comme "Pourfendeur de Trolls", félicité d'avoir assommé trois trolls à lui tout seul. D'autres bizarreries apparurent, et notamment cette quantité de pseudo étranges et farfelus qui apparurent sur la Carte du Maraudeur, de quoi marquer cette journée une année de plus.

Jusqu'ici c'est néanmoins l'année 2019 qui fut célébrée par de nombreuses animations préparées pour l'occasion. D'abord plongés plusieurs années auparavant, de nombreux pédouziens purent assister au 500ème anniversaire de mariage des Flamel en 1770. Évidemment, cette date emblématique n'assura pas une fête sans encombre et les plus courageux des invités durent faire face à des voleurs venus pour dérober la pierre philosophale. Des morts mystérieuses ponctuèrent les quelques jours de festivités, de quoi fêter Halloween d'une excellente manière. Et parce que cette date est une occasion pour faire régner la peur dans les règles, beaucoup eurent l'occasion de visiter l'asile du docteur Kahn. Bien qu'organisé par l'école, les participants durent répondre à un certains nombre de questions laissant présager des méthodes horrifiantes et peu conventionnelles, remettant en cause leur présence dans cet asile, au péril de leur vie.

Et même si vous vous doutez bien que bon nombre d'autres évènements auraient mérités d'avoir leur place ici, ces derniers suffisent à mettre l'eau à la bouche, assurant un nouvel Halloween empli de frayeurs à juste titre cette année.
 

Un grand merci à Elizabeth Andrews pour son aide apportée !