Lundi 5 octobre 2020

Brèves de Gazette


Droits réservés

 

Après une pause vacance bien méritée, les brèves sont de retour. Je suis toujours à la baguette et nouveauté maintenant, les Crocs sont aussi jugés. Merci à tous ceux qui ont bien voulu participer et qui ont participés dans les temps, pas merci à ceux qui m’ont mit un vent et qui ont repoussés l’écriture de cet article. Bref, sans plus attendre commençons.



 

La gazette a souvent été dans les derniers à chaque fois. Mais avec un renfort de poids tel qu'Aidan Dynamite, c’est évident que le journal remonte en flèche dans les notes. Avec une moyenne de 14,84/20, c’est une note plus qu’honorable. En effet, ce mois-ci c’est l’article Momo Reborn, écrit par Aidan Dynamite et illustré par Celty Roze qui a été jugé. Cet article a pour thème la renaissance du MoMo et le travail du veilleur dans cette section.

Avis des Poufsouffle: 16,67/20

Aidan et Poufsouffle, ce sont un peu les montagnes russes. Néanmoins, avec cet article, il a su conquérir le coeur des Poufsouffle. Est ce que c’est parce que ça parle d’un Poufsouffle (moi en l’occurence) ? Ou est-ce que c’est parce que (pour une fois) il est positif ? Voyons voir. Les lecteurs sont unanimes, cet article est très bien construit, criant de vérité et rend un vibrant hommage. Ça fait du bien de lire de tels articles. Le côté nuancé est aussi fortement apprécié. Les qualités sont mises autant en avant que les défauts. Le seul petit bémol qu’on pourrait donner sur cet article dans le fond, c’est la multiplication des sous-entendus et des références au passé qui fait qu’un nouveau (ou du moins quelqu’un présent depuis peu) ne pourrait pas vraiment comprendre. La forme est cependant nettement moins appréciée. L’article apparaît comme un pavé qui manque d’aération, de bbcode, de visibilité. Cependant, cet aspect de bloc indigeste est très vite compensé par la facilité et la rapidité de lecture. Quant à l’illustration, elle est très jolie, mais correspond assez peu au corps de l’article, ce qui est dommage.

Avis des Pédouziens: 13/20

Cet article a partagé les lecteurs. D’un côté, c’est un article sublime qui met réellement en valeur le travail d’un veilleur actif, avec des pours et des contres, mais qui est un réel hommage. Un article vraiment génial. De l’autre, c’est un article qui manque d’objectivité avec peut être un manque de compréhension de l’article de la part du critique qui voit surtout une descente gratuite d'une section et de son veilleur. Sur la forme, par contre, l’illustration est particulièrement appréciée. Par contre, là aussi, on retrouve un problème sur le côté pavé qui donne pas envie de lire. Un peu plus d’aération Aidan la prochaine fois s’il te plaît.

Avis de Marc: J’ai hésité à donner mon avis parce que c’est un article qui me concerne du coup je serais pas forcément objectif. Du coup, je vais parler que de la forme et pas du fond. Sur la forme, en effet, cela reste assez « bloc » et ça n’attire pas forcément l’oeil. Cependant, comme les poufsouffle l’ont si bien dit, c’est largement compensé par la facilité et l’intérêt de la lecture. Quant à l’illustration, elle est jolie, mais j’aurais vu quelque chose de plus « momo » que simplement un ordinateur (bien que je comprenne la logique). Et je vais finir en le disant, merci beaucoup Aidan de cet éloge qui fait chaud au coeur.

 

 

Nouveauté ce mois-ci, les crocs sont aussi jugé. Le but des brèves étant de faire lire (ou non) des articles au poufsouffle, alors pourquoi ne pas leur faire lire des articles de l’édition précédente qu’ils auraient pu zapper ? J’ai choisi l’article Numbers écrit par Marc Nissa (oui bon, je sais) et illustré par Camila Barnes. Et avec une note de 14,75/20, on peut dire que les Crocs se portent bien. Cet article est une compilation de statistique sur Poufsouffle et sa place sur P12.

Avis des Poufsouffle: 16/20

Cet article est assez original, demandant sûrement un gros travail derrière. C’est toujours intéressant de lire des stats, surtout quand ils sont bien menés. La force de cet article est aussi le fait qu’il montre les forces et faiblesses de Poufsouffle. C’est donc un article nuancé, avec une vision global de Poufsouffle grâce à un cadre novateur. Cependant, la forme est beaucoup trop simple. Il aurait été aussi plus agréable de mettre plus en valeur les chiffres par des illustrations par exemple. Cependant, l’illustration, bien que simple reste très efficace. Un bon moment passé à la lecture de cet article (il faut tout de même que Marc arrête de s’auto-complimenter, ça devient redondant).

Avis des pédouziens: 13,5/20

Un article plein d’humour qui traite un sujet interessant, mais pas très original. Les chiffres sont bien mis en valeur par le comique. Cependant le côté « réchauffé » nuit un peu à l’article. Malgré tout, il réconcilie les gens avec les maths. Sur la forme, le texte est aéré, agréable à lire. Là encore, plus d’images auraient pu apporter un petit plus à l’article.

 

 

Grosse remonté aussi du Gryff’Time pourtant habitué aux dernières places. Mais c’est la première fois qu’on juge les nouveaux GT depuis leur refonte estivale et il faut croire que ce fut nécessaire et réussi. Ce mois-ci, nous parlons de l’article Les indispensables d’une rentrée écrit par Alyne Matthews et l’équipe et illustré par Julius Maxima, qui récole une moyenne de 14,34/20, un record pour un article du GT (je crois). Que faut-il prendre sur soi le jour de la rentrée à Poudlard ? Vous aurez la réponse dans cet article.

Avis des Poufsouffle: 13,67/20

C’est un article léger, sans prise de tête, qui est tout de même peu original et vu et revu, mais qui est faite à la sauce Gryffondor ce qui lui permet de sortir le balai. Ca reste un bon moment, tinté d’humour, mais qui manquerait de lien avec P12. Le problème principal de cet article est le visuel. En effet, si sur la forme, il y a de la mise en page et que c’est agréable à l’oeil, la bannière ne plaît pas, ne collant pas vraiment au thème « rentrée ». De plus, l’article aurait pu être un peu plus aéré avec des bannières intermédiaires.

Avis des pédouziens: 15/20

Le point fort de cet article et sa légèreté et son innocence (peut-être un peu trop d’innocence). Une liste utile et un article qui ravit les lecteurs. Cependant, c’est un article bien, mais sans plus. Il ne transcende pas et reste basique. L’humour est tout de même bien amené ce qui fait que c’est une lecture agréable. Si on devait résumer cet article en une expression: simple mais efficace. Du point de vue forme, là aussi, c’est simple mais efficace. La bannière est jolie, c'est aéré, ça donne envie de lire. Ca reste un bon article globalement, mais pas exceptionnel.

Avis de Marc: Un article qui représente bien Gryffondor, léger, pas spécialement profond, avec une touche d’humour mais qui fait quand même passer un bon moment. Après, ce n'est pas un thème vraiment novateur, mais qui a le don d’être efficace. Du point de vue de la forme, l’article est attirant, il donne envie de lire, cependant la bannière n’a pas vraiment de rapport avec l’article.

 

 

Petite chute pour le Chicaneur, habituellement placé en tête et de loin. Mais avec une moyenne de 14,09/20, elle se retrouve en avant-dernière position avec un article qui a partagé les lecteurs. Vous le verrez, les Poufsouffle ont été conquis, les autres moins. En tout cas, l’article jugé est Les Serdaigle en bleu écrit et illustré par Alaska Gump. Il étudie les avatars des serdaigle et leurs 50 nuances de bleus.

Avis des Poufsouffle: 16,67/20

Cet article a un réel point fort: son visuel. Parler de serdaigle par le biais de leur avatar est quelque chose de très novateur, de très original et de très intéressant. Cet article manie l’humour et la beauté comme aucun article avant lui. Cependant, on reste un peu sur sa faim. Il y a une impression de rangement sans véritable logique, il manquerait ce petit lien entre les différentes catégories. Sinon, l’article est très beau, l’illustration est très parlante. Une belle réussite.

Avis des pédouziens: 11,5/20

Cet article a beaucoup moins emballé les P12iens que les poufsouffle. En effet, on a l’impression que c’est juste une galerie d’avatar ayant uniquement le bleu comme lien, mais sans plus. C’est un peu léger sur le fond bien qu’amusant de voir comment une couleur peut influencer (ou non) le caractère de la personne. Cependant, on note et applaudit quand même le travail derrière de recherche, de tri et de comparaison et le fait que c’est un article qui se lit vite. Malheureusement, il n’est pas vraiment transcendant et trop simple dans le fond. L’illustration ne plait pas tellement non plus avec là aussi un manque de transcendance. Pour conclure, c’est amusant aux premiers abords, mais trop simple dans le fond et sur la forme.

Avis de Marc: Je trouve le concept et l’idée super original et je trouve ça aussi fou de voir que finalement les avatars s’adaptent à la maison et inversement. Cependant, j’aurais aimé un peu plus de développement sur les catégories. Une phrase ne me suffit pas et j’aurais aimé un lien plus fort entre les catégories ou des éléments plus recherchés parce que je reste un peu sur ma faim. En tout cas, je trouve que c’est un excellent article.

 

 

Peut-on parler de déchéance ? Peut-être pas, mais avec une moyenne de seulement 13/20, la VIP n’a clairement pas accroché les lecteurs (ou du moins cet article). Serpentard vs le Monde, écrit par Aileen Verran et illustré par Camille Dubois, a eu du mal à convaincre. Pourtant, il parle de la vision qu’ont les autres maisons des verts et argents.

Avis des Poufsouffle: 14/20

Cet article a partagé les Poufsouffle. D’un côté, c’est intéressant, ça sort des sentiers battus et ça apporte un peu de fraîcheur à la VIP. Cependant, c’est assez difficile d’accrocher. Comme pour l’article d’Aidan, le côté bloc indigeste n’aide pas sauf que cette fois, il n’est pas compensé par la facilité de la lecture, puisqu’en effet, cet article a du mal à tenir le lecteur en alerte. Pour quelqu’un qui n’est pas de serpentard, cet article est peu intéressant et vise clairement les verts et argents. Cependant, un serpentard qui lit ça devrait beaucoup apprécié. On note cependant une trop grosse ressemblance avec les articles sondage apparu dans les crocs. Sur la forme, on l’a dit, ça apparaît comme un bloc qui manque d’aération, de couleur, etc… Heureusement, la bannière vient sauver tout ça puisqu’elle est validée à l’unanimité.

Avis des pédouziens: 12/20

Le point fort de cet article est son thème, en effet, les sondages sont toujours appréciés surtout quand c’est la vision d’une maison, cependant, l’article ne répond pas à la hauteur des attentes. Bien que certains faits soient intéressants, on n'a pas l’impression d’apprendre beaucoup de choses. On aurait aimé avoir des interview détaillé, des exemples précis de réponses ou autres. Tout cela aboutit à un article qui a du potentiel, mais qui au final ne répond pas aux attentes et il manque quelque chose pour vraiment tenir le lecteur. Visuellement, si le texte est aéré, il manque un peu de bbcodage. Quant à la bannière, elle est jugée trop simple et pas en adéquation avec le style graphique de la VIP.

Avis de Marc: Un article qui aux premiers abords manque peut être d’originalité (faire un sondage sur ce que les gens pensent de sa maison n’est pas né d’hier) mais qui au final montre quand même l'évolution de Serpentard et de son image (surtout par rapport à il y a quelques années). Le truc qui me dérange dans cet article est le fait que les faits et réponses soient posés là sans réel développement et mise en perspective. Sinon, la bannière est magnifique, mais contraste avec le manque de couleur et de bbcode dans l’article.

J’espère que vous avez apprécié ce retour des brèves. Je vous rappelle que les « Avis des Poufsouffle » et les « Avis des P12iens » ont été recueillis auprès de P12iens qui ont bien voulu donner leurs avis et ne correspondent pas à mon avis (donc inutile de venir dire que ce qu’il y a écrit dans les avis Pouf/P12 sont de moi). De plus, si les auteurs/illustrateurs des articles en question passent par là, ne prenez pas les critiques personnellement et essayez de les voir comme des axes d’améliorations. A dans 1 mois pour un nouvel épisode des brèves.

 

Tombés dans la mauvaise maison

https://www.zupimages.net/up/20/40/pb8g.jpg

Droits réservés

 

Ne vous êtes vous jamais demandé si vous n'aviez pas atterri dans la mauvaise maison ? Bien évidemment que non, si vous êtes à Poufsouffle, vous faites parti de l'élite, donc sur ce point là, pas de doute possible. Mais qu'en est-il des autres membres ? On le sait, ils le savent, mais certains ne l'avoueront jamais. Il est temps de l'avouer pour eux.
 

ALICE WELLINGTON


Il faut dire qu'Alice n'est pas une Gryffondor pure souche. Vous connaissez Rachel Kauffman ? Non ? Vous êtes peut-être encore trop des bébés. Mais ALICE ET RACHEL SON LA MÊME PERSONNE. Nous allons donc l'appeler Ralice. Ralice nous a abandonné il y a quelques mois de cela pour rejoindre les lions. Mais ne vous faites pas d'illusion : elle reste une Poufsouffle dans l'âme. En plus, apparemment, on ne la nourrit pas assez. Reviens Ralice. Promis, t'auras accès illimité au garde-manger. 
 

JULIE LANG


La grande gagnante de la finale du Tournois du Dragon aussi s'est trompée de maison. Comment je le sais ? Bah parce qu'elle me l'a dit. Puis Pottermore le lui a dit aussi. C'est un signe, non ? Julie, entend mon appel, achète un choipeaux, rejoins nous, on va rigoler. J'te jure. 
 

ELLA ATKINS


Imaginez Bepo. Vous visualisez bien l'animal ? Celui qui passe son temps à courir les fesses à l'air, à chanter du Kenza Farah et à faire des cumulets ? Et bien Ella est comme qui dirait son âme soeur. Un poil moins timbré que son cher et tendre, mais comme le prouve sa photo de profil discord (aka une vache) et son tout nouveau grade, qui lui va à merveille soit dit en passant, Cochon Céleste, elle a toutes les qualités pour devenir une des plus grandes Poufsouffle de notre maison.
 

ARTUS MYRTLE


Vous savez comment j'imagine Artus ? Une petite boule d'amour, trop mignonne. Vous voyez Sineah ? Artus serait une Sineah au masculin. Il a beaucoup de points communs avec nous autres, amis Poufsouffle. Il ne dit jamais non à un cookie, son dévouement dans le CA se fait ressentir sur le site quand il nous concocte des nouveautés et des animations top moumoutes. Et puiiiis, Artuuuuus, tu n'es pas un Serdaigle pure souche. Rentre à la maison, il est temps ! Je le sais, tu le sais, on le sait tous.
 

AILEEN VERRAN


Vous n'êtes pas sans savoir (ou pas) qu'il y a quelques temps la douce Hélène et moi nous sommes prêtées au jeu des 5 différences. Seul le blason de notre maison aurait pu nous trahir. Alors en tant que jumelles, la seule solution imaginable à mon sens serait que ma super jumelle nous rejoigne. Bon nombre de Serpentard ont déjà rejoint nos rangs, parce que vive nous après tout, alors, pourquoi pas une de plus ? Allez viens Hélène. Utilise ton choipeaux. Que Diva A et Diva H soient enfin réunies pour jouer à tous de mauvais tours.
 

DRAYRYFORE


Non, non. Je n'ai pas snifé de poudre de Mandragore. Enfin pas récemment. Enfin pas du tout même, vous me prenez pour qui ? Alors oui, vous avez bien lu. Drayryfore. La grande Drayryfore. La terrifiante Drayryfore. Alors pourquoi elle ? Malheureusement, je ne vous en dirai pas plus, parce qu'elle connaît mon adresse et que je tiens à ma vie, mais sachez bien une chose : Drayryfore est une Poufsouffle dans l'âme.

 

Toi j'te kidnappe, toi j'te tape, toi tu dégages

https://www.zupimages.net/up/20/40/lgan.png

 

Même un simple jeu peut être révélateur, en tout cas on va dire que c'est le cas pour la crédibilité de cet article. Vous connaissez sûrement le jeu "Je recrute, j'attaque en duel, je bannis" de la section des couloirs ? Eh bien vous savez peut-être que certains Poufsouffle sont cités ci et là, et les réponses les concernants sont parfois suffisamment intéressantes pour figurer dans cet article (et non ce n'est pas que du blabla juste pour présenter un article en plus). 

Les illusions quant à la niaiserie de notre maison semblent perdurer dans le château, surtout au vu de cet argument concernant Tara Wilson, notre chère directrice de maison, attaquée en duel pour une victoire assurée compte tenu de sa grande gentillesse. Ça se voit que vous n'êtes pas sous sa dictature vous ... Ne te fâche pas Tara, c'est Hope qui m'a obligé à dire ça, je ne suis qu'un ange manipulé ! (Oh coucou Hope) Passons, la sublime Orla Lagh, chroniqueuse et professeure adorée de ce château, se retrouve attaquée en duel, elle a beau être adorable, elle enseigne la botanique, personne n'est parfait ne l'oubliez jamais ! Draconimus, quant à lui, est ainsi provoqué en duel pour l'élite qu'il représente. Comme quoi, certains sont quand même capables de reconnaitre l'excellence ! Tout n'est pas perdu. Certains (seraient-ils des voyeurs ?) choisissent d'attaquer le grand Marc Nissa dans l'espoir d'une victoire rapide (l'espoir fait vivre comme on dit), mais également pour libérer Hope. Que se passe-t-il dans la villa ? Les tensions sont vives, c'est l'heure des révélations ... eh bah non, la suite au prochain épisode ! (ou pas, on n'est pas dans Secret Story ou je ne sais quoi namého). Et enfin, quant à Looedy, ce dernier est attaqué dans l'espoir de se souler en sa compagnie, si c'est pas beau ça comme preuve d'amour ! 

Passons aux deux membres chanceux, les recrutés. Il va falloir visiblement encore un long moment avant que les pédouziens ne comprennent que les blaireaux sont les premiers qui occupent le rang intellectuel de la société (soit les élites en fait). Première surprise, Yann Watson ! Petit nouveau (bon il est plus tellement nouveau maintenant j'avoue) et membre actif puissance mille des jaunes et noirs est recruté parce qu'il est drôle ... ah bon ? Et enfin, la magnifique Camila Barnes, kidnappée (ouais carrément) pour sa personne, un amour de blairelle. Passons sous silence les nombreuses inquiétudes qui demeurent quant à sa promotion, aurait-elle tout prédit ? C'est l'Autre qui demande, je ne fais que rapporter ça ici évidemment. 

Terminons donc cet article par nos deux membres de l'aristocratie. Aimyli et Bianca évidemment (genre vous n'aviez pas compris). La jolie Aimyli est attaquée pour un duel dans la boue avec des cochons ... le synonyme de la classe, nous ne pouvons que l'envier ! Enfin, que cela vous choque, vous déçoit, vous paralyse même pendant un temps indéterminé (quoi j'abuse ?) mais notre grande, belle, pailletée, et incroyable Bianca Gordon s'est fait bannir ! Sisi je vous assure, honte à toi jeune délinquant. Notre directrice est donc bannie de Poudlard parce qu'elle n'est pas un canard. Ah bah oui mais je me répète, personne n'est parfait malheureusement.

Big Bad Wolf

https://www.zupimages.net/up/20/39/5kj5.jpg

@samanthabrookephoto

 

S’il y a bien une personne sur laquelle on ne s'attend pas à lire un article dans les Crocs du Blaireaux, c’est bien Aidan Dynamite. Mais vous savez, j’aime bien surprendre les gens et surtout je n’aime pas qu’on me dise quoi faire. Sauf quand ma DDM me crie dessus, là je n’ai pas trop le choix.

Que dire sur Aidan ? Son parcours sur Poudlard12 est tout de même assez divers et varié. Impliqué dans le quidditch, tantôt Arbitre mais aussi capitaine de son équipe, veilleur du Monde Moldu, Formateur en Occlumancie et plus récemment préfet de la maison Serpentard, qu’il quitta pour rejoindre les Bleu&Or. Depuis peu, il met des paillettes dans la Gazette avec ses articles de qualité, toujours aussi intéressants.

Mais comment connaît-on Aidan ? Comme le grand méchant loup de P12 ? Le polémiste ? Le fauteur de troubles ? Celui qui, dans sa signature, arbore le phénix du pédouzien le plus méchant. Et qui en est fier. Moi-même, quand je l’ai rencontré à mon arrivée en Mai 2019, je vous avoue que je le qualifiais souvent d’un certain mot qui rime avec épinard. Je n’en dirai pas plus.

Donc pour vous, c’est ça le vrai Aidan ?

Agrou agrou vilain garçon. Sortez-lui un gif de chien, vous verrez bien sa réaction.
Le véritable Aidan, c’est celui qui est venu me féliciter après mon premier match en tant que gardien, pour me dire que j’avais de l’avenir. Celui qui s’est proposé pour m’entrainer pendant des heures et qui m’a permise de devenir la gardienne que je suis aujourd’hui. Celui qui, quand-même, se fait un malin plaisir à me dévoice en match pour que son équipe marque, et qui continue de me le rappeler plus de 6 mois après.
Aidan c’est aussi celui à qui je peux me confier et qui est là pour moi, dans les bons, dans les mauvais et dans les très mauvais moments. Celui qui m’appelle quand je pleure, qui me rassure quand j’ai peur et que j’ai des doutes.
Beaucoup de choses ne seraient pas comme elles le sont, s’il n’avait pas été là.

Alors il va surement venir m’insulter quand il va lire ça, parce que la légende dit qu’il n’a un cœur que les jours impairs, entre 1h et 2h du matin. Mais ça ce n’est pas le vrai Aida,. ce n’est pas mon ami. Enfin, ami, on va dire qu’on se supporte mutuellement, sinon il va prendre la grosse tête.

Je terminerai juste par des témoignages fort anonymes, de pédouziens de nos quatre belles maisons. Comme quoi, il n'est pas entièrement le Big Bad Wolf pédouzien.

Petit Koala - Aidan, tu es un vilain garnement au cœur de pierre. Voilà, tu es content ? (a)
Je vais pouvoir faire ma guimauve maintenant. Aidan, ce n’est pas le genre de personne vers qui je me tourne habituellement car je suis une fragile impressionnable. A mon arrivée, lorsqu’on me parlait de lui, dans ma tête, une lumière rouge clignotait en mode « HOP HOP, il fait peur, il est stressant help. ». Puis de fil en aiguille, on a discuté dans un même groupe, puis… ensemble sans personne. Et j’ai commencé à vraiment découvrir Aidan. Il a son caractère, ses défauts mais surtout ses qualités.
Aidan, c’est une oreille attentive qui m’écoute, qui m’aide, au risque parfois de laisser ses propres soucis de côté. C’est quelqu’un qui me protège, qui me console quand ça ne va pas, qui sait aussi m’ouvrir les yeux lorsque j’ai peur ou que je ne veux pas affronter certaines choses en face. C’est une main qui se tend quand ça va mal, une voix qui me rassure, qui me guide, me fait rire, me taquine, encore et encore, de jour comme de nuit. Et vous savez, il n’y a que très peu de personnes qui sont capables de tenir une discussion tard le soir avec toi simplement pour te rassurer, et ceux-là, sont de vrais amis. Aidan, c’est un allié au quotidien qui sait aussi mes limites et qui est là pour essayer de me les faire comprendre ou percevoir ce que je ne vois pas. 
Aidan, par cet article, j’aimerais pouvoir te dire merci. Merci de me supporter, moi, une fragile qui ne sait pas se faire confiance, une fragile qui n’a pas eut les tee-shirts qu’elle voulait car elle était trop petite (Je suis encore toute triste :c). Merci de ton soutien, de ta présence au quotidien. Tu es important pour moi, tellement important que les rares jours où on ne se parle pas, je m’inquiète de savoir si tu vas bien car tu as une certaine tendance à te renfermer sur toi-même, spèce de vilain.
Bref, je t’adore et go nous fight en pv.

Helene - Aidan Dynamite... C'est qui Aidan ? C'est un Serpentard. Sisi, promis, c'est un Serpentard et rien d'autre. Aidan c'est aussi une petite boule d'amour. Ah je vous jure, on dirait pas comme ça mais au fond de lui, il a un cœur. Bon déjà, c'est grâce à lui que je fais du Quid. Et que je suis à la VIP. Alors rien que pour ça, ça prouve qu'il est pas si méchant, hein ? Au final, la seule chose vraiment négative sur Aidan (mis à part son addiction à la polémique), c'est sa Maison.

Captain pioupiou - Vous voyez les Gremlins ? Déjà si vous voyez pas, vous sortez d’où ? Et si jamais vous voyez, tant mieux, ça rendra la métaphore plus simple. Eh bien Aidan est une sorte de Gremlin inversé. Au premier abord, il peut avoir l’air méchant ou quoi, mais si on prend bien soin de lui et qu’on ne lui donne pas trop d’eau (dans son cas l’eau est remplacée par des mauvaises notes), il saura être un ami de confiance, toujours là dans les bons et mauvais moments. Et si jamais il ne coopère pas immédiatement, il suffit de lui faire un peu de chantage pour que tout soit parfait. Enfin voilà, non seulement c’est un rédacteur génial, avec toujours un commentaire constructif à donner, mais en plus l’humain derrière est tout aussi génial. Mais attention, il tient à sa réputation de grand méchant donc faites genre d’avoir peur quand il vient, ça vous permettra de l’approcher plus facilement après.

Le Burger - Tu es chou.

 

Horoscope

https://www.zupimages.net/up/20/40/ukv6.jpg

@everydayflavours

 

https://www.zupimages.net/up/20/40/t6vq.jpg

Poissons - bacon bien gras qui dégouline
Le bacon bien croustillant, qui luit de gras, voici les poissons en ce mois d’octobre. Aux yeux d’une majorité, vous êtes très beau. C’est la sexy attitude (oui j’ai vraiment écrit cette phrase). Essayez de pas trop pécho à tout va, vous risqueriez de briser des coeurs.

https://www.zupimages.net/up/20/40/e8us.jpg

Bélier - Bruschetta au saumon fumé
Complexe et puissant, vous impressionnez. Au premier abord, certains pourront même avoir peur. C’est le fléau des bg ultimes. Faites un effort pour avoir l’air abordable, et ils tomberont comme des mouches à vos pieds. C’est le moment de changer de taff, de meuf, d’appart et de hobby, tout vous réussit.

https://www.zupimages.net/up/20/40/7way.jpg

Taureau - Banana bread
Une bonne grosse tranche de cake à la banane. Un peu de cannelle, un peu de noix de muscade, c’est bon. Mais c’est ça tient au ventre. Ceci est une recette de cuisine.

https://www.zupimages.net/up/20/40/mede.jpg

Gémeaux - Quinoa bowl
Un peu prétentieux, mais délicieux ! Vous avez besoin de finesse ce mois-ci. La première personne qui vous invitera au Mcdo se mangera un regard condescendant : vous, au mac do ? Descendez d’un étage, on vous a vu bouffer un Big mac il y a même pas trois semaines. Alors certes, octobre s’est fini vite pour vous, et vous avez bien raison. Mais n’oubliez pas de vous faire plaisir de temps en temps.

https://www.zupimages.net/up/20/40/00bm.jpg

Cancer - Pancakes
Doux, fondants, sucrés, je vous aime. L'incontournable. Tout le monde voudra vos conseils ce mois-ci. J'ai pas dis qu'ils étaient bons en revanche. Je vous invite à ne pas vous emballer. La fame pourrait vous monter à la tête. L'humilité vous aidera en ces temps compliqués.

https://www.zupimages.net/up/20/40/wm8t.jpg

Lion - Pizza
Vous ne respectez pas les codes et ça se voit. Qui prend de la pizza au brunch ? Les lions. Et honnêtement ? Personne ne vous dira rien. En octobre vous prendrez des décisions audacieuses ! Est-ce qu’elles paieront au moins de novembre ? Stay tuned.

https://www.zupimages.net/up/20/40/krpc.jpg

Vierge - Oeuf à la coque
Classique, mais intemporel. Impossible de se fâcher avec vous ce mois-ci. Diplomatie et calme sont vos maîtres mots ! Vous mettrez fin à tous les débats, crises et disputes autour de vous. Une véritable aura émane de vous.

https://www.zupimages.net/up/20/40/tppv.jpg

Balance - Smoothie aux fruits
Pétillant et vitaminé, une véritable touche de douceur pour chacun que vous croisez. Vous débordez d’énergie en ce mois d’octobre, s’en est presque épuisant pour les autres. Mais qu’importe ! C’est le moment de concrétiser absolument tous vos projets. Ou d’en démarrer 25 nouveaux, à vous de voir.

https://www.zupimages.net/up/20/40/bnkt.jpg

Scorpion - Yaourt
Tel un yaourt nature, vous n’intéressez pas grand monde. Si quelqu’un s'éprend de vous, gare à ne pas le.a lâcher, c’est une occasion rare. Il paraît qu’avec des pommes et du miel c’est meilleur, mais qui a vraiment le temps de faire ça ?

https://www.zupimages.net/up/20/40/l7lb.jpg

Sagittaire - Des bonnes gaufres
Le meilleur brunch : des bonnes gaufres, tièdes, dégoulinantes de sirop d’érable. Votre mois d’octobre sera réconfortant. 31 jours passés sous le signe du cocon et du chill, rien ne pourra vous atteindre ! Profitez-en pour diffuser la bonne humeur autour de vous.

https://www.zupimages.net/up/20/40/iwac.jpg

Capricorne - Café noir sans sucre
Les gens qui boivent des cappuccinos frappés caramel n’ont pas votre respect. C’est pas cool de votre part. Soyez un peu plus tolérants, le monde est cruel, ce n’est pas la peine d’en rajouter une couche.

https://www.zupimages.net/up/20/40/vpiy.jpg

Verseau - Avocado Toast
Le plus cliché des brunchs. Certains diront surcoté, mais en réalité, c’est juste des rageux. N’écoutez pas les rageux ce mois-ci, il risque d’y en avoir un paquet dans votre entourage. Leur avis n’intéresse personne, écoutez plutôt votre coeur

 

Le Bison maléfique

Basé sur une histoire vraie, âmes sensibles s'abstenir. 

A peine le soleil se levait-il ce jour-ci que l'équipe des Crocs du Blaireau s'apprêtait à se réveiller, une nouvelle journée chargée s'annonçant. Accompagnés de leur fidèle acolyte Scooby-Doo, la bande de Crocassociés (pour mystères associés z'avez compris?) se réunirent comme prévu afin de discuter des dernières nouvelles, et ainsi préparer la future magnifique édition de leur si beau journal. Ce fut donc sous la direction de Marc (Fred dans une autre dimension) que l'équipe se mit au travail, cherchant le moindre scoop dans leur salle commune. Tous semblèrent surpris de voir arriver Andreas (Sammy dans une autre dimension) et Orla (non ce n'est pas Scooby mais bien Véra) entrer dans la salle commune en pleine panique et essoufflés, après une course effrénée avec … Appa ? 

Les explications qui suivirent paraissaient absurdes, et pourtant bien vraies. Mordu par un loup-garou, le jeune bison des blaireaux s'était transformé en démon maléfique ayant pour objectif de répandre la terreur (sisi c'est possible). Curieux et inquiets, tous se dirigèrent vers les couloirs du château avec prudence, et purent observer le paysage s'offrant à eux, un lieu sinistre rempli de terreur : des élèves en pleurs courant à la recherche d'une pièce sûre dans laquelle se cacher, des professeurs tentant au mieux d'aider ces derniers à éviter une fin peu glorieuse, essayant également de se sauver eux-mêmes. Ne pas sortir à la pleine lune n'est alors plus qu'un conseil, mais bien une obligation. 

À la recherche des deux directeurs de l'école, ils apprirent finalement que Bianca et Artus avaient été mangés par la mascotte des Poufsouffle avant d'interdire les paillettes puis prendre le contrôle de l'école, instaurant ainsi sa dictature. Ne comptant pas laisser leur bison répandre la terreur, l'équipe des Crocassociés se répartirent les tâches afin de le piéger, et ainsi reprendre possession de Poudlard. Une fois le plan en marche, tous laissèrent du temps à Marc pour préparer un piège digne de ce nom, accompagné de Hopci pour lui prêter son aide (Marci Fleach dans une autre dimension). Grâce aux talents multiples d'Orla, des calculs à la seconde près furent préparés pour prévoir le bon déroulement du piège. Enfin, Camila et Andreas purent attirer le bison avec une tonne de cookies tout juste préparés par Tara (notons le sacrilège qui est de ne pas pouvoir y goûter). N'oublions pas de préciser l'intervention très utile d'Orane (coucou c'est moi), qui permit à bon nombre d'élèves d'éviter de se faire manger tout en attirant l'attention du bison tel un oiseau prenant pour cible un ver malheureux (ouais j'étais le professeur Périclès dans une autre vie, un perroquet psychopathe, ça pose un problème ?). 

[Un passage violent, sanglant, et digne d'une scène de film d'horreur fut censuré par l'auteur elle-même]. 
Après de longues secondes de bataille acharnée, mêlant l'équipe des Crocassociés face à Appa, chaque habitant de ce château fut ravi de voir le jeune bison revenir à lui, son esprit de parfait bison-Poufsouffle de retour, au plus grand dam de ... personne, tout le monde aime Appa (ou c'est triste pour vous). Suite à cette choquante histoire, il fallut plusieurs minutes pour que chacun ne se remette de ces émotions, les paillettes et la bonne humeur du château refaisant vite surface. "Mais ... Bianca et Artus ?", me direz-vous. Eh bien je suis triste de vous apprendre qu'ils n'ont pas pu être régurgités, MAIS, une solution, et pas des moindres fus vite trouvée ! Après avoir sauvé le monde (quoi j'abuse ?) c'est donc l'équipe des Crocs qui se retrouve à la tête du château ! 

Les murs vont-ils s'écrouler ? Les autres maisons vivront-elles dans une illusion de sécurité ? Leur dictature va-t-elle révéler leurs tendances malfaisantes ? La suite au prochain épisode. 

 

Playlist musique de l'Automne

Il est temps de s'enjailler avec ces musiques parfaites pour l'automne, s'allonger dans les feuilles mortes, sous son plaid ou en train de déprimer en voyant la pluie dehors....





















 

Recette de popcorn


 

Difficulté : Facile.

Ingrédients : Grains de maïs, Huile de friture, sucre.

Étapes de préparation :
1. Dans le fond du chaudron, mettre de l'huile et ajouter le maïs. Faire chauffer à feu vif.
2. Attendre que le maïs éclate, baisser le feu et ajouter du sucre.
3. Mélanger le tout jusqu'à caramélisation du pop corn.

Si vous avez des difficultés pour faire éclater les grains, ajoutez une cuillère à soupe de lait d'Eruptif.

Pour plus de gourmandise, vous pouvez mettre du chocolat, de la confiture mais aussi faire une version plus salé avec des épices comme le paprika.