Lundi 30 janvier 2017

Recette crêpes

http://i.imgur.com/k0sjHix.png

« Il existe autant de recettes de crêpes que de crêperies. »

Sucrées, salées, chaudes, froides, les crêpes ont cette particularité d’être un repas flexible et de rassembler les gens dans un esprit de partage. Après un sondage auprès des Poufsouffle grâce au club de bouffe, voici un petit aperçu de vos habitudes.

Alcoolisées
Attention, seulement le parfum ! Tout comme Eline Monk, certains ont l’habitude de rajouter une petite touche de bière ou de rhum dans leur pâte, relevant ainsi le goût. L’alcool disparaissant à la cuisson, vous n’en gardez que le goût, ce qui vous donne des crêpes légèrement relevées.

Chocolatées
C’est certainement la garniture ayant eu le plus de succès. Entre Cora, Gwenlie et Lana-Vampi, le pot de chocolat ne ferait pas long feu pendant une crêpe party. 

Fruits
On reconnait cependant quelques raisonnables dans les rangs : Lana-Vampi et son penchant pour la compote, accompagnée de Jean-Baptiste qui vante les mérites de la confiture de myrtilles. Gwenlie propose également le beau mélange chocolat-banane, ainsi que l’option noix de coco, qu’on note précieusement pour un petit retour en vacances !

Nature
Parfois, rien de mieux qu'une simple crêpe se suffisant à elle-même. Et c'est plutôt bon signe : votre pâte n'a pas été ratée et ne demande pas à ce que son goût soit camouflé.

Pliage
Rouleau ? Triangle ? Votre DDM semble opter pour la seconde option, mais entre nous, les origami c'est surfait. Rouleurs de crêpes, assumons ensemble !

Variantes
Comme à Poufsouffle, nous faisons rarement comme tout le monde, sachez que les garnitures au sein de la salle commune ne sont pas divisées entre fruits et chocolat. Jean-Baptiste propose donc du caramel au beurre salé -et c'est un grand oui-, Gwenlie un mélange beurre-sucre, et Roxey un... mélange. De... tout ?


Sur ce, sentez-vous libre de vous inspirer de vos camarades ou de laisser courir votre imagination, et bonne chandeleur !

Article rédigé par Aileen Sullivan, en partenariat avec le club de bouffe, illustré par Sidonie.

Dimanche 29 janvier 2017

Le gâteau au chocolat de la galérienne

http://img15.hostingpics.net/pics/568998gateau.png

Si je prends la plume aujourd'hui (et quelle plume, me direz-vous...) c'est pour vous partager ma recette McGyveresque du gâteau au chocolat. Certains Poufsouffle ont pu suivre mon aventure en live, ça pourrait servir à n’importe qui. Allez, feu.

J’étais au supermarché et j’ai eu une envie de gâteau au chocolat. Mais fait maison quoi, de A à Z, from scratch. Du chocolat, de la farine, des œufs, du lait et on est bon, non ? Bon apparemment ce ne sont même pas les ingrédients d’un gâteau au chocolat classique mais ce n’est pas grave, et puis on ne vit qu’une fois. Mes courses sous le bras, je suis rentrée chez moi. Et je me suis dit : « Mais Roxey, tu n’as pas de plat de cuisson ! ». Ah ben oui, exact. Mais ce n’est pas grave, je peux faire un mugcake. Mais en fait non, parce que je n’ai pas de micro-onde. Allez, on ne se décourage pas. Hop, petit tour sur internet pour trouver une recette sans plat de cuisson.

Parmi les recettes complètement à l'ouest, j’ai pu trouver un cri du coeur d'une jeune femme qui se posait la même question que moi. Ah, la magie d'internet... Ça parlait d'utiliser une casserole ou une sauteuse. Alors déjà, une sauteuse, c'est quoi. Je suis aussi tombée sur des recettes de gâteaux à faire à la casserole, genre vraiment, pas la casserole que tu utilises comme moule. Ça avait l’air stylé mais pour une prochaine fois. Du coup j’ai voulu demander un peu autour de moi si quelqu'un avait déjà testé la technique de la casserole, peut-être que quelqu’un avait des conseils. Mais rien, pas de retour. Tant pis.

J’ai donc bien évidemment sorti une recette de chez Marmiton, et puis j’ai jeté un œil sur les ingrédients… et là, c'est le drame. Rien à voir avec ce que j’ai acheté. Après quelques bidouillages pour trouver une recette qui correspondait à ce que j’avais, j’ai décidé de partir en improvisation totale mais contrôlée. Un peu. En gros, la recette, j’allais la faire à ma sauce quoi.

Citation : Marmiton ingrédients modif 1

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 200 g de chocolat pâtissier
- 3 oeufs
- 60 g de lait écrémé en poudre On va dire du lait normal ça passe
- 100 g de farine
- 60 g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 3 cuillères à soupe d'eau


Jusque là, tout allait bien. Ah mais en fait non. Parce que je n’avais pas de verre doseur. De toute façon on n'était plus à ça près, un petit verre à moutarde ferait l’affaire. Et bon comme j’avais la flemme de regarder les proportions...

Citation : Marmiton ingrédients modif 2

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 200 g de chocolat pâtissier
- 3 oeufs
- 60 g 1 verre de lait écrémé en poudre
- 100 g 2 verres de farine
- 60 g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 3 cuillères à soupe d'eau



J’étais fin prête ! Alors on prend un bol/saladier pour la mixture... Ah ben on n'a pas de bol. OHOHOH comme c'est drôle. Bref. Mais pas grave, j’avais vu sur une recette qu’on pourrait tout faire direct dans le moule. Et comme mon moule c'était ma casserole, j’ai tout fait dans ma casserole. Petit coup d’œil sur la recette.

Citation : Marmiton préparation modif 1

Préparation de la recette :
Préchauffer le four à 150°C (thermostat 5).
Dans un saladier ma casserole, mélanger sucre, lait en poudre et farine.
Faire fondre le chocolat avec les 3 cuillères à soupe d'eau.
Séparer les jaunes des blancs d'oeufs. Mélanger les jaunes avec le chocolat et battre les blancs en neige très ferme.
Ajouter progressivement le mélange du saladier au chocolat puis incorporer les blancs d'œufs en neige à la cuillère en bois pour ne pas les "casser".
Verser le tout dans un moule à gâteau recouvert de papier sulfurisé.
Faire cuire 45 minutes.


Sauf que sans fouet, difficile de faire monter des blancs en neige. Du coup tant pis hein, les œufs seraient entiers et puis voilà. Comme je n’avais pas deux casseroles, et que ça va je ne suis pas encore trop con, je me suis dis que j’allais d'abord faire fondre le chocolat avant tout le reste. Et pas de papier sulfurisé mais dans tous les cas il n'aurait pas servi. J’ai rajouté mes propres annotations.

Citation : Marmiton préparation modif 2

Préparation de la recette :
Préchauffer le four à 150°C (thermostat 5).
Faire fondre le chocolat dans la casserole avec les 3 cuillères à soupe d'eau.
Retirer la casserole du feu et éteindre la plaque.
Dans un saladier ma casserole, mélanger Ajouter sucre, lait en poudre et farine.
Touiller pour avoir une texture un peu homogène.
Séparer les jaunes des blancs d'oeufs. Mélanger les jaunes avec le chocolat et battre les blancs en neige très ferme. Casser les oeufs dans la casserole.
Ajouter progressivement le mélange du saladier au chocolat puis incorporer les blancs d'oeufs en neige à la cuillère en bois pour ne pas les "casser".
Verser le tout dans un moule à gâteau recouvert de papier sulfurisé.
Touiller pour avoir une mixture ressemblant à celle d'une pâte à gâteau au chocolat.
Faire cuire 45 minutes.


Vous vous doutez bien que je n’ai pas fait fondre mon chocolat au bain marie mais directement dans ma casserole, et que ça a un peu cramé dans le fond, laissant une douce odeur de chocolat brûlé dans mon appartement. J’ai commencé à paniquer, mais heureusement les étapes d’après étaient simples. J’avoue avoir eu un peu peur en voyant la tête de la pâte au début, mais à la fin, à part les grumeaux que je n’ai pas vu à la dégustation, tout était bon !

Pour le démoulage, je ne me suis pas embêtée. J’ai coupé directement dans la casserole, en veillant à ne pas rayer le fond, et en faisant des losanges trop cute. Je les ai donc retirés un à un, c’était nickel. Et le plus important, la dégustation. Il ne faut pas s’étonner que ce ne soit pas très sucré, je rappelle qu’on n’a pas mis de sucre. Sinon, c’est un gâteau comme les autres quoi.

Article rédigé par Roxey, illustré par Zephyr.