vendredi 3 juillet 2020

Une limite à revoir

 

Ce que l'on appelle le bien et le mal sont deux notions complexes que l'on définit comme opposées. Une limite non définie existe et la franchir revient à changer de côté, passer du bien au mal, ou l'inverse. Mais cette limite est – elle vraiment définie ? Pensez – vous réellement être capable de définir cette frontière avec exactitude. Je ne pense pas que ce soit possible, ni même envisageable.

J.K Rowling met en avant une limite définie entre ses deux notions. Certains représentent le bien (Harry et compagnie) alors que d'autres sont le mal incarné (Voldemort et sa clique). Je ne pense pas que les choses puissent être définies si clairement. L'auteur elle – même se contredit à plusieurs reprises et un paradoxe se crée autour de cette question : y a t – il réellement une limite entre le bien et le mal ?

Pour répondre à cela, il faut d'abord être capable de définir ces deux termes. Le bien regrouperait littéralement les gentils, représentés par l'amour, l'amitié, la vérité ou encore la paix. Alors qu'au contraire, le mal correspondrait aux méchants, caractérisés par la souffrance, la mort, la guerre, etc. En réalité, cette limite n'existe simplement pas, les individus tentent désespérément de rester du bon côté, sans imaginer un instant qu'il n'y a aucun côté. Prenons l'exemple de la prison d'Azkaban. Ce bâtiment, à l'allure effrayante et repoussante, représente le bien de par sa fonction : retenir les méchants. Et pourtant, il est lui-même gardé par des détraqueurs, représentation imagée de la peur et de la souffrance (caractéristiques de la notion du mal). Cet exemple prouve clairement qu'aucune limite n'existe réellement.

Le héros de la saga, Harry Potter, présente lui–même une énorme contradiction quant à cette limite. L'auteur montre à certaines occasions que tout le monde n'est pas simplement gentil ou méchant (comme Rogue ou Narcissa Malefoy). Harry lui, ne franchit pas la limite. Il n'utilisera jamais le sortilège de mort et restera quelqu'un de bien jusqu'à la fin. Il tente une fois de lancer le sortilège de torture sur Bellatrix Lestrange mais n'y parvient pas. Pourquoi ? Parce qu'il ne le veut pas réellement. Ce n'est peut – être que mon avis, mais cette dernière venait de tuer son parrain, la volonté de J.K Rowling de montrer que malgré cette mort il reste du bon côté montre clairement un souhait (ou un besoin?) de montrer que les gentils peuvent rester gentils. De plus, l'auteur met en exergue une limite visible entre un mal perçu et un bien connu. Mon premier exemple concerne la forêt interdite. Cette dernière est présentée, dès la première année du trio, comme dangereuse et peu enviable. La plupart en ont donc peur et le trio ne s'y rend pour la première fois que pour une punition. L'entrée de cette forêt semblerait donc correspondre parfaitement à la limite entre le mal (la forêt) et le bien (le château). Mon deuxième exemple vient justifier une nouvelle fois cette tentative de mettre en avant une limite bien définie : l'allée des embrumes. L'entrée de cette rue commerçante, qui propose des articles se rapprochant de la magie noire, est placée à quelques pas du chemin de traverse et est l'incarnation de la limite entre le bien et le mal, une nouvelle fois.

Tout ça pour dire que la limite entre ce qui est dit de bien et de mal est inexistante. À l'origine, les définitions sont à revoir, quand peut – on qualifier quelque chose de mal ? Il me paraît impossible de définir une limite claire pour ces notions, ce que l'auteur tente pourtant de faire dans la saga … en vain ?

 

Valise surprise

 

 

Qu'est-ce qu'un blaireau pourrait bien emporter dans sa valise en vue de quelques jours à passer sur une île déserte ? Pour commencer, évitons la question typique : « mais pourquoi irait-on passer quelques jours sur une île déserte ? » Ceux qui se la sont demandé, passez votre chemin, car la réponse est la suivante : « est-ce que je t'en pose moi des questions ? ». Oui, exactement, mais chut maintenant.

La première chose à emmener sur une île déserte est son lit. Alors oui c'est sûr, c'est assez difficile à transporter mais ça en vaut la peine pour être à l'aise la nuit. Les mêmes relous que tout à l'heure je vous vois venir, aucune question du type : « pourquoi aller sur une île déserte si c'est pour ramener son lit ? Autant aller à la plage où un hôtel nous attend ? ». Je ne répondrais pas à cette obscénité.

La deuxième chose à emmener, et pas des moindres, est son balai, histoire de pouvoir partir à tout moment si les choses ne se passent pas comme prévu. La baguette peut être une option ou votre talent si vous pouvez transplaner. Bon, vous avez compris le principe c'est d'avoir un moyen pour pouvoir partir rapidement, tout simplement.

Ensuite, de quoi manger. C'est essentiel (et ce n'est pas parce que les Poufsouffle ne sont que des victimes de la nourriture), mais parce que courir après le poisson que vous venez d'attraper et qui est parvenu à s'échapper, ce n'est pas l'extase. Et ceux qui m'évoquent la noix de coco risquerait de s'en prendre une sur la tête. La bise à Denise.

Le quatrième et dernier point se porte sur … (suspense dans la salle) un livre de cours ! Non ce n'est pas une blague, ce n'est pas non plus ni une publicité ni un placement de produit. C'est histoire de montrer que les blaireaux aussi sont studieux, même si (entre nous on ne va pas se mentir) ce livre ne sera probablement jamais ouvert. Il sera peut-être même oublié sur l'île en question après réflexion. Et les relous, arrêtez de marmonner je vous entends, ce n'est pas un guide de survie. Simplement une liste de choses élémentaires. Attention à ce que vous allez dire je vais me fâcher ...

Et enfin, la dernière chose à emmener sur une île déserte, c'est très probablement la plus importante … (encore du suspense dans la salle) un compagnon ! Je ne vous parle pas d'un perroquet, vous êtes bien gentils mais je ne suis pas Long John Silver (ceux qui ont la référence sachez que je vous aime même si j'avoue que je l'ai découvert bien trop récemment pour faire la maligne). Passons, je vous parlais plutôt d'un individu, parce que être seul c'est pas l'ambiance et si besoin est, il peut servir d'appât …

Pour les relous encore sceptiques quant à l'utilité de cette liste je vous prierais de ne pas répandre votre scepticisme dans cette merveilleuse communauté qui gardera soigneusement cette liste si l'occasion de se rendre sur une île déserte se présente. On y croit, un jour peut-être, à son utilité soudaine. Et encore une fois, la bise à Denise !

 

À la recherche du poufsouffle perdu

 

De temps en temps, alors que l'heure du septième goûter est passée - chose incroyable dans la vie d'un Poufsouffle, il arrive un moment où l'on dit, non pas stop, mais : "Pourquoi tu n'as pas gentiment rangé ta brioche (et je ne parle pas des gâteaux), je ne trouve plus mon camarade de dortoir ?". Tel le cookie Granola avec pépites de chocolat version xxl et x12 dans le paquet que nous sommes tous, nous ne pouvons pas vivre sans toute la meute derrière nous (et oui, Poufsouffle ça rime avec esprit de cohésion et solidarité, non c'est faux, ça rime avec pantoufle).

Eh oui, parfois, on se perd dans les méandres du château et on souhaite juste trouver son chemin et pour cela, il faut suivre les papillons parce que c'est mignon et que ça vole. Cette introduction n'a probablement rien à voir avec ce qui va suivre (enfin je crois que y'a pas grand chose qui a à voir avec ce qui va suivre entre nous) mais croyez-moi, tout ceci me faisait vraiment plaisir à écrire. Alors, toi aussi, n'hésite plus et part à la recherche de ton Poufsouffle que tu ne trouves plus (c'est un peu comme la deuxième paire de chaussette, on sait qu'elle existe mais personne ne sait où elle est).

Toutes ces belles phrases pour annoncer que nous l'avons retrouvé. Et oui, je sais, tu n'en crois pas tes yeux. Coup d'oeil furtif à gauche, coup d'oeil furtif à droite, enjambement latéral et enfin la technique du lézard bondissant, tu es enfin prêt à connaître la vérité. Eh oui, comme les Chocapic, tu es probablement fort en chocolat et ça c'est vraiment formidable. Évidemment, si toi aussi tu aimes manger le Ficus des autres (ce qui semble étrangement sale pour parler simplement d'une plante), que le kebab c'est toujours salade, tomate, oignons et que vraiment tu fais ton greuh à chaque fin de repas, tu as probablement saisi l'essence même de cet article. Oh, évidemment, tu dois te demander "mais gnagnagna elle est reloue l'autre on comprend rien de ce qu'elle baragouine c'est qui mon Poufsouffle perdu ?" Patience jeune Poufsoufflion (c'est les bébés de Poufsouffle c'est pour ça), petit être sauvage dans la nature perdue qui deviendra un grand rhinocéros (c'est un proverbe de l'Antiquité, ça veut dire courage, tenez bon).

Le Poufsouffle perdu - et non pas le pain perdu, je te vois venir petit chenapan -, est ce Poufsouffle qui a existé autrefois, qui a rodé dans les couloirs du château, qui a escaladé les montagnes du château, qui a arpenté déserts et vallées dans ce château et qui aujourd'hui n'est plus. Je sais ce que tu vas me dire. Je comprends. Tu vois de qui je veux parler. Oui, de lui. L'inconnu.

Parfois, lorsqu'il n'a pas simplement quitté Poudlard12 mais qu'il n'est plus, il apparaît sous un autre jour et même sous un autre nom.

Alors oui, tu le connais probablement ce Poufsouffle qui est aujourd'hui perdu. Souviens-toi de ce jour où il a mangé à nos côtés, où il a contribué avec nous à rendre cette maison telle qu'elle est et de ce fameux soir où il a également décidé de mener le combat dans la vallée. Si un Poufsouffle te vient en tête et qu'aujourd'hui tu l'as perdu, vérifie si dans un premier temps, il n'est pas dans ta poche, puis ensuite n'oublie pas qu'il est toujours dans ton cœur. Je te vois venir, ce message n'a rien de tragique, loin de là. Il relate simplement une histoire que peut-être tu as vécu. Fut une époque où j'avais mon Poufsouffle moi aussi et mon Poufsoufle est à présent perdu. Ce terme exclusif ne signifie rien de particulier, il ne s'agit ni du mien, ni du tien mais il est plus facile de le qualifier ainsi pour la beauté du geste. Ne t'en fais pas, tu rencontreras des tas de personnes dans ta vie, des tonnes d'inconnus mais certains te toucheront plus que d'autres et partiront quand même vivre probablement leurs meilleures vies, alors à ce moment-là il s'agira alors de ton inconnu. Cet inconnu qui t'aura changé, cet inconnu qui t'aura fais grandir, cet inconnu qui t'aura appris qu'il y du bon partout et qu'il suffit juste d'ouvrir ses yeux et son cœur pour le voir. Cet inconnu que tu auras aimé tout simplement.

Pour donner un peu de concret à cet article, laisse-moi te parler de mon histoire, de mon inconnu. 14, mon âge en arrivant dans ce grand château (ne fais pas le malin, toi aussi tu as été ignorant un jour). La rencontre avec mon inconnu, dont je tairais le nom même s'il n'est pas compliqué de le deviner, a été formidable. "Salut, tu veux être mon amie parce que j'en ai pas ici ?", "Oh bah oui pourquoi pas, soyons amies". Oui, tout s'est passé ainsi, ça fait rêver n'est-ce pas? Aujourd'hui, sept ans après, mon inconnu n'est plus dans ce château mais est toujours dans mon petit cœur, c'est vraiment génial, vive le pouvoir de l'amitié. Poufsouffle peut-être perdu mais jamais oublié.

Chaque jour est une autre étape à franchir mais il est temps d'évoluer, de grandir, de tourner la page afin que tu puisses découvrir ce secret. Si tu frissonnes de peur, que le désespoir t'es venu sans plus attendre et que vraiment tu es peiné par tant d'émotions, sache que tout n'est pas perdu puisqu'il est bien là. Oui il a été retrouvé. Juste là. Inconnu. Il a montré que l'espoir était encore permis, qu'il ne fallait jamais abandonner ses rêves dans la vie et que oui, si tu voulais vraiment ce dernier yaourt qui reste dans le frigo, le plus important, c'est d'y croire.

Enfin pour finir, je sais que tu te demandes comment il est possible de faire une belle chute à cette article et c'est bon, ça y est, c'est fait. Le Moine-Gras demanda à un Poufsouffle de se perdre et il se Perdy.

 

Top 10 des escroqueries sur P12

Il y a beaucoup de choses à faire sur P12. Que ce soit gagner des points, participer à des animations, écrire des topics. Certains feront tout ça par plaisir et dans les règles de l’art. D’autres, comme moi, vont chercher absolument à se faciliter la vie et à se montrer efficace au maximum. Voici donc mes conseils pour se faciliter la vie sur P12.

Attention, les conseils qui vont suivre sont réalisés par un professionnel, à ne pas reproduire chez vous.

  1. Soudoyer les professeurs. Lorsque vous faites un devoir, inutile de faire des merveilles graphiques et des RPG long comme mon bras. Le plus important, c’est de connaitre le correcteur et de mettre dedans tout ce qu’il aime.
     
  2. Bien s’entourer. Plus on a de personnes proches sur P12, mieux c’est. Que ce soit pour déléguer, motiver et surtout pour se tenir au courant de toutes les animations en avant première. L’important, c'est d'être là au bon endroit au bon moment.
     
  3. Manipuler les gens. Un peu dans la lignée du 2e point, c’est souvent cool de manipuler les gens pour qu’ils aillent dans notre sens à coup de dossiers, chantage et perspicacité. Orienter une personne vers une décision qui vous arrange sera extrêmement profitable au reste de votre vie pédouzienne.
     
  4. Faire des quiz. LE conseil n°1 (qui est le 4e point oui). Je vous rappelle qu’un quiz fait gagner entre 5 et 15 points en moyenne pour environ 5 minutes de temps passé dessus. Un devoir fait gagner entre 10 et 20 points pour… de longues minutes. Niveau rentabilité, arrêtez les devoirs.
     
  5. Avoir un bon correcteur automatique. Les correcteurs peuvent avoir une grande utilité et une certaine influence sur vos travaux P12iens. Que ce soit pour les fast typing ou tout simplement les topics, n’hésitez pas à le bidouiller. On me dit dans l’oreillette qu’il pourrait être utilisé au quidditch, mais c’est de la triche, donc si vous le faites, bah le faites pas.
     
  6. Avoir une graphiste attitrée. Si vous ne savez pas (bien) grapher, vous pouvez vous offrir les services d’une graphiste personnelle. La mienne est tout simplement la meilleure graphiste de P12 (parmi ses nombreuses qualités). Si vous voulez savoir comment ça se fait, c’est tout simplement parce que j’ai un charisme incroyable.
     
  7. Critiquer les autres sous couvert d'anonymat et de second degré. Un peu dans la lignée du troisième point. On peut aussi manipuler les gens pour se débarasser d'autres personnes. Si, en vrai, je suis pas fan d'anonymat, parce qu'il faut toujours assumer ce qu'on dit, parfois c'est préférable quand il s'agit de personnes hyper susceptible ou hyper relou. Il faut donc toujours assurer ses arrières.
     
  8. Dire qu’on écrit un Top 10 et ne faire que 8 points. C’est ça aussi être rusé, promettre des choses, ne pas le faire entièrement mais faire en sorte que les gens ne s’en rendent pas compte et leur donner l’illusion qu’ils ont lu 10 points alors qu’ils n’en n’ont lu que 8.

BONUS

9. Utiliser Discord. Discord est une application très utile pour partager des informations de manière ultra confidentielle, comme les réponses des quizz. C'est faux, ne le faites pas, c'est de la triche. Faites-le avec honneur et gagnez avec vos tripes.

Voilà donc comment se faciliter la vie avec des petits conseils simples, légaux mais terriblement efficaces.

Les conseils de Mamie Cami

Vous le savez peut-être, mais certains d'entre nous font partie des meubles ici. Après douze ans sur ce site, je commence à en comprendre les rouages. Vous vous dîtes : mais, douze ans pour comprendre ce site ? J'ai pas son temps ! Pas de panique jeune padawan, je vais vous expliquer la vie. Bienvenue dans cette nouvelle section que je viens d'inventer (ouais je m'octroie des privilèges), dans laquelle vous pourrez écouter mes conseils (pas toujours bons) de pédouzienne grabataire.

1 - Profitez

Ça vous paraît évident ? Ça ne l'est pas. On est parfois trop pris par nos engagements, nos promesses, nos retenues, qu'on oublie de vraiment profiter du site. Je sais qu'on s'est tous promis de marquer 1000 points, et de faire 100 critiques, et d'écrire trois articles. Mais à partir du moment où ça ne vous fait plus plaisir : arrêtez. On est tous ici pour se faire plaisir avant tout, gardez cet aspect du site à l'esprit.

2 - Oubliez vos a prioris.

Votre devoir est un tout petit peu hors-sujet mais très drôle ? Votre réponse à ce rpg est absolument loufoque ? Allez-y ! P12 est avant tout un havre de paix et de créativité, n'hésitez jamais à vous exprimer ! Si on doit se brider comme dans la vraie vie, on ne s'amuse plus vraiment, n'est-ce pas ? Tentez, exprimez vous, amusez-vous.

3 - Trouvez ce qui vous passionne

Le site est immense, il y en as pour tous les goûts. Quidditch, bibliothèque, rpg, école, quiz, duels, le choix est vaste. Il n'est pas facile de trouver ce qui vous correspond, mais tentez tout. C'est là que vous trouverez votre véritable raison d'être, votre cocon pédouzien. Ça veut aussi dire essayer des choses qui vous paraissent peu évidentes (ou contre-naturanh). Personnellement, je trouvais que le quidditch ça avait l'air ultra stylé. J'ai tenté. J'ai globalement fait un court circuit neuronal. Pas pour moi. En revanche, je me suis découvert une passion pour les devoirs il y a peu, et c'est formidable ! Comme quoi, ce n'est pas toujours évident.

4 - N'ayez surtout pas peur

Sur ce dernier conseil, je me projette sûrement un peu. Mais la peur est un de nos plus grands freins. La peur du jugement, la peur de l'inconnu, la peur du rejet. Pourquoi avoir peur finalement ? Ça ne vous apporte rien, cessez de suite ces idioties. Ça vous est forcément déjà arrivé : vous voyez quelqu'un poster et vous dire "mais il a l'air trop sympa !". Dites lui. Envoyez un petit MP, initiez une conversation sur le tchat. Vous n'avez rien à perdre, et tout à gagner.

On oublie souvent que la bienveillance est de mise sur ce site. Souvent obnubilés par l'extérieur et nos propres angoisses, on s'attend à recevoir le même traitement ici. Mais quelle erreur ! Quel terrible à priori qui vous empêche de vivre pleinement une expérience pédouzienne formidable. Écoutez une mamie qui a mis bien du temps à trouver sa place dans les rangs : chacun ici vous accueillera les bras ouverts et le sourire aux lèvres, n'ayez jamais peur de quoi que ce soit.

Pour la prochaine édition, envoyez vos questions à Mamie Cami. De la recette du céleri rémoulade à vos problèmes de cœur, elle a réponse à tout (la réponse est rarement la bonne par contre).

Bises endiablées.

 

 

Papy Bepo : Jean-Baptiste White Neige et les 7 nains

 

 

Il était une fois, dans un grand royaume, une reine du nom de Hope qui était complètement folle. Elle parlait régulèrement à du salami.

Hope: "Salami, mon beau salami, dis-moi qui est la plus belle."

Salami: "Et bien, je vous avoue que j'ai un faible pour la mignonne petite Jean-Baptiste. Sa peau douce comme une nectarine et blanche comme une cerise me fait fondre. Une vraie bombe atomique. Et cette petite robe lui sied à ravir."

Elle devint rouge de colère. Comment ce saucisson avait-il osé? Cette jeune gourgandine plus jolie qu'elle? Non ce n'était pas possible, elle ne pouvait pas laisser passer cet affront. Elle envoya Marc le chasseur à sa poursuite. Elle avait beaucoup d'hommes capables d'arrêter JB, mais Marc était unijambiste et c'était donc beaucoup plus drôle de le voir galérer à courir. Marc se vautra au milieu de la forêt et perdit JB de vue. Il décida donc de cueillir des cerises, histoire de ne pas avoir perdu son temps. En revenant, il fit un bon clafoutis et l'offra à sa reine.

Hope: "CA SUFFIT, je voulais que tu me ramènes JB. Ne me parle plus jamais de clafoutis, ça me dégoute. Il faut tout faire soi-même ici."

Folle de rage, elle se lança dans un plan diabolique pour arrêter la belle JB. De son côté, la jeune jouvencelle gambadait dans la forêt. Elle alla faire la grosse commission derrière un grand chêne, et alors qu'elle était pleinement concentrée, elle s'aperçut qu'un être de petite taille l'observait avec attention. Gênée, elle demanda à son stalker d'arrêter de s'asseoir sur ses genoux. C'était un nain du nom d'Archie. Il lui expliqua que depuis qu'il s'était pris un rateau de la part d'un koala, il cherchait désespérément l'amour. Mais la belle JB n'était pas intéressée. C'est alors qu'il lui proposa de lui présenter ses six autres amis. JB eut une lueur de malice dans les yeux et accepta de voir la tribu des nains.

Elle suivit Archie et ils arrivèrent à une petite maison en forme de cochon. Dedans, 6 nains étaient en train de faire des cumulets. Archie s'empressa de les rejoindre dans cette activité et JB ne put s'empêcher de s'y atteler à son tour, comme si c'était une drogue dure. Après un mois de cumulets intensifs sans s'arrêter, les amis décidèrent de prendre un bon gouter. Une tarte au citron meringuée des plus exquises. JB tomba sous le charme de ce met et jura fidélité aux nains. Elle s'amusa pendant cinq ans avec eux, ils firent des balades en forêt, cueillirent des myrtilles, firent du rafting à dos de crevettes géantes, s'envoyèrent des marteaux sur la tête et plein d'autres activités ludiques. JB garda dans un coin de sa tête la terrible Hope et se prépara à toute attaque. Et heureusement, parce que de son côté...

Pendant ces cinq longues années, la reine s'était méticuleusement préparée à sa vengeance. Elle avait abandonné l'idée de parler au salami et en a plutôt fait un robot géant. Avec ça, JB ne pourrait plus fuir et Hope pourrait enfin vivre en paix. Petit à petit, elle monta son robot. L'heure était enfin arrivée, elle allait enfin sonner la charge. Grâce à la technologie salamique, elle réussit à localiser JB. Une petite maison au milieu de la forêt, quoi de mieux pour un assassinat en toute tranquilité ? Elle monta dans son robot et se mit en marche pour la grande mission de sa vie.

Elle arriva à la maison des nains et tira un salami géant dessus. La maison explosa, mais JB n'avait pas chômé non plus durant ces cinq ans et esquiva habilement l'attaque d'une élégante galipette.

Hope: "Tu n'as aucune chance, tu vas disparaître à jamais et le monde n'aura plus que mon nom en tête. Adieu mademoiselle White ! Bon voyage en enfer !"

Un gigantesque BOUM BADABOUM CRIC CRAC PFFFFRRRRT WALLAH T'ABUSES se fit entendre. JB réussit une nouvelle fois à esquiver, mais elle ne pourrait pas le faire indéfiniment. C'était l'heure de la contre-attaque.

JB: "Si tu crois que ta victoire va être si facile... A VOUS MES NAINS, MEGAZORD !"

Des milliers de nains se mirent à sortirent de toutes parts et à former un gigantesque robot de nains autour du corps de la douce White. La forêt s'était transformé en champ de bataille titanesque entre salamis et nains. Les ennemies de toujours sortirent leur attaque ultime afin d'en finir avec ce long combat.

Hope: "SALAMI SUPER BEEEEAM"
JB: "ULTRA STRIKE NAINPOSTEUR"

Les attaquent provoquèrent une énorme explosion et rasèrent tout à 785 kilomètres à la ronde. Ensuite, le calme absolu. Hope et JB se trouvait à terre, inanimées. Une pluie de nains et de saucissons s'abattait, comme un 30 février. Le paysage était devenu désertique. Au milieu de ce désert, une silhouette apparut. Une chevelure de flammes se fit reconnaître. Le prince Bianca arriva à dos de loutre et observa tristement ce spectacle morbide. Elle aperçut la belle JB et commença à pleurer.

Bianca: "Non pas toi, tu étais la plus belle de toute. Je voulais te demander ta main durant toutes ces années mais je n'ai jamais osé franchir le pas. Reviens-moi JB, tu ne peux pas t'en aller comme ça."

Le prince rota affectueusement à la gueule de JB. Le miracle se produit, l'odeur du gaz de Bianca provoqua la résurrection de celle qui prendrait bientôt le nom de Gordon. Le prince roux devint fou de bonheur et serra JB dans ses bras. Le couple né de ce génocide de nains fut heureux et ne mangèrent plus jamais de salamis. Ils adoptèrent Marc l'unijambiste, en deuil de sa reine, qui put se remettre à la confection de clafoutis comme autrefois. Ils eurent un petit enfant qu'ils nommèrent Archie, en l'honneur de ce valeureux nain mort au combat. La légende raconte qu'il est sorti du ventre de JB en faisant un cumulet.

Et pour d'autres légendes, il faudra attendre la prochaine histoire de Papy Bepo. Maintenant, au lit les enfants, c'est l'heure d'aller se coucher.

 

Enquête Exclusive - Coussinets sous haute tension

 

Aujourd'hui on se retrouve pour un véritable épisode journalistique traitant d'un sujet capital : les coussinets. Cette partie du corps n'étant malheureusement pas présente chez l'homme, nous devrons nous contenter de l'explorer chez les mammifères quadrupèdes. Bien évidemment, c'est une enquête sur le terrain.

Bravant la faune et la flore luxuriante de mon appartement en bordel, je vous emmène voir le premier specimen. Le chat domestique est globalement un gros relou. C'est un peu comme un enfant, sauf qu'il ne risque pas de se faire taper à l'école. Mais contrairement à l'enfant, il est turbo mignon, et vous aurez envie de l'aimer même après qu'il vous ai défiguré douze fois. Observons le coussinet de l'animal :

 

Comme vous pouvez le constater : c'est chou (oui écrire ça c'est du journalisme). Globalement le chat met tout le monde d'accord. Si vous n'aimez pas les chats, merci de l'indiquer en commentaire avec un argumentaire d'au moins 300 mots pour expliquer pourquoi vous êtes triste dans la vie.

Je ne possède malheureusement pas de chien pour vous le présenter, mais qu'importe ! Allons au parc pour en découvrir. Je vais faire l'effort de vous trouver un chien plutôt mignon et qui ne sent pas mauvais (sinon c'est un homme). Demandez à n'importe quel propriétaire de chien il sera globalement ravi de vous laisser jouer avec. Vous devrez en revanche subir son pedigree pour pouvoir rester : Alors comme ça votre labrador Chouquette est scorpion ? Passionnant, parlez moi d'astrologie canine j'ai que ça à faire aujourd'hui.

Au global, l'odeur est un peu plus rude, mais il est tellement mignon que ça en vaut la peine. Je recommande ces coussinets 12/10.

Pour la suite, ça rentre dans l'animal un peu technique, on va aller se balader à la campagne. C'est l'occas' de prendre l'air en Vespa en quittant la ville , pour vivre un peu la dolce vita (je vis ma meilleure vie je pense à une reconversion dans le journalisme). Partons à la recherche d'un lièvre ! Franchement le lièvre c'est un animal sous côté, vraiment trop mignon, les coussinets sont de qualité.

Prenons ce spécimen de lièvre domestique (ce n'est pas un lapin non non). Les coussinets sont si doux, on dirait la soupe de mamie. Coussinet top moumoute, on peut aisément leur attribuer la note de 11/10.

Les fans de poules ne vont pas aimer notre prochain propriétaire de coussinet, mais j'ai personnellement un faible pour lui. J'ai nommé : le renard. Sur le papier, c'est un animal qui a l'air malin, mais tous les documentaires animaliers que j'ai vu prouvent le contraire. Le renard est teubé et ça le rend bien plus mignon. Pour réussir à voir ses coussinets il faut un peu plus de travail et de motivation, mais ce n'est pas le genre d'obstacles qui freinent un.e Poufsouffle ! Après huit heures dans la neige (ouais on est à la montagne maintenant, ça vous fait voyager cet article hein ?), j'arrive enfin à devenir amie avec un renard pour vous dévoiler ses petons.

Les coussinets en imposent un peu, il a des grandes pattes (genre il chausse au moins du 43 je pense). Donc franchement pour ce coussinet de compet, j'attribue la douce note de 14/10

J'espère que ce tour de la ferme des coussinets a pu vous apporter connaissances et réconfort. On se retrouve probablement jamais pour la suite de cette enquête exclusive, l'auteur s'étant enfuie aux Baléares avec Bernard de la Villardière pour démanteler un trafic de plumes d'autruches.


Que pensez-vous de cet article patate ? Le défi a-t-il été relevé pour vous ? Quel thème nous proposez-vous pour la prochaine édition ? Ça se passe dans les commentaires !