Lundi 5 octobre 2020

Edito

https://www.zupimages.net/up/20/39/b556.jpg

©Elodie Blueberry

C'est émouvant pour moi d'écrire cet édito ! Toma a donc quitté son poste de chroniqueur en chef après m'avoir nommé en charge du journal. Moi, Marc Nissa, le grand. Et pour cette édition placée sous le signe de l'automne, j'aimerais vous dire qu'on a galéré, que j'ai eu du mal à prendre mes marques (sans mauvais jeu de mot), etc... Mais non, tout s'est déroulé sans aucune embûche. Mais c'est évident, comment peut-on galérer avec une équipe aussi parfaite ? Je remercie vraiment toute l'équipe déjà d'avoir adhéré à mes idées et m'avoir fait confiance. Ensuite, je les remercie d'avoir été aussi bien organisés et je remercie surtout Orla qui a quasiment fait 90% des illustrations de cette édition (aidé par Hope, aussi, que je remercie également). En tout cas, j'espère que cette édition va vous plaire, prenez un plaid, une tasse de thé ou chocolat chaud et bonne lecture ! N'hésitez pas aussi à commenter les articles, c'est important que nous sachions ce que vous en pensez !

 

48h dans la vie d'un chroniqueur

https://www.zupimages.net/up/20/40/gjbr.jpg

@Droits réservés

4 octobre. 

8h
Il pleut des cordes. Je n’ai pas vu le soleil depuis 10 jours, je commence à douter de son existence. J’ai trois articles à rendre demain. Toma n’est plus là. Rien ne va plus. J’ai décidé d’écrire avec cet appareil moldu en pensant que ça irait plus vite. Quelle erreur. Impossible de se concentrer. Je cherchais il y a quatre minutes l’orthographe d’un mot et je suis actuellement en train de lire une page wikipédia sur le créateur du scotch. Je suis pas à Serdaigle, qu’est-ce qui m’arrive ?

8h30
On se concentre. Un horoscope, c’est facile à écrire non ? Je regarde le ciel, je manque de respect aux scorpions et c’est plié. Non ? À l’aide.

8h35
Crise terminée. L’inspiration vient petit à petit. Marc passe me balancer un muffin à la myrtille en pleine tête. L’amour existe sous bien des formes. Manquant de m’étouffer sur ce muffin, je pense à une liste non exhaustive des raisons de travailler aux Crocs. Déjà, travailler c’est un bien grand mot. On est plus sur un gros kiff. Bref, la liste !


- L’occasion de parler à toute la maison et de véhiculer des messages d’amour
- Une équipe au top de la moumoute genre de la moumoute de luxe mais pas issue de l’exploitation animale t’as vu
- Une ligne éditoriale qui vous permet de vous exprimer sur tout un tas de sujets
- Des commentaires absolument merveilleux qui vous donneront le sourire
- L’occasion de prouver (encore & encore) que Poufsouffle > le reste
- Des sujets patates plus délirants les uns que les autres
- Un CeC aux petits oignons qui viendra vous faire un thé si vous demandez gentiment
- Des bureaux exposés plein sud où vous pourrez bronzer en été et profiter du paysage l’hiver
- Un grade rose, absolument superbe
- Probablement le meilleur poste que vous occuperez sur poudlard12 (juré)

12h01
Le temps passe vite quand on fait des listes. Time to manger.

14h
Ouais je prends des grandes pauses déj, et alors ? Reprenons. Réunion avec Orane. On parle de choses extrêmement sérieuses, telles que la condition des elfes de maison à Poufsouffle (condition de rêve, un spa est à leur disposition m’informe la préfète) ; mais également ses projets de domination mondiale. Je termine la conversation en sueur, la dictature est résolument tendance.

16h12
Pas de goûter pour ceux qui n’ont pas fini leurs articles. Vous voyez comment on nous traite ? Si seulement on pouvait se syndiquer... En PLS émotionnelle je peine à me concentrer sur les mots. Heureusement mon troisième oeil s’ouvre enfin pour découvrir l’avenir des astres. Spoiler : sale mois pour les Taureau. Bien fait.

17h45
L’éternelle satisfaction d’avoir terminé mes articles et contribué au journal de maison me touche enfin. C’est ce pincement au coeur qui fait plaisir chaque mois. Découvrir le travail des autres, les douces illustrations d’Orla, la touche amusante d’Hopou, que du bonheur. Un sourire jusqu’aux oreilles je finis de parcourir le topic de l’édition, et j’ai hâte de voir la publication.

18h
Libération ! La journée se termine après larmes, frustration, pics d’inspiration et fous rires. Il est venu le temps du chill. Hope nous ramène des mojitos et des chips. Marc parle de foot. Orane joue au basket avec mes brouillons d’horoscope. Orla prépare des crozets. L’équipe baigne dans un doux cocon de rires et d’amour. Le groupe vit très bien.

Un cookie pour ... Yann !

https://www.zupimages.net/up/20/39/1r78.jpg

©Melangery

 

Ah… Ce cher Yann Watson… Si vous mettez un peu votre nez dans la salle commune, vous avez surement dû voir ce jeune mais très actif blaireau aux airs de Breton médecin/détective.

Je l’ai d’abord connu pour son amour du sport. Je me souviens de la première fois où il est venu me parler sur IRC. Nous avions disserté sport, une passion qui s’est transposée à P12 par l’ouverture du club de sport dans la salle commune avec comme co-gérant… Moi. Un club actif, varié, qui ne se concentre pas sur un sport en particulier et où chacun à sa place, professionnel comme sportif du dimanche.

Une autre de ses facettes qui m’a tout de suite fait dire que des compliments sur lui, c’est l’animation qu’il a organisé dans la salle commune. À l’heure où j’écris ces lignes, elle n’est pas encore terminée mais ce fut une animation pleine de rebondissement et qui surtout, SURTOUT, alliait culture et nourriture. Forcément, quand il y a de la culture, je suis conquis. Mis à part ça, c’est une animation très bien gérée, sans accroc, sans souci particulier. Si tu lis ces lignes (et je sais que tu les lis), gros respect pour toi. Tu as dû pas mal galérer avec tous les MP et vraiment je te tire mon chapeau.

Et justement, comme tu lis ces lignes, il est aussi important de souligner ton soutien inconditionnel aux Crocs. Chaque mois, on sait qu’on peut compter sur ses commentaires. Jamais négatifs, toujours positifs et constructifs, on peut compter sur lui pour être là. Performance qui lui a valu le prix de lecteur du mois, voire de la coupe.

Enfin, pour combler ce parcours si prometteur et inspirant, il faut aussi parler de son implication pour sa maison. Il a été élu Poufsouffle du mois de Juillet et depuis est quasiment toujours nommé dans les mentions honorables. Il est le présent et l’avenir de cette maison et c’est un réel privilège d’être à Poufsouffle et sur P12 en même temps que lui. Je lui prédis un très bel avenir avec, pourquoi pas une place dans le personnel. Mais là où je le verrais le mieux, c’est dans l’équipe de maison. Donc si tu venais à me demander si tu y aurais ta place, je te répondrais « Elémentaire mon cher Watson ! »

Un cookie pour... Sukyana

https://www.zupimages.net/up/20/39/nhpd.jpg

Droits réservés

 

Peut-être que le nom de Sukyana Singh vous dira quelque chose ? Honte à vous si ce n'est pas le cas. Et même si cette blairelle pourrait être décrite en quelques mots, talentueuse et adorable Poufsouffle, mon article ne va pas s'arrêter là, vous vous en doutez. À travers quelques témoignages et recherches ardues, j'ai découvert une personnalité douce et attachante, et une personne au grand cœur, qui mériterait d'être davantage mise en avant. 

Connue sous ce joli pseudo, la blairelle est pourtant une ancienne sur P12. Inscrite en mars 2016 sous le pseudo de Cléane Granger, elle s'est finalement convertie en Kyara Neelis à la fin de l'année. Nombreux sont les pseudos marquants de Poufsouffle, et cela depuis des années. Je vous assure donc que le sien en faisait partie, il y a quelques années de cela. Kyara était non seulement investie et attentionnée, mais aussi drôle, parfaite représentante de notre maison. (Je profite de cette parenthèse pour préciser que cet article sera sûrement niais sous certains aspects, mais mettre la forme pour rendre le tout plus léger ne me semblait pas adapté.) À cette époque, Kyara enchaînait les postes, passant de rédactrice à la Gazette, à administratrice du club de Graphisme en salle commune, puis illustratrice chez les Crocs, professeure adjointe, puis professeure en métamorphose. Si vous doutez toujours de son implication ... personne ne peut plus rien pour vous. 

Sous le nom de Sukyana, elle est connue pour son formidable travail à la Gazette. Tout le monde s'accorde sans souci pour la décrire en quelques mots : discrète, bienveillante, talentueuse et motivée. En tant que lecteurs, nous avons pu découvrir de très belles illustrations travaillées, et observer une évolution, prouvant bien son travail constant pour s'améliorer. Son talent a permis à beaucoup d'apprendre à ses côtés, prouvant une nouvelle fois qu'elle ne reste pas sur ses acquis, cherchant constamment à progresser pour un jour atteindre cette perfection qui ne semble plus très loin ! N'aimant pas travailler dans le stress, ses collègues notèrent à plusieurs reprises sa patience, et sa régularité concernant son travail. Une Poufsouffle dans l'âme. 

Et comme elle le mérite amplement, je me dois de partager ces petits mots :
On pouvait toujours compter sur elle. Niveau graphisme, elle avait son propre univers, et essayait toujours de se diversifier et d'apprendre de nouvelles choses. C'était un véritable bonheur de travailler avec elle. - Elea Loohest
Merci pour ton temps, ta bienveillance et ton talent. Je te souhaite tout le bonheur du monde pour la suite ! - Alaska Gump 
J'ai beaucoup apprécié ta compagnie et travailler avec toi à la Gazette ♥ - Kyle Gallerion 

Et parce que sa contribution ne s'arrête pas à la Gazette, vous ne le savez peut-être pas mais bon nombre des bannières présentes en salle commune sont sa création. Toujours partante et motivée, Sukyana reste disponible sans se plaindre, peu importe la demande, et ce rapidement, pour venir en aide à quiconque le demande. Je terminerai donc cet article en la remerciant simplement d'être à Poufsouffle et pour la merveilleuse personne qu'elle est. 

 

La passation

Droits réservés

 

Quand Toma annonce sa démission.

 

Quand Camila demande qui va lui succéder.

 

Quand l'équipe apprend que Marc prend la tête des Crocs.

 

Marc qui débarque dans son bureau de patron.

 

Hope quand elle se demande si elle a bien fait d'accepter le choix de Toma.

 

Nous quand on voit Marc qui débarque.

 

L'équipe au début du mois.

 

Et quand on se rend compte que Marc n'est plus en vacances.

 

Quand Marc commence à partir en cacahuètes et qu'on sait pas comment le calmer.

 

Quand Marc signe la sortie de sa première édition.

 

Le règne d'Orane

https://www.zupimages.net/up/20/40/56jh.jpg

Droits réservés

 

Une interview ça se prépare. Aujourd’hui Camila a la chance de rencontrer la nouvelle préfète de Pousfouffle, Orane Lueswinn. Les meilleurs connaissent son ancien pseudo Bergamote, laissé derrière elle. Aujourd’hui, les deux chroniqueuses sont posées, tranquilles pépouzes, pour discuter de choses très sérieuses. L’avenir de la maison, et du monde.

Cami : Pourquoi as-tu souhaité rejoindre l’équipe de maison ? 
Orane : Euh déjà au début c'était pas prévu, j'avais lu le post pour le recrutement mais je comptais pas candidater juste parce que je pensais pas avoir mes chances, ou être la bonne personne tout court. Et après en avoir loooonguement parlé avec Hope, je me suis dit pourquoi pas et qu'après tout il n'y avait pas de raison que je n'y arrive pas. C'est quand j'ai vu que les idées venaient toutes seules que j'ai remarqué que j'étais réellement motivée et que j'avais envie de m'investir davantage pour la maison, so je suis là hihi.  

C : Tu peux nous teaser sur des projets à venir ? 
O : Oula, bah déjà comme j'ai l'espoir de réaliser tout ce qui était sur ma candid ça fait déjà plus de 10 projets, animations et jeux à prévoir. Donc histoire de faire court (t'es bien gentille Camila mais je vais pas t'écrire un roman) on travaille actuellement sur un projet très sympa, qui devrait arriver ... quand ce sera fini hihi, et j'espère que vous aimez les bisons ! Après y a Halloween bientôt aussi ... (oui on s'arrête sur une ptite dose de suspens sinon c'est pas drôle)  

C : Chroniqueuse, formatrice, puis préfète, t’es en route vers la présidence ! C’est quoi la prochaine étape ? 
O : Conquérir P12, instaurer ma dictature, et tout détruire avant de démissionner dans 10 ans. C'est aussi simple que ça. (Sinon j'aimerais bien entrer dans le professorat haha)

C : C’est pas trop dur de bosser avec Hope et Tara ? 
O : Ce sont deux tyrans mais tranquille on s'y fait. Et un cerveau partagé avec Hope c'est pratique, elle rattrape mes bêtises, et puis un duo de préfètes fourbes ça promet. Pas d'inquiétudes, Tara est là pour rattraper nos tentatives de destruction de la salle commune. Et plus sérieusement elles sont adorables, je suis bien contente de pouvoir travailler avec elles ! C'est une super équipe et je suis plutôt fière et vraiment contente d'avoir pu l'intégrer  


C : C’est une bonne situation ça, préfète ? 
O : Situation ? Genre ... petit salaire sympatoche, couronne de princesse, appart de luxe étouétou, et puis je peux taper et menacer les gens donc ouaip c'est pas trop mal ! Oh, et puis j'ai les cookies tout juste préparés par Tara en avant-première donc c'est vraiment une bonne situation je confirme.  

C : Et sinon, on la gagne cette Coupe ? 
O : T'as pas une question plus difficile ? La réponse est évidente non ? Évidemment qu'on va la gagner cette coupe, si chacun fait un effort et se motive je ne vois pas pourquoi on ne la gagnerait pas ! On le mérite compte tenu des derniers efforts du rush et des coupes précédentes. Si tout le monde met la main à la pâte, même si ce n'est qu'un petit peu, on peut la gagner, et on va la gagner ! 

Le reste de la discussion restera secret car Orane en a profité pour me dévoiler tous les secrets de l’équipe de maison et de nombreux dossiers sur Tara et Hope. Celui qui fera la plus grande donation dans mon compte Gringotts aura le droit à ces informations. Bises.

Du nouveau chez les nudistes

https://zupimages.net/up/20/40/bm3h.png

@Pixar

 

La Réserve, c'est un peu le Cap d'Agde de Poudlard12. Si vous y entrez furtivement comme un ninja vous découvrirez bon nombre de gens qui courent les fesses à l'air. Pas de panique, c'est tout à fait normal, c'est même un passage obligé, une tradition Poufsoufflienne.

La réserve est un lieu convivial où il fait bon vivre. Mon arrivée dans l'équipe en tant qu'Elfe pour ce trimestre des Potirons ne pouvait qu'embellir la pièce. Sous la tyrannie de Drayryfore, je me suis donc mise à la tâche pour essayer de vous préparer des animations de folie avec l'aide de Bepo et Inwe. 
Comme vous avez malheureusement pu l'apprendre, Inwe quitte ses fonctions en tant que Serveuse, me laissant seule avec ce goujat de Bepo. Seule ? Noooon, je peux bien évidemment compter sur le soutien de mon super binôme (enfin quand on l'aura trouvél). Sachez juste qu'on vous prépare des animations top moumoute. Je dis ça, je dis rien.

Vous pouvez d'ores et déjà admirer le nouveau bureau de la Réserve en salle commune, qui vous tiendra informé des belles animations qui se tiendront sur le salon. Pour ceux qui sont inscrits à la Newsletter, je vous préviens d'avance, on va spammer vos MP. Pour les autres, vous attendez quoi pour aller vous inscrire ?

Je ne vais pas vous teaser sur les animations qui vont voir le jour, vous le verrez bien assez tôt apparaître, mais je peux vous dire une chose : réservez votre 30 Octobre, il paraît que deux équipes des Trois-Balais vont vous en faire voir de toutes les couleurs.

Je terminerais donc par vous illustrer les réactions de mes chers collègues à l'annonce des nominations. Et n'oubliez pas, on vous attend nombreux à la #Reserve !
 

Hope quand elle a vu qu'elle était prise elfe


 

Bepo quand il a vu que Hope était prise elfe


 

Inwe quand elle a vu que Hope était prise elfe


3 styles différents, 3 ambiances.

Gossip Hufflepuff

https://www.zupimages.net/up/20/39/zwpw.jpg

 

Cher toi, 

Avant d'en venir au sujet de cette lettre, je souhaite éclaircir son contexte d'écriture. À toi qui liras ces quelques lignes, il se passe des choses étranges à Poufsouffle. Je ne cesse de me demander si le trafic de poudre de Mandragore n'a pas redémarré. J'ai, par chance, obtenu le poste de préfète, peut-être que cela me permettra d'en apprendre davantage, et de comprendre ce qu'il se passe dans la tête de bon nombre de blaireaux, soi-disant niais et trop gentils... 

Peut-être as-tu entendu parler de Marc Nissa ? Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de le présenter à nouveau. Eh bien beaucoup ne cessent de se questionner sur son idylle en faveur du PSG, et ils ont bien raison ! La liste des preuves ne cessent de s'allonger. Alors à ton avis, la robe de Tara était réellement moche ce soir-là, ou ceci est bel et bien une nouvelle preuve de son amour caché ? Mais ce n'est pas tout ! Ce prochain point t'étonnera peut-être, mais ne t'inquiète pas trop, n'oublie pas que Hope est dans le coup ... A ton avis, Marc a des problèmes d'audition ou c'est Hope qui chante réellement bien ?

Peut-être que tu fais partie de l'élite ? Dans ce cas je suppose que tu as participé à la dernière animation organisée par notre elfe préféré à la réserve ? Mais si le Burger Quiz souviens-toi ! Non ? La honte ... J'ai donc le plaisir de te faire découvrir plusieurs dessins, tous censés représenter un crash d'avion (on est plutôt loin de la réalité en effet). 

Commençons avec une deux petites nouvelles arrivées tout récemment (ou presque) au château : Cherry Oxword et Éloïse Euston. Nous pourrions discuter pendant des heures de la notion de beauté, pour finalement se demander si ... c'est vraiment un avion que Cherry a dessiné ? Je t'avais bien dit que certains Poufsouffle étaient ... étranges. Tu ne trouves pas que ça ressemble plus à un sous-marin qu'autre chose ? Quant à Éloïse, je dirais qu'on se rapproche d'un brouillon d’œuvre d'art. Certains sont plus talentueux que prévu apparemment. 

Passons. C'est maintenant au tour de Flynn Sinclair de nous présenter ... euh, un nouveau design d'avion ? Quoique d'ici quelques années ça pourrait être exploité, quand les bisons auront envahi la terre peut-être. Quant à Marc Nissa, tu penses qu'il pourrait devenir architecte. Y a de l'espoir là non ? Non ? Ouais non, t'as raison. OH, mais qui voilà, Toma Dresden, ancien Chroniqueur en Chef des Crocs du Blaireau ! Il est d'ailleurs l'un des principaux suspects dans cette affaire de trafic de poudre de mandragore, j'en viens même à me demander s'il n'est pas le chef de cette opération ... Et à propos de son dessin, si on oublie deux minutes cet immeuble qui ressemble plus à la tour de Pise, cet avion est ... en carton ? Il faut surveiller Toma, je commence à m'inquiéter pour sa santé mentale. 

Pour finir, il me semble évident de terminer par de vrais chefs-d’œuvre ! Et notamment celui d'Amber Craft. S'en est presque rassurant de voir que tous ne sont pas étranges à s'en inquiéter tu ne trouves pas ? Ce talent dénote d'une presque perfection ... Mais ce n'est pas tout, je précise rapidement que je n'ai pas le beau dessin de la jolie Hope, non mais attends, le talent doit être rentable quand-même. Une somme importante de gallions me permettrait peut-être de faire quelques recherches ! À méditer. Et en parlant de talent, terminons avec mon merveilleux dessin, une petite histoire animée en bonus (non j'avoue j'ai pas fait exprès ça m'a juste énervé). 

J'espère que cette lettre sera utile et permettra le déclenchement d'une enquête approfondie quant à ces nombreuses bizarreries. 

Bisous bisous, Gossip (girl) Hufflepuf !

Brèves de Gazette


Droits réservés

 

Après une pause vacance bien méritée, les brèves sont de retour. Je suis toujours à la baguette et nouveauté maintenant, les Crocs sont aussi jugés. Merci à tous ceux qui ont bien voulu participer et qui ont participés dans les temps, pas merci à ceux qui m’ont mit un vent et qui ont repoussés l’écriture de cet article. Bref, sans plus attendre commençons.



 

La gazette a souvent été dans les derniers à chaque fois. Mais avec un renfort de poids tel qu'Aidan Dynamite, c’est évident que le journal remonte en flèche dans les notes. Avec une moyenne de 14,84/20, c’est une note plus qu’honorable. En effet, ce mois-ci c’est l’article Momo Reborn, écrit par Aidan Dynamite et illustré par Celty Roze qui a été jugé. Cet article a pour thème la renaissance du MoMo et le travail du veilleur dans cette section.

Avis des Poufsouffle: 16,67/20

Aidan et Poufsouffle, ce sont un peu les montagnes russes. Néanmoins, avec cet article, il a su conquérir le coeur des Poufsouffle. Est ce que c’est parce que ça parle d’un Poufsouffle (moi en l’occurence) ? Ou est-ce que c’est parce que (pour une fois) il est positif ? Voyons voir. Les lecteurs sont unanimes, cet article est très bien construit, criant de vérité et rend un vibrant hommage. Ça fait du bien de lire de tels articles. Le côté nuancé est aussi fortement apprécié. Les qualités sont mises autant en avant que les défauts. Le seul petit bémol qu’on pourrait donner sur cet article dans le fond, c’est la multiplication des sous-entendus et des références au passé qui fait qu’un nouveau (ou du moins quelqu’un présent depuis peu) ne pourrait pas vraiment comprendre. La forme est cependant nettement moins appréciée. L’article apparaît comme un pavé qui manque d’aération, de bbcode, de visibilité. Cependant, cet aspect de bloc indigeste est très vite compensé par la facilité et la rapidité de lecture. Quant à l’illustration, elle est très jolie, mais correspond assez peu au corps de l’article, ce qui est dommage.

Avis des Pédouziens: 13/20

Cet article a partagé les lecteurs. D’un côté, c’est un article sublime qui met réellement en valeur le travail d’un veilleur actif, avec des pours et des contres, mais qui est un réel hommage. Un article vraiment génial. De l’autre, c’est un article qui manque d’objectivité avec peut être un manque de compréhension de l’article de la part du critique qui voit surtout une descente gratuite d'une section et de son veilleur. Sur la forme, par contre, l’illustration est particulièrement appréciée. Par contre, là aussi, on retrouve un problème sur le côté pavé qui donne pas envie de lire. Un peu plus d’aération Aidan la prochaine fois s’il te plaît.

Avis de Marc: J’ai hésité à donner mon avis parce que c’est un article qui me concerne du coup je serais pas forcément objectif. Du coup, je vais parler que de la forme et pas du fond. Sur la forme, en effet, cela reste assez « bloc » et ça n’attire pas forcément l’oeil. Cependant, comme les poufsouffle l’ont si bien dit, c’est largement compensé par la facilité et l’intérêt de la lecture. Quant à l’illustration, elle est jolie, mais j’aurais vu quelque chose de plus « momo » que simplement un ordinateur (bien que je comprenne la logique). Et je vais finir en le disant, merci beaucoup Aidan de cet éloge qui fait chaud au coeur.

 

 

Nouveauté ce mois-ci, les crocs sont aussi jugé. Le but des brèves étant de faire lire (ou non) des articles au poufsouffle, alors pourquoi ne pas leur faire lire des articles de l’édition précédente qu’ils auraient pu zapper ? J’ai choisi l’article Numbers écrit par Marc Nissa (oui bon, je sais) et illustré par Camila Barnes. Et avec une note de 14,75/20, on peut dire que les Crocs se portent bien. Cet article est une compilation de statistique sur Poufsouffle et sa place sur P12.

Avis des Poufsouffle: 16/20

Cet article est assez original, demandant sûrement un gros travail derrière. C’est toujours intéressant de lire des stats, surtout quand ils sont bien menés. La force de cet article est aussi le fait qu’il montre les forces et faiblesses de Poufsouffle. C’est donc un article nuancé, avec une vision global de Poufsouffle grâce à un cadre novateur. Cependant, la forme est beaucoup trop simple. Il aurait été aussi plus agréable de mettre plus en valeur les chiffres par des illustrations par exemple. Cependant, l’illustration, bien que simple reste très efficace. Un bon moment passé à la lecture de cet article (il faut tout de même que Marc arrête de s’auto-complimenter, ça devient redondant).

Avis des pédouziens: 13,5/20

Un article plein d’humour qui traite un sujet interessant, mais pas très original. Les chiffres sont bien mis en valeur par le comique. Cependant le côté « réchauffé » nuit un peu à l’article. Malgré tout, il réconcilie les gens avec les maths. Sur la forme, le texte est aéré, agréable à lire. Là encore, plus d’images auraient pu apporter un petit plus à l’article.

 

 

Grosse remonté aussi du Gryff’Time pourtant habitué aux dernières places. Mais c’est la première fois qu’on juge les nouveaux GT depuis leur refonte estivale et il faut croire que ce fut nécessaire et réussi. Ce mois-ci, nous parlons de l’article Les indispensables d’une rentrée écrit par Alyne Matthews et l’équipe et illustré par Julius Maxima, qui récole une moyenne de 14,34/20, un record pour un article du GT (je crois). Que faut-il prendre sur soi le jour de la rentrée à Poudlard ? Vous aurez la réponse dans cet article.

Avis des Poufsouffle: 13,67/20

C’est un article léger, sans prise de tête, qui est tout de même peu original et vu et revu, mais qui est faite à la sauce Gryffondor ce qui lui permet de sortir le balai. Ca reste un bon moment, tinté d’humour, mais qui manquerait de lien avec P12. Le problème principal de cet article est le visuel. En effet, si sur la forme, il y a de la mise en page et que c’est agréable à l’oeil, la bannière ne plaît pas, ne collant pas vraiment au thème « rentrée ». De plus, l’article aurait pu être un peu plus aéré avec des bannières intermédiaires.

Avis des pédouziens: 15/20

Le point fort de cet article et sa légèreté et son innocence (peut-être un peu trop d’innocence). Une liste utile et un article qui ravit les lecteurs. Cependant, c’est un article bien, mais sans plus. Il ne transcende pas et reste basique. L’humour est tout de même bien amené ce qui fait que c’est une lecture agréable. Si on devait résumer cet article en une expression: simple mais efficace. Du point de vue forme, là aussi, c’est simple mais efficace. La bannière est jolie, c'est aéré, ça donne envie de lire. Ca reste un bon article globalement, mais pas exceptionnel.

Avis de Marc: Un article qui représente bien Gryffondor, léger, pas spécialement profond, avec une touche d’humour mais qui fait quand même passer un bon moment. Après, ce n'est pas un thème vraiment novateur, mais qui a le don d’être efficace. Du point de vue de la forme, l’article est attirant, il donne envie de lire, cependant la bannière n’a pas vraiment de rapport avec l’article.

 

 

Petite chute pour le Chicaneur, habituellement placé en tête et de loin. Mais avec une moyenne de 14,09/20, elle se retrouve en avant-dernière position avec un article qui a partagé les lecteurs. Vous le verrez, les Poufsouffle ont été conquis, les autres moins. En tout cas, l’article jugé est Les Serdaigle en bleu écrit et illustré par Alaska Gump. Il étudie les avatars des serdaigle et leurs 50 nuances de bleus.

Avis des Poufsouffle: 16,67/20

Cet article a un réel point fort: son visuel. Parler de serdaigle par le biais de leur avatar est quelque chose de très novateur, de très original et de très intéressant. Cet article manie l’humour et la beauté comme aucun article avant lui. Cependant, on reste un peu sur sa faim. Il y a une impression de rangement sans véritable logique, il manquerait ce petit lien entre les différentes catégories. Sinon, l’article est très beau, l’illustration est très parlante. Une belle réussite.

Avis des pédouziens: 11,5/20

Cet article a beaucoup moins emballé les P12iens que les poufsouffle. En effet, on a l’impression que c’est juste une galerie d’avatar ayant uniquement le bleu comme lien, mais sans plus. C’est un peu léger sur le fond bien qu’amusant de voir comment une couleur peut influencer (ou non) le caractère de la personne. Cependant, on note et applaudit quand même le travail derrière de recherche, de tri et de comparaison et le fait que c’est un article qui se lit vite. Malheureusement, il n’est pas vraiment transcendant et trop simple dans le fond. L’illustration ne plait pas tellement non plus avec là aussi un manque de transcendance. Pour conclure, c’est amusant aux premiers abords, mais trop simple dans le fond et sur la forme.

Avis de Marc: Je trouve le concept et l’idée super original et je trouve ça aussi fou de voir que finalement les avatars s’adaptent à la maison et inversement. Cependant, j’aurais aimé un peu plus de développement sur les catégories. Une phrase ne me suffit pas et j’aurais aimé un lien plus fort entre les catégories ou des éléments plus recherchés parce que je reste un peu sur ma faim. En tout cas, je trouve que c’est un excellent article.

 

 

Peut-on parler de déchéance ? Peut-être pas, mais avec une moyenne de seulement 13/20, la VIP n’a clairement pas accroché les lecteurs (ou du moins cet article). Serpentard vs le Monde, écrit par Aileen Verran et illustré par Camille Dubois, a eu du mal à convaincre. Pourtant, il parle de la vision qu’ont les autres maisons des verts et argents.

Avis des Poufsouffle: 14/20

Cet article a partagé les Poufsouffle. D’un côté, c’est intéressant, ça sort des sentiers battus et ça apporte un peu de fraîcheur à la VIP. Cependant, c’est assez difficile d’accrocher. Comme pour l’article d’Aidan, le côté bloc indigeste n’aide pas sauf que cette fois, il n’est pas compensé par la facilité de la lecture, puisqu’en effet, cet article a du mal à tenir le lecteur en alerte. Pour quelqu’un qui n’est pas de serpentard, cet article est peu intéressant et vise clairement les verts et argents. Cependant, un serpentard qui lit ça devrait beaucoup apprécié. On note cependant une trop grosse ressemblance avec les articles sondage apparu dans les crocs. Sur la forme, on l’a dit, ça apparaît comme un bloc qui manque d’aération, de couleur, etc… Heureusement, la bannière vient sauver tout ça puisqu’elle est validée à l’unanimité.

Avis des pédouziens: 12/20

Le point fort de cet article est son thème, en effet, les sondages sont toujours appréciés surtout quand c’est la vision d’une maison, cependant, l’article ne répond pas à la hauteur des attentes. Bien que certains faits soient intéressants, on n'a pas l’impression d’apprendre beaucoup de choses. On aurait aimé avoir des interview détaillé, des exemples précis de réponses ou autres. Tout cela aboutit à un article qui a du potentiel, mais qui au final ne répond pas aux attentes et il manque quelque chose pour vraiment tenir le lecteur. Visuellement, si le texte est aéré, il manque un peu de bbcodage. Quant à la bannière, elle est jugée trop simple et pas en adéquation avec le style graphique de la VIP.

Avis de Marc: Un article qui aux premiers abords manque peut être d’originalité (faire un sondage sur ce que les gens pensent de sa maison n’est pas né d’hier) mais qui au final montre quand même l'évolution de Serpentard et de son image (surtout par rapport à il y a quelques années). Le truc qui me dérange dans cet article est le fait que les faits et réponses soient posés là sans réel développement et mise en perspective. Sinon, la bannière est magnifique, mais contraste avec le manque de couleur et de bbcode dans l’article.

J’espère que vous avez apprécié ce retour des brèves. Je vous rappelle que les « Avis des Poufsouffle » et les « Avis des P12iens » ont été recueillis auprès de P12iens qui ont bien voulu donner leurs avis et ne correspondent pas à mon avis (donc inutile de venir dire que ce qu’il y a écrit dans les avis Pouf/P12 sont de moi). De plus, si les auteurs/illustrateurs des articles en question passent par là, ne prenez pas les critiques personnellement et essayez de les voir comme des axes d’améliorations. A dans 1 mois pour un nouvel épisode des brèves.

 

Tombés dans la mauvaise maison

https://www.zupimages.net/up/20/40/pb8g.jpg

Droits réservés

 

Ne vous êtes vous jamais demandé si vous n'aviez pas atterri dans la mauvaise maison ? Bien évidemment que non, si vous êtes à Poufsouffle, vous faites parti de l'élite, donc sur ce point là, pas de doute possible. Mais qu'en est-il des autres membres ? On le sait, ils le savent, mais certains ne l'avoueront jamais. Il est temps de l'avouer pour eux.
 

ALICE WELLINGTON


Il faut dire qu'Alice n'est pas une Gryffondor pure souche. Vous connaissez Rachel Kauffman ? Non ? Vous êtes peut-être encore trop des bébés. Mais ALICE ET RACHEL SON LA MÊME PERSONNE. Nous allons donc l'appeler Ralice. Ralice nous a abandonné il y a quelques mois de cela pour rejoindre les lions. Mais ne vous faites pas d'illusion : elle reste une Poufsouffle dans l'âme. En plus, apparemment, on ne la nourrit pas assez. Reviens Ralice. Promis, t'auras accès illimité au garde-manger. 
 

JULIE LANG


La grande gagnante de la finale du Tournois du Dragon aussi s'est trompée de maison. Comment je le sais ? Bah parce qu'elle me l'a dit. Puis Pottermore le lui a dit aussi. C'est un signe, non ? Julie, entend mon appel, achète un choipeaux, rejoins nous, on va rigoler. J'te jure. 
 

ELLA ATKINS


Imaginez Bepo. Vous visualisez bien l'animal ? Celui qui passe son temps à courir les fesses à l'air, à chanter du Kenza Farah et à faire des cumulets ? Et bien Ella est comme qui dirait son âme soeur. Un poil moins timbré que son cher et tendre, mais comme le prouve sa photo de profil discord (aka une vache) et son tout nouveau grade, qui lui va à merveille soit dit en passant, Cochon Céleste, elle a toutes les qualités pour devenir une des plus grandes Poufsouffle de notre maison.
 

ARTUS MYRTLE


Vous savez comment j'imagine Artus ? Une petite boule d'amour, trop mignonne. Vous voyez Sineah ? Artus serait une Sineah au masculin. Il a beaucoup de points communs avec nous autres, amis Poufsouffle. Il ne dit jamais non à un cookie, son dévouement dans le CA se fait ressentir sur le site quand il nous concocte des nouveautés et des animations top moumoutes. Et puiiiis, Artuuuuus, tu n'es pas un Serdaigle pure souche. Rentre à la maison, il est temps ! Je le sais, tu le sais, on le sait tous.
 

AILEEN VERRAN


Vous n'êtes pas sans savoir (ou pas) qu'il y a quelques temps la douce Hélène et moi nous sommes prêtées au jeu des 5 différences. Seul le blason de notre maison aurait pu nous trahir. Alors en tant que jumelles, la seule solution imaginable à mon sens serait que ma super jumelle nous rejoigne. Bon nombre de Serpentard ont déjà rejoint nos rangs, parce que vive nous après tout, alors, pourquoi pas une de plus ? Allez viens Hélène. Utilise ton choipeaux. Que Diva A et Diva H soient enfin réunies pour jouer à tous de mauvais tours.
 

DRAYRYFORE


Non, non. Je n'ai pas snifé de poudre de Mandragore. Enfin pas récemment. Enfin pas du tout même, vous me prenez pour qui ? Alors oui, vous avez bien lu. Drayryfore. La grande Drayryfore. La terrifiante Drayryfore. Alors pourquoi elle ? Malheureusement, je ne vous en dirai pas plus, parce qu'elle connaît mon adresse et que je tiens à ma vie, mais sachez bien une chose : Drayryfore est une Poufsouffle dans l'âme.

 

Toi j'te kidnappe, toi j'te tape, toi tu dégages

https://www.zupimages.net/up/20/40/lgan.png

 

Même un simple jeu peut être révélateur, en tout cas on va dire que c'est le cas pour la crédibilité de cet article. Vous connaissez sûrement le jeu "Je recrute, j'attaque en duel, je bannis" de la section des couloirs ? Eh bien vous savez peut-être que certains Poufsouffle sont cités ci et là, et les réponses les concernants sont parfois suffisamment intéressantes pour figurer dans cet article (et non ce n'est pas que du blabla juste pour présenter un article en plus). 

Les illusions quant à la niaiserie de notre maison semblent perdurer dans le château, surtout au vu de cet argument concernant Tara Wilson, notre chère directrice de maison, attaquée en duel pour une victoire assurée compte tenu de sa grande gentillesse. Ça se voit que vous n'êtes pas sous sa dictature vous ... Ne te fâche pas Tara, c'est Hope qui m'a obligé à dire ça, je ne suis qu'un ange manipulé ! (Oh coucou Hope) Passons, la sublime Orla Lagh, chroniqueuse et professeure adorée de ce château, se retrouve attaquée en duel, elle a beau être adorable, elle enseigne la botanique, personne n'est parfait ne l'oubliez jamais ! Draconimus, quant à lui, est ainsi provoqué en duel pour l'élite qu'il représente. Comme quoi, certains sont quand même capables de reconnaitre l'excellence ! Tout n'est pas perdu. Certains (seraient-ils des voyeurs ?) choisissent d'attaquer le grand Marc Nissa dans l'espoir d'une victoire rapide (l'espoir fait vivre comme on dit), mais également pour libérer Hope. Que se passe-t-il dans la villa ? Les tensions sont vives, c'est l'heure des révélations ... eh bah non, la suite au prochain épisode ! (ou pas, on n'est pas dans Secret Story ou je ne sais quoi namého). Et enfin, quant à Looedy, ce dernier est attaqué dans l'espoir de se souler en sa compagnie, si c'est pas beau ça comme preuve d'amour ! 

Passons aux deux membres chanceux, les recrutés. Il va falloir visiblement encore un long moment avant que les pédouziens ne comprennent que les blaireaux sont les premiers qui occupent le rang intellectuel de la société (soit les élites en fait). Première surprise, Yann Watson ! Petit nouveau (bon il est plus tellement nouveau maintenant j'avoue) et membre actif puissance mille des jaunes et noirs est recruté parce qu'il est drôle ... ah bon ? Et enfin, la magnifique Camila Barnes, kidnappée (ouais carrément) pour sa personne, un amour de blairelle. Passons sous silence les nombreuses inquiétudes qui demeurent quant à sa promotion, aurait-elle tout prédit ? C'est l'Autre qui demande, je ne fais que rapporter ça ici évidemment. 

Terminons donc cet article par nos deux membres de l'aristocratie. Aimyli et Bianca évidemment (genre vous n'aviez pas compris). La jolie Aimyli est attaquée pour un duel dans la boue avec des cochons ... le synonyme de la classe, nous ne pouvons que l'envier ! Enfin, que cela vous choque, vous déçoit, vous paralyse même pendant un temps indéterminé (quoi j'abuse ?) mais notre grande, belle, pailletée, et incroyable Bianca Gordon s'est fait bannir ! Sisi je vous assure, honte à toi jeune délinquant. Notre directrice est donc bannie de Poudlard parce qu'elle n'est pas un canard. Ah bah oui mais je me répète, personne n'est parfait malheureusement.

Big Bad Wolf

https://www.zupimages.net/up/20/39/5kj5.jpg

@samanthabrookephoto

 

S’il y a bien une personne sur laquelle on ne s'attend pas à lire un article dans les Crocs du Blaireaux, c’est bien Aidan Dynamite. Mais vous savez, j’aime bien surprendre les gens et surtout je n’aime pas qu’on me dise quoi faire. Sauf quand ma DDM me crie dessus, là je n’ai pas trop le choix.

Que dire sur Aidan ? Son parcours sur Poudlard12 est tout de même assez divers et varié. Impliqué dans le quidditch, tantôt Arbitre mais aussi capitaine de son équipe, veilleur du Monde Moldu, Formateur en Occlumancie et plus récemment préfet de la maison Serpentard, qu’il quitta pour rejoindre les Bleu&Or. Depuis peu, il met des paillettes dans la Gazette avec ses articles de qualité, toujours aussi intéressants.

Mais comment connaît-on Aidan ? Comme le grand méchant loup de P12 ? Le polémiste ? Le fauteur de troubles ? Celui qui, dans sa signature, arbore le phénix du pédouzien le plus méchant. Et qui en est fier. Moi-même, quand je l’ai rencontré à mon arrivée en Mai 2019, je vous avoue que je le qualifiais souvent d’un certain mot qui rime avec épinard. Je n’en dirai pas plus.

Donc pour vous, c’est ça le vrai Aidan ?

Agrou agrou vilain garçon. Sortez-lui un gif de chien, vous verrez bien sa réaction.
Le véritable Aidan, c’est celui qui est venu me féliciter après mon premier match en tant que gardien, pour me dire que j’avais de l’avenir. Celui qui s’est proposé pour m’entrainer pendant des heures et qui m’a permise de devenir la gardienne que je suis aujourd’hui. Celui qui, quand-même, se fait un malin plaisir à me dévoice en match pour que son équipe marque, et qui continue de me le rappeler plus de 6 mois après.
Aidan c’est aussi celui à qui je peux me confier et qui est là pour moi, dans les bons, dans les mauvais et dans les très mauvais moments. Celui qui m’appelle quand je pleure, qui me rassure quand j’ai peur et que j’ai des doutes.
Beaucoup de choses ne seraient pas comme elles le sont, s’il n’avait pas été là.

Alors il va surement venir m’insulter quand il va lire ça, parce que la légende dit qu’il n’a un cœur que les jours impairs, entre 1h et 2h du matin. Mais ça ce n’est pas le vrai Aida,. ce n’est pas mon ami. Enfin, ami, on va dire qu’on se supporte mutuellement, sinon il va prendre la grosse tête.

Je terminerai juste par des témoignages fort anonymes, de pédouziens de nos quatre belles maisons. Comme quoi, il n'est pas entièrement le Big Bad Wolf pédouzien.

Petit Koala - Aidan, tu es un vilain garnement au cœur de pierre. Voilà, tu es content ? (a)
Je vais pouvoir faire ma guimauve maintenant. Aidan, ce n’est pas le genre de personne vers qui je me tourne habituellement car je suis une fragile impressionnable. A mon arrivée, lorsqu’on me parlait de lui, dans ma tête, une lumière rouge clignotait en mode « HOP HOP, il fait peur, il est stressant help. ». Puis de fil en aiguille, on a discuté dans un même groupe, puis… ensemble sans personne. Et j’ai commencé à vraiment découvrir Aidan. Il a son caractère, ses défauts mais surtout ses qualités.
Aidan, c’est une oreille attentive qui m’écoute, qui m’aide, au risque parfois de laisser ses propres soucis de côté. C’est quelqu’un qui me protège, qui me console quand ça ne va pas, qui sait aussi m’ouvrir les yeux lorsque j’ai peur ou que je ne veux pas affronter certaines choses en face. C’est une main qui se tend quand ça va mal, une voix qui me rassure, qui me guide, me fait rire, me taquine, encore et encore, de jour comme de nuit. Et vous savez, il n’y a que très peu de personnes qui sont capables de tenir une discussion tard le soir avec toi simplement pour te rassurer, et ceux-là, sont de vrais amis. Aidan, c’est un allié au quotidien qui sait aussi mes limites et qui est là pour essayer de me les faire comprendre ou percevoir ce que je ne vois pas. 
Aidan, par cet article, j’aimerais pouvoir te dire merci. Merci de me supporter, moi, une fragile qui ne sait pas se faire confiance, une fragile qui n’a pas eut les tee-shirts qu’elle voulait car elle était trop petite (Je suis encore toute triste :c). Merci de ton soutien, de ta présence au quotidien. Tu es important pour moi, tellement important que les rares jours où on ne se parle pas, je m’inquiète de savoir si tu vas bien car tu as une certaine tendance à te renfermer sur toi-même, spèce de vilain.
Bref, je t’adore et go nous fight en pv.

Helene - Aidan Dynamite... C'est qui Aidan ? C'est un Serpentard. Sisi, promis, c'est un Serpentard et rien d'autre. Aidan c'est aussi une petite boule d'amour. Ah je vous jure, on dirait pas comme ça mais au fond de lui, il a un cœur. Bon déjà, c'est grâce à lui que je fais du Quid. Et que je suis à la VIP. Alors rien que pour ça, ça prouve qu'il est pas si méchant, hein ? Au final, la seule chose vraiment négative sur Aidan (mis à part son addiction à la polémique), c'est sa Maison.

Captain pioupiou - Vous voyez les Gremlins ? Déjà si vous voyez pas, vous sortez d’où ? Et si jamais vous voyez, tant mieux, ça rendra la métaphore plus simple. Eh bien Aidan est une sorte de Gremlin inversé. Au premier abord, il peut avoir l’air méchant ou quoi, mais si on prend bien soin de lui et qu’on ne lui donne pas trop d’eau (dans son cas l’eau est remplacée par des mauvaises notes), il saura être un ami de confiance, toujours là dans les bons et mauvais moments. Et si jamais il ne coopère pas immédiatement, il suffit de lui faire un peu de chantage pour que tout soit parfait. Enfin voilà, non seulement c’est un rédacteur génial, avec toujours un commentaire constructif à donner, mais en plus l’humain derrière est tout aussi génial. Mais attention, il tient à sa réputation de grand méchant donc faites genre d’avoir peur quand il vient, ça vous permettra de l’approcher plus facilement après.

Le Burger - Tu es chou.

 

Horoscope

https://www.zupimages.net/up/20/40/ukv6.jpg

@everydayflavours

 

https://www.zupimages.net/up/20/40/t6vq.jpg

Poissons - bacon bien gras qui dégouline
Le bacon bien croustillant, qui luit de gras, voici les poissons en ce mois d’octobre. Aux yeux d’une majorité, vous êtes très beau. C’est la sexy attitude (oui j’ai vraiment écrit cette phrase). Essayez de pas trop pécho à tout va, vous risqueriez de briser des coeurs.

https://www.zupimages.net/up/20/40/e8us.jpg

Bélier - Bruschetta au saumon fumé
Complexe et puissant, vous impressionnez. Au premier abord, certains pourront même avoir peur. C’est le fléau des bg ultimes. Faites un effort pour avoir l’air abordable, et ils tomberont comme des mouches à vos pieds. C’est le moment de changer de taff, de meuf, d’appart et de hobby, tout vous réussit.

https://www.zupimages.net/up/20/40/7way.jpg

Taureau - Banana bread
Une bonne grosse tranche de cake à la banane. Un peu de cannelle, un peu de noix de muscade, c’est bon. Mais c’est ça tient au ventre. Ceci est une recette de cuisine.

https://www.zupimages.net/up/20/40/mede.jpg

Gémeaux - Quinoa bowl
Un peu prétentieux, mais délicieux ! Vous avez besoin de finesse ce mois-ci. La première personne qui vous invitera au Mcdo se mangera un regard condescendant : vous, au mac do ? Descendez d’un étage, on vous a vu bouffer un Big mac il y a même pas trois semaines. Alors certes, octobre s’est fini vite pour vous, et vous avez bien raison. Mais n’oubliez pas de vous faire plaisir de temps en temps.

https://www.zupimages.net/up/20/40/00bm.jpg

Cancer - Pancakes
Doux, fondants, sucrés, je vous aime. L'incontournable. Tout le monde voudra vos conseils ce mois-ci. J'ai pas dis qu'ils étaient bons en revanche. Je vous invite à ne pas vous emballer. La fame pourrait vous monter à la tête. L'humilité vous aidera en ces temps compliqués.

https://www.zupimages.net/up/20/40/wm8t.jpg

Lion - Pizza
Vous ne respectez pas les codes et ça se voit. Qui prend de la pizza au brunch ? Les lions. Et honnêtement ? Personne ne vous dira rien. En octobre vous prendrez des décisions audacieuses ! Est-ce qu’elles paieront au moins de novembre ? Stay tuned.

https://www.zupimages.net/up/20/40/krpc.jpg

Vierge - Oeuf à la coque
Classique, mais intemporel. Impossible de se fâcher avec vous ce mois-ci. Diplomatie et calme sont vos maîtres mots ! Vous mettrez fin à tous les débats, crises et disputes autour de vous. Une véritable aura émane de vous.

https://www.zupimages.net/up/20/40/tppv.jpg

Balance - Smoothie aux fruits
Pétillant et vitaminé, une véritable touche de douceur pour chacun que vous croisez. Vous débordez d’énergie en ce mois d’octobre, s’en est presque épuisant pour les autres. Mais qu’importe ! C’est le moment de concrétiser absolument tous vos projets. Ou d’en démarrer 25 nouveaux, à vous de voir.

https://www.zupimages.net/up/20/40/bnkt.jpg

Scorpion - Yaourt
Tel un yaourt nature, vous n’intéressez pas grand monde. Si quelqu’un s'éprend de vous, gare à ne pas le.a lâcher, c’est une occasion rare. Il paraît qu’avec des pommes et du miel c’est meilleur, mais qui a vraiment le temps de faire ça ?

https://www.zupimages.net/up/20/40/l7lb.jpg

Sagittaire - Des bonnes gaufres
Le meilleur brunch : des bonnes gaufres, tièdes, dégoulinantes de sirop d’érable. Votre mois d’octobre sera réconfortant. 31 jours passés sous le signe du cocon et du chill, rien ne pourra vous atteindre ! Profitez-en pour diffuser la bonne humeur autour de vous.

https://www.zupimages.net/up/20/40/iwac.jpg

Capricorne - Café noir sans sucre
Les gens qui boivent des cappuccinos frappés caramel n’ont pas votre respect. C’est pas cool de votre part. Soyez un peu plus tolérants, le monde est cruel, ce n’est pas la peine d’en rajouter une couche.

https://www.zupimages.net/up/20/40/vpiy.jpg

Verseau - Avocado Toast
Le plus cliché des brunchs. Certains diront surcoté, mais en réalité, c’est juste des rageux. N’écoutez pas les rageux ce mois-ci, il risque d’y en avoir un paquet dans votre entourage. Leur avis n’intéresse personne, écoutez plutôt votre coeur

 

Le Bison maléfique

Basé sur une histoire vraie, âmes sensibles s'abstenir. 

A peine le soleil se levait-il ce jour-ci que l'équipe des Crocs du Blaireau s'apprêtait à se réveiller, une nouvelle journée chargée s'annonçant. Accompagnés de leur fidèle acolyte Scooby-Doo, la bande de Crocassociés (pour mystères associés z'avez compris?) se réunirent comme prévu afin de discuter des dernières nouvelles, et ainsi préparer la future magnifique édition de leur si beau journal. Ce fut donc sous la direction de Marc (Fred dans une autre dimension) que l'équipe se mit au travail, cherchant le moindre scoop dans leur salle commune. Tous semblèrent surpris de voir arriver Andreas (Sammy dans une autre dimension) et Orla (non ce n'est pas Scooby mais bien Véra) entrer dans la salle commune en pleine panique et essoufflés, après une course effrénée avec … Appa ? 

Les explications qui suivirent paraissaient absurdes, et pourtant bien vraies. Mordu par un loup-garou, le jeune bison des blaireaux s'était transformé en démon maléfique ayant pour objectif de répandre la terreur (sisi c'est possible). Curieux et inquiets, tous se dirigèrent vers les couloirs du château avec prudence, et purent observer le paysage s'offrant à eux, un lieu sinistre rempli de terreur : des élèves en pleurs courant à la recherche d'une pièce sûre dans laquelle se cacher, des professeurs tentant au mieux d'aider ces derniers à éviter une fin peu glorieuse, essayant également de se sauver eux-mêmes. Ne pas sortir à la pleine lune n'est alors plus qu'un conseil, mais bien une obligation. 

À la recherche des deux directeurs de l'école, ils apprirent finalement que Bianca et Artus avaient été mangés par la mascotte des Poufsouffle avant d'interdire les paillettes puis prendre le contrôle de l'école, instaurant ainsi sa dictature. Ne comptant pas laisser leur bison répandre la terreur, l'équipe des Crocassociés se répartirent les tâches afin de le piéger, et ainsi reprendre possession de Poudlard. Une fois le plan en marche, tous laissèrent du temps à Marc pour préparer un piège digne de ce nom, accompagné de Hopci pour lui prêter son aide (Marci Fleach dans une autre dimension). Grâce aux talents multiples d'Orla, des calculs à la seconde près furent préparés pour prévoir le bon déroulement du piège. Enfin, Camila et Andreas purent attirer le bison avec une tonne de cookies tout juste préparés par Tara (notons le sacrilège qui est de ne pas pouvoir y goûter). N'oublions pas de préciser l'intervention très utile d'Orane (coucou c'est moi), qui permit à bon nombre d'élèves d'éviter de se faire manger tout en attirant l'attention du bison tel un oiseau prenant pour cible un ver malheureux (ouais j'étais le professeur Périclès dans une autre vie, un perroquet psychopathe, ça pose un problème ?). 

[Un passage violent, sanglant, et digne d'une scène de film d'horreur fut censuré par l'auteur elle-même]. 
Après de longues secondes de bataille acharnée, mêlant l'équipe des Crocassociés face à Appa, chaque habitant de ce château fut ravi de voir le jeune bison revenir à lui, son esprit de parfait bison-Poufsouffle de retour, au plus grand dam de ... personne, tout le monde aime Appa (ou c'est triste pour vous). Suite à cette choquante histoire, il fallut plusieurs minutes pour que chacun ne se remette de ces émotions, les paillettes et la bonne humeur du château refaisant vite surface. "Mais ... Bianca et Artus ?", me direz-vous. Eh bien je suis triste de vous apprendre qu'ils n'ont pas pu être régurgités, MAIS, une solution, et pas des moindres fus vite trouvée ! Après avoir sauvé le monde (quoi j'abuse ?) c'est donc l'équipe des Crocs qui se retrouve à la tête du château ! 

Les murs vont-ils s'écrouler ? Les autres maisons vivront-elles dans une illusion de sécurité ? Leur dictature va-t-elle révéler leurs tendances malfaisantes ? La suite au prochain épisode. 

 

Playlist musique de l'Automne

Il est temps de s'enjailler avec ces musiques parfaites pour l'automne, s'allonger dans les feuilles mortes, sous son plaid ou en train de déprimer en voyant la pluie dehors....





















 

Recette de popcorn


 

Difficulté : Facile.

Ingrédients : Grains de maïs, Huile de friture, sucre.

Étapes de préparation :
1. Dans le fond du chaudron, mettre de l'huile et ajouter le maïs. Faire chauffer à feu vif.
2. Attendre que le maïs éclate, baisser le feu et ajouter du sucre.
3. Mélanger le tout jusqu'à caramélisation du pop corn.

Si vous avez des difficultés pour faire éclater les grains, ajoutez une cuillère à soupe de lait d'Eruptif.

Pour plus de gourmandise, vous pouvez mettre du chocolat, de la confiture mais aussi faire une version plus salé avec des épices comme le paprika.

Polochons en folie

.

Droits Réservés

samedi 5 septembre 2020

Edito

 

Bonjour à tous très chers lecteurs !

Nous arrivons déjà à la 60ème édition de notre cher journal des Crocs du Blaireau. Comme vous pouvez vous en douter, le mois de septembre oblige, cette édition sera sous le signe de la rentrée scolaire ! Les vacances d’été sont bien finies et nous espérons que cette reprise vous sera tous profitable malgré les circonstances dans lesquelles nous la débutons.

Cette édition est également la dernière que j’aurai eu le plaisir de publier. En effet, après 5 mois à la tête des Crocs et presque un an à faire partie de cette belle équipe, je vais quitter la rédaction du journal pour me consacrer à des affaires un peu plus moldus. Malgré les difficultés à surmonter à chaque édition dues à un effectif assez restreint, écrire pour le journal et faire partie intégrante de cette composante de la maison aura été un réel plaisir. Dans le même temps, un de nos talentueux illustrateurs, Achyl, quitte également l'équipe pour des raisons similaires dues à la rentrée. J’invite donc tous ceux qui seraient intéressés par l’aventure à tenter leur chance et candidater auprès de celui ou celle qui prendra ma place. L’équipe ne mange personne (par contre les cookies ça y va) et si vous aimez écrire ou illustrer vous pourrez certainement trouver une place qui vous convient au sein de ce journal qui ne demande qu’à continuer de grandir et d’évoluer. Ce journal évolue d'ailleurs avec vous et pour vous. Donc si vous voulez en être un des acteurs et apporter votre pierre à l'édifice, n'hésitez pas et foncez !

Je ne me voyais également pas écrire cet édito sans mentionner le travail remarquable de Camila qui a beaucoup contribué sur le plan des illustrations en plus de son travail d'écriture et je vous demanderai donc d'aller voir ses petites créations pour les commenter et la féliciter ! De même je vais également remercier notre chère préfète qui a elle aussi mis la main à la patte côté écriture et côté illustration pour nous aider dans cette édition.

Sur ce, après avoir écrit ce dernier édito de mon côté, je vous souhaite une excellente lecture et j'espère que l'édition vous plaira ! Faites-le nous savoir en commentaire ! Et bien sûr, bonne rentrée à vous tous !

 

 

 

 

 

 

Merci Bepopotin

Texte brut ici

Direction la coupe


@Warner Bros

 

Septembre 2020, voici le mois durant lequel est publié cet article. Pourquoi le préciser me direz-vous ? Tout simplement parce que le mois de septembre est le mois de la rentrée. Un mois qui est signe de renouveau ou de changements pour certains, et peut-être de continuité pour d’autres. Mais dans tous les cas, le mois de septembre donne le ton pour le reste de l’année. Il est signe d’espoir et de bonne volonté après avoir passé des vacances bien méritées pour chacun d’entre nous. Et vu le titre de l’article, vous vous doutez peut-être du sujet que je veux traiter.

Je veux bien évidemment parler de la coupe. Ou plus précisément de la coupe et des trophées. Avec le nouveau système mis en place l’année dernière, il n’est plus question de viser une coupe, celle qui serait venue dans trois mois, avant de repartir sur une coupe similaire trois mois plus tard. Il s’agit de voire grand et d’être ambitieux. Le premier objectif est donc de gagner le premier trophée, celui des potirons, correspondant à la première période de l’année scolaire. S’il nous a échappé l’année dernière, souvenez-vous tous, chers amis poufsouffle, que nous avons effectué une remontée spectaculaire à la saison d’après et remporté celui des flocons ! Alors il n’y aucune raison de penser que cet objectif n’est pas à notre portée.

Ensuite, comme je le disais, il faut voire grand. L’autre objectif, à plus long terme, est l’obtention de la coupe. S’il nous paraissait loin en début d’année dernière, le rush de juin et le classement des maisons sur cette première coupe nous ont bien montré que nous tenions sur la durée, que nous étions endurants, que nous étions suffisamment soudés. En somme, que nous avions déjà tous les ingrédients de la recette pour arriver à un résultat grandiose : celui de la coupe.

Certains remarqueront peut-être à la lecture de l’article que j’ai omis de mentionner les deux autres trophées de cette année en tant qu’objectifs à atteindre. Mais ils sont tout aussi importants. Seulement ici, en ce mois de septembre, qui plus est en ce début de mois, il faut d’abord se concentrer sur ce premier trophée des floraisons et ne pas le perdre de vue. Les deux autres trophées sont des pierres à façonner, pour que, mises bout à bout, elles nous permettent de construire ce chemin vers la victoire finale. Mais sans début, et donc sans premier trophée, il n’y a pas de chemin.

C’est donc à nous tous, chers amis Jaunes et Noirs, que revient la mission de créer ce chemin vers la coupe afin de faire rayonner notre maison et nos valeurs dans tout le château.

Je conclurai donc par ces quelques mots : Direction la coupe !

 

 

Un cookie pour ...


Certains élèvent de notre maison se distinguent par leur originalité, par la touche d’eux-mêmes mi-sérieuse mi-extrentrique qu’ils sont venus apporter à la maison, à l’image de notre ex-capitaine de Quidditch Bepo. D’autres, pour un même poste, se distinguent par leur douceur et leur capacité à rassembler et former les troupes, à l’image de notre capitaine actuelle Sineah, ou encore de notre directrice de maison Tara Wilson.

Ces deux profils, forts distincts en soi, font partie intégrante de notre maison. Ils la représentent à leur manière en propageant dans tout le château ses différentes valeurs. Et c’est notamment dans la deuxième catégorie de poufsouffle citée plus haut qu’un autre nom ressort également : celui de Michael Bristow.

Entré à Poufsouffle en 2017, Michael fait partie de ces pédouziens, et plus naturellement de ces poufsouffle, qui allient passion du travail, générosité, gentillesse et force d’esprit.

Si son nom ne vous est pas inconnu, que vous soyez ancien ou fraichement arrivé, c’est tout à fait normal. Il s’est investi sur de nombreux plans de notre maison en devenant joueur de quidditch et préfet notamment. Son amour pour les créatures magiques l’a également conduit à devenir magizoologiste, poste qu’il occupe encore actuellement. Mais au-delà de tout les postes qu’il a pu occuper, sa nature profonde et son envie de faire le bien ressortent également à un autre endroit de la salle commune auquel il est habitué : la Réserve. En effet, notre cher Mister Bristow est un des rares à être toujours présent pour quiconque voudrait parler ou se confier. Il fait partie de ceux qui écoutent, qui ne jugent pas, qui comprennent, et qui font sourire une fois la discussion terminée.

Malgré son statut de lycanthrope qu’il doit surmonter et assumer pour prétendre se fondre dans la masse, notre cher camarade fait partie des personnes avec le goût du travail et de l’effort, mais qui ne se montrent pas au grand jour pour être sous le feu des projecteurs. Il fait partie de ces personnes qui n’attendent rien en retour de leur service et de leur aide rendue aux autres, si ce n’est un échange de sourires, et l’agréable sensation d’avoir pu aider une personne. Et il fait partie de ceux qui ne doivent pas se forcer à agir comme tel pour obtenir une quelconque reconnaissance et faire bonne impression, parce que ce comportement fait partie intégrante de sa personnalité.

On dit qu’on reconnait une grande personne à l’influence positive qu’elle peut avoir sur celles qui l’entoure, alors voici des témoignages de certains proches, coéquipiers ou anciens collègues qui ont un jour croisé sa route :

« C'est une des personnes les plus motivées que je connais, il a vraiment de la détermination à revendre, c'est aussi une des personnes les plus sympathiques de tout P12. » - Looedy
« J'ai beaucoup apprécié Michael, c'était un très bon préfet qui avait des idées pour la maison. C'est un homme bon et courageux. » - Tara Wilson
« Une boule d'amour qui arrive toujours à tirer un sourire aux gens, même dans les mauvais jours. C'est quelqu'un qui reste dans l'ombre mais sans qui Poufsouffle ne serait pas Poufsouffle. » - Jade Redhun
« Michael est comme une belle plante qui a su se développer, grandir, et s'épanouir sur le site, dans l'équipe de maison comme au quidditch ou dans l'équipe des magizoologistes, et qui se donne les moyens d'arriver à faire ce qu'il a en tête. J'ai hâte de voir voir jusqu'où il peut encore aller.» - Sineah Ascott (version plus longue disponible ici)
« Michael Bristow : petit Blaireau casse-cou mais adorable aussi bien envers les humains que les créatures. Evitez toutefois de le nourrir avec des frites issues du McDo moldu d'en face, il ne les finira pas. » - Erskine Blane (version plus longue disponible ici)

C’est donc à toi, cher Michael Bristow, ancien Mister Poufsouffle et fier camarade de maison que cet article est dédié. Merci d’être parmi nous, et de faire partie de cette maison. Puisses-tu rester encore longtemps sur ce site et y faire circuler ta magie.

 

Ajoutons des paillettes au journal

 

 

Écrire, c'est bien, c'est long, prise de tête, et l'enfer si l'inspiration ne vient pas, mais c'est bien. Vous présenter chaque mois une nouvelle édition n'est pas seulement un objectif, c'est aussi et surtout une satisfaction personnelle (non c'est pas juste pour toucher le joli salaire à la fin du mois). Le mieux ? C'est de pouvoir lire des commentaires dès la sortie de la nouvelle édition.

Je ne vais pas vous mentir, moi-même, avant d'entrer dans l'équipe, je critiquais un article au mieux s'il m'avait paru exceptionnel, au pire dans la soirée du 32 octobre, voire le 31 juin selon mon humeur. Et à l'époque je ne me rendais pas compte de l'impact qu'avaient ces commentaires pour un chroniqueur. Pouvoir lire quelques phrases de quelqu'un qui donne son avis, même négatif (mais du négatif construit de préférence, inutile d'incendier un article gratuitement, c'est très facile ou très peu (pas) constructif), c'est mettre des paillettes dans les prochains articles de ces chroniqueurs. Parce qu'on est géniaux, certes, mais on est comme tout le monde, et je suis certaine de pouvoir assurer pour la plupart des membres de l'équipe qu'on a tous besoins d'apprendre de nos erreurs. Et oui, bien sûr que les avis de l'équipe sont importants, mais des critiques de lecteurs c'est tout autre chose, et vraiment tout aussi essentiel.

Mon but ici n'est pas de vous obliger à davantage donner votre avis avec mes superbes arguments (quoique ...), c'est surtout de vous faire prendre conscience de l'importance que ces critiques ont à nos yeux. Et c'est sur vous, les Poufsouffle qui nous lisent ou les lecteurs tout court (viendez viendez autres maisons) que repose cet espoir, aidez-nous à ajouter des paillettes au journal, participez, donnez votre avis, nous avons besoin de ça pour que les Crocs s'améliorent. Être chroniqueur c'est bien, mais être chroniqueur sans lecteur, ou des lecteurs dits fantômes, c'est moins motivant.

Et je me répète, mais critiquer ce n'est pas simplement dire "J'aime" ou "Je n'aime pas", je ne vous parle pas non plus d'une dissertation ou d'un commentaire de cinquante lignes. Je vous parle de quelques mots prônant votre point de vue, un léger jugement avec une clé : celle de nous aider à progresser pour vous présenter de meilleurs articles à chaque édition. Parce que c'est avant tout notre objectif, que vous vous plaisiez à nous lire.

Ceci était un message de paix et d'encouragement écrit par votre nouvelle ministre des arguments incontournables (attention j'ai tout pouvoir sur une quelconque contestation).

 

Quidditch

Alors que des vacances bien méritées se terminent tout juste, après une année mouvementée, le Quidditch fait son grand retour au sein de Poudlard. Les Badgers sont plus motivés que jamais, prêt à se dépasser et à remporter un maximum de match durant cette nouvelle année. Après de nombreux calculs mathématiques en tout genre, et observation de l'avenir à travers une jolie boule de cristal, nous avons pu prédire les futurs évènements qui marqueront le stade et les esprits des blaireaux.

https://img.static-rmg.be/a/view/q75/w/h/1551880/giphy-com.gif

Quand les vacances se terminent et que les entraînements reprennent 

https://img.static-rmg.be/a/view/q75/w/h/1551880/giphy-com.gif

Quand Sineah fait son discours pour motiver les troupes 

https://img.static-rmg.be/a/view/q75/w/h/1551880/giphy-com.gif

Quand l'équipe dévoile son talent suprême pendant les matchs 

https://img.static-rmg.be/a/view/q75/w/h/1551880/giphy-com.gif

Quand Hope arrête un tir

https://img.static-rmg.be/a/view/q75/w/h/1551880/giphy-com.gif

Quand les poursuiveurs enchaînent 2 passes

https://img.static-rmg.be/a/view/q75/w/h/1551880/giphy-com.gif

Quand on apprécie voir les autres maisons redoubler d'efforts pour faire face aux blaireaux 

https://img.static-rmg.be/a/view/q75/w/h/1551880/giphy-com.gif

Et quand la victoire est quand même pour l'équipe 

https://img.static-rmg.be/a/view/q75/w/h/1551880/giphy-com.gif

Quand le match se finit enfin

https://img.static-rmg.be/a/view/q75/w/h/1551880/giphy-com.gif

Quand l'équipe peut enfin courir nu sur le terrain suite à une victoire bien méritée  

https://img.static-rmg.be/a/view/q75/w/h/1551880/giphy-com.gif

Et quand les vacances sont de retour

N'oubliez pas de les soutenir, ils le méritent amplement ! Courage à vous, cette année c'est votre année, pas de doute possible !

Récap' des vacances de l'EdM

 

Gossip Hufflepuff

Cher journal,

Ça fait maintenant un moment que je fais partie des Poufsouffle, certes, mais malgré tout, je dois t'avouer que je ne cesse d'être surprise par certaines rumeurs, ou paroles qui me marquent, et accentuent parfois l'esprit tout juste délirant, pourtant tant apprécié, de notre jolie maison. Bien trop souvent, c'est l'image du blaireau méprisé et niais qui apparaît dans les esprits dès l'évocation des Poufsouffle, et pourtant, je découvre chaque jour tellement de nouveautés cachées, prouvant bien régulièrement que nous sommes tellement plus que "victimes de notre gourmandise". C'est parfois tellement improbable, chaque parole, chaque rire, chaque rumeur voire chaque instant est parfois tellement représentatif de l'esprit de notre belle maison qu'il me paraît maintenant tout juste impossible de garder cela pour moi.

Commençons par l'un des membres bien connus de Poufsouffle. Alors que Marc Nissa nous épates par sa présence et son investissement, je dois t'avouer journalsansnom qu'il semble se contredire régulièrement. Cela m'a longtemps perturbé, j'ai donc décidé de me confier à toi sur ce point. Nombreux sont ceux qui connaissent son aversion envers le PSG (club de football moldu pour les incultes), et pourtant ... il semble affirmer le contraire. Mais ce n'est pas tout, il serait également un grand fan, plus qu'il ne le prétendrait habituellement ! Tu ne me crois toujours pas ? Neymar est bien là !

Est-ce que je t'ai déjà parlé de la réserve ? il s'en passe des choses par ici ! Les conversations dites "normales" sont bien rares, et même en apparence, la réserve n'a pas réputation qui puisse passer inaperçue. Imagine donc ma surprise lorsque j'ai découvert cela, me demandant si le trafic de poudre de Mandragore avait refait surface, ou si un nouveau produit illicite n'était pas la cause de cette étrange scène.

Mais ce n'est pas tout ! L'équipe de maison n'est pas aussi responsable qu'on le pense, j'ai découvert que notre préfète, Hope Moore, avait des tendances meurtrières, révélant son côté sournois, pourtant en apparence bien loin de cela ! On ferait bien de se méfier, Hope semble prête à user de ses connaissances pour faire taire quiconque contestant ses paroles !

Ça faisait longtemps que je n'avais pas autant écris, je te l'accorde, mais des révélations doivent être faites, et il est important de partager de telles informations, même si tu es le seul à pouvoir les lire. Je t'ai déjà parlé de Yann Watson ? Le nouveau très investi ? Eh bien lui non plus il n'est pas net, sisi je t'assure ! Il y en a qui trouvent ça normal d'aimer les murs ? C'est original, certes, mais s'en est presque inquiétant ! Mention spéciale à Jade, notre psychologue nationale, mais peut-on assurer qu'elle est "normale" ? Je ne pense pas, elle est à Poufsouffle, la normalité n'existe pas cher journal.

D'ailleurs, je me souviens t'avoir déjà parlé de certaines conversations de l'équipe des Crocs. Revenons-en à Marc, alors qu'il essaye désespérément de cacher certaines de ses passions, je suis ravie de t'annoncer une grande nouvelle, bien que cette grossesse me paraisse légèrement étrange, compte tenu des circonstances. Est-ce vraiment nécessaire d'évoquer de nouveau le sujet du trafic de poudre de Mandragore ? Je ne pense pas ... les doutes subsistent.

Il me semble que c'est tout pour le moment, je vais devoir remercier une nouvelle fois mes informateurs pour certaines de ces preuves confidentielles. Je suis contente d'avoir pu t'écrire librement !
À bientôt.

Bisous bisous, Gossip (girl) Hufflepuf !

 

- page 1 de 52