https://i.imgur.com/TWK0Vrh.png

La coupe des quatre maisons est terminée. Victoire, défaite ? Nous ne le savons toujours pas. Néanmoins, la coupe de Quidditch est aussi, quant à elle, terminé. Et Poufsouffle finit dernière. Devrions-nous faire profil bas puisque nous avons perdu ? Et bien, non. Puisque malgré cette cuisante défaite, il y a du positif dans cette coupe. Je ne vais pas vous dire que de toute façon, le but c’est de participer et non de gagner parce que ce serait facile, beaucoup trop facile.

Nous avons perdu nos matchs, que ce soit face à Serpentard, Serdaigle ou Gryffondor. Néanmoins, notons qu’il n’y a pas eu de polémiques du côté de Poufsouffle cette fois. Et je peux vous dire que je n’ai presque jamais connu ça de mon côté depuis mon arrivée dans le quidditch. Cette coupe est même à marqué d’une belle pierre blanche !

Il n’y a pas non plus eu de polémique extérieure à Poufsouffle contre celle-ci cette fois. Notre équipe ne gagne plus grâce à un unique joueur (Coucou Xerion) et les anciens ne sont quasiment plus là. Nous avons encore Bepo, certes, mais le capitaine adore trop ses joueurs pour partir ainsi. Et oui, notre équipe se renouvelle avec l’arrivée d’un Michael à la poursuite quelques entraînements avant la coupe, un nouveau duo qui fait son petit bonhomme de chemin à la batte. Ah… Et le vif, le gros problème de l’équipe. Nous avons trouvé rapidement un nouvel attrapeur de talent. Mais nous l’avons perdu aussi vite. Elyos, si tu passes par-là, merci pour les entraînements, les matchs, ta bonne humeur.

Quant à l’ambiance, rien à dire. Les entraînements se font dans la bonne humeur, tout le monde est la bienvenue, n’hésitez pas. Aucune tension n’est apparue durant la coupe.

En conclusion, ne vous en faites pas les autres maisons. Tout va bien de notre côté, nous avons perdu mais il fallait bien un jour que nous aussi, nous reconstruisions notre équipe. Et nous ne comptons pas rester sur le côté bien longtemps. Nous comptons très vite redevenir un adversaire de taille. Et, merci aux Poufsouffles de nous avoir soutenu tout le long de la coupe, d’avoir cru en nous et d’être toujours aussi motivés.

Quant à mes derniers mots… Il faut bien remercier une personne qui fait du très bon travail avec nous, malgré son envie de partir à la retraite... Alors :
YIP YIP BEPO !

 

Article écrit par Sineah, illustré par Camila