Lundi 25 décembre 2017

Top 5 des cadeaux ringards à Noël !

https://i.imgur.com/WBqR5pD.gif

Top 5 des cadeaux les plus ringard que l’on reçoit à Noël, on met sa ceinture, ça va piquer les yeux !

https://media.giphy.com/media/GepjBlRKsD1uM/giphy.gif

Le pull en laine, rouge et vert avec des motifs rennes et père Noël !
Il est moche, il gratte et on ne peut le porter que le jour de Noël pour ne pas être ridicule. Next.

https://i.imgur.com/ikIpmze.gif

Le fameux Mug. Vous en avez déjà cinquante, ce sera le cinquante et unième ! C’est l’occasion d’être maladroit et de faire de la casse.

https://media.giphy.com/media/3o7TKzrRYFwJBCXrTq/giphy.gif

Si par malheur, vous portez un costume pour travailler, ce sera votre cadeau. Une cravate tout moche.

https://media.giphy.com/media/l0HlHqZYXI6kFeXF6/giphy.gif

Des chaussettes. Le cadeau qui passe crème. On se fait un plaisir de les porter et les salir !

https://media.giphy.com/media/12Dj61zriobEly/giphy.gif

Un produit dérivé aux couleurs de Serpentard, summum du mauvais goût. Bisous les serp’

 

Top écrit et illustré par JBW

Les traditions de Noël atypiques

https://i.imgur.com/nDjoffu.jpg

 

Noël n'est pas une fête unique au monde des sorciers. En effet, les moldus fêtent aussi Noël. Mais nous savons bien que les moldus ne sont pas forcément tout seul dans leur tête. Il arrive que certaines traditions soient assez... Atypiques ? Originales ? Bizarres ? Un peu de tout en fait.

Commençons tout d'abord avec un pays asiatique, le Japon, mes amis! Vous savez, à Noël, nous aimons manger des bons plats en famille au chaud dans la maison. Des repas préparés avec amour qui nous feront prendre des kilos à n'en plus finir. Au Japon, ca doit être  à peu près la même chose. Ah bah non, au Japon, on commande ou on va en famille au KFC. Notons qu'au moins, on n'a pas à cuisiner ni à trop ranger derrière.

Lors de cette période, il y a souvent des messes de Noël où plus ou moins de personnes s'y rendent selon les pays. Sachez qu'au Venezuela, les moldus ne vont pas à la messe de Noël à pied ou en voiture. Voyons, c'est beaucoup trop banal. N'étant pas des sorciers, ils n'y vont pas non plus en balai ni en transplanant. Ils y vont en roller, vous savez, les chaussures moldus avec roues qui compromettent grandement votre équilibre déjà bien précaire au moment des fêtes.

Notons que dans notre monde, les elfes sont là pour aider à ranger la table suite au repas. Néanmoins, les moldus n'ont pas cette chance. Par conséquent, au Portugal, ils ont inventé une tradition afin de donner une excuse à leur fainéantise. En effet, après le repas, au lieu de ranger, ils laissent leurs restes à table durant la nuit. On ne sait jamais si les défunts viennent dans la nuit afin de se restaurer. Peut-être que le Moine Gras est en réalité issu d'une famille Portugaise ?

Sachez qu'au Pays de Galles,  Noël c'est un peu Halloween, les adultes font le tour des maisons en chantant afin de récolter non pas des bonbons mais de la bière. Quoi de mieux pour se prendre une bonne cuite gratuitement ? Et devinez en quoi les moldus se déguisent ? Pas en zombie, pas en sorcière... Ils se déguisent en cheval mort. Très charmant!

Néanmoins, certaines de nos traditions ne sont pas forcément mieux, mais, c'est ainsi. Chaque famille a ses traditions de Noël spécifiques. D'ailleurs, devons nous ouvrir les cadeaux le 24 au soir ou le lendemain matin en se réveillant ?

 

Article écrit par Sineah et illustré par Narou

Comment créer un déguisement de Père Noël avec les moyens du bord ?

http://www.zupimages.net/up/17/50/h6l3.png

 

Lorsque l'on parle de Noël, nous pensons tout de suite à beaucoup de choses. Noël nous inspire énormément. Nous pensons à la neige, au sapin, aux cadeaux, à la bûche de Noël, mais surtout à l'esprit de partage et de convivialité. Néanmoins, il y a aussi une personne importante qui nous vient tout de suite à l'esprit. Et cette personne est tout simplement le Père Noël. Mais... Attention Spoiler, le Père Noël n'existe pas alors essuyez vos larmes et reprenez vous. Aujourd'hui, nous allons vous expliquer comment déguiser quelqu'un en Père Noël pour rassurer vos enfants, vos frères, vos soeurs mais aussi vous-même.

Alors, tout d'abord, nous devons identifier les points importants d'un parfait Père Noël. Tout d'abord, il y a son gros ventre, son manteau rouge, ses bottes fourrés, son bonnet. Mais attention, le plus important reste quand même la barbe! N'oubliez pas qu'il doit être accompagné d'un traineau et de rennes.
Nous allons donc reprendre point par point comment se procurer ses éléments importants.


 

Le manteau rouge avec le gros ventre


Tout d'abord, nous allons former le gros ventre doux et moelleux. Pour ça, il faut prendre un oreiller et le mettre sous son tee-shirt afin de former un ventre rond et moelleux. Ou alors, demandez au Moine-Gras ses conseils en nutrition pour avoir un ventre aussi parfait que lui en terme de Père-Noël. Pour le manteau rouge, prenez une robe de chambre et laissez la tremper dans du mercurochrome. Faites attention, ça tâche.
 

Les bottes fourrées



Pour les bottes fourrés, nous vous conseillons de voler les bottes de votre mère ou de votre grande soeur. Ceci fait, prenez du papier journal, faites en des boules et mettez les dans les bottes. Ou alors, si vous avez une armée de coton, profitez en. Ca sera plus confortable pour vos pieds douillets.
 

Le bonnet


Pour commencer, prenez le vieux bonnet que vos parents vous forçaient à mettre petit et trempez le dans du mercurochrome. Si vous en manquez, utilisez la gouache de votre petite soeur. Ensuite, prenez une tige de métal et plantez dans le bonnet. Attention à ne pas vous faire mal et accrocher au bout de cette tige une boule de polystyrène blanche. Et voilà, votre bonnet est parfait !
 

La barbe



Ah la barbe... Que serait le Père Noël sans sa barbe? Pour celle ci, prenez un morceau de carton et coupez la en forme de barbe, mettez un élastique pour qu'elle puisse tenir au niveau de votre tête et n'oubliez pas de faire un trou pour votre bouche. Ensuite, collez des morceaux de coton sur toute la surface du carton. Le tour est joué, votre barbe est parfaite.
 

Le traîneau avec les rennes



Pour le traîneau avec les rennes, nous allons vous donner une astuce économique. Prenez la luge en bois que vous utilisez pour glisser sur la neige. Pour les rennes, nous vous conseillons de vous occuper des chiens des voisins/voisines. Mettez leur un nez rouge de clown et attachez leur laisse à votre luge. En plus de les transformer en rennes pour votre parfait déguisement, vous allez pouvoir récupérer de l'argent.



Et voilà, vous êtes maintenant parfaitement déguisé en père noël tout en ayant presque rien dépensé. Ne vous inquiétez, vos petits frères ou vos petites soeurs n'y verront que du feu. Vous pourrez même vous servir de leur naïveté pour récupérer leurs cadeaux ou même leur faire du chantage.

 

Article écrit par Sineah et illustré par Kyara

Comment survivre aux vacances de fin d'année

https://i.imgur.com/jxRGYFw.png
https://i.imgur.com/8zwZL9v.gif
 

Peu importe où vous les passez, les vacances de fin d’année sont toujours un moment étrange et souvent perturbant. Vous pensez être les seuls à souffrir lors de ces vacances si particulières ? Merlin, que vous êtes loin du compte ! Entre les préparatifs pour les fêtes, les festins gargantuesques dont on ressort avec l’impression d’exploser, la gêne durant les repas, que cela soit avec famille ou professeurs, c’est du pareil au même ! Alors cette année, l’équipe des Crocs du Blaireau a décidé de dire stop à cette infamie. Sortez vos plumes et vos parchemins, ce qui va suivre pourrait bien vous être utile.

1er cas – Vous passez vos vacances dans notre belle école 
Félicitations, vous avez sans doute fait un des meilleurs choix ! A vous les joies d’avoir la salle commune quasi vide à partager avec les âmes errantes ayant fait le même choix que vous. Plus sérieusement, vous êtes un des génies de la maison. Vous allez passer des vacances tranquilles à faire plus ou moins ce qui vous chante sans personne pour vous le reprocher. Mais vous allez aussi devoir supporter la présence des professeurs à chaque repas et à la même table. Et pour ça, vous avez tout notre soutien.

2ème cas – Vous passez vos vacances chez vos grands-parents
Bon. Vous n’êtes pas aussi ingénieux que ceux ayant choisi de passer leurs vacances au château, mais vous ne vous en sortez êtes pas trop mal. Concrètement, vous aurez à subir les sacro-saint dîners de fêtes coincé entre la vielle tante anti-moldus et le cousin un peu… Diminué intellectuellement ? Mais au moins, vous mangerez bien et vous n’aurez personne pour vous empêcher de dormir jusqu’à midi si ça vous chante : vos grands-parents ne se sont même pas aperçus que vous ne vous étiez pas levé. Le seul vrai conseil que l’on peut vous donner serait de faire une provision de nourriture et de passer toutes les vacances enroulé dans une couette à manger des chocogrenouilles.

3ème cas – Vous passez vos vacances chez vos parents
Aïe. Aïe, aïe, aïe… Autant le dire, vous avez très mal calculer votre coup là. Très très mal. Non seulement vous avez le désavantage du repas de famille (ignoble épreuve qu’il n’est pas beau de souhaiter à qui que ce soit, même son pire ennemi), mais en plus, il y a de grandes chances que vous vous retrouviez à faire une grande partie des tâches le soir de Noël. Et bien oui ! Vous êtes fort, vous avez des muscles jeunes, occupez-vous un peu de vos aînés, c’est bien le moins que vous puissiez faire, non ? Et bien non en fait. Si vous voulez éviter cette épreuve, commencez déjà à songer à un plan d’évasion tatouer sur votre dos (et pas sur le mur de votre chambre où vous barrez les jours vous séparant de votre retour à Poudlard. C’est trop voyant). Car à ce stade, c’est tout ce qu’il vous reste. Le seul espoir. La seule lueur. 

4ème cas – Vous passez vos vacances avec vos amis
Quoi ? On peut faire pire ? Aussi effrayant que cela puisse paraître, oui, c’est le cas. On peut faire pire. Pour éviter les profs et les repas de famille, vous vous êtes rabattus sur vos amis pour passer les vacances en leur compagnie. Idée qui vous semblait sûrement très avisée sur le coup et on ne va pas vous blâmer pour ça, ça aurait pu être un coup de poker magistral, du pur génie. Mais non. Car, à l’instar de votre famille, il va falloir s’occuper de la troupe qui vous sert d’amis et qui a réussie à se procurer, dieu sait comment, du Whisky Pur-Feu. Bon courage pour les gérer. Mais si vous le pouvez… Fuyez pauvres fous !!!

Article écrit par Esteban et illustré par Narou

Les fêtes de fin d'année qu'on ne voudrait pas vivre

https://i.imgur.com/fW7VcHe.png
https://i.imgur.com/5sEJmt4.gif
https://i.imgur.com/xRrkRlp.png

 

On a tous déjà imaginé nos fêtes de fin d'année totalement gâchées et qu’on ne voudrait pour rien au monde vivre. 

Et bien dans cette édition, nous vous proposons l’exemple type de la soirée que personne ne voudrait vivre !

*Tu arrives en retard à la grosse réunion de famille car tu ne trouvais plus tes chaussures, résultat, tu ressembles maintenant à un épouvantail, ce que te fais gentiment remarqué ta petite cousine devant tout le monde, les faisant rire grassement.

Après ce premier obstacle, tu te diriges vers le buffet et te bois une coupe de champagne, là, deuxième remarque de ta mère : "Arrête de boire ! Ça ne fait vraiment pas classe ! Et puis, tiens-toi un peu, veux-tu ! Ne me fais pas honte :". Tu reposes donc ton deuxième verre, cette fois-ci rempli de Champomy et tu vas t’assoir sur le canapé.

Là, ta grande cousine si parfaite se ramène et te regarde de haut avec ses questions types : "Alors, tu fais quoi dans la vie maintenant ?", "Tu as enfin trouvé l’amour ?", "Jean-Michel et moi on part aux Maldives pendant les vacances et toi ? A, en Picardie… "… Quelle te gonfle celle-là !

Ah, c’est l’heure du repas ! Tant mieux car tu vas pouvoir ainsi te mettre dans un coin de la table et devenir invisible. Ah, ah, ah !! Tu y as vraiment cru ? C’était sans compter sur ta mère qui a eu la sympathie de te placer comme une gamine à côté de ton arrière-grand-mère à moitié Alzheimer et sentant le chou. 

Cette dernière te demande six fois le sel et lorsque tu le lui passe enfin, elle te regarde d’un air choqué et s’exclame fort, faisant éclater de rire l’assemblée : "Oh mon dieu, je ne t’avais pas reconnu Jean-Yves ! Ce que tu as grossi !". Sympa, surtout que toi, c’est Gabriella et pas Jean-Yves. Mais passons.

Le repas où tu t'es fait traitée de grosse gourmande huit fois prend enfin fin et tu regardes avec désespoir les aiguilles de l'horloge familiale avançant à reculons. Heureusement, ton petit cousin vient vite te remettre dans le contexte en t'aspergeant de jus de pomme et en hurlant de rire par la suite. Top.

Ding, dong ! L'heure des cadeaux a sonné ! Ton heure est venue ! Telle une gamine, tu te précipites vers le sapin décoré à l'aide de guirlandes criardes et lumineuse. Mais là, catastrophe, tu ne trouves que trois paquets à ton nom. 

La famille te regarde et te sort en souriant : "Tu es grande maintenant, on ne t'offre plus de cadeaux comme avant !". Bien sûr. Tu ouvres lentement tes cadeaux et te retrouves face à un bouquin sur la crise économique en Iran, un pull tricoté grossièrement et que l'on t'oblige d'essayer devant toute la famille et... une brosse à dent, offerte par tes parents, qui te glissent en rigolant : "Maintenant, tu n'as plus d'excuses pour mal te les laver !". Chouette, surtout lorsque tu pensais que tu te les lavais bien.

Finalement, cette soirée prend enfin fin et pour noyer ton chagrin, tu finis le Nouvel An dans le McDo le plus proche, écouteurs vissés dans les oreilles, à te regarder un énième épisode sur Netflix en mangeant grassement ton hamburger et tes frites.

Article écrit par Lux et illustré par Narou

Top ou Flop : La neige

http://www.zupimages.net/up/17/50/tyj1.png

 

La neige est dans son manteau blanc et les yeux tournés vers le ciel à genoux les petits enfants... Hop, hop, hop! Qu'est ce qui vient de se passer. JWB, sort de mon article!
Bon, comme vous l'aurez sans doute compris avec cette introduction fine et délicate, nous allons parler d'une chose qui rime parfois avec hiver, d'autres fois avec enfer. J'ai nommé la neige! Comment ça, ça rime pas!
Ah la neige, rien qu'à son approche, on sent arriver noël et les fêtes de fin d'années. Mais, la neige n'est pas d'un blanc pur. Elle aussi a sa part d'ombre. Et pour le découvrir je vous propose un petit top.
 

Top: La neige c'est beau


Quand tu te réveilles et que tu ouvres ta fenêtre, voir ta rue recouverte d'un épais manteau blanc, et bien tout de suite ça claque. Parce que même ce qui parait moche en temps normal, ce jour là c'est beau. Oui le container à côté de chez toi défigure le paysage, mais rajoute 10 centimètres de neige par dessus et tout de suite c'est plus joli. Astuce de photographe en herbe: les meilleurs paysages, c'est sous un mètre de neige qu'on les trouves.
 

Flop: La neige c'est froid


Et oui, en effet la neige, pour ceux qui ont raté leurs cours de physique de collège, c'est de l'eau gelée, donc de l'eau en dessous de 0°C. Et quelque chose en dessous de 0, c'est froid. Donc, si vous voulez garder la forme encore cet hiver, on vous le dit sortez doudoune, gants, mitaine, cache-nez et snow-boots puis fuyez cette abomination de la nature qui a le super pouvoir de faire couler les nez et de faire tomber vos extrémités (toutes vos extrémités)
 

Top: La neige ça permet de faire des batailles.


Et bien oui, qu'on se le dise, quand les flocons commencent à tomber, c'est la première chose à laquelle 99.99999999% des gens pensent. Se lancer des boules, essayer de tuer son voisin, faire des bonhommes... Et traiter de sadique le moniteur qui refuse que vous fassiez des batailles de boules de neiges après une journée de ski. Et toit ceux qui sont déjà partis en voyage au ski le savent, le plus grand plaisir et de balancer en douce une boule de neige confectionnée avec amour à votre voisin puis de partir en courant.
 

Flop: La neige ça donne la crève


Suite directe du point précédent. Vous avez regardé avec horreur ce manteau blanc qui recouvre la route et tout le reste. Pourtant, courageusement vous avez décidé de sortir de chez vous pour aller en cours ou au boulot. Et le lendemain ça n'a pas loupé. Yeux qui coulent, gorge qui gratte et fièvre. Et oui, vous avez choppé la crève. Parce que c'est une vicieuse la neige. Elle nous éblouit avec une poudreuse brillante porteuse de milles promesses et elle vous attaque par derrière. Qu'on se le dise la neige est fourbe.
 

Top: La neige ça donne des excuses pour pas bosser


Pour finir oui, la neige est très jolie mais derrière son apparence froide, elle se révélè très dangereuse. Et vas y que je diminue la visibilité, que je rends les routes glissantes et que j’empêche les gens de se rendre au boulot. Mais le jour où tu n'as pas envie d'aller bosser c'est quand même une aubaine. Et oui, car c'est la seule fois ou tu peux appeler ton patron et lui dire que tu ne peux pas aller travailler pour cause de conditions climatiques. Et après à toi la belle journée à flemmarder.
 

Flop: La neige c'est une source d'ennui, dans tout les sens du terme


Merlin, elle est trop blanche, elle coupe les lignes électriques et au bout de quelques jours elle finit par faire râler tout le monde et faire bondir les consultations chez le médecin. Elle peut également paralyser tout un pays en l'espace de quelques jours... Alors qu'on se le dise, ou la neige c'est bien, c'est joli, c'est tout ce que vous voulez mais à petite dose.


Alors j'espère que ce top/Flop sur la neige vous aura inspiré et donne un bon aperçu de cette petite merveille /saloperie. Et vous, pourquoi aimez/détestez vous la neige?

Article écrit par Jade et illustré par Kyara

Comment annoncer que le père Noël n'existe pas ?

https://i.imgur.com/P7lZtBI.png

 

Ah ce bon vieux papa Noël... Quelle crème n'est-ce-pas ? C'est vrai ! Sacrifier la tranquillité de ses vieux jours coulés en Laponie (ou aux Bahamas, on sait pas trop), tout ça pour rendre des gamins braillards et ingrats onze mois sur douze, heureux ! Elle est belle l’histoire, non ? En effet, elle est vraiment magnifique… Du moins elle le serait si le père Noël existait réellement ! Et pendant que vous vous décarcassez pour trouver le nouveau mini-balai demandé par votre cadet, lui, il continue à allonger sa liste. Et tout ça pour quoi ? Pour ne pas vous offrir un gramme de reconnaissance. Après tout, comme il le dit si bien « C’est le papa Nowel. ». 

Je pense donc qu’il est de notre devoir à nous, aînés de tout horizons, de commencer à apprendre la dure réalité de la vie à nos cadets. Leur enseigner que, non, dans la vie, les gentils vieux monsieur habillés tout de rouge et de blanc et qui offrent des cadeaux à tout les enfants du monde, ça n’existe pas. Et que, s’ils en croisent un à un moment ou à un autre, ils feraient mieux de fuir dans l’autre sens. En courant. 

Il existe bien sûr toute une panoplie de solutions pour annoncer tout en douceur l’horrible vérité à votre petit frère ou votre petite sœur. Pourquoi de la douceur ? Et bien, nous ne voulons pas les traumatiser n’est-ce-pas ? Puis si ça peut permettre d’éviter la colère de papa/maman/tata/pépé/le chien, ça peut être bien aussi… Personnellement, je préconise un voyage en Laponie au village du père Noël. Si le petit démon a un minimum d’intelligence (et il doit en avoir au vu de la manière dont il vous en fait baver à chacune des vacances scolaires), il s’apercevra rapidement qu’il y a autant de rennes volants au nez rouge ici que de gentillesse en McCarthy. Je pense que ça résume assez bien l’idée.

Sinon, si votre cadet ne dispose pas encore de toutes ses facultés mentales ou qu’un voyage en Laponie vous semble vraiment trop onéreux, j’ai une autre technique pour vous. Bon, pour celle-ci on jette plus ou moins la douceur aux oubliettes, mais, bonne nouvelle, c’est la curiosité de cette petite créature des enfers qui va se charger de tout ! Votre seule tâche sera de (mal) dissimuler les cadeaux et d’attendre qu’il tombe dessus. A vous la tranquillité, car c’est désormais à vos parents qu’incombera la lourde tâche d’expliquer à votre cadet en pleurs (sans jouer la comédie pour une fois) pourquoi le Merlin qui parle était dans un placard et non pas entre les mains des petits lutins. Nous vous félicitons !

Cependant, nous pouvons comprendre que la méthode précédente vous semble un poil trop… Violente (chacun son avis, on ne juge pas). Ainsi, voilà une dernière idée pour vous. Proposez-lui de passer la nuit de Noël dans le salon en votre compagnie, histoire de guetter le père Noël. Au fur et à mesure des heures passant, il va se rendre compte tout seul de l’atroce vérité. Et au petit matin, envolées les idées de papa Noël et bonjour la vraie vie ! Certains pourraient dire que c’est cruel. Mais comment être plus sympathique ? Il a comprit la vérité tout seul et a eu du temps pour l’assimiler. Quoi de mieux finalement ? Non, non, ne cherchez pas à répondre, nous l’avons fait pour vous : la réponse est rien.

Bon, soyons sérieux. Perdre ses illusions c’est dur, même pour votre démon de cadet. Et nous sommes des Poufsouffles, en ces périodes de fêtes, il est bon de rappelez les valeurs si chères à notre fondatrice. Patience, loyauté et dévouement. Laissez vos cadets grandir avec leurs illusions même si l’envie vous démange de les faire redescendre sur terre. C’est Noël. Profitez-en pour vous aimer, pas pour vous faire du mal. 

Mais offrez quand même une dragée surprise goût vomi à votre cadet. Juste pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Il reste un petit monstre tout de même !

Article écrit par Esteban et illustré par Kyara

Ce qu'il faut arrêter dans les films de Noël

https://i.imgur.com/2gcQ7KF.png

Si vous ne vivez pas dans une grotte, n'habitez pas pluton et possédez ce que les moldus appelle communément une télévision, il y a quelque chose que vous n'avez pas pu rater. A l'approche de noël ils arrivent, ils sont partout, dans les villes, dans les campagnes, ils se multiplient comme des lapins. Ce sont les films de noël.
Bon, il faut arrêter l'hypocrisie, on en a tous regardé au moins une fois dans notre vie. Que se soit en comatant sur un canapé, en famille avec un petit chocolat chaud ou seul avec sa solitude...
Certains nous ont fait rire, sourire, pleurer... Mais on ne va pas se mentir, il y a des trucs qu'il fait arrêter tout de suite -genre maintenant- dans les films de noël. Et je vous propose de faire le tour du sujet en un top 5:


5. Les films aux Etats-Unis


Parce qu'aux dernières nouvelles on fête noël partout dans le monde. Alors pourquoi 99.9999% des films se passent à New-York ou en Californie, ont pour héros des gens qui s'appellent Marc, Brian ou encore Lindsay. Et bien moi je dis, c'est de la discrimination! Oui noël au États-Unis ça claque, c'est beau et ça fait rêver. mais à quand un film de Noël sur Brigitte, chômeuse de 44 ans qui trouve l'amour avec Marcel, ouvrier chez Picard dans un Zep du nord de Paris?


4. Les films sur la rédemption


Oui c'est beau, oui ça fait sourire, pousser un petit soupir enchanté en se disant que le monde est pas si moche finalement mais je suis désolée non. Ce n'est pas parce que noël approche que la pire ordure de l'univers va se dire qu'il est une ordure et aller faire du bénévolat dans un orphelinat. Ça rendrait la vie tellement plus belle mais non. Alors on sèche nos larmes, on range notre naïveté au placard et on affronte la réalité.


3. Les films sur la famille du père Noël


Parce qu'on se le dise, oui le père noël a une femme, la mère noël. Ça, je veux bien l'admettre. Mais que le père noël ait une fille ou un garçon qui en plus d'être à tomber par terre, d'avoir hérité de la magie familiale et d'être une rebelle, veut partir découvrir le monde je dit NON! Le Père Noël n'a pas d'enfant! Et il ne va pas laisser sa fille chérie partir en Californie à l'aventure au volant d'un traineau dernier modèle.


2. Les films d'amour à Noël


Parce que ce genre de film a un jour donné des envies de meurtre à tout le monde. Car quand tu es seul, dans ton appartement, célibataire et que tu noies ton chagrin devant la télévision, voir ce genre de chose ça donne juste envie de jeter ta télé par la fenêtre. Non les filles ne trouvent pas l'amour juste le 25 décembre. Non, le baiser sous la neige au crépuscule n'existe pas. Non on ne va pas trouver un mec super beau et super intelligent juste à temps pour le repas de famille et faire rager notre sœur. Et on va toutes rester à pleurer dans notre coin sur notre solitude.


1. Les miracles de noël


Parce qu'on y a tous pensé, parce qu'on en a tous rêvé, parce qu'on s'est tous dit que ça pourrait nous arriver un jour. Mais non. Je suis désolée mais je me dois de vous ramener à la réalité. Le miracle de noël est juste une ficelle inventée par un scénariste drogué au café, surmené, payé une misère et qui ne savait pas comment finir son film. Oui, on peut tous pleurer. Mais c'est comme ça.


Voici donc cinq choses à arrêter d'urgence dans les films de noël. Oui, j'en suis consciente la réalité est triste et elle fait mal. Mais il faut la regarder en face pour pouvoir avancer. Après rien ne nous empêche d'avoir un peu d'espoir. Qui sait, un petit baiser pour le 25 décembre...

Et vous, quels sont les clichés qui vous énervent dans les films de noël ?

 

Article écrit par Jade et illustré par Narou