vendredi 6 septembre 2019

Le club des poètes disparus

@flickr Marcus Møller Bitsch

 

Ces dernières semaines, plusieurs de nos membres les plus illustres nous ont quittés. Enfin, seulement « physiquement ». Ils ont chacun marqués notre maison à leurs manières et c’est pour honorer leur mémoire et pour les faire connaitre aux générations futures que nous (Marc et Saskia) avons décidé de leur rendre hommage, à notre sauce et avec notre point de vue.

 

Le préfet déchu à décidé de nous quitter, au grand damn de certains. Il avait pourtant marqué la maison en s’impliquant partout. Des gens ont été clashé, des souafles ont pénétré des anneaux, des maisons ont été dirigé et tout ça pour finalement être jeté comme un malpropre pour avoir fait du zèle. Tentant de sauver sa maison de la ruine, il a aussi permis à des nouveaux venus de trouver un foyer. Qu’ils soient vraiment nouveaux ou simplement rejetés de leur ancienne maison, c’est grâce à lui que les gens se sont impliqués. Malheureusement, en plus de sa déchéance, la raison du coeur a pris le dessus et il a décidé de rejoindre sa douce en enfer. La Bible dit bien que Satan prendrait une forme séduisante.

Physio, Physio, Physio. Qu'est ce que j'ai la chance de te connaître en tant que Poufsouffle. De te connaître tout simplement. T'es vraiment un gars génial. Incroyable même. J'exagère pas du tout. Des personnes comme toi y en a pas partout et c'est dommage. Je crois que c'est le Quidditch qui m'a rapproché de toi et j'en suis bien contente. C'était vraiment génial de jouer des maths en ta compagnie. Un joueur remarquable que j'oublierai jamais. C'est dommage que tu sois parti de Poufsouffle. Mais c'est ton choix et je le respecte. En tout cas pour moi, tu restes un Pouffy de coeur et tu resteras toujours le Physio, le blaireau que j'ai connu et connais. J'espère que tu te plais dans ta nouvelle maison et qu'on t'y maltraite pas (wé pasque celui qui te fait du mal je te le tape très fort). Mon p'tit blaireau adoré, t'es vraiment super trop génial. Je suis fière de te connaître. Avec tout l'amour des gaufres ET de Gaufre, Saskia. <3

 

A mes débuts sur P12, c’est un des rares Poufsouffle que j’appréciais (y en avait que 4, elles se reconnaîtront). Sa douceur et sa gentillesse ont toujours été les bienvenues et aujourd’hui, il a décidé de poursuivre son chemin ailleurs. J’ai simplement le regret de ne pas avoir pu plus profiter de la salle commune et la maison en globalité à ses côtés. Lui aussi a choisi la raison du coeur (entre autres) et lui aussi a marqué la maison. Si je devais le résumer en une phrase: « Je t’aime plus que 3 fois 1000 ».

Camden ! Ou plutôt Erskine devrai-je dire (pour moi tu restes Camden xD, je m'y fais toujours pas au nouveau pseudo) comment on s'est rencontré déjà ? Ah oui ! Avec un délire avec Alyne ptêt ? Si j'avais su avant que tu partais, je serais ptêt entrée aux Crocs bien avant. J'aurai ptêt pu faire des articles avec toi en tant que Chroniqueur. Mais bon. J'ai ptêt pas pu faire des articles avec toi mais j'ai pu améliorer mon espagnol avec toi, non ? Je crois que j'oublierai jamais nos nombreux duels (trèèèès nombreux) en espagnol. En tout cas le meilleur prof d'espagnol que j'ai eu, c'est sans aucun doute toi. Je me doutais que tu partirais de chez les blaireaux un jour ou l'autre, mais ça n'empêche pas que c'est triste de t'avoir vu partir. Pour moi, tu restes le p'tit Poufsouffle que j'adore. Tu restes un des rédacteurs des Crocs et je me dis que tu fais juste une pause pour revenir après. Je t'adore <3 !

 

Bien qu’on ne soit jamais réellement parlé, tu as tout de même marquer les esprits. Tu as été un modèle de persévérance et de dévouement pour la maison. Toi aussi, pour tes raisons, tu as décidé d’écrire la suite de ton histoire ailleurs. Mais tu peux te retourner en étant fière de ce que tu as accompli. 

C'est super dommage qu'on ait pas plus parlé toi et moi avant ton départ. Je n'ai jamais appris à te connaître et c'est dommage que je l'ai pas fait. Et puis même si je te connais pas trop, ça faisait aussi bizarre de voir une personne supplémentaire partir. Après c'est votre choix et je le respecte. Tu étais une personne bien impliquée dans la maison et ça fait tout bizarre de plus te voir maintenant. En tout cas j'espère commencer à faire ta connaissance. Après tout, faut bien un début à tout ! xD 

 

 

Voilà voilà. Ces petits mots ont sans doute faire fondre votre coeur comme du chamallow au dessus d'un feu de bois (pourquoi je dis ça moi ?) mais c'est notre ressenti et peut-être que le vôtre est similaire au nôtre, on sait pas ! :o En tout cas, on tenait à faire ces p'tites lettres et les voilà toutes prêtes maintenant ! Bonne continuation à vous trois ! Bonne lecture !
 

Et si on nous foutait la paix?

@SilenaChase64 @pottermore

 

Connaissez vous IRC ? Sans doute que oui si vous avez plus de deux jours d'ancienneté sur le site. Mais pour les revenants, les nouveaux ou ceux qui ont vécu dans une grotte depuis leur arrivée sur le site, je vais rappeler le principe.

IRC est une plateforme de chat sur laquelle P12 dispose de salons. Ces salons permettent aux pedouziens de se rassembler et d'échanger en direct sans avoir à s'encombrer des délais que suppose un post sur le forum ou de la lourdeur d'un mp. Pour cela, deux options : le salon qui permet à plusieurs personnes de discuter ou le pv. Mais, depuis quelques temps, on dirait que le chat marche sur la tête.

En effet, je ne pense pas être une extra-terrestre (du moins, pas trop) en disant que lorsque que j’entretiens une ou plusieurs personnes d'un sujet sur un salon à accès restreint (au hasard la réserve ou un chan de journal), j'attends, si ce n'est le secret, au moins la discrétion sur le contenu des échanges... 

A ceux à qui cela est demandé la lune, je vous propose d'arrêter votre lecture ici parce que la suite de cet article ne va pas vous plaire.

Face à ce phénomène donc j'ai moi-même été victime, je me suis interrogée déjà sur les motivations de ceux qui divulguent les informations. Cela peut venir de multiples motifs : une bonne intention, l'envie de régler un problème, la défense d'un ami... Mais généralement, ça ne fait jamais de bien à personne. Est-ce que vous vous rendez compte que vous livrez des paroles sorties de leur contexte à l'interprétation de quelqu'un, quitte à déclencher des quiproquos et des conflits en pagaille qui feront rire personne (à part les Serpentard éventuellement) ? Et puis qu'est-ce que ça peut vous faire que Machin dise que Bidule est chiant ? Il a droit d'avoir son opinion donc foutez-lui la paix !

Après, je me suis mise à la place de celui qui a eu cette parole malheureuse. Bon, on ne peut nier que ce n'est pas malin de prononcer des paroles sur le chat où elles sont susceptibles d'être screenées, modifiées, déformées... Mais est-ce que ce n'est pas lui qui est le plus trahi ? Lui qui se livre en toute confiance à quelqu'un qu'il pense amical et qui se prend un double poignard dans le dos non seulement de la part de cette personne mais également de celle qui va venir ruer dans les brancards parce que vous l'avez insulter. Oui d'accord machin, j'ai dis que des fois, tu étais chiant dans un salon privé à une personne et une seule fois, et puis je sais que tu as fait pareil donc... Tais-toi et fous-moi la paix !

Enfin, je me suis penchée sur les sentiments de celui à qui on rapporte les paroles... Est ce que tout le monde débranche son cerveau à ce moment-là ? Il est vrai que cela ne fait jamais plaisir, ça, je suis d'accord. Mais faire courir en retour la rumeur que celui qui vous a insulté est un crétin qui a triché à la dernière animation ne vous aidera pas. Alors un petit conseil, parfois une conversation directe à bâtons rompus vaut beaucoup mieux qu'un téléphone arabe assassin.

Alors, je ne peux, en conclusion, vous dire qu'une chose : communiquez ensemble, quand vous entendez quelque chose qui ne doit pas être partagé, taisez-vous et sinon foutez-vous la paix les uns les autres !

 

Loin des yeux, loin du coeur

@jornalagora

Les vacances sur P12 sont synonymes de moment de creux. Entre ceux qui partent, la vie du château qui s’apaise et les nouveautés qui tardent à arriver (quoi que la réforme ait un peu changé les choses), on s’ennuie un peu. Mais justement, c’est le moment idéal de s’éloigner de ce site. De se ressourcer et de revenir frais comme un gardon. C’est ainsi qu’en ne venant plus pendant 3 semaines, j’ai redécouvert ma vie avant que P12 n’en prenne le contrôle. Et je sais pas si j’ai bien fait de revenir.

Entre la réforme, les changements de maisons, les recrutements, il s’en est passé des choses. Alors, rassurez-vous, je vais pas venir rager en détaillant chaque détail avec de la mauvaise foi. Je viens juste vous dire que revenir et voir qu’il y a beaucoup de changements, ça fout un coup. J’ai donc passé de long moment à faire le point de l’évolution de P12, sur son avenir et ce que c’était avant. Avec nostalgie évidemment (RIP les membres disparus), mais aussi avec objectivité (oui, j’en suis capable, parfois). Est ce que c’était mieux avant ? Peut-être. Est ce que le pire est à venir ? Certainement pas.

Entre le moment où je suis parti et le moment où je suis revenu, j’ai presque vu deux P12 différents. Je n’ai quasiment pas vu la transition et c’est ainsi que j’ai pu faire le constat suivant. P12 vit avec son temps, il ne vit plus dans le passé… Justement ce P12 de notre passé, de mon passé, qui m’a semblé être mieux que ce qu’on va vivre, qu’en auraient pensé les fondateurs, les très anciens ? Ils se diraient surement que c’est nul et que c’était mieux avant (bon, ils seraient surement content de voir l’épanouissement du site, mais ils seraient tout de même déboussolés). 

J’ai pas mal craché sur cette réforme, uniquement parce qu’elle changeait mes habitudes et tout ce qui me semblait acquis. Alors tout n’est pas parfait, on est loin d’avoir réglé les problèmes de copinage dans les recrutements, je n’approuve toujours pas les PJS, certains postes crées sont pour moi inutile (si vous voulez le détail de mes pensées dites le moi), mais j’ai été raisonné, on m’a expliqué certaines choses et, bien que je n’approuve pas tout, je pense quand même que tout le travail n’a été fourni que dans l’unique but d’améliorer P12.

Quoi qu’il en soit, prenez des vacances de P12, c’est important, ça vous permettra d’avoir un oeil neuf et de pouvoir s’aérer l’esprit. Quoi qu’on en dise, P12 devient petit à petit une drogue, surtout par sa communauté.

Ah et j’espère que je vous ai manqué !

 

Les Poufsouffle prennent le pouvoir

 

Poufsouffle, maison dont l’étendard est le blaireau, est trop souvent décriée par les autres maisons. Trop d’innocence ? Trop de niaiserie me direz-vous ? Peut-être.


Mais le blaireau sait aussi montrer ses crocs (p’tite référence au titre du journal z’avez vu) et sait se montrer courageux, fier et responsable lorsque c’est nécessaire. Et là, vous vous demandez sans doute : Mais pourquoi diable est-ce qu’ils nous disent ça ? Et vous avez tout à fait le droit de vous posez cette question. Tout simplement parce que durant cet été, entre la Colonie et les changements & réformes de la Direction (bye bye Bdragon au passage), des nominations concernant deux hauts postes ont eu lieu. Et il se pourrait, oui oui mes chers lecteurs, il se pourrait que deux camarades de notre maison soient montées dans les grades et aient atteint les hautes sphères du pouvoir de notre école. Ces deux blairelles, parce que oui, ce sont deux demoiselles, ne sont autres que Bianca Gordon et Grace Asselhoven nommées respectivement aux postes de Directrice Adjointe et Ministre Adjointe.

Vous voulez en savoir plus ? Vous voulez connaître le comment du pourquoi, les coulisses de ces deux nominations et comment elles en sont arrivées là ? Alors sans plus attendre, comme dirait un plombier en salopette du monde moldu : here we go ! (Allons-y pour les non bilingues)

 

 

Commençons par notre nouvelle Directrice AdjointeBianca Gordon. Retraçons un peu son historique si vous le voulez bien.

Arrivée à l’école il y a trois ans de cela, elle s’est rapidement distinguée dans différents postes en étant Veilleuse de la section Harry Potter et quelques mois après, Préfète. Malgré sa jeunesse sur P12, elle a su tirer profit du travail d’équipe qu’elle a pu faire avec la Directrice de Maison de l’époque, Cora Clark, mais également d’autres pédouziens plus expérimentés dans le domaine de l’animation et de la gestion tel qu’Artus Myrtle. 
Enchaînant les postes telle une blairelle ayant cette volonté de progresser, mais aussi de découvrir le site et toutes ses possibilités, elle devient Rédactrice pour la Gazette en 2017, Professeure Adjointe en étude des Moldus en 2018 puis arbitre de Quidditch cette même année. Ce dernier poste lui apprend notamment l’importance primordiale de la diplomatie et de la volonté de ne pas lâcher prise. Mais elle ne s’arrête toujours pas là, on ne l’arrête plus ! 
En effet, en ayant pris de plus en plus d’assurance, elle est nommée Gardienne des lieux en 2018 et promue en tant que Professeure titulaire en Etude des Moldus, toujours en 2018. Cette année fut plus que productive pour notre consœur Jaune & Noire ! Et c’est sans doute le poste de Gardienne des Lieux qui lui a permis d’obtenir son nouveau poste de Directrice Adjointe. En effet, elle y a appris de nombreuses compétences qui lui permettent aujourd’hui d’exercer telles que la gestion d’équipe, la diplomatie (on y revient) et le recul sur les différentes situations vécues.

Elle continua alors son bonhomme de chemin, assurant ses différentes missions avec brio durant des mois et des mois. Quelle autre perspective ou évolution sur le site pouvait-elle envisager ? Des postes à plus grandes responsabilités au sein de la Direction, comme, à tout hasard, Directrice Adjointe ? Elle en riait avec certains camarades, trouvant cette idée totalement surréaliste.

Elle avait entendu parler d’un recrutement depuis quelques temps lorsque l’annonce et la fiche de poste finirent par apparaître dans le topic « Postes Vacants ». Au début, et par simple curiosité, notre chère Bianca lu cette fiche. Puis soudain : BOUM ! Eclair ! Explosion ! Illumination ; appelez ça comme vous le souhaitez. Son envie de postuler était apparue comme par magie et le poste de ses rêves se trouvait en face d’elle. Cependant, entre l’envie et la réalité, il y a une (petite) différence. 
En effet, il se trouve que notre candidate à la Direction a dû faire sa candidature en seulement UNE HEURE, en ayant des amis chez elle en plus (bonjour la concentration), car elle avait mal lu l’horaire de rendu. Je pense que cette candidature des plus rapides est à applaudir ET MEME à souligner dans les commentaires de l’article. (Je dis ça, vous faites ce que voulez hein…)

Néanmoins, après moultes heures, minutes et secondes d’attentes, le résultat tombe.

Côté P12, une pluie de félicitations et de commentaires encourageants lui tombe alors dessus. 
Côté IRL, quelques caméras placées chez elle auraient pu nous rediffuser en direct sa danse de la joie, sautillant partout pendant 10 minutes. 

Le constat est donc là : Pfiou ! Que d’émotions pour une seule personne !

Mais alors nous pouvons nous demander : que nous réserve-t-elle à l’avenir ? 
Une réponse simple provenant de la principale concernée est la suivante : « On va rétablir une règle essentielle, le point en fin de phrase, notamment sur le tchat. » 
Je crois que tout est dit ! Ce mandat paraît prometteur, ambitieux et plein de surprises !

 

 

Maintenant, il est temps de mettre sous les projecteurs notre deuxième étoile montante de la maison, Grace AsselhovenMinistre Adjointe chargée des Pôles Jeux & Sports et Études Supérieures.

Inscrite à l’école Poudlard12 il y a presque sept ans maintenant, la Asselhoven n’a attendu que trois mois avant de se lancer dans la jungle de l’assistanat puis du professorat. Elle débuta tout d’abord en étant Professeure Assistante en Défense Contre les Forces du Mal en 2013. Son mandat d’Assistante terminé, elle fut nommée quelques mois plus tard Professeure Adjointe en Botanique en 2014 avant d’être promue Professeure titulaire de cette matière la même année. On sent que les responsabilités liées au Professorat lui plaisent beaucoup !
Mais notre Grace a plusieurs cordes à son arc ! Elle montre également ses capacités de gestion et d’organisation en tant qu’Animatrice RITM12 alors qu’elle exerce à côté son activité de Professeure.
Fin 2016, elle s’investit également dans un poste qui va la faire progresser et la faire connaître dans notre école : celui d’arbitre de Quidditch, tout d’abord en tant qu’assistante puis en tant qu’arbitre officielle en 2017.
Sa passion et son investissement pour ce sport et le Vol ne cessent de se confirmer lorsqu’elle devient également Professeure Adjointe en Vol fin 2017, et ce pendant presque un an.

Tous ces postes occupés, les divers responsabilités associées et les capacités qu’elle développe et met en œuvre lui permettent de devenir une pédouzienne expérimentée au cours de ces années et reconnue pour sa passion du Quidditch. 
Les années 2017 et 2018 s’enchaînent puis 2019 arrive, août 2019 plus précisément. Comme dit précédemment, les vacances d’été sont au cœur de la grande réforme de la Direction. Pour notre Jaune & Noire, à part observer les changements, rien de spécial n’est à venir. Mais la réforme, qui implique la création de nouveaux postes dans la Direction, voit aussi quelques particularités arriver dans les méthodes de recrutements. Il est en effet annoncé que certaines personnes pourront directement être nommées sans procédure de candidature préalable, notamment au niveau du Ministère de la Magie en création.

En effet, un beau jour d’août 2019, Grace Asselhoven reçoit un sms d’une amie lui indiquant que le grand Adrian Mander, auparavant Directeur Adjoint et récemment promu Ministre de la Magie, cherche à lui parler aux Trois Balais mais ne la trouve pas. Soudain, GROS coup de stress. Aurait-elle manqué à une de ses obligations ? Aurait-elle commis une erreur qui lui vaudrait un avertissement de la part d’Adrian ? Elle est alors bien loin du compte et ne se doute en aucun cas de ce qui va lui arriver.
Une fois connectée sur le tchat, elle trouve Adrian et ils commencent à parler avenir, de son avenir pédouzien. Commençant à parler de ses plans à venir pour les Quidditch, la conversation dérive sur la proposition d’Adrian : veut-elle du poste de Ministre Adjointe et être chargée de certains pôles spécifiques comme celui des Jeux & Sports qu’elle maîtrise déjà parfaitement ?

Première réaction : le choc ! Pas étonnant en même temps, ce n’est pas tous les jours qu’on nous propose quelque chose d’aussi gros, d’aussi important ! Etant au même moment en train de manger un pot de glace (on est Poufsouffle ou on l’est pas hein !), elle le lâche sous la surprise ! En retrouvant ses esprits, elle ne tarde pas à accepter la proposition.
À partir de cet instant, notre arbitre de Quidditch officielle devient alors Ministre Adjointe et la maison Poufsouffle a donc l’honneur d’avoir un de ses membres dans la Direction de l’école !

 

(Oui, c’est notre article, alors on peut bien donner notre avis quand même non ? Merci.)

Mais alors, nous pouvons nous également nous demander : What’s next ? Qu’est-ce qu’elle peut bien nous préparer ?
Voici sa réponse : « J'ai envie de répondre mystère et boule de gomme héhé. Mais dans un premier temps, je souhaite travailler avec les différentes équipes pour les accompagner dans leurs projets. Après, j'ai toujours mes projets pour le Quidditch en tête et la réforme va apporter des choses intéressantes et magiques. (Mon plan diabolique est de rendre le Quidditch obligatoire mais chuuut) ».
Je ne sais pas vous, mais ça me parait être un diablement bon début de mandat ! 

Quoi ? Qu’est-ce que j’entends ? J’ai dit la même chose pour les deux demoiselles ? Oui, et alors ? Si on n’est pas fiers de nos propres camarades de maisons, qui va l'être pour nous ?

BREF !

 

 

Toujours est-il que comme je viens de vous le montrer, notre maison est poussée par une nouvelle vague. Une vague qui met en avant deux éléments très prometteurs et qui, parole de blaireau, redonne du dynamisme à notre maison et montre aux autres de quoi nous sommes capables !

Alors, on sait compter, on vous rassure, on a conscience que deux, ce n'est pas la majorité de six, six étant le nombre de staffiens actuel (staff = ministère + direction, sinon on va confondre direction et Direction, flemme). Mais prétendre que la maison n'a que deux de ses membres dans la direction serait nier l'Histoire de P12 et l'Histoire, c'est important, surtout quand un des rédacteurs de l'article est prof d'histoire (de la magie, pas de P12, mais osef).

 

 

En plus de nos chères Bianca & Gracy, il se trouve qu'il existe deux anciens Poufsouffle dans le staff : Adrian Mander & Violette Beauchamps.

Présent depuis plus de neuf ans à Poudlard12, Adrian a évolué du poste de Veilleur à celui de directeur adjoint en étant un Poufsouffle. Il est ce qu'on appelle un "touche à tout" : préfecture -comme pour prouver son attachement à notre chère maison-professorattchatMoMaGazette... Tous l'auront connu et c'est bien le blason des blaireau qu'il a arboré durant toutes ces années. Celui qui a donné son nom à l'Oscar Adrian, récompensant les RPGistes de talent de notre maison, a beau avoir changé de maison il y a quelques mois, on ne se débarrasse pas des valeurs et des habitudes de la maison dans laquelle on a vécu pendant 9 ans. Il est presque certain qu'avec quelques cookies, il doit être corruptible... même si, en ce qui nous concerne, on ne s'y risquera pas.

Quant à Violette... Ah Violette ! Une longue histoire de maisons en maisons. Evidemment, nous acceptons volontiers de prêter Violette à nos chers gryffondors puisqu'après tout, elle est passée par chez eux avant de venir nous rendre visite, d'autant plus que les pauvres lions n'ont plus aucun représentants de leur maison dans le staff avec le départ de Bdragon. Il n'empêche que son plus long arrêt, elle l'a bien effectué chez nous. Quentin Swishanflick, Samuel Depooley, Freysha Vocadoo, Hermione Snape, Violette Beauchamps. Si ces noms vous sont familiers, ils lui appartiennent tous, portant haut les couleurs de Poufsouffle dans le professorat, le tchat, la Gazette ou l'architecture. Et comme Adrian Mander, elle aussi a fait un tour dans la préfecture de la maison. Il est plus que certains que des valeurs comme la tolérance, la gentillesse et la gourmandise (c'est pas une valeur, mais osef) lui parlent toujours autant ! Même si évidemment, cookies, burgers, raclettes... ça marche mieux que les papouilles sous le menton.

 

 

Ne restent alors qu'Opale Tal Moundine et Carrie Ligan. Serions-nous dans un rapport de force ? Que nenni. Si Opale ou Carrie n'ont jamais posées un pied à Poufsouffle, ne nous méprenons pas, ce sont des blairelles pur et dur... qui s'ignorent !

Les plus anciens d'entre vous se souviendront d'un certain poisson d'avril où les elfes de maison s'étaient échangés les chans et où, le temps d'une journée, JBBJean-Baptiste Black alias Opale, avait remplacé JBW, Jean-Baptiste White, une journée mémorable qui avait poussé les poufsouffle à réclamer son retour à la Réserve à grands cris. Et si son personnage est une impitoyable mage noire très vilaine -comme 90% des serpentard adultes- c'est pour mieux contraster son caractère d'ange. N'a-t-elle pas été professeure d'Etude des moldus après tout ? Amie proche de Bianca qui a su la convertir à sa douceur, et Opale à son sadisme (à moins que ce ne soit l'inverse), la nouvelle MA est également une grande rigolote, une grande gentille et une grande gourmande. Raclette, crêpes, la bouffe, c'est son dada, encore pire que Bepo. Si, c'est possible.

Quant à Carrie... nul JBB dans le placard, amitié corruptrice ou gourmandise coupable. Non, Carrie est une gentille. De nature, c'est comme ça. Le choixpeau devait avoir bu un peu trop whisky pur feu le jour de sa répartition, à moins que Carrie ne soit tout simplement une choixpeau flou où son érudition a prit le pas sur sa gentillesse. Il n'empêche que tout le monde a cette image d'elle, douce, gentille, aimable, à l'écoute et attentionnée. Comme une sorte de deuxième maman qui vous borde le soir. Et si jamais ce genre de sentiment vous ait inconnu, je vous invite à regarder son CV. Formatrice de Premier SoinsMagizoologisteprofesseure de soins aux créatures magiques... Qui se soucie autant d'autrui qu'un poufsouffle ? Newt Scamander au féminin. Alors prenez votre air le plus adorable, allez lui réclamer un câlin, et elle vous aimera de tout son petit coeur.

 

 

Les Poufsouffle au pouvoir. Et pourtant, s'il y a bien une maison que le pouvoir indiffère, c'est bien nous. Mais que voulez-vous, ceux qui ne souhaitent pas le pouvoir sont parfois ceux qui l'exerce le mieux (coucou Dumby). Ce doit être le sort. Le destin. Ou bien la fin du monde. J'ai souvenir d'une Bianca murmurant avant que je ne m'endorme quelque chose comme... « Je suis DA, Bepo est préfet plus rien ne va dans ce monde ». Faites vos prières, faites vos jeux, rien ne va plus !

 

Astuce de blaireau



Salut les gens!

Avec la rentrée, tout le monde va reprendre le chemin des cours. Alors, pour vous aider à reprendre tranquillement, grande sœur Jade a décidé de vous livrer quelques unes de ses astuces. Allez, c'est parti!


1. Faire votre propre pâte au chocolat.

Avec la rentrée, tout le monde va avoir besoin de force, le matin. Et quoi de mieux que du chocolat pour prendre un bon bol d'énergie. Mais, il peut arriver que les gourmands se retrouvent rapidement sans pâte chocolaté pour recouvrir leurs tartines. Cela peut vite devenir embêtant un dimanche. Mais pas de panique. Prenez simplement 50 grammes de crème liquide et portez-la à ébullition. Une fois cela fait, versez-la sur une 1/2 tablette de chocolat coupée en morceau. Mélangez le tout et rajoutez-y 20 grammes de beurre. Sucrez à votre convenance et laissez refroidir. Une solution de dépannage pour les gourmands.


2. Comment contrer le blues de rentrée

La rentrée est généralement dure pour tout le monde. On a du mal à reprendre le rythme, les cours sont trop durs, les collègues sont chiants… Brest, c'est le Bazard avec un B majuscule. Alors, pour vous ancrer un peu dans une routine qui vous protégera des désagréments, réservez-vous 15 minutes par jours pour faire quelque chose de totalement inutile mais qui vous fera du bien. Recentrez-vous sur le présent, votre futur ulcère vous dira merci.


3. Eviter le fashion faux-pas le jour de la reprise.

Pour certains c'est déjà trop tard mais je vais essayer d'en sauver d'autres. Déjà, si on est pas fille de mannequin ou de professionnel de la mode, on évite d'essayer de se distinguer. On reste sur les basiques : jeans, tee-shirts, tuniques, gilets… Et surtout on évite le déchaînement de couleurs. C'est la simplicité qui fait la classe. Vous aurez toujours le temps de porter vos nippes pendant l'année.


4. Ne pas passer pour un idiot lors d'une conversation.

Certains disent qu'il vaut mieux fermer la bouche mais je ne suis pas de cet avis. Après tout, la seule chose idiote c'est celle qu'on ne dit pas. Mais si vous ne voulez pas finir comme un parfait misanthrope ou foutre en l'air ce qu'il vous reste de réputation si vous n'avez pas suivi le point n°3, il existe des façons de minimiser les risques. Travaillez tout d'abord vos meilleures pokerfaces pour ne pas vous laisser décontenancer. Puis, apprenez quelques anecdotes à ressortir en urgence lorsque la conversation s'engage sur un terrain glissant que vous ne maîtrisez pas du tout (la politique par exemple).

 


 

Top/flop

@Pinterest teepublic

 

Une blairelle toujours présente et sans qui les éditions des crocs n'auraient pas certainement pas la même saveur. Active dans notre belle salle commune comme ailleurs, elle peut encore aller très loin, c'est moi qui vous le dit.

 

Cette édition marque le départ de deux très bons membres de l'équipe des crocs. J'ai eu plaisir à travailler avec eux et si aujourd'hui, je les mets en flop, c'est parce que je suis triste de perdre deux belles plumes à qui je souhaite une bonne continuation.

 

Si leur nomination récente ne leur a pas permis encore ne nous éblouir par leur talent, je pense qu'on peut dire que nous avons là une véritable équipe de choc, une dream team du cookie qui va nous emmener très loin je le sens… Et croyez-moi j'en ai vu défiler des EDM, je sais de quoi je parle.

 

Qu'on se l'accorde à dire, la coupe qui vient de finir n'était pas une vrai coupe, réforme oblige. Et puis, tout le monde a été très occupé avec la colonie… Mais quand même… Même pas 4000 points en deux mois. On a plus qu'à espérer que la rentrée va donner un coup de boost à tout le monde.

 

Si le Lundi au soleil c'est fini pour environ 90% des pédouzien, c'est quand même une bonne nouvelle parce que cela veut dire que tout le monde va revenir sur P12 entre deux cours chiants ou sur ses heures de boulot! On va pouvoir recommencer à s'amuser.

 

Faute de repreneur, ce petit bijou (auquel je n'ai jamais pu participer) fermera ses portes bientôt. Créé en son temps par Erskine et Remi, sa disparition fermera un pan entier du site à la compréhension des nouveaux. Dommage.

 

 

Gossip Hufflepuff

@Artstation Elaikart

 

D'un mois sur l'autre, il s'en passe des choses à Poufsouffle, et généralement, c'est sur le tchat que se passent les choses les plus intéressantes, marrantes et, ne nous le cachons pas, les plus croustillantes ! Et croyez-moi, encore une fois, on s'est pas ennuyé ce mois-ci. Voyez par vous-même...

 

Ca y est, c'est terminé. Finis la Colonie Géante du Calmar Géant. Mais malgré la victoire des Winneurs arrachée du bout des doigts aux Hakuna Flapata, vous connaissez l'être humain : toujours prompte à râler. Même si en l'occurrence, la phrase exacte serait "Les serpentard : toujours prompte à râler". Et là, les Poufsouffle ont chacun leur manière de réagir, comme une volée de moineaux qui prend la fuite, c'est du chacun pour soi, avec plus ou moins de créativité ou de succès... Laquelle est votre préférée ?

Cliquez pour Agrandir

 

 

Vous avez faim ? Il parait que les Poufsouffle ont toujours faim. Il semblerait surtout qu'au-delà de ce cliché, tout le monde a faim. La preuve en images.

Cliquez pour Agrandir

La légende raconte qu'un certain Looedy se cacherait sous l'un de ces pseudos gourmands, tandis qu'Alysone Petrova se trouverait sous un autre. Mais la vérité, c'est qu'il y a surtout des ventre à pattes sur P12 et, ne vous y trompez pas, ceux qui n'ont pas de fond, ne sont pas forcément des Poufsouffle.

Des Poufsouffle par ailleurs extrêmement assidus puisque ça accumule les nuits blanches et les sommeils tardifs puisque selon nos sources, les blaireaux sont toujours les derniers à quitter l'IRC.

Cliquez pour Agrandir

 

Et tandis que certains se tuent la tâche, d'autres aimeraient bien tuer... leur clavier. Pas sûr que celui de Norma soit particulièrement ravi de la voir revenir parmi nous...

Cliquez pour Agrandir

 

Et pendant ce temps, sur la Réserve, une petite Jess faisait ses premiers pas dans le monde impitoyable des blaireaux, tentant de copier les traditions des autochtones pour se fondre dans le décor...

Cliquez pour Agrandir

T'inquiètes pas Jess, la pudeur, c'est comme les cookies, ça finit toujours par disparaître mystérieusement sans qu'on s'en soit rendu compte. On est en famille, personne ne se moquera de ton nombril ;)

 

 

Les Poufsouffle auraient-ils confondu septembre et février ou auraient-ils besoin de s'aimer, d'aimer et d'être aimer pour survivre à la rentrée ? Il n'en demeure pas moins que des couples et déclarations d'amour surgissent un peu partout. Comme par exemple, cette révélation de Marvin...

Cliquez pour Agrandir

 

Shann & Tack... Au-delà de la pédophilie induite par leurs persos respectif, je trouverais ça presque mignon. Pas vous ? Et on ne s'arrête pas là puisque Physio ne semble plus savoir où donner de la tête. A peine a-t-il rejoint Serpentard pour rejoindre sa belle & tendre que le voilà roucoulant avec une ancienne compatriote...

Cliquez pour Agrandir

 

Et puis il y a ceux qui... se montrent leur affection d'une manière peu conventionnelle mais guère surprenante de la part entre un Poufsouffle et une serpentard.

Cliquez pour Agrandir

 

Et pendant ce temps, Marvin déclare sa flamme aux mathématiques, sa vie, sa passion, son avenir, sur la Réserve... A moins qu'il ne tente de communiquer avec nous ?

Cliquez pour Agrandir

 

 

Savez-vous qui est Rachel ? Vous savez, la p'tite dame en bleu qui parle bouffe avec Bepo, vole au secours d'Iris et me traumatise. Oui, voilà, celle-là. Et bah c'est pas celle-là. C'est celui-là.

Cliquez pour Agrandir

Parait aussi qu'il s'appelle Rachid parfois. Comme quoi, on en apprend tous les jours...