jeudi 1 mars 2018

Comment passer une bonne St Valentin en tant que célibataire ?

https://zupimages.net/up/18/09/pb1k.png

Chers lecteurs, aux célibataires surtout,

Il faut bien se l’avouer, la St Valentin en tant que célibataire, c’est nul. Mais notons tout de même un point positif, au moins, nous ne dépensons pas d’argent pour notre bien-aimé. En soit, c’est plutôt une bonne chose. Certes, cet argent sera utilisé pour acheter autre chose. Mais ce sont des achats plus personnels. Non ?
Mais aujourd’hui, nous allons vous aider afin d’être totalement tranquille avec cette fête. A partir de maintenant, vous allez pouvoir passer la St Valentin tranquillement sans en entendre parler.

Conseil n°1 : Restez enfermé chez vous.

Prévoyez de quoi vous sustenter pour cette journée et restez enfermé chez vous. Profiter de cette journée afin de pouvoir rattraper votre retard dans tout ce que vous avez à faire ou alors, tout simplement, faire ce que vous voulez.

Conseil n°2 : N’allumez pas la télé

A part voir des films à l’eau de rose toute la journée, ca ne va pas être très intéressant. Par conséquent, mettez vous dans votre canapé, sous un plaid et regardez une série, lisez un livre, écoutez de la musique. Vous pouvez aussi repeindre votre salon, faites ce que vous voulez ! 

Conseil n°3 : Faites-vous aussi plaisir

Bah oui, les couples vont s’offrir des cadeaux et bien faites-vous aussi vous-même un cadeau. Un peu à la Kuzco, vous voyez ? « Cadeau de moi à moi ! Ah… Comment me remercier ? ». Ensuite, prenez des cookies, des chips, des bonbons, des gâteaux. Bref, faites vous aussi plaisir gustativement. Après tout, certains couples vont au restaurant. Vous pouvez bien aussi faire quelques folies !

Conseil n°4 : Prenez un animal

En effet, vous avez aussi envie de vous sentir aimer. Profitez de votre animal de compagnie, votre chien, votre chat, votre escargot de compagnie. Faites-vous sentir aimé. Attention tout de même à certains chats qui sont un peu hautains. Si vous n’avez pas d’animaux à disposition. Et bien, nous vous conseillons une peluche.

En espérant que ces conseils vous aideront à supporter les futures St Valentin, nous vous souhaitons une joyeuse Pâque !

Article écrit par Sineah et illustré par Jade

Ce qu'on pourrait leur dire

https://i.imgur.com/8840tyv.png

 

Chères maisons,

Aux Serpents, aux Lions et aux Aigles qui liront cette lettre, en cette période de St Valentin, j’aimerais vous dire une chose : Merci pour ces moments.

Ca peut paraître bizarre, idiot ou presque déplacé, mais pourtant très vrai quand on pense au château, ou plutôt à la situation des Poufsouffle dans le château. Alors écoutez mes paroles et regardez comme les fleurs sentent bon.

Souvent moqués, parfois humiliés. Traînés plus bas que terre et ridiculisés dans nos rares victoires. C’est une situation banale et presque institutionnalisée à laquelle aucune autre maison ne prête plus attention. Ne mentez pas, on le sait. Mais on vous aime quand même !

On aurait pu le prendre mal, on aurait pu s’énerver, se replier sur nous-même et rester confits dans notre souffrance et notre infériorité. On aurait pu vous détester, sans hésitation, mais pourtant j’ai envie de vous dire merci.

Ok, là vous vous dîtes que j’ai pété les plombs ou que vous m’avez cogné trop fort la dernière fois, mais laissez moi m’expliquer. Est-ce que sans toutes ces critiques Poufsouffle aurait été Poufsouffle ? Est-ce que sans votre bêtise on en serait là où nous en sommes aujourd’hui ? Est-ce que, en somme, nous serions devenu la maison que nous sommes aujourd’hui sans vos interventions ?

Et bien je dis non ! Parce que c’est ce climat qui a contribué à souder notre maison, à faire de Poufsouffle une vraie famille, unie dans les difficultés et les bons moments. Une famille qui n’abandonne pas ses membres et qui va là où ne l’attend pas. Parce que oui, c’est ça la vraie valeur de la maison : on abandonne personne derrière et on y va !

Alors oui, on est peut-être pas les meilleurs et on ne changera peut-être pas les mentalités. Mais on est ensemble, et au bout d’un moment on vous aura. Je l’aurais un jour je l’aurais. Parce que c’est votre mépris qui nous donne notre force. Ce sont vos critiques qui nous offriront la plus belle des victoires. Peut-être à cette Coupe, peut-être une prochaine, peut-être pas… Mais une victoire qui n’en sera que plus belle !

Donc oui, merci à vous. Je vous conseille de vous préparer, parce que le jour où nous nous lèverons, vous pourrez commencer à trembler ! Ne sous-estimez jamais le blaireau qui dort.

Avec toute mon affection,
Votre dévouée.

Article écrit par Jade et illustré par Camila

Les amours des chroniqueurs

https://i.imgur.com/YnD82Rr.png

 

En ce mois de la saint Valentin censé célébrer l'amour, votre rédactrice est allée chercher les secrets les plus croustillants, les choses les plus inavouables sur les relations amoureuses. Mais pas sur les relations de n'importe qui. Et oui, il est venu le temps du retour de bâton, le temps de s'intéresser un peu aux amours de nos chers chroniqueurs.

Et alors pourquoi ne pas commencer par leur chef. Et oui je parle bien de Naru. Et je vais peut-être t'étonner cher lecteur, si je te dis qu'il est fiancé. Oui, notre grand Chroniqueur en Chef est fiancé à rien de moins que la Gardienne des Lieux, Kaya Landers. On peut se questionner sur la viabilité du couple mais en attendant on leur souhaite plein de bonheur.

Parlons maintenant du deuxième garçon de l'équipe, j'ai nommé Esteban Torres, notre tout jeune chroniqueur de première année. Avec sa bouille d'ange on lui donnerait le bon dieu sans confession mais ne vous y trompez pas chers lecteurs car derrière ses yeux rieurs se cache un vrai tombeur. Rumeur ou vérité ? Affaire à creuser.

Mais ne parlons pas que des garçons je vous prie. Et oui, l'équipe des Crocs est mixte et il y a en une qui fait tourner bien des têtes. Je veux parler de notre joueuse de Quidditch préférée, Sineah bien évidement. Mais qui parviendra à prendre le cœur de cet ange aux yeux bleus, véritable virtuose des mots comme du clavier ? On murmure dans les vestiaires à propos d'une idylle entre elle et Michael. C'est vrai qu'ils formeraient un bon couple tout les deux... Alors, suivront-il la flèche de Cupidon ?

Mais après tout, ne vaut-il pas mieux espérer plutôt que de mourir d'amour dans une relation a sens unique ? Car oui, l'amour est un vin et si une personne s'en est rendue compte c'est Camilla. Notre chère illustratrice qui depuis des années se consume d'un amour interdit pour notre chère Directrice de maison. Oui Camila aime Cora. Mais pas l'inverse. Alors je prends un instant pour compatir avec ma collègue et pour vous demander de lui envoyer toutes vos bonnes ondes pour que, peut être, un jour...

Et voici la fin de notre petite séance de Stalking. En gageant que bientôt nous aurons des nouvelles. Comment ça il manque des gens ? Mais pas du tout je vous assure. Pourquoi je me dirige vers le porte ? Euh...

 

Article écrit par Jade et illustré par Camila

Le centimètre vers la victoire

https://i.imgur.com/ir47c6r.jpg


« Le seul endroit où le succès précède le travail est dans le dictionnaire » - Vidal Sassoon

Personnellement, j’aime beaucoup cette phrase de Vidal Sassoon. Elle montre qu'il faut savoir se battre et lutter pour obtenir ce que l'on veut, mais j’y vois aussi autre chose : si l’on travaille énormément, on peut alors voir venir le succès. Ceux qui ont déjà eu l’occasion de me parler savent où je veux en venir. 

Durant cette coupe, chacun d’entre nous fournit des efforts plus ou moins grands. Certains apportent le plus de points possible tandis que d’autres font un devoir à l’occasion, ou quelques quiz. À toutes ces personnes, je voudrais dire merci, merci de faire en sorte que le 1 avril à 00h00 la Coupe se trouve dans notre Salle Commune. Oui, à l’heure ou je vous écris, nous sommes à 1 900 points derrière Serpentard mais rien est impossible. Pas mal d’entre vous se demandent si c'est utile de ne faire qu’un seul devoir, et se disent "autant ne rien faire", mais chaque centimètre compte pour atteindre l’arrivée ! Il faut se battre pour ce centimètre, il faut fournir des efforts pour ce centimètre et le jour où nous mettrons ces centimètres bout à bout, nous aurons atteint notre objectif. Mais il faut commencer par ce centimètre.

Et le jour, si il arrive, où cette magnifique coupe trônera dans notre terrier nous pourrons nous dire, chacun d’entre nous, que nous avons contribué à cela.

Alors j'encourage chaque blaireau qui continue de faire les devoirs sans vraiment en voir les progrès apporté à la maison, et aussi cette blairelle qui anime la maison et essaye de motiver les autres, mais également ceux qui font quelques quiz de temps en temps à continuer leurs efforts et à ne surtout pas abandonner. À vous, je vous dis bravo et merci de faire partie de ceux qui veulent écrire notre histoire !

YIP YIP POUFSOUFFLE !

 

Article écrit par Michael Bristow et illustré par Narou

Le Zéroscope

https://i.imgur.com/mttYwuo.jpg

 

Article écrit et illustré par Narou

Gossip Hufflepuff

http://i.imgur.com/ALm8pE7.png

En ce doux mois de février, entre l'amour et la subtile odeur de raclette, nous nous sommes intéressés aux secrets des Poufsouffles. Et comme d'habitude, ce n'est pas très glorieux. 

Emily se sent seule, l'amour de groin-groin ne lui suffit plus, et on la comprend. Alors elle se tourne vers la seule personne susceptible de succomber à son charme. Indices : il est religieux, il est en surpoids, il décédé. Vous l'avez ?

https://i.imgur.com/7U1tKhi.png?1

Les départs s'enchaînent, après Kyara qui est partie vivre chez les aigles, un des nôtres prépare son départ (ou son retour, tout dépend). Adieu Elyos. On pensera à toi.

https://i.imgur.com/U3GRWtM.png

Naru, maintenant frappé de la malédiction de Chroniqueur en Chef, cherche désespérément comment faire travailler son équipe. Il succombe à la poudre de mandragore, comme nombre de ses prédécesseurs. Courage.

Aperçu en train de réciter un poème à son vert gallois, nous en déduisons que Xerion s'est retrouvé seul pour cette Saint-Valentin. Un comité de soutien s'est créé, les Poufsouffles sont si compatissants.

L'annonce du nouveau préfet tarde, et c'est bien normal, Cora ne trouve aucun candidat qui convient à ses attentes. Comprenez : vous êtes tous trop mauvais pour ce poste.

On se retrouve pour la prochaine édition, d'ici là, envoyez-nous vos plus sombres secrets, mais surtout ceux des autres.
 

Illustration de Sidonie