vendredi 4 mai 2018

Bon vent, Sullivan !

 

C'est le 05 Avril 2014 que la jeune Aileen Sullivan faisait son entrée à Poudlard. Sans un doute, le choixpeau l’envoya immédiatement vers Poufsouffle afin qu’elle s’y épanouisse et évolue au sein du château. Elle prit connaissance des lieux et habitants de sa maison avant de s’ouvrir au reste de Poudlard. Ainsi, en Aout 2014, elle débutait comme chroniqueuse de l’Echo du blaireau rapidement renommé Crocs du blaireau. Elle jonglait alors entre écriture d’articles et illustrations de ces derniers comme l’une des membres les plus investies du journal. En Salle Commune, sa présence et son dynamisme lui valurent les prix de blairelle du mois et de la coupe à de nombreuses reprises. Autant dire qu’elle était un membre exemplaire pour tous ses camarades. Ce fut cependant lors de la coupe de Janvier à Avril 2015 qu’elle fut la représentation parfaite de la Poufsouffle. Aileen était présente pour ses camarades, mentor et marraine dévouée, prête à défendre ses valeurs peu importe ce que cela lui demandait, acharnée en salle de cours, traitant chacun comme son égal et ce peu importe les différends qu’elle pouvait avoir avec les membres de sa maison et d’ailleurs. C’est ainsi un peu naturellement que lorsque le poste de préfète se propose, la demoiselle déposa sa candidature dans le but de rejoindre l’équipe de maison. Son arrivée ne fut pas des plus faciles puisque certains n’hésitèrent pas à parler de copinage ce qui n’était fort heureusement pas le cas. Aileen avait de nombreuses compétences et idées pour la section qu’elle apporta avec une touche de frivolité et de fraîcheur. Tout au long de son investissement au sein de la préfecture, elle mit un point d’honneur à assurer l’intégration et la bonne ambiance au sein de la maison. Alors que certaines maisons se focalisent sur les animations en chaîne, ce qui importait à Aileen, c’était principalement que chacun des membres se sente bien et épanoui. Autant dire qu’elle a toujours eu le cœur sur la main et que Poufsouffle perd une préfète de qualité. Il y a tant de choses à dire sur elle qu’un article ne suffirait pas. Son parcours est emblématique et elle a tant offert à la maison et ses membres que son départ laissera un grand vide. Merci énormément pour tout ce que tu as fait et bonne retraite.

 

Article écrit par l'équipe de maison et illustré par Narou

À la gloire de Cora Clark

 

Cora Clark, matriarche de la maison Poufsouffle, est une créature particulièrement brillante. Il est l'heure de lui rendre honneur ! 

Cora est inscrite sur Poudlard12 depuis... woah, depuis bien plus longtemps que la plupart d'entre nous (3 décembre 2007 !). Elle était apparemment amie avec une certaine Girafe95 - ou quelque chose du genre - et était bien jeune, car son pseudo de l'époque était Medium Dniepr : le prénom venant de la série Medium, le nom de famille étant le nom d'un fleuve d'Europe de l'Est qu'elle était particulièrement fière de savoir prononcer. 

Après une grosse pause de P12, revenant par intermittence, la voilà de retour en 2013, prête à botter des fesses. Je crois que je me souviens d'elle comme portant un avatar d'une jeune fille sur un arbre : précis comme souvenir, n'est-ce pas ? Elle m'a marqué par sa façon d'écrire avant tout : toujours poli, claire, et parfois un peu solennelle. 
Elle devient Chroniqueuse, Chroniqueuse en chef, Responsable de dortoirs si ma mémoire est bonne, puis préfète et enfin DDM. Elle aura exploré tous les postes disponibles en salle commune, si on oublie l'existence du Quidditch. Elle est de ce fait particulièrement dévouée à sa maison ! 

Grâce à sa sympathie et sa gentillesse, nous avons eu la chance de compter dans nos rangs Eanna O'Malley et Aileen Sullivan, puis Camden Elwood, qu'elle aura recrutés. Sa bonne humeur et son ingéniosité auront fait de la Salle Commune une lieu de bonne humeur et de partage. Elle aura fait de notre section préférée (si si) un lieu accueillant, dans lequel nous pouvons plaisanter et nous intégrer sans difficulté. La BASE.

Cora Clark est une Directrice de Maison entière, drôle, dévouée, qui rendrait fière Pomona Chourave et Helga Poufsouffle. Merci Cora pour tout le travail que tu as accompli, que tu continues d'accomplir et que tu accompliras.

 

Article écrit et illustré par Violette Beauchamps.