Dimanche 9 février 2020

Brèves de gazette


 


Chers camarades poufsouffle.

Passé la période de la nouvelle année et un mois de janvier plus ou moins chargé pour les uns et les autres, je vous propose de continuer sur notre lancée initiée le mois dernier. C’est pour cela qu’après une sélection sur dossier (c’est faux) et des épreuves interminables (toujours faux) j’ai réuni à nouveau les experts des experts, la Dream Team, pour vous donner des conseils à la pointe de la lecture.

Qui sont-ils ? Nobody knows. Mais leur expérience a porté ses fruits et c’est ainsi que je vais vous livrer un résumé de ce qui a été dit lors de cette nouvelle réunion de la Brigade des Gazettes (BG pour les intimes).




Vous êtes nostalgiques et les fêtes de Noël vous manquent déjà ? Avec ce reportage audio de Kyle Gallerion, nous nous replongeons dans la magie de ce mois de décembre vite passé et plus spécialement sur les différents Calendriers de l’Avent qui sont apparus dans le château. Et on retrouve la Photographe en Chef Celty Roze côté illustration.

Avis de la BG :

Avis Pédouzien : Si le sujet des Calendriers de l’Avent ne semble pas forcément vendeur au premier abord, le format audio du reportage ajoute un réel plus et rend l’article plus vivant. Que vous soyez focalisés sur le texte ou simplement en train de l’écouter en fond, vous en apprenez sur l’ensemble des calendriers apparus lors de ce mois de décembre ainsi que leurs spécificités et récompenses disponibles dans chacune des sections participantes. Côté audio, les différentes voix rendent ce reportage amusant. Cependant, côté texte, le format assez brut rend la lecture moins agréable et aurait pu être pensé différemment.

Avis Poufsouffle : Le reportage audio permet vraiment de rendre ce sujet attractif ! Le dialogue enregistré avec les différentes voix, le ton journalistique employé et l’humour font de cet article une création originale et instructive. La bannière d’illustration est également très appréciée. Simple et efficace, elle est bien en accord avec l’article.

Note pédouzienne : Effort Exceptionnel
Note poufsouflienne : Optimal




Nous continuons la revue de ce mois de janvier avec un article de nos camarades les aiglons. Écrit par la préfète Catherine Spinnet, ce petit cours de québécois nous en apprend plus sur les expressions couramment utilisées, mais également sur l’histoire du pays ! Il est illustré par Alaska Gump.

Avis de la BG :

Avis Pédouzien : Nous avons à faire à un vrai cours historique et culturel sur le Québec. L’article est très instructif, ludique et le texte est fluide. Cela rend donc la lecture agréable. Il n’empêche que le contenu peut diviser les lecteurs. Certains le trouvent trop éloigné du monde magique alors que d’autres apprécient son détachement du site et son ouverture au monde moldu. Mais il n’en reste pas moins que l’illustration est très appréciée par tous !

Avis Poufsouffle : L’article est très instructif et ludique. On en apprend beaucoup sur nos camarades québécois, ce qui permet de se rendre compte qu’on en connaît parfois peu sur des homologues francophones assez éloignés. Côté structure, les gros pavés peuvent faire assez peur à première vue, mais une fois plongé dedans, la lecture est très agréable grâce à un style assez fluide et bien construit. Et concernant l’illustration, les avis sont partagés concernant son accord avec le texte, mais le visuel est apprécié.

Note pédouzienne : Effort Exceptionnel
Note poufsoufflienne : Effort Exceptionnel




Côté Vert & Argent, ce début d’année a connu la démission de la Directrice de Maison Hellia St.James. C’est donc de la plume d’Aidan Dynamite que nous retrouvons un hommage à cette pédouzienne qui nous retrace son histoire au sein de sa maison ainsi que son action à la tête des Serpentard. Côté graphisme, c’est Katalina Rosebury qui s’est chargée d’illustrer cet article.

Avis de la BG :

Avis Pédouzien : Cet hommage à l’ancienne tête des vipères divise les lecteurs. Dans tous les cas, l’idée d’avoir écrit sur le sujet est appréciée, mais tandis que certains y trouvent un caractère informatif et documentaire, d’autres y trouvent également un certain règlement de compte. Cependant, le style d’Aidan est salué et rend la lecture très fluide. Les pédouziens apprécient également beaucoup le travail effectué sur l’illustration.

Avis Poufsouffle : L’article est assez surprenant et intéressant. Il permet de se plonger plus en profondeur dans l’histoire d’une maison et surtout de sa DDM lorsqu’elle en était aux commandes. Le format aurait pu être ennuyeux, mais Aidan rend son article très vivant, bien que les gros pavés ne soient pas forcément appréciés par certains. Concernant l’illustration, elle est très esthétique, mais les avis restent partagés quant à sa cohérence avec le texte.

Note pédouzienne : Acceptable
Note Poufsoufflienne : Effort Exceptionnel




Pour terminer ces brèves, nous allons attirer votre attention sur un article écrit par Erskine Blane et illustré par Bastien Morholt. J’ai nommé #Balancetonkwé ! Il aborde le sujet d’une maladie incurable, la kwéculose, et nous renseigne sur quelques Rouge & Or qui en sont atteints ainsi que ses caractéristiques.

Avis de la BG :

Avis Pédouzien : Un article qui reçoit un accueil mitigé. Frais, léger et bien écrit pour certains, pas assez poussé pour d’autres, il n’en ressort pas moins que l’idée de base est originale et la lecture est agréable, se fait sans prise de tête, tout en collant à l’actualité moldue. Mais sa petite taille et son faible nombre d’exemples lui sont reprochés. Un effort sur la couleur aurait sans doute rendu la lecture plus attractive, mais la bannière semble relativement appréciée.

Avis Poufsouffle : Un article original, humoristique et léger sur un sujet de fond assez recherché. On peut le lire sans réfléchir énormément et il fait écho à l’actualité moldue du moment en abordant le manque d’information/la désinformation autour du Coronavirus. En revanche la petite taille de l’article et le manque de couleur le pénalisent un peu. Tous ne sont pas convaincus par la bannière bien qu’elle soit assez raccord avec le sujet traité.

Note pédouzienne : Effort Exceptionnel
Note Poufsoufflienne : Effort Exceptionnel



Ainsi donc, le journal qui se retrouve en première position avec une légère préférence de la part des poufsouffle est l’article sur les Calendriers de l’Avent de la Gazette. Il semblerait que les souvenirs liés à la période de Noël en fassent rêver plus d’un ! Viennent ensuite en deuxième place ex-aequo les articles du Gryff’Time et du Chicaneur qui semblent appréciés de la même manière par les blaireaux et les autres pédouziens. Et à la troisième place de ce podium vient l’article en hommage à Hellia St.James de la VIPère plus apprécié par les Jaune & Noire.


C’est donc sur cette nouvelle sélection d’articles et ces différentes critiques que se termina la session de la Brigade des Gazettes. Tous ses membres retombèrent alors dans l’anonymat le plus total pour que la BG garde son identité mystérieuse aux yeux du public pédouzien. Tout ceci dans l’unique but de revenir en force au mois prochain et vous proposer une nouvelle sélection de qualitey. Alors restez à l’affût chers lecteurs !

 
 

Regard des autres maisons

 

Je me suis toujours demandée comment notre maison était perçue à travers le regard d'élèves d'autres maisons. C'est pour cette raison que je me suis mise à arpenter les couloirs de Poudlard. J'ai réussi à trouver des âmes charitables ayant bien voulu répondre à quelques petites questions. Je vais donc vous en faire un résumé maison par maison pour y répondre.


1 - Selon vous qu'est ce qui fait qu'un sorcier est envoyé à Poufsouffle ?

Serpentard : Certains diront que c'est la loyauté, l'amour, les plus joueurs diront que c'est l'attrait pour la nourriture, mais je pense que c'est leur manque total d'ambition.

Gryffondor : La méfiance dont ils font preuve envers les élèves d'une autre maison et cela est aussi le cas avec les amis qui les envoient là-bas.

Serdaigle : Ils sont presque aussi malins que Serdaigle, mais plus portés sur l'amitié. Cela doit influencer le choix du choixpeau.
 


2 - Comment considérez-vous les étudiants de Poufsouffle dans votre quotidien ?

Serpentard : Poufsouffle ou non, les étudiants sont des étudiants. 

Gryffondor : Ils ont envie de montrer leur présence, mais cela est souvent maladroit.

Serdaigle : Ce sont de bons amis sur qui on peut toujours compter bien qu'ils ne soient pas attirés par les risques inutiles.
 


3 - On fait le lien entre Poufsouffle et la cuisine de Poudlard, mais quel autre lieu est, selon vous, possible de relier à Poufsouffle ?

Serpentard : La Salle sur Demande. Ils sont toujours à la recherche de quelque chose.

Gryffondor : Le parc de Poudlard. Ce lieu semble fait pour eux car ils poussent à l'échange entres étudiants.

Serdaigle : La bibliothèque est le choix le plus judicieux. Ils ne sont pas aussi studieux que les élèves de Serdaigle, mais ils aiment travailler.
 


4 - Quelle matière scolaire correspond, pour vous, à Poufsouffle?

Serpentard : Aucune. 

Gryffondor : La gastronomie sorcière.

Serdaigle Les sortilèges et enchantements sont fait pour eux.
 


5 - Pensez-vous que la maison Poufsouffle est dangereuse pour la coupe des quatre maisons ?

Serpentard : Bien sûr que non. 

Gryffondor : Ils ont bien démarré, mais cela ne durera pas.

Serdaigle : Ils peuvent en effet la remporter, mais il ne faut pas crier victoire trop rapidement.
 


6 - Que pensez vous de l'équipe de Quidditch de Poufsouffle ?

Serpentard : Elle se débrouille pas mal, mais elle est loin d'avoir le niveau.

Gryffondor : Il s'agit d'une équipe correcte et cela montre qu'il faut garder l’œil ouvert.

Serdaigle : Une équipe admirable qui tient parfaitement sur le papier, mais est-ce que ce sera suffisant ?
 


7 - Considérez-vous les élèves de Poufsouffle comme actifs au sein du château ?

Serpentard : Les Poufsouffle prolifèrent, on les voit absolument beaucoup. 

Gryffondor : On ne peut pas prétendre qu'on ne les voit pas.

Serdaigle : Bien entendu, mais cela est aussi le cas des autres maisons.
 


Le reste de l'école ne semble pas vraiment nous prendre au sérieux ou en tout cas, il semblerait qu'ils refusent de nous penser capables de faire preuve de dangerosité. Il est temps de remonter ses manches pour leurs montrer le contraire.

 

https://zupimages.net/up/20/06/8yg1.png

Serpentard par Poufsouffle

 

 

Serpentard et Poufsouffle sont des extrêmes. Qui n'a jamais entendu dire : « Poufsouffle : travailleurs, mais niais ; Serpentard : malins mais méchants » ? Alors que l'un est vu comme fourbe, l'autre est qualifié de loyal, l'un est soi-disant rusé, l'autre lent... Vous avez compris le tableau. On pourrait passer des heures et des heures à mettre en opposition les deux maisons sur tous les points possibles et imaginables. Et il est vrai que Serpentard et Poufsouffle sont des “meilleurs ennemis”, parfois davantage que Serpentard et Gryffondor. Tantôt amis, tantôt ennemis, c’est une amitié jalonnée de piques. Allons donc voir la vision que notre maison a des serpents.

Décrivez Serpentard en un mot.

Arrogance. Mystérieux. Élégance. Sombre. Cruauté. Furoncle.

Comme on peut s’y attendre, une image contrastée. D’un côté, un aspect très secret ressort tandis que de l’autre s’oppose une image un peu négative. En effectuant mon enquête, cette figure est surtout dû aux personnages et non pas aux personnes qui les incarnent derrière. C’est une rivalité-amitié souvent de l’ordre de la chamaillerie “pour le principe” pour deux visions du monde aussi opposées.

Quelle est votre vision des Serpentards ?

“Dans ma tête, les Serpentards, c'est une bande de zouzous qui se croit au-dessus de tout le monde - sans l'être sinon c'pas drôle - et qui donc se sent obligée de faire des méfaits ou d'avoir l'air trop dark pour avoir l'air intéressant." dixit une âme anonyme. "[P]assable. Peut mieux faire." témoigne une autre personne.

Cela résume assez bien… tout. Parce que “derrière leurs airs de gros durs, on sait tous que ce sont des âmes au cœur tendre qui ne demandent qu’à se dévoiler”.

On ne peut être que d’accord (a)

Vous avez la possibilité de changer l'emblème et le nom de Serpentard. Quels seraient-ils ?

"Le veracrasse pourrait prendre la place du serpent et leur nouveau nom pourrait être Lombricassecouilles." Une réponse qui vient, d'une poufsouffle, je vous l'assure. Une suggestion qui ne manquerait pas de mettre du piquant si on changeait tout ça. Pourquoi pas après tout ?

Leurs qualités et leurs défauts ?

Arrogants, "bêtes pour certains (ou certaines HAHAHA)", prétentieux,... Leurs défauts tournent beaucoup autour de ces termes. Niveau qualité, leur talent est reconnu pour préparer de sales coups, la fuite, leurs drôleries (si ça existe et non, ne me demandez pas pourquoi c'est sorti), leur ambition et leur solidarité.

Quel(s) Serpentard(s) devrai(en)t nous rejoindre et pour quelle(s) raison(s) ?

Aileen Verran pour son personnage trop chou. "[E]lle ne PEUT PAS être à Serpentard".
Physio, "[e]nfin, son autre pseudo là, j'sais plus lequel. Il aurait jamais dû se barrer. Un jour, il a fumé une poudre bizarre laissée par Bepo ... et zou. Il a poppé chez les Serp. Je n'ai rien compris.". Bah déjà, bravo Bepo, c'est du joli. Il y a des enfants qui traînent alors il faut ranger la poudre si jamais tu passes par là et ensuite... on ne peut qu'approuver. Et pour ceux qui se demandent qui aller voir pour les réclamations, c'est Michael Hallows son nouveau pseudo.
Archie Oberlin... ah non, celui-là il est déjà passé de notre côté entre temps. Une case de cochée.
Alysone Petrova. "Parce qu'au fond, cette fille est une Poufsouffle cachée qui ne demande qu'à s'affirmer."
Aidan Dynamite. Il est pour la justice même s’il ne s’agit parfois que de la sienne et, il défend beaucoup son prochain.

Le serpentard...
- à soudoyer ? --> Adrian Mander ou Wilde. On ne sait jamais, ceux qui les ont choisis sont prévoyants. Certains préfèrent tenter leur chance auprès d’Opale Tal Moundine, vu que c’est quand même la Ministre de la magie actuelle – ça peut aider de l'avoir sous la main. Florence Shawn - l'ancienne directrice adjointe à cause de sa retraite et donc de l'attrait de l'argent.
- à manger ? --> Physio - « parce que Hufflepuff » -, Camille Dubois ou Alysone Petrova sont apparemment appétissantes, ainsi que Nevan Baldwin ou encore Crok Mitaine (comme un croque-monsieur) ! Si vous les voyez apparaître, vous pouvez y aller !
- invisible ? --> Matthias Potjed, le baron sanglant (merci, c'est un fantôme allez-vous dire), Sheila Brooks et Zack McLewis devraient sortir de leur cave un peu plus souvent, car ils manquent à certains. Appel à ceux qui les croiseront au détour d’un couloir.
- mystérieux ? --> Camille Dubois (dédiée d’un superbe « On comprends rien à ce qu'elle fait de façon générale ») Aaliyah Whitewood (son changement de maison reste un mystère) et Drayryfore sont recouvertes d’ombres pour nos amis.
- meilleur ennemi ? --> Opale Tal Moundine et Aidan Dynamite. Allez savoir pourquoi, enfin bon : ils ont sûrement bon fond mais on adore les détester.

 

 

Merci à tous ceux qui ont répondu, notamment Marvin Harmonia et Orla Lagh pour leurs réponses détaillées.

 

https://zupimages.net/up/20/06/b4c2.png

Le tour du monde en 8 écoles.




Après avoir affronté le froid glacial des pays nordiques avec sa visite de la Norvège (et le voyage à dos de dragon), Toma était de retour à l’école. Il avait vite appris sa nouvelle destination et entamait les préparatifs dans le bureau du journal. Juste avant de repartir, il vit son nouveau collègue, Archie Oberlin, affalé sur un des sièges, l’air complètement ailleurs. Une idée germa alors dans l’esprit du jeune chroniqueur.

TOMA : Archie? T’aimes l’Europe? Enfin pas la Norvège mais plus au sud quoi.

ARCHIE : Mmmh ?

TOMA : Mais oui bien sûr que t’aimes ! Bon allez, je t’emmène, t’as pas le choix ! (fais gaffe avec Jean-Rachid pour le trajet, il est craintif avec les inconnus).

Et c’est ainsi que le duo tout juste formé se dirigea à dos de Magyar à pointes vers le pays des baguettes de pain, du vin et de la mode. Drôle de mélange me direz-vous ? Sans doute, mais bienvenue en France !

ARCHIE : Et oui les amis, nous allons découvrir nos voisins Français ! Outre leurs fromages qui puent et leur propension à faire grève, ces derniers sont réputés pour bien des choses dans le Monde Magique ! Alors c'est partit pour visiter la capitale du romantisme mon cher Toma !

TOMA : Et bais ... On dirait que tu t'es bien réveillé ...




ARCHIE : Nicolas Flamel, c'est celui qui -entre-autre- créé la Pierre Philosophale, et qui fut un grand ami de ce célèbre Albus Dumbledore ! Avec son épouse, Pernelle, ils ont utilisé la pierre pour financer la construction de Beauxbâtons, l'école de magie du continent européen (on en reparlera plus tard, vous en faites pas).

TOMA : Pour celles et ceux intéressés par l'Alchimie, la demeure du sorcier se trouve à Paris, la capitale Française, au 51 rue de Montmorency. Mais attention, un sortilège anti-moldus lui donne l'aspect d'un restaurant, alors ne vous laissez pas berner !

ARCHIE : Mais ne vous attendez pas à l'y retrouver, suite à une tentative avortée de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom ...

TOMA : Ouais, Voldy quoi.

ARCHIE: Euh ... Oui aussi. Donc suite à sa tentative avortée de mettre la main sur la pierre, cette dernière fut détruite. Ne pouvant plus confectionner son élixir de longue-vie, il mourut dans le calme et l'amour, aux côtés de sa femme, à l'âge de 666 ans.






TOMA : Mais avant de franchir la porte de l'au-delà, cet illustre couple a étudié à l'école de magie française (merci Captain Obvious) nommée Beauxbatons. Ils ont contribué à son financement et une fontaine avec des pouvoirs de guérison portant leur nom a même été construite en leur honneur. Contrairement aux écoles que nous avons pu croiser durant le Tournoi du Dragon, celle-ci est relativement similaire à Poudlard12.

ARCHIE : Elle accueille néanmoins plus d'élèves que notre école et les qualités telles que le respect et la délicatesse en sont les règles d'or. Ils en ont d'ailleurs fait la démonstration lorsque Poudlard a accueilli le Tournoi des Trois Sorciers et que la délégation française s'est présentée au public, sortant de l'immense carosse en compagnie de leur directrice Olympe Maxime.

TOMA : C'est pas celle qui a un peu de sang de géant dans les veines ?

ARCHIE : Exactement cher collègue !

TOMA: C'est bien ce qu'il me semblait ... Ils sont bizarres de ce côté de la Manche...BREF. Toujours est-il que nos homologues français, bien qu'ayant une équipe de quidditch et pratiquant ce sport, semblent également apprécier un autre sport magique nommé le cognepoint qui se joue également avec un cognard. Nos informateurs sur place n'ont néanmoins pas pu nous donner plus de détails techniques concernant cette pratique sportive inconnue chez nous.

ARCHIE: Quel dommage ! Mais ne nous en faisons pas trop car ce pays regorge tout de même d'autres merveilles, y compris coté moldu !





TOMA : Et oui mes amis, les français sont vus comme des personnes raffinées et élégantes (sisi j'vous jure). La capitale est d'ailleurs considérée comme le symbole de la mode dans le monde et accueille à cette occasion certains événements tels que la Fashion Week.

ARCHIE : Et c'est dans ce genre de grand rassemblement que se retrouvent de nombreux créateurs, stylistes, grands couturiers ou autres icônes de cet art pour y voir défiler des moldus portant leur créations pour les exposer au monde entier. Ce qui est un concept assez étrange quand y pense, m'enfin ...

TOMA : C'est pas faux ... Surtout lorsqu'on aperçoit les créations en questions qui sont parfois assez ... exotiques ? Mais bon, on ne juge pas ! Les goûts et les couleurs comme on dit !

ARCHIE : Tout à fait ! Mais la mode n'est pas le seul atout de ce pays beau d'Europe de l'Ouest. La diversité des paysages, ouvrages et monuments construits par l'homme au cours du temps en font aussi son charme !

 

https://www.zupimages.net/up/20/06/8d7h.png


TOMA : Et parmi ces constructions, il est impossible de ne pas mentionner le symbole de la France à travers le monde, la Tour Eiffel ! Nous pouvons également penser au château de Versailles avec ses magnifiques jardins à la française, les châteaux de la Loire (oui les français aiment bien les châteaux) ou à l'abbaye du Mont Saint-Michel qui attire de nombreux touristes locaux comme venant de l'étranger.

ARCHIE: Sans oublier les paysages naturels tels que les falaises d’Étretat ou la baie de Somme en Picardie. Nous pourrions aussi citer la Dune du Pilat en Gironde ou encore le désert des Agriates en Corse, qui viennet viennent s'ajouter à cet impressionnant panorama de lieux à visiter !

TOMA: En bref, comme vous l'aurez compris, la France est un pays très riche dans lequel nous vous invitons à vous rendre. Et en ce qui nous concerne, Archie et moi repartons vite sur le dos de notre dragon Jean-Rachid vers de nouvelles contrées pour vous en faire découvrir d'avantage au prochain mois !


C'était un reportage de vos fidèles chroniqueurs,
Pour vous servir.

 

La légende du bison doré


 
 
Deux préfets, un loup-garou, un surdoué et une troisième-oeil entrent dans un bar. Ce serait le bon début d'une bonne blague, si ce n'était pas la réalité...

Nos aventuriers, en quête du fameux trésor oublié des statues bisonnes, venaient de quitter le confort du château ancestral, après des adieux aussi émouvant que niais. Des pleurs, des promesses, des tentatives veines et inutiles pour rester cacher dans une armure.

Après que les cinq aventuriers eurent descendu la région, ils s'arrêtèrent pour se restaurer, dans le petit village de Pré-au-Lard. La nuit tombait déjà, et le vent, cinglant, fouettait le visage des jeunes sorciers.

Se réfugiant alors chez la Tête de Sanglier, ils furent accueillis par un drôle de saltimbanque, sans doute incompris (ou au piètre talent), vu les verres et écuelles qui volaient vers lui.

- Vous ne comprenez rien à rien ! Bande d'ab... OH ! Bienvenus !

Le soi-disant comique invita alors le groupe hétéroclite à s'asseoir à ses côtés, alors que les huées cessèrent petit-à-petit sous les coups de cornes de la chèvre du patron. Après quelques verres, et une sieste de Bepo, l'inconnu décida de leur révéler son identité :

- Mais je ne me suis pas présenté ! Marc Nissa, saltimbanque et joueur occasionnel de "balopié". Mais qu'est-ce qui vous amène donc dans ce petit village ? Vous allez visiter l'école ?

Les explorateurs improvisés échangèrent un regard perplexe, avant de tous fixer leur préfète qui, comme sentant leurs regards dans sa nuque, leva les yeux de ses olives avec lesquelles elle jouait.

- Euh, eh bien euh... euh... On... partais en... euh... vacances ? À pieds. Oui, c'est ça ! Des vacances à pieds !

Peu convaincu, le prénommé Marc plissa des yeux avant de se dire que, de toute façon, il se moquait de savoir ce qu'ils faisaient là.

Les bierraubeurres continuèrent de se succéder et bientôt, tous partirent louer une chambre dans l'établissement. Ils durent tous se tasser pour rentrer dans les 2 lits restants, mais une fois que Michael et Marvin eurent retirés leurs chaussettes sales, ils gagnèrent étrangement de la place.

Le lendemain matin, ils se levèrent tous et, au lieu d'un petit-déjeuner fumant et odorant, ils virent une jeune fille -Shannon- qui fixait le saltimbanque d'hier. Lui-même semblait grommeler.

- Je suis sûre que tu vas nous faire des crasses, JE L'AI VU !

- ET MOI JE DIS QUE TU ES FOLLE !

Les deux ne cessèrent de se disputer que lorsque le groupe les sépara dans deux zones différentes, laissant la Hartley piller la réserve de cacahuètes d'Abelforth le gérant.

Bepo, encore ensommeillé, vînt s'enquérir de la situation du saltimbanque qui, rouspétant, préparait déjà son baluchon.

- Tu voulais quoi en fait ?

Comme si le préfet avait prononcé quelques mots magiques, ou comme s'il venait de proposer quelque chose sans s'en rendre compte, le Nissa ouvrit de grands yeux ébahis, un sourire se dessinant sur son visage.

- Mais vous suivre enfin ! Vous avez tous l'air débiles euh, pleins de ressources ! Imaginez les histoires que je pourrais raconter sur vous ! Et puis comme on veut plus de moi ici... Soit disant je fais fuir la clientèle...

C'est ainsi que le groupe se compléta d'un membre en plus. Marc Nissa, le saltimbanque joueur de balopié, rejoignit le petit groupe qui s'approchait des cols de sombregouffre, dernière frontière du monde connu.

 

Écoutez-moi, regardez-les

 

 

Aujourd’hui… J’avais envie de vous conter une histoire. Alors, mes amis… Asseyez-vous confortablement, enfouissez-vous sous votre plaid et blottissez-vous contre un ami. Attention, Bepo est déjà pris. Une prochaine fois peut-être ? Bien… Maintenant, inspirez profondément et laissez vous guider par la lecture.

Il y a longtemps, bien longtemps, Poudlard se mit à surplomber l’Ecosse. Durant de nombreuses années et siècles, beaucoup d’élèves défilèrent au sein de ses locaux… Qu’ils soient Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle ou Serpentard, ils ont tous partagés les locaux, les classes, les repas ensemble. Poudlard a été le témoin de ces changements, de ces passages. Malheureusement, après être arrivé, il faut bien vite partir.

Néanmoins, certains arrivent et restent, comme les merveilleux tableaux qui comme l’arc-en-ciel, ensemble, forment une infinité de couleurs, de caractères. Mais il y a aussi nos fantômes, nos chers fantômes. Ils sont tous les quatre si différents. Nous avons tout d’abord Nick-Quasi-Sans-Tête, le Moine-Gras, La Dame Grise et enfin le Baron Sanglant. Ils sont là pour veiller sur nos merveilleuses petites têtes.

Vous savez… On vous dit toujours d’écouter vos ainés. Ils ont vécu des expériences, ils ont fait des erreurs et ils peuvent en témoigner, vous aider à vous aiguiller sur le chemin. Mes amis, nous devrions écouter leur histoire une nouvelle fois et en prendre conscience.

Nick-Quasi-Sans-Tête aussi appelé Sir Nicholas vivait à la cour de Henri VII. Comme tout homme, il a ses défauts. Il n’était pas des plus humble et surestimait ses compétences en magie. Grand mal lui fasse. Voici qu’il enlaidit une dame d’honneur de la Reine. En deux en trois mouvements, le voici décapité. Enfin, presque. Se pensant ou se voulant supérieur à tous, voici qu'il venait d'y perdre la vie. Mais notre homme craignait la mort et revint donc hanter les châteaux de Poudlard tout en portant en sa mort ce message : « Vivez humblement ou votre souffle se perdra. ».

Ensuite, nous avons le doux et accueillant Moine-Gras. Qu’est ce que cet homme si gentil avait-il bien pu faire ? Vous avez votre réponse. Il était bien trop gentil. Notre fantôme était de ceux qui guérissaient les pauvres paysans de la variole mais avait aussi une légère tendance à s’amuser à faire apparaître des lapins durant la messe. Me diriez-vous, pourquoi sa gentillesse lui a fait défaut ? Car à force de guérir les personnes qui l’entouraient, on commençait à craindre ses capacités, on ordonna alors son exécution. Une envie de vengeance ? Non. Un regret ? Très certainement. Néanmoins, il continue à présent de distribuer bienveillance et conseils aux élèves de l’école tout en portant un solide message. « Ne laissez jamais les autres passer toujours devant vous. Votre vie est précieuse. ».

La magnifique Dame Grise, appréciée de beaucoup par sa beauté attire inévitablement le regard si vous avez la chance de la croiser. Mais qu’a pu commettre cette magnifique femme si fière d’elle ? De son vivant, la jalousie a été son plus grand défaut. Et cette jalousie était tournée vers sa mère, sa propre mère. Elle souhaitait la dépasser, être plus populaire qu’elle alors… Elle lui vola son précieux diadème et prit la fuite, elle pensait à tort que cet objet lui apporterait tout ce qu'elle recherchait. Rowena Serdaigle, gravement malade, envoya un homme pour la chercher, un homme éperdument amoureux qui saurait la retrouver et la mener à son chevet. Mais face au rejet d'Helena, celle qu'il aimait, la folie et la douleur prirent le dessus et il lui vola, d'un coup de poignard, la vie. Ses envies de grandeur, sa froideur et sa jalousie venaient de lui ôter à jamais la vie. Elle continue à ce jour de hanter le château, gardant farouchement son secret, seuls quelques privilégiés ont pu le connaître… Alors, de sa mort, elle porte, malgré elle, le message suivant aux générations futures : « Ne laissez pas la grandeur vous monter à la tête, votre tour viendra. Prenez plutôt soin de ceux qui vous entourent. »

Souvenez-vous de l’homme éperdument amoureux qui a poignardé la fille de la fondatrice Serdaigle ? Il s’agit de notre Baron Sanglant. Pour cet homme, ce n’est pas la grandeur qui lui ait monté à la tête, c’est l’amour. Un amour à sens unique, un amour dangereux. Notre Baron a fini par commettre un crime passionnel, blessé par le rejet de cet amour poison. Donc, retenez-bien cela les enfants : « Ne laissez pas l’amour vous étouffer. Cela ne doit pas être un poison mais une bouffée d'oxygène. ».

Et voilà, l’histoire est terminée. Les fantômes portent en eux un grand message pour les générations futures. Un message puissant et fort. Un message qu’ils incarnent en hantant ce château. Néanmoins, comme chaque personnalité, il y a mille couleurs. Donc, il y a plusieurs interprétations possibles à ce message mais je tenais à vous faire passer ceux-ci aujourd’hui. Restez humble, soyez gentil mais apprenez aussi à prendre soin de vous. Ne laissez pas des choses futiles vous monter à la tête, faites attention à vos proches et surtout… Ne courrez pas à en perdre la raison après l’amour. Parfois, il suffit juste de tourner la tête pour le trouver. Laissez-le venir à vous. Il est temps à présent d’aller dormir les amis. Mais ne faites pas de cauchemars sur la décapitation ! Wallace ne pourra pas s’occuper de vous tous.

https://zupimages.net/up/20/06/egny.png

Une histoire Archie Mar(c)ante

 
 
C’est l’histoire de 2 pédouziens s’étant inscrits à 49 jours d’intervalle, tous les 2 à Serpentard, ayant eu un parcours différent mais s’étant finalement tous les 2 retrouvés à Poufsouffle. Je parle de Marc Nissa et Archie Oberlin, 2 transfuges s’étant parfaitement intégrés dans la maison, et unis par une amitié forte.

À l’origine, tout pouvait les séparer. À ma gauche, Marc Nissa, grande gueule, cherchant la polémique et le scandale, plutôt égocentrique (bon ça, ça n'a pas trop changé, la preuve il écrit un article sur lui), peu apprécié et victime de bashing par certains membres. À ma droite, Archie Oberlin (Max Roger à l’époque), jeune motivé, gentil, apprécié, ambitieux, aimant le RPG et l’humour.
S’ils se côtoyaient surtout à la cave, c’est un jour de novembre 2017 que les 2 comparses vont tisser un lien fort. Un RPG qui changera leurs vies. Une mission pour la RUSE (les anciens se souviennent de ce qui était le seul truc bien à Serpentard) qui les rapprocha tous les 2.

De cette vraie rencontre, naquirent Tick et Tack. Sur une réflexion de Lucy Gold/Lucyolle, disant que Marc et Max ça faisait Tick et Tack, Archie choisit de prendre ce surnom officiellement, Marc lui fut plus réticent à l’adopter sur le long terme. Ainsi, encore aujourd’hui, Marc est le Tick d’Archie et vice versa.
La suite fut plus chaotique, alors qu’Archie flirtait avec l’élite, obtenait un poste d’Auror puis de Professeur et devenait un pilier de Serpentard, Marc sombrait dans les scandales, les sanctions, la haine et le bas du panier. Pour palier à ces problèmes, Marc rejoignit Poufsouffle, s’éloignant de son acolyte de toujours. Des petites tensions sur l’image de Serpentard vinrent ternir encore plus leurs relations. Cependant, ces tensions ne durèrent pas, et ils retrouvèrent leur relation d’antan. Ils pouvaient toujours compter l’un sur l’autre dans les hauts et dans les bas. Que ça soit les Crocs/VIP, leurs postes, les relations avec d’autres pédouziens, ils partageaient tout.

Durant ces 2,5 années de vies communes, ils ont eu des délires en communs, que je n’exposerait pas ici parce que c’est à la fois inintéressant pour les lecteurs et gênant pour les concernés.

Jusqu’au jour où Archie fit le grand saut et rejoignit son Tick à Poufsouffle. Le duo est ainsi reformé, prêt à refaire les 400 coups et à marquer la maison de leur empreinte. Cela n’a d’ailleurs pas mis longtemps à se réaliser… Si pour Marc, cela faisait déjà environ un an qu’il était chez les jaunes et noirs et qu’il avait réussi à devenir un pilier de la maison, pour Archie, il ne lui a suffitque de quelques semaines pour se retrouver bien intégré. Plusieurs raisons pourraient expliquer cette différence d’intégration, mais peu importe, car ils sont prêts à vivre une nouvelle grande aventure….


Que pensez-vous de ce second article patate ? Le défi a-t-il été relevé pour vous ? Quel thème nous proposez-vous pour la prochaine édition ? Ca se passe dans les commentaires !
 
https://zupimages.net/up/20/06/wo56.png