Lundi 5 octobre 2020

48h dans la vie d'un chroniqueur

https://www.zupimages.net/up/20/40/gjbr.jpg

@Droits réservés

4 octobre. 

8h
Il pleut des cordes. Je n’ai pas vu le soleil depuis 10 jours, je commence à douter de son existence. J’ai trois articles à rendre demain. Toma n’est plus là. Rien ne va plus. J’ai décidé d’écrire avec cet appareil moldu en pensant que ça irait plus vite. Quelle erreur. Impossible de se concentrer. Je cherchais il y a quatre minutes l’orthographe d’un mot et je suis actuellement en train de lire une page wikipédia sur le créateur du scotch. Je suis pas à Serdaigle, qu’est-ce qui m’arrive ?

8h30
On se concentre. Un horoscope, c’est facile à écrire non ? Je regarde le ciel, je manque de respect aux scorpions et c’est plié. Non ? À l’aide.

8h35
Crise terminée. L’inspiration vient petit à petit. Marc passe me balancer un muffin à la myrtille en pleine tête. L’amour existe sous bien des formes. Manquant de m’étouffer sur ce muffin, je pense à une liste non exhaustive des raisons de travailler aux Crocs. Déjà, travailler c’est un bien grand mot. On est plus sur un gros kiff. Bref, la liste !


- L’occasion de parler à toute la maison et de véhiculer des messages d’amour
- Une équipe au top de la moumoute genre de la moumoute de luxe mais pas issue de l’exploitation animale t’as vu
- Une ligne éditoriale qui vous permet de vous exprimer sur tout un tas de sujets
- Des commentaires absolument merveilleux qui vous donneront le sourire
- L’occasion de prouver (encore & encore) que Poufsouffle > le reste
- Des sujets patates plus délirants les uns que les autres
- Un CeC aux petits oignons qui viendra vous faire un thé si vous demandez gentiment
- Des bureaux exposés plein sud où vous pourrez bronzer en été et profiter du paysage l’hiver
- Un grade rose, absolument superbe
- Probablement le meilleur poste que vous occuperez sur poudlard12 (juré)

12h01
Le temps passe vite quand on fait des listes. Time to manger.

14h
Ouais je prends des grandes pauses déj, et alors ? Reprenons. Réunion avec Orane. On parle de choses extrêmement sérieuses, telles que la condition des elfes de maison à Poufsouffle (condition de rêve, un spa est à leur disposition m’informe la préfète) ; mais également ses projets de domination mondiale. Je termine la conversation en sueur, la dictature est résolument tendance.

16h12
Pas de goûter pour ceux qui n’ont pas fini leurs articles. Vous voyez comment on nous traite ? Si seulement on pouvait se syndiquer... En PLS émotionnelle je peine à me concentrer sur les mots. Heureusement mon troisième oeil s’ouvre enfin pour découvrir l’avenir des astres. Spoiler : sale mois pour les Taureau. Bien fait.

17h45
L’éternelle satisfaction d’avoir terminé mes articles et contribué au journal de maison me touche enfin. C’est ce pincement au coeur qui fait plaisir chaque mois. Découvrir le travail des autres, les douces illustrations d’Orla, la touche amusante d’Hopou, que du bonheur. Un sourire jusqu’aux oreilles je finis de parcourir le topic de l’édition, et j’ai hâte de voir la publication.

18h
Libération ! La journée se termine après larmes, frustration, pics d’inspiration et fous rires. Il est venu le temps du chill. Hope nous ramène des mojitos et des chips. Marc parle de foot. Orane joue au basket avec mes brouillons d’horoscope. Orla prépare des crozets. L’équipe baigne dans un doux cocon de rires et d’amour. Le groupe vit très bien.

Un cookie pour ... Yann !

https://www.zupimages.net/up/20/39/1r78.jpg

©Melangery

 

Ah… Ce cher Yann Watson… Si vous mettez un peu votre nez dans la salle commune, vous avez surement dû voir ce jeune mais très actif blaireau aux airs de Breton médecin/détective.

Je l’ai d’abord connu pour son amour du sport. Je me souviens de la première fois où il est venu me parler sur IRC. Nous avions disserté sport, une passion qui s’est transposée à P12 par l’ouverture du club de sport dans la salle commune avec comme co-gérant… Moi. Un club actif, varié, qui ne se concentre pas sur un sport en particulier et où chacun à sa place, professionnel comme sportif du dimanche.

Une autre de ses facettes qui m’a tout de suite fait dire que des compliments sur lui, c’est l’animation qu’il a organisé dans la salle commune. À l’heure où j’écris ces lignes, elle n’est pas encore terminée mais ce fut une animation pleine de rebondissement et qui surtout, SURTOUT, alliait culture et nourriture. Forcément, quand il y a de la culture, je suis conquis. Mis à part ça, c’est une animation très bien gérée, sans accroc, sans souci particulier. Si tu lis ces lignes (et je sais que tu les lis), gros respect pour toi. Tu as dû pas mal galérer avec tous les MP et vraiment je te tire mon chapeau.

Et justement, comme tu lis ces lignes, il est aussi important de souligner ton soutien inconditionnel aux Crocs. Chaque mois, on sait qu’on peut compter sur ses commentaires. Jamais négatifs, toujours positifs et constructifs, on peut compter sur lui pour être là. Performance qui lui a valu le prix de lecteur du mois, voire de la coupe.

Enfin, pour combler ce parcours si prometteur et inspirant, il faut aussi parler de son implication pour sa maison. Il a été élu Poufsouffle du mois de Juillet et depuis est quasiment toujours nommé dans les mentions honorables. Il est le présent et l’avenir de cette maison et c’est un réel privilège d’être à Poufsouffle et sur P12 en même temps que lui. Je lui prédis un très bel avenir avec, pourquoi pas une place dans le personnel. Mais là où je le verrais le mieux, c’est dans l’équipe de maison. Donc si tu venais à me demander si tu y aurais ta place, je te répondrais « Elémentaire mon cher Watson ! »

Un cookie pour... Sukyana

https://www.zupimages.net/up/20/39/nhpd.jpg

Droits réservés

 

Peut-être que le nom de Sukyana Singh vous dira quelque chose ? Honte à vous si ce n'est pas le cas. Et même si cette blairelle pourrait être décrite en quelques mots, talentueuse et adorable Poufsouffle, mon article ne va pas s'arrêter là, vous vous en doutez. À travers quelques témoignages et recherches ardues, j'ai découvert une personnalité douce et attachante, et une personne au grand cœur, qui mériterait d'être davantage mise en avant. 

Connue sous ce joli pseudo, la blairelle est pourtant une ancienne sur P12. Inscrite en mars 2016 sous le pseudo de Cléane Granger, elle s'est finalement convertie en Kyara Neelis à la fin de l'année. Nombreux sont les pseudos marquants de Poufsouffle, et cela depuis des années. Je vous assure donc que le sien en faisait partie, il y a quelques années de cela. Kyara était non seulement investie et attentionnée, mais aussi drôle, parfaite représentante de notre maison. (Je profite de cette parenthèse pour préciser que cet article sera sûrement niais sous certains aspects, mais mettre la forme pour rendre le tout plus léger ne me semblait pas adapté.) À cette époque, Kyara enchaînait les postes, passant de rédactrice à la Gazette, à administratrice du club de Graphisme en salle commune, puis illustratrice chez les Crocs, professeure adjointe, puis professeure en métamorphose. Si vous doutez toujours de son implication ... personne ne peut plus rien pour vous. 

Sous le nom de Sukyana, elle est connue pour son formidable travail à la Gazette. Tout le monde s'accorde sans souci pour la décrire en quelques mots : discrète, bienveillante, talentueuse et motivée. En tant que lecteurs, nous avons pu découvrir de très belles illustrations travaillées, et observer une évolution, prouvant bien son travail constant pour s'améliorer. Son talent a permis à beaucoup d'apprendre à ses côtés, prouvant une nouvelle fois qu'elle ne reste pas sur ses acquis, cherchant constamment à progresser pour un jour atteindre cette perfection qui ne semble plus très loin ! N'aimant pas travailler dans le stress, ses collègues notèrent à plusieurs reprises sa patience, et sa régularité concernant son travail. Une Poufsouffle dans l'âme. 

Et comme elle le mérite amplement, je me dois de partager ces petits mots :
On pouvait toujours compter sur elle. Niveau graphisme, elle avait son propre univers, et essayait toujours de se diversifier et d'apprendre de nouvelles choses. C'était un véritable bonheur de travailler avec elle. - Elea Loohest
Merci pour ton temps, ta bienveillance et ton talent. Je te souhaite tout le bonheur du monde pour la suite ! - Alaska Gump 
J'ai beaucoup apprécié ta compagnie et travailler avec toi à la Gazette ♥ - Kyle Gallerion 

Et parce que sa contribution ne s'arrête pas à la Gazette, vous ne le savez peut-être pas mais bon nombre des bannières présentes en salle commune sont sa création. Toujours partante et motivée, Sukyana reste disponible sans se plaindre, peu importe la demande, et ce rapidement, pour venir en aide à quiconque le demande. Je terminerai donc cet article en la remerciant simplement d'être à Poufsouffle et pour la merveilleuse personne qu'elle est.